Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livre

  • Le grand Bazar de la Semis au CIarus 7 rue Finkmatt strsbourg de 10 h à 18 H

    Venez découvrir les stands Meubles, bagages, tissus etc.  

    Restauration de 11 h45 à 14 ..

  • Venez découvrir gratuitement le 22 novembre la Médiathèque Malraux qui ouvre de nouveaux espaces dédiés aux usages numériques appelés L@ppli

    Le 22 novembre, ouverture de L@ppli à la Médiathèque Malraux

     

    Dès le 22 novembre, la Médiathèque Malraux ouvrira de nouveaux espaces dédiés aux usages numériques appelés L@ppli.
    A cette occasion, toute la médiathèque sera en ébullition pendant 2 jours pour vous faire découvrir le numérique sous toutes ses formes, même les plus surprenantes.

    Une programmation ouverte
    De nombreux ateliers vous seront proposés : jouer avec les sons, faire de la musique avec des fruits, s’initier à la programmation, créer des machinimas (des quoi ?), découvrir l’Internet des objets….
    A vous de jouer et d’expérimenter !
    Pour connaître tout le programme, cliquez ici

    L@ppli, qu’est-ce que c’est ?
    L@ppli s’adresse à tous, aussi bien à l’internaute confirmé qu’au débutant, au geek ou au curieux en quête d’initiation à l’univers numérique.

    L@ppli ce sont 3 lieux et 1 blog :

    -L@ppli Le salon au RDC :
    Vous pourrez y emprunter des tablettes et des liseuses en consultation sur place, accéder à Internet, découvrir de nouveaux matériels ou logiciels.
    Des médiateurs seront présents pour vous accompagner dans vos découvertes numériques.

    -L@ppli La salle de formation au 4ème :
    Formez-vous à Internet, à l’informatique, aux logiciels, aux réseaux sociaux... mais aussi à la recherche d’emploi sur Internet, à la mise en forme de CV ou à l’apprentissage de langues. Enfin, devenez bientôt contributeur lors du rendez-vous mensuel L@pplipedia, atelier de contribution à Wikipédia.

    -L@ppli Le Gametisch au 4ème : l’espace dédié aux jeux vidéo
    Que vous soyez joueur averti ou simple débutant, vous pourrez vous entraîner sur des consoles PS3, Xbox et Wii, DS et PSP ainsi que sur quelques consoles rétro.
    Le Gametisch existe depuis 1 an. Si vous ne le connaissez pas encore, passez nous voir !

    -L@ppli, c'est également un blog qui animera une communauté autour de tout ce que le numérique apporte pour développer la créativité, des serious games à la poésie en ligne.
    Connectez-vous : http://lappliblog.wordpress.com      source mediatheques-cus

  • 24e Quai aux Livres Strasbourg du 15/06/2013 au 16/06/2013 à partir de 8 H

    Association Autour du Livre vous propose

     

    24e Quai aux Livres Strasbourg

     

    24e Quai aux Livres Strasbourg

    Date : Du 15/06/2013 au 16/06/2013
    Horaires, dates et informations particulières : de 8h à 18h

    Lieu : Quai Dietrich à Strasbourg, Quai DIETRICH à Strasbourg

    Description : LE QUAI AUX LIVRES UN GRAND MOMENT DE CONVIVIALITE !

    Le 24 è QUAI AUX LIVRES a lieu à Strasbourg, Quai Dietrich le long de l’Ill Samedi 15 et Dimanche 16 Juin de 8h à 18h. Il rassemble plus de 40 Libraires d’ancien et d’occasion , c’est la plus grande manifestation de ce genre dans le Grand- Est. Plus de 50.000 Livres , gravures , vieux documents. Cette manifestation s’adresse à tous les publics de 6 à 86 ans : les enfants avec la présence de plusieurs libraires spécialisés en bandes – dessinées et livres pour enfants / Etudiants et scolaires y trouveront livres de poche à l’état de neuf à prix réduits / Amateurs de livres épuisés sur l’Alsace mais aussi plus anciens parfois introuvables / Spécialistes à la recherche d’un thème particulier : automobile , aviation , cuisine , histoire , sciences naturelles / Bibliophiles intéressés par les beaux livres rares et curieux. Enfin le cadeau authentique et original pour la fête des Pères : une gravure encadrée ou non , fleurs , oiseaux , militaires sans oublier les vues de la région. Notre but, culturel : faire aimer le livre , joindre le sensuel au visuel , éviter que le monde ne se déshumanise dangereusement en privilégiant outrageusement le virtuel.
    Un grand moment de flânerie et de découvertes. On pourra aussi contacter les libraires pour vendre ses livres ou les faire expertiser.

    Entrée gratuite

    Renseignements et réservations : 06 76 47 04 58 , autourdulivre chez wanadoo.fr
    Site internet : http://www.alsatica.eu source strasbourg

  • La médiathèque de la Robertsau est heureuse de vous inviter vendredi 1er février 2013 à 18h30 à la rencontre de Julia Deck.

    Accompagnée par Catherine Javaloyès (comédienne), elles liront des extraits choisis de « Viviane Elisabeth Fauville », premier roman publié en septembre 2012 aux éditions de Minuit. Julia Deck répondra ensuite à nos questions et dédicacera son roman. (En partenariat avec la librairie « La parenthèse ».)

    A propos de « Viviane Elisabeth Fauville » :
    « Vous êtes Viviane Elisabeth Fauville. Vous avez 42 ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main. »

    A travers le portait d’une quadra bourgeoise, Julia Deck entremêle les fils de deux enquêtes à travers les rues de Paris : celle de la police sur l’entourage du médecin assassiné, et celle de la littérature sur les confins de l’humain.

    Un premier roman à l’écriture singulière et puissante sur la folie d’une femme sous tension.

    - Entrée libre dans la limite des places disponibles -

  • Dinah Faust, son ouvrage « Une femme tout simplement » à 17 H 00 ce soir à la librairie Kléber

     Dinah Faust, son ouvrage « Une femme tout simplement »......

    La comédienne Dinah Faust, veuve de Germain Muller, livre des éclats de vie et parle à la petite fille qu’elle a été. Témoin et actrice d’un siècle où l’Alsace fut vivante et meurtrie, elle met en scène, à travers le prisme de l’innocence, les pensées qui l’ont accompagné et les figures marquantes qui ont jalonné sa route. Dinah Faust quitte ici les planches pour la plume, et s’écrit en lettres de femme, tout simplement.

    À la librairie Kléber, 1 rue des Francs-Bourgeois. À 17 h. ✆ 03 88 15 78 88. extraits dna de ce jour

  • Médiathèque Robertsau 29/05/2012 A 19h Rencontre avec Carole Martinez à l'occasion de son roman Médiathèque Robertsau – 2 rue Mélanie – 67000 Strasbourg

    Carole Martinez est une romancière française née en 1966. Son deuxième roman « Du domaine des murmures » a été couronné par le Prix Goncourt des lycéens 2011.

    En 1187, le jour de son mariage, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui », elle veut faire respecter son vœu de s'offrir à Dieu, contre la décision de son père. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père.
    Carole Martinez donne dans ce roman libre cours à la puissance poétique de son imagination et nous fait vivre une expérience à la fois mystique et charnelle. Jamais une auteure n’aura aussi bien murmuré à l’oreille des lecteurs...souce meédiathèque

  • Médiathèques CUS de nouveau services pour les détenteurs de la carte Passerelle à partir du 3 avril 2012

    A partir du 3 avril

    ECOUTER de la musique en streaming

    Avec Music Me, vous pourrez désormais découvrir plus 6 millions d’albums ou vous laisser surprendre par une programmation thématique, web radios et playlist. (cliquez ici pour en savoir plus)

    APPRENDRE

    Envie de vous mettre à l’espagnol ou à l’allemand ? Besoin d’une astuce pour mettre un forme un document ou créer un compte facebook ? Les médiathèques vous proposent des méthodes d’autoformation simples et à la portée de tous en langues et en informatique. Accessibles sur place et à distance, elles vous permettent d’apprendre à votre rythme et en suivant l’évolution de vos besoins.
     

    ► 12 langues avec Toutapprendre.com, une plateforme de formation simple et interactive (cliquez ici pour en savoir plus)

    ► La retouche photos, les logiciels libres, les réseaux sociaux... Plus de 600 vidéos-formations sont disponibles pour vous permettre d’améliorer vos compétences en informatique avec Vodeclic.com (cliquez ici pour en savoir plus)


    Et aussi la presse en ligne, la version vocale des DNA et du journal Le Monde (cliquez ici pour en savoir plus), tout l’univers de la Cité de la musique (cliquez ici pour en savoir plus)


    Ces services sont accessibles si vous êtes inscrits dans l’une des médiathèques de la Ville et de la Communauté urbaine de Strasbourg.


    Retrouvez tous les services en ligne dans la rubrique « Ressources en ligne » source mediatheque cus

  • La médiathèque de la Robertsau est heureuse de vous inviter Mardi 20 mars 2012 à 19h à une rencontre avec Karatina Mazetti et sa traductrice française Léna Grumbach dans le cadre de « Traduire l’Europe »

    Katarina Mazetti est une journaliste et auteure suédoise reconnue née en 1944.

    Elle a publié plusieurs livres pour adultes, adolescents et enfants, tous traduits dans de nombreuses langues. Le succès international qu’elle a rencontré avec « Le mec de la tombe d’à côté » (450 000 exemplaires vendus !) et sa suite « Le caveau de famille » (Edition Gaïa, 2011) l’a rendue populaire auprès du grand public grâce à un incroyable bouche à oreille.
    Forts de deux personnages principaux aux caractères bien trempés, les aventures de Benny et Désirée décrivent le quotidien d’un amour improbable mais bien vivant. Deux romans humoristiques et réalistes dont l’auteur nous parlera avec sa bonne humeur contagieuse !
    La rencontre s’achèvera en toute convivialité par une séance de dédicace avec l’auteur

    - Entrée libre dans la limite des places disponibles -

  • La robertsau au temps passé

    Paul Nizan - La Conspiration (II)

     

    mercredi 29 février 2012, par Paul Nizan

     

    Europe (Paris. 1923)
    Europe (Paris. 1923)
    Source : Bibliothèque nationale de France

     

     

     

    Philippe Laforgue à Bernard Rosenthal

     

    Strasbourg, le 28 mars 1929.

     

    Mon Vieux Rosen.

     

    Telle était donc ton idée dostoïevskienne. Elle me paraît incroyablement romantique. S’il est question d’engagement, j’ai comme une impression que l’engagement d’un métallurgiste dans une cellule du parti, dans une cellule d’usine, va beaucoup plus loin que n’importe quelle manifestation à la fois retorse et mystique. Retorse, parce qu’il est explicitement entendu que des types comme nous ne sont jamais pris, ne sont pas prenables. Le métallurgiste risque, et tout de suite, pas dans six mois, pas dans l’intemporel, sa liberté, son travail et sa croûte. De même les types qui se font poisser à la caserne pour provocation – de – militaires – à – la – désobéissance – dans – un – but – de – propagande – anarchiste. Peut-être que si nous ne redoutions pas une servitude politique et que si rien ne nous semblait plus important que de ne pas choisir, la véritable solution consisterait pour nous aussi dans l’adhésion pure et simple au parti, bien que la vie ne doive pas y être facile tous les jours pour les intellectuels. Ce sera à voir…

     

    Mais enfin, en attendant qu’on se soit décidé à sauter le pas et que la Révolution soit plus visiblement prochaine que dans cette chienne d’époque, nous nous emmerdons tellement dans notre existence de jeunes élites que je ne vois pas pourquoi nous ne ferions pas dans la conspiration, les Possédés et le genre narodnik. Tes songes clandestins me paraissent cependant plus efficaces en vue de ta perfection personnelle que pour la réussite concrète de la conquête du pouvoir politique par le prolétariat. Mais tu es comme tu es, tu me répondras que l’homme n’a que faire de la perfection du cheval.

     

    Il n’est pas exclu que je voie quelque chose à faire sur le terrain industriel grâce à mon polytechnicien de père qui est, comme il se doit, à l’avant-garde de la technique. Je serais pourtant étonné d’en avoir sur le champ l’énergie à cause de l’atmosphère qu’on respire ici dans l’attente des jours de Pâques.

     

    Strasbourg glorieusement reconquise sur l’ennemi, à la grande joie des patriotes qui ressortirent des quantités de petits rubans noirs et verts, et des officiers allemands de la flottille du Rhin que leurs marins insurgés surveillaient déjà revolver au poing dans des docks pleins de drapeaux rouges, pendant que l’amiral faisait les cent pas à poil par plusieurs degrés au-dessous, Strasbourg, dis-je, possède encore, bien que son caractère futile et musical se soit beaucoup affaibli depuis six ans que mon père y est arrivé dans les fourgons des vainqueurs, un air ravissant de colonie rhénane où il n’est pas question qu’on prenne des choses au sérieux. Le temps de la grande folie est passé où les lieutenants de l’armée française tenaient le haut du pavé sur le Broglie et dans la rue de la Mésange et où les plus surprenantes intrigues enrichissaient en huit jours de petits aventuriers à peine démobilisés dont les femmes roulaient bientôt dans des Mercedes et des Rolls ; une romanesque contrebande de devises s’exerçait en barque d’une rive à l’autre du Rhin qui tenait à la fin des fins dans des verres bien anglo-français ; des avions militaires passaient en fraude des vélos et des machines à coudre accrochés entre les roues du train d’atterrissage ; les douaniers du pont de Kehl vidaient le corsage des femmes, plein de bas de soie, les poches des hommes, les soutanes des prêtres, tous enivrés par les abîmes de l’inflation allemande ; de puissantes familles de brasseurs et de banquiers payaient des jeunes gens désœuvrés arrivés de l’intérieur pour coucher avec les brus dont ils voulaient délivrer leurs fils, les hauts fonctionnaires du Commissariat de Millerand et d’Alapetite emportaient en France pour leurs maisons de campagne de pleins wagons de mobilier national ; les surréalistes venaient chercher à Strasbourg les inspirations du romantisme allemand. C’est fini, mais on use encore ses loisirs à errer sur des quais bordés de clochers, de carillons, de palais, de jardins à grillages, d’églises et de temples où les touristes vont méditer sur la mort en regardant de près dans les cercueils de verre des fillettes en robes à vertugadin et des généraux du xviiie empaillés et fortement mangés aux vers. Il existe des places au bord des canaux et de l’III avec des arbres, de l’herbe, du silence, et des weinstube où des serveuses-maîtresses en robe de soie noire découvrent assez haut leurs cuisses pour qu’on ait envie de les caresser, bien que leur peau ait une blancheur gênante de salade ; lorsqu’on les connaît assez bien, elles vous conduisent à la cuisine pour vous embrasser habilement sur la bouche en vous appelant en allemand ma petite âme. Pâques n’est pas mal en Alsace, mais rien ne vaut dans cette ville la saison des neiges. Tous les bordels ont alors des arbres de Noël autour desquels les jeunes bourgeois de la ville s’attendrissent dans la compagnie des filles pendant que leurs parents vont à la messe de minuit au Munster. Ces jeunes gens ont communément pour maîtresses, comme ils disent, des serveuses de brasserie à tabliers noirs et à gros seins, qui leur donnent quelque argent de poche. Ils vont le dimanche danser avec les amies de leurs sœurs dans les dancings de l’hôtel Hannong et de la Maison Rouge, car il fait encore un peu frais dans les restaurants de la Wanzenau et du Fuchs am Buckel. Dans peu de jours, ces jeunes filles commenceront à jouer au tennis sur les courts de la Robertsau, où il y aura des roses. Toutes les séductions des Familles… À toi.

  • La médiathèque de la Robertsau est heureuse de vous inviter mardi 14 février 2012 à 19h à la rencontre de Fanny Saintenoy

     Accompagnée par Catherine Javaloyès (comédienne), elles liront des extraits choisis de « Juste avant », premier roman publié en aout 2011 aux éditions Flammarion. Fanny Saintenoy répondra ensuite à nos questions et dédicacera son roman. (En partenariat avec la librairie « La parenthèse ».)

    A propos de « Juste avant » :
    “C’est bien de mettre un peu d’ordre dans ses pensées avant de partir, comme on range sa maison avant un grand voyage”.
    Juliette, au seuil de ses cent ans, les yeux fermés, abandonnée sur son lit, comme dans un dernier soupir revoit sa vie, ses amours. Fanny, son arrière-petite-fille, trentenaire, à son chevet, l’enveloppe de ses souvenirs partagés.
    « Juste avant » est un très beau premier roman qui alterne poésie douce et drôlerie franche. Face aux duretés de la vie, face à la mort qui sème la zizanie, cette histoire de cinq générations de femmes transmet une gaieté indéfectible !

    - Entrée libre dans la limite des places disponibles -

  • Stéphane Hessel le jeune homme de 93 ans qui fait un tabac en librairie plus de 500 000 exemplaires de son livre Indignez-vous sera à Strasbourg le 10 février 2012 à Strasbourg

    L'ambassdeur de France, auteur d'un coup de gueule sur la situation actuelle de la France viendra exceptionnellement à Strasbourg à la Libraire Kléber à 17 h 30 salle Blanche.

    Un rdv à ne pas rater

    photo AFP

    hessel.jpg

    "Il y dénonce les écarts de richesses grandissants, le manque d'humanité envers les sans-papiers et les Roms, la dictature des marchés financiers et les acquis sociaux de la résistance, comme les retraites ou la sécurité sociale, bradés par le gouvernement.  

    Il appelle également au boycott des produits israéliens, arguant de la guerre de Gaza de 2009. Stéphane Hessel est un Français né à Berlin et son père était juif. Il rejoint la résistance avant d'être déporté à Buchenwald durant la Seconde Guerre mondiale. En 1948, il participe à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme, avant de devenir ambassadeur de France. Stéphane Hessel a récemment été candidat sur une liste Europe Ecologie aux élections régionales." extraits l'express 

  • Rencontre-dédicace avec Jean-Claude Genot qui vient présenter et dédicacer son nouvel ouvrage “Instinct Nature” Samedi 29 janvier 2011 à 15 h Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement de Bussierre 155 rue Kempf à Strasbourg Robertsau

    L’auteur
    Jean-Claude Genot est chargé de mission pour la protection de la nature au parc naturel régional des Vosges du nord. Il est l’auteur de nombreux ouvrages* sur la biodiversité, la faune et la flore. Ce moment d’échange avec un "passeur de nature",  spécialiste des questions de protection de la nature, de gestion forestière et de nos rapports au monde sauvage s’annonce passionnant.

    Son dernier ouvrage “Instinct Nature” est un recueil de souvenirs naturalistes et de réflexion sur la nature dans les pays de l’est, en particulier la Biélorussie, visitée régulièrement par l’auteur.
    Des tourbières de Berezinsky aux forêts des Carpates slovaques et roumaines une nature encore sauvage se maintient dans les montagnes des pays de l’Est et les régions forestières des anciennes républiques soviétiques. Tous ces lieux présentent une plus grande naturalité que les espaces protégés d’Europe de l’Ouest, jardinés et domestiqués.
    Cet ouvrage cherche surtout à faire ressentir le puissant sentiment de nature inspiré par les forêts multiséculaires.

    CLIQUEZ ICI  pour lire une interview de Jean-Claude Genot

    VIVRE AVEC LE LYNX"  - “Quelle éhique pour la nature” - "Écologiquement correct ou Protection contre nature ?”, "La nature malade de la gestion" (2008)

  • Rencontre-dédicace Samedi 19/12/10 au marché Robertsau

    Bernard Irrmann, auteur des livres « Forêt de la Robertsau, la nature à vos côtés » et « La Robertsau côté village » dédicacera ses ouvrages au marché, place du Corps-de-Garde à la Robertsau, de 8 h à 12 h et au supermarché Match de 14 h à 18 h.

  • Dédicace Jean-Marie Blas de Roblès Vendredi 29 octobre à 18H La librairie « Parenthèse, 63 rue Boecklin à Strasbourg-Robertsau, propose une rencontre avec Jean-Marie Blas de Roblès à l'occasion de la sortie de son nouveau roman, «La montagne de minuit»

     Né en 1954 à Sidi-Bel-Abbès, Jean-Marie Blas de Roblès est l'auteur de «Là où les tigres sont chez eux», prix Médicis 2008. Contact: Tél: 03 88 45 76 12 ou librairie-la-parenthese@wanadoo.fr.

  • n'oubliez pas la vente de bric à brac à la paroisse Protestante rue Mélanie samedi 25 septembre 2010

    Bric-à-Brac robertsau

    Venez nombreux le SAMEDI 25 SEPTEMBRE 2010 de 9h à 17h pour flâner dans les allées fournies du Foyer Mélanie et trouver l’objet qui manque à votre intérieur !

    Profitez aussi de la matinée pour acheter des Fruits et Légumes de production locale juste à l’entrée du Foyer !

    Enfin, pour compléter votre visite, nous vous proposons toute la journée une petite restauration sur place.

  • médiathèque de la Robertsau : ce 25 juin à 16 h contes de lectures au petit parc de l'Orangerie à la robertsau

    pour jeune public contes et lectures à découvrir

  • Le 18/05/2010 à 19h00. Lieu : Médiathèque Robertsau, 2 rue Mélanie à Strasbourg. Avec Jacques Goorma et Bénédicte

    18 mai 2010 Lecture à deux voix. Lecture à deux voix. Les heures souterraines de Delphine de Vigan. Date : Le 18/05/2010 à 19h00. Lieu : Médiathèque Robertsau, 2 rue Mélanie à Strasbourg. Avec Jacques Goorma et Bénédicte

  • le 16 mars à 19 h rencontre à la médiathèque de la robertsau avec David Foenkinos

    Entrée lobre dans la limite des place disponibles

    David Foenkinos, avec son 8ème roman "la délicatesse" aborde sa vision des relations humaines, ne laisse pas indifférent!

    Venez nombreux !

     

  • 5e Rencontres Européennes de Littérature Vendredi 12 et samedi 13 mars 2010 à Strasbourg

    Pendant deux jours, l'Association Capitale Européenne des Littératures (ACEL) met à nouveau à l'honneur des auteurs et des textes d'ici et d'ailleurs.

    Les invités d'honneur sont cette année Alberto Manguel et l'actrice Dinah Faust.

    70 ans après sa mort, hommage sera rendu à René Schickele (1883-1940), "citoyen français und deutscher Dichter", romancier, essayiste, poète et dramaturge, et à ses traductrices, Irène Kuhn et Maryse Staiber, avec François Pétry. Charles Fichter proposera une nouvelle approche historique de l'itinéraire du grand écrivain, ami de Thomas Mann et animateur du mouvement pacifiste avec Romain Rolland et Stefan Zweig. Aline Martin et Bernard et Dorothea Magnin donneront à entendre les textes de René Schickele en allemand et en français (vendredi à 16h30).

    Les Rencontres Européennes de Littérature recevront également le poète Pierre Dhainaut et rendront hommage à la grande poétesse grecque contemporaine Kiki Dimoula.

    La remise solennelle des Grands Prix de Littérature de Strasbourg aura lieu dans les salons d'honneur de l'Hôtel de Ville : pour le Prix Européen de Littérature, par Roland Ries, Sénateur-Maire de Strasbourg, pour le Prix de Littérature Francophone Jean Arp, par Alain Beretz, Président de l'Université de Strasbourg, et Denis Louche, Directeur de la DRAC Alsace, et pour le Prix du Patrimoine Nathan Katz, soutenu par l'OLCA, par André Reichardt, Président du Conseil Régional (samedi 13 mars à 13 h, Hôtel de Ville, place Broglie).

    + d'infos en cliquant ici

  • Une étude consacrée aux t ransports collectifs départementaux dont le Bqs-Rhin

    Depuis la décentralisation de 1982, les conseils généraux exercent une mission de service public dans le domaine des transports, qu'ils soient scolaires, en lignes régulières ou sous forme de transport à la demande ; mais le contexte juridique, institutionnel, économique et environnemental a beaucoup évolué ces dernières années.
    Réalisée à partir des données disponibles dans la base « transports collectifs départementaux » alimentée chaque année par les conseils généraux, cette plaquette présente l'ensemble des pratiques départementales et permet d'appréhender les enjeux des politiques de transport : rajeunissement du parc des véhicules, desserte fine des territoires, amélioration des connexions avec les services ferroviaires ou urbains, impact des intercommunalités, etc.
    Principalement destiné aux élus et aux techniciens ayant en charge les politiques départementales de transports, il peut également servir aux élus œuvrant dans le domaine social ou économique pour lesquels la mobilité des personnes et la desserte fine des territoires est une préoccupation constante.

    achat disponible sur certu

    Commentaire . l'Adjointe de Quartier de la Robertsau devrait en prendre de la graine en lisant ce rapport, elle qui a lancé justement une étude pour quadriller la Robertsau d'axes routiers en tous sens.... A moins que le Conseil de Quartier de la Robertsau s'autosaisisse du dossier ...A suivre.

  • Médiathèque Robertsau Mercredi 20 janvier à 15h Contes mis en sons Maurice Sendak, un Maximonstre de la littérature jeunesse

    Conteuses : Geneviève Deportes et Corinne Reblaub
    Hommage à Maurice Sendak. Considéré comme l'un des plus grands auteurs illustrateurs de la deuxième partie du 20e siècle, ses livres pour enfants sont connus dans le monde entier.
    Venez écouter Max et les Maximonstres et Cuisine de nuit, au-délà des images, laissez vous bercer par les mots et les sons et redécouvrez ces classiques de la littérature pour enfants.
    A partir de 4 ans

  • Livre "la Robertsau côté village"

    Communiqué : Un an déjà que "la Robertsau côté village" est paru. Vous avez été parmi mes premiers lecteurs et je me permet donc de vous informer que je serai à nouveau présent en différents lieux pour continuer à accompagner mon "rejeton".

    Si votre exemplaire n'est pas dédicacé, je serais heureux de le faire à l'un des rendez-vous que je vous propose dans les prochaines semaines.
    C'est aussi une occasion pour faire découvrir l'ouvrage, en cette fin d'année, à vos parents, amis, voisins…

    Je serais heureux de vous retrouver :

    Samedi 5 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché des producteurs
    Place du Marché aux poissons (à côté du Palais des Rohan)
    Strasbourg Centre

    Samedi 12 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché du boulevard de la Marne
    Boulevard de la Marne
    Strasbourg

    Samedi 12 décembre 2009 de 14 h à 18h
    Supermarché Match
    route de La Wantzenau
    Strasbourg

    Samedi 19 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché de la Robertsau
    Place du Corps de Garde
    Strasbourg Robertsau

    Jeudi 24 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché de la Robertsau
    Place du Corps de Garde
    Strasbourg Robertsau

    A bientôt
    Amicalement.

    Bernard Irrmann
    31, rue de l'Angle
    67000 STRASBOURG
    Tél : 03 88 31 63 65
    bernard.irrmann@laposte.net

  • Strasbourg / « Lumière sur Ma ville » Un robertsauvien de coeur

    Pierre Bardet, côté paillettes

    Le côté paillettes et création d'événements festifs lui colle à la peau. « C'est ma passion », reconnaît Pierre Bardet, directeur général des « Vitrines de Strasbourg ». L'homme de l'arbre bleu et des illuminations exprime sa fierté à travers un livre intitulé Strasbourg, lumières sur Ma ville....

    C'est avant tout un livre de photos. Plus de 230 illustrations prises par plusieurs photographes et par l'auteur lui-même. Dont des vues originales du marché de Noël et des illuminations...Sur les 216 pages, il y en a un tiers de texte. La préface est de Roland Ries, la dédicace de Florence Arthaud. Pierre Bardet raconte l'histoire de Noël à sa petite-nièce Julie,...

    Le lancement de Lumières sur Ma ville a lieu ce soir à la librairie Kléber. Il tenait à cette date. Le 19 novembre à 19h.

    extrait dna Chantal Grandgeorge Édition du Jeu 19 nov. 2009

  • Il corrige par le feu « Incendo Castigat », « Il corrige par le feu », un polar écrit par Jean Chuberre, figure bien connue de la Robertsau qui renoue avec sa Bretagne natale en passant par Strasbourg. L'auteur est robertsauvien, le roman se passe dans l

    « Incendo Castigat », « Il corrige par le feu », un polar écrit par Jean Chuberre, figure bien connue de la Robertsau qui renoue avec sa Bretagne natale en passant par Strasbourg.
    L'auteur est robertsauvien, le roman se passe dans la région de Nantes avec un détour par Strasbourg. Dans « Incendo Castigat », Jean Chuberre renoue avec son enfance bretonne en écrivant un polar à partir de quelques phrases surprises lors d'une conversation entre sa grand-mère et deux amies. On était alors tout juste après la guerre et l'affaire évoquée - l'assassinat d'une jeune femme brûlée vive à la porte d'une grange - se mêlait aux relents nauséeux de l'épuration....

    extrait DNA 08/11/09

    en vente en cliquant sur le site Internet Edilivre, 24 € ou 4,90 € en téléchargement

    résumé Le 31 mai 1968, un cadavre à demi calciné est trouvé dans un cercueil improvisé sur un quai de Nantes. Le commissaire Lepic découvre qu’il s’agit d’un homme originaire d’un village voisin de Rennes, Saint Michel. Il envoie un inspecteur se renseigner sur place.
    Ce meurtre rappelle aux habitants du village d’anciennes histoires qui se sont produites en 1951 : un corps brûlé sur le mur d’une grange, l’agression inexpliquée d’un cantonnier et la disparition d’une jeune femme.
    A l’époque, Yves le Gwen, un jeune inspecteur rennais, avait enquêté sur ces faits, mais ses conclusions n’avaient pas été retenues. En 68, devenu commissaire, son attention est attirée par le fait que le cadavre de Nantes est une des personnes qu’il avait soupçonnées d’être responsables de la disparition de la jeune femme quelques années plus tôt, une jeune alsacienne réfugiée et résistante pendant la guerre, et fiancée au Chef de Bataillon Yannick le Dantec, camarade de toujours du policier le Gwen.
    Des évènements oubliés, remontant jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, à l’Indochine, à des querelles de village… tout refait surface. L’intrigue policière permet de pénétrer la vie quotidienne d’un village breton dans lequel subsiste toujours le vieux clivage entre les descendants des chouans et des bleus. Chacun venant au monde dans un camp ou dans l’autre.
    Et en toile de fond, Mai 68.

  • Mercredi 3 juin à 10h30 Conte Charlepogne et Poilenfrac à la Médiathèque de la ROBERTSAU Mardi 9 et jeudi 18 juin à 16h30

    A la Médiathèque Robertsau, 2 rue Mélanie, à Strasbourg

    « Tartagnol, malgré son épée trop courte, son bouclier trop étroit et son casque trop petit, était le plus beau des chevaliers. Il salua dans un grand geste de l’épée, puis partit au galop rejoindre l’armée du bon roi Charlepogne. Quand Tartagnol arriva sur le champ de bataille, l’armée de son roi connaissait de grandes difficultés. Il faut dire que Charlepogne possédait un seul chevalier, tandis que Poilenfrac, roi des Voisins, en possédait deux… ».


    Les bibliothécaires de la Robertsau (
    Téléphone 03 88 41 98 62) mettent en musique un texte intelligent, drôle et épique de Roland Fuentès, pour le plus grand bonheur des petites oreilles !

    + de détails en cliquant sur http://www.mediatheques-cus.fr/webcontent/viewer/viewer.asp?INSTANCE=EXPLOITATION&EXTERNALID=WBCTDOC_153


  • A la médiathèque Robertsau ce jour

    « Les trois oranges », conte musical à partir de 4 ans, à la médiathèque Robertsau (Tél: 03 88 41 98 62) à 11h,

  • Samedi 4 avril de 14 h à 17 h : La librairie La Parenthèse invite l'auteur Viken Berberian pour la sortie en France de son livre Das Kapital

    ROBERTSAU à dédicacer un polar dans l'actualité de la crise  : Das Kapital de Viken Berberian

    Retouvez l'auteur Viken Berberian à la librairie La Parenthèse pour la sortie en France de son livre Das Kapital.

    Ce sera le 4 avril de 14 h à 17 h, avec possibilité de se faire dédicacer ce polar où un trader sans foi ni loi de Wall Street tente de changer le cours de l'histoire pour augmenter ses profits en pariant sur les situations de crise et la misère humaine.
    Cette fiction est l'oeuvre de Berberian, né à Beyrouth et grandi en Californie, aujourd'hui installé à Paris. Après un accueil enthousiaste aux États-Unis, Das Kapital est son premier roman traduit en français.

  • médiathèque Robertsau mercredi 25 mars à 11 h

    Le dragon de Cracovie », conte musical, à la médiathèque Robertsau à 11h

  • 4 ème édition de la Semaine de l’Environnement sur le campus central de Strasbourg Du 23 au 27 Mars 2009

    Semaine de l'environnement 2009
    Sur le Campus central de l’Esplanade

    Du 23 au 27 Mars 2009, l’association Campus Vert et le Service Vie Universitaire de l’Université de Strasbourg, aidés par tout un réseau d’associations étudiantes, organisent la quatrième édition de la Semaine de l’Environnement sur le campus central de Strasbourg.


    Au programme de cet évènement informatif, divertissant et engagé : des conférences/débats, des projections de films, une déambulation festive, un éco-village associatif et des opérations ‘sortons-nous les doigts’ parce que devant l’urgence climatique et écologique, nous n’avons plus le choix, nous devons dès aujourd’hui passer à l’action !
    Alors venez nombreux découvrir, apprendre, échanger tout au long de cette semaine !

    PROGRAMMATION PAR JOURS :

    Lundi 23

    eco.jpg10h00-18h00 : DEAMBULATION FESTIVE DE DIFFUSION DE L’ECO-GUIDE
    Déambulation animée et en musique dans les rues de Strasbourg pour la promotion de ‘l’Eco-Guide de l’étudiant’, un livret plein d’astuces et de bonnes adresses pour vivre ‘éco-responsable’ à Strasbourg.
    Jeunes ou moins jeunes, à pied, à vélo ou avec tout autre moyen de transport musculodynamique, venez suivre le parcours emprunté par la caravane ou nous rencontrer aux arrêts de distribution de l’éco-guide.
    Arrêts : Palais Universitaire, Place de la République, Place Broglie, Place Saint-Etienne, Place de la Cathédrale, Place Kleber, Grand Rue, Faculté de médecine, Place du corbeau, Place Saint Nicolas aux Ondes.





    9h00 : P’TIT DEJ’ BIO
    Vente de crêpes, jus de fruits, cafés/thés biologiques et équitables.
    Place rouge sur le Parvis de la Fac de Droit - Prix libres

    12h00 : REPAS BIO AU FEC
    Le Foyer des Etudiants Catholiques vous prépare un repas bio : Foncez sur l’occasion pour manger sain, respectueux de l’environnement et (re)découvrir de nouvelles saveurs !
    Restaurant Universitaire du FEC, 1 place St Etienne -  Prix d’un repas au Restaurant Universitaire


    18h30 : CONFERENCE . « Crise écologique et décroissance » par Yves Cochet, député, ancien ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement et auteur de Pétrole Apocalypse. Son intervention sera suivie d'une séance de dédicace à l'occasion de la sortie de son nouveau livre L'Antimanuel d'écologie aux éditions Bréal.
    Amphi 1 de l’Institut Le Bel, 4 rue Blaise Pascal - Gratuit

     

    Mardi 24

    Toute la journée : OPERATION ‘BLACK-OUT’
    Les 3 bâtiments du Patio, de l’INSA et de l’ENGEES s’affrontent dans une chasse au gaspillage d’énergie. Qui parviendra à économiser le plus d’électricité ? … C’est à vous d’agir !
    Le Patio, 22 rue René Descartes
    Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg, 24 Boulevard de la Victoire
    Ecole Nationale du Génie des Eaux et de l’Environnement de Strasbourg, 1 Quai Koch

    9h00 - 17h00 : LES ‘BRIGADES VERTES
    Tout de vert vêtus et le brassard au bras, les ‘Brigades Vertes’ investiront l‘université. Suivez leurs conseils pour faire de notre campus un campus plus …vert !
    Campus central de l’Esplanade


    kemps.jpg
    18h30 :
    CONFERENCE
    . « Pour sauver la planète, sortez du capitalisme » par Hervé Kempf, journalisme au Monde.

    Un autre monde est possible, il est indispensable, il est à notre portée. Le capitalisme, après un règne de deux cents ans, est entré dans une phase mortifère : il génère tout à la fois une crise économique majeure et une crise écologique d'ampleur historique. Pour sauver la planète, il faut sortir du capitalisme, en reconstruisant une société où l'économie n'est pas reine mais outil, où la coopération l'emporte sur la compétition, où le bien commun est plus important que le profit.

    Plus d’infos sur le site : www.reporterre.net
    Amphi 1 de l’Institut Le Bel - 4, rue Blaise Pascal - Gratuit

    Mercredi 25
    Mercredi 25


    9h30 - 16h30 : ECO-VILLAGE ASSOCIATIF
    Venez découvrir les 5 quartiers de l’éco-village associatif : ‘Je me loge’, ‘Je me déplace’, ‘Je consomme’, ‘Je sors’ et ‘Je m’engage’ et y rencontrer des organisations locales à vocation sociale et environnementale. Profitez de l’occasion pour apprendre, échanger et prendre part aux stands et ateliers participatifs.
    Petite restauration bio et boissons à votre disposition !
    Terrain de foot, rue Descartes - Gratuit


    12h00 : REMISE DES PRIX DU CONCOURS PHOTO ‘LA LOI DE LA JUNGLE’
    Terrain de foot, rue Descartes


    12h30 : TABLE-RONDE. Thème : « L’alimentation des étudiants » De nombreuses études montrent que l’alimentation des étudiants n’est pas équilibrée ni diversifiée. Cela est-il attribuable aux conditions de vie de plus en plus précaires des étudiants, de services de restauration non adaptés ou d’un manque de temps voire d’imagination ? Et qu’attendent les étudiants sur leur campus : de la nourriture plus diversifiée, plus saine, plus respectueuse de l’environnement ?
    Venez témoignez et prendre part à la table-ronde où seront présents des employés du CROUS de Strasbourg, et des spécialistes de l’alimentation.

    Terrain de foot, rue Descartes


    18h30 : TABLE RONDE.Thème : « Les enjeux de l’agriculture au XXIème siècle » L'accroissement de la population mondiale induit la question de l'alimentation planétaire. C'est dans cette optique que se posent les questions de l'utilisation des OGM et des pratiques agricoles en général. Le bio est-il viable? Peut-il devenir l'unique méthode utilisée en agriculture?

    En soulevant ces questions nous voulons proposer une information la plus complète et objective possible au public afin d’élargir son champ de réflexion sur l’agriculture de demain et ses enjeux.

    Amphi 2 de l’Institut Le Bel, 4 rue Blaise Pascal – Gratuit

    Jeudi 26


    11h30 : MONTAGNE DE PUBS
    Marre des publicités qui encombrent votre boite aux lettres ? Venez les déposer sur la ‘montagne de pubs’ érigée devant l’Institut Le Bel et profitez de l’occasion pour en apprendre plus sur les déchets !
    Institut Le Bel, 4 rue Blaise Pascal


    12h00 - 14h00 : CAMPUS VERT TE FAIS GAGNER JUSQU'A 800 EUROS !
    Venez participer à notre jeu sur les déchets et gagnez jusqu’à 800 euros.
    Hall de l’Institut Le Bel, 4 rue Blaise Pascal - Gratuit


    enfant.jpg
    18h00
    : PROJECTION DE FILM / DEBAT
    . « Nos enfants nous accuseront » de Jean-Paul Jaud, 112 min, 2008.La courageuse initiative d'une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d'introduire le ‘bio’ dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : l'empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole (76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays) et les dégâts occasionnés sur la santé publique. Un seul mot d'ordre : Ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d'agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas.

    La projection sera suivie d’un débat avec Guillaume Llorca, Responsable national Investigation et Mobilisation à WWF France ; Maurice Meyer, représentant d’Alsace Bio ; Corinne Clarac, médecin nutritionniste ; Fariborz Livardjani, médecin toxicologue au SAMU de l’Environnement Alsace et Djémal Abbas, contact consommateur pour l’AMAP de Truttenhausen.

    Amphi 5 de l’Institut Le Bel, 4 rue Blaise Pascal - Gratuit


    Vendredi 27


    11h30 - 14h30 : MOMENT D’ECHANGE.
    Venez troquer vos vieux bouquins, votre 36ème écharpe, votre belle-mère contre un vélo ou tout simplement profiter de ce moment pour discuter, échanger et découvrir des façons de consommer autrement.
    Terrain de football, rue Descartes - Gratuit


    Toute la semaine:
    Expositions photos:

    «  La loi de la Jungle »
    Hall de l’Institut Le Bel, 4 rue Blaise Pascal

    i


    -------------------

    Dans le cadre de la Semaine de l' Environnement qui se déroulera 23 au 27 mars 2009 Campus vert avec le GRAPPE (Groupement des Associations Porteuses de Projet en Environnement) organise un concours photo.

    affiche concours photo strasbourg4.jpg

    Le concours porte cette année sur le thème «la loi de la jungle» et est ouvert à tout participant.

    Les photos pourront être envoyées (sous format numérique) jusqu'au 15 Mars 2009 auprès de Campus Vert  organisatrice de la Semaine de l'Environnement.


     

    Que vous soyez amateur ou professionnel de la photo, intéressé par l'environnement, écologiste convaincu ou simple curieux, venez  participer à votre manière à cette manifestation de sensibilisation et  de mobilisation autour des enjeux environnementaux actuels. Les   photos sélectionnées seront exposées pendant la manifestation et les 3 meilleures  se verront récompensées.

    Vous aurez peut être l'occasion de voir vos photos intégrer    l'exposition itinérante qui passera dans chaque ville du    Groupemement (Toulouse, Montpellier, Tours, Rennes, Dijon,    Perpignan, Pau, Strasbourg) au courant de l'année 2009.


  • médiathèque de la Robertsau : Delphine de Vigan autour de son roman No et moi ce soir à 19 h 00

    Ce mardi 17mars 2009 à 19h. Entrée libre.Delphine de Vigan présente son roman No et moi (Lattès) à la médiathèque de la Robertsau, 2, rue Mélanie, Tél: 03 88 41 98 62.