Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Assoc Kartier Nord

  • Enquête sur le lieu d'Europe

    C'est l'occasion de dire tout ce que vous pensez sur le Lieu d'Europe…

    http://lieudeurope.strasbourg.eu/phase-2/

  • Visites guidées de la papeterie LANA le samedi 17 juin 2017 inscrivez-vous.

    Papier en fête
      Visites guidées de la papeterie LANA
    le samedi 17 juin 2017
     

    Nous ne manquerons pas de vous informer de l'ensemble du programme de cette manifestation mais, d'ores et déjà, nous voulons vous informer que la papeterie LANA vous attend « à portes ouvertes » de 9h à 13h le samedi 17 juin.
    Ces visites sont très prisées par le public et risquent d'être vite complètes.
    Aussi n'hésitez pas à vous inscrire dès maintenant.

      Papier en fête
      Visuel D.R.
     

    Inscription par mail à :
    papier-en-fete@lanapapier.fr

     

  • Communiqué de presse Inauguration du Lieu d'Europe ce 3 Mai 2014 après-midi pour les tous les Strasbourgeois

    Edition d'affiches par Kartier Nord
    “L'(A)NGAGEMENT"

    A l'occasion de l'inauguration du Lieu d'Europe du samedi 3 mai, Kartier Nord a édité 19 affiches format A2. Trois phrases traduites en 6 langues et une affiche sans texte, soit un total de 19 affiches sera à la disposition du public au Lieu d'Europe et dans le pavillon vitré du Kaysersguet. L'ensemble constitue une pièce sculpturale interrogeant l'inscription dans l'espace public et l'engagement citoyen.
     
    Les 3 phrases :
    • Mon langage est ton langage
    • Aucun n'est complet en lui seul
    • Te traduire c'est m'inventer

    Les 6 langues : Allemand, Anglais, Arménien, Estonien, Français, Grec.


    L'(A)NGAGEMENT

    L'idée d'homothétie (1) à la source du format «A» utilisé par l'imprimerie en Europe, est signifiée en pointillé sur les poster. Á ce signe simple mais fort, viennent s'adjoindre des phrases traduites en six langues, nombre exprimant à la fois la pluralité et l'union. De même, les phrases imprimées induisent leur traductibilité ; cette nature propre à tout langage humain et source infinie de richesse. Les poster, posés empilés, sont offerts au public qui peut les emporter. Pièce sculpturale interrogeant l’inscription dans l'espace public et l'engagement citoyen. L’objet donné n’est pas adressé, personne n’est tenu de l’accepter, ni de le rendre. Il est simplement mis à disposition du visiteur. Ces reproductions invitent à une expérience physique. Leur prise par le public provoque la disparition de l’œuvre. Image de perte, certes, mais chacun en prenant «part» à la sculpture, engage un geste qui à la fois désagrège et fait vivre la pièce. Libre de son choix, celui qui prend volontairement quelque chose, lui accorde sans doute un certain intérêt. Cette attention est importante. En s’appropriant les affiches le public déplace le corps de l’œuvre en le corps social. Processus de transposition/traduction d'un ensemble physique en une propagation dynamique. La sculpture n’occupe plus nécessairement l’espace public, mais par sa reproductibilité, elle a le pouvoir d’appartenir en «copropriété» à chacun. Monument invisible, elle met en tension l'appréhension traditionnelle d’œuvre dans l'espace public. La feuille mise à disposition, permet à chaque visiteur de déterminer son rôle dans la chaîne donner-recevoir-rendre. Sans réception, les œuvres n'existent pas. Elles demandent la participation du public pour achever le travail c'est à dire en partager la responsabilité. Si chaque affiche prise n’est pas la pièce, elle en fait cependant partie. Elle en est un élément et à ce titre elle est aussi la pièce. Pas toute la pièce, mais tout son potentiel et toute son efficacité. Œuvre sans original, pouvant être exposée en plusieurs endroits simultanément, elle est présente ici et maintenant et cependant toujours en sursis. La feuille que chaque spectateur peut emporter chez lui fait toujours partie de la sculpture dont elle est issue ; elle n’en est pas séparée. Elle en est d’ailleurs inséparable par sa reproductibilité même. Distribuée en copyleft l’édition est de ce fait illimitée, étant illimitée, elle est en même temps indivisible.

     


    1. Le terme,"homothétie" dû au mathématicien Michel Chasles, est composé de deux éléments d'origine grecque, le préfixe homo pour «semblable» et thesis pour «position». Il traduit la correspondance entre deux figures de même forme et de même orientation.


    Affichage de 3 Pile.jpg en cours...

  • Au Kartiernord "lieu d'Europe"une expo du samedi 26 avril au dimanche 5 mai Peter Bond • Peintre « My family »

    Expos à voir les samedis de 14h à 19h
    les dimanches de 10h à 18h
    En semaine de 14h à 18h

    Calm waters that nurture, trees surging
    strongly, branchies that reach to flights of
    freedom, dark ranges surrounding fluttering
    refractions under skies, connected by blood.
    Vernissage le 26/04 à 17h : lecture poétique et vidéo de Pierre Louis Aouston
    L'exposition sera en place lors de l'inauguration du lieu d'Europe prévue le 3 mai
    Plus d'infos sur http://peter-bond.net

    Pierre Louis Aouston
    Plasticien, poète et performeur dans les mouvements de la parole
    Avec le désir de suivre les pères de la poésie contemporaine et de rendre actif son travail poétique, il aspire à fusionner la poésie dans l’image et à mêler l’image avec la poésie. Une mise en condition, créatrice d’une nouvelle écriture poétique, pour dire une poésie d’aujourd’hui, simplement.
    Pierre Louis Aouston est né à Bordeaux en 1964 et s’est dirigé par conviction vers la poésie sonore et visuelle après avoir concrétisé une expérience d’artiste dans le domaine de la peinture et de l’installation, avec entre autre, une exposition au Fond Régional d’Art Contemporain d’Alsace (FRAC). Aujourd’hui il partage sa poésie sous la forme de lectures, de performances dans les mouvements de la parole, dans les musées, les centres d’arts, tous lieux receveurs de son oralité poétique.
    Plus d'infos sur : http://aouston.free.fr

  • LIEU d'Europe : tout le monde veut y être

    Les associations de quartier et du collectif Europe veulent toutes être du Lieu d’Europe, dont l’inauguration a été repoussée à 2014. Quel espace leur sera ménagé ? La question reste  posée

     Mercredi soir , dans les locaux de l’association parlementaire européenne, une réunion organisée par l’association pour le Lieu d’Europe, ALE, d’Henri Mathian, devait se dérouler sous l’auspice de l’inauguration du Lieu d’Europe, annoncée au 12 décembre.

    La date ayant été repoussée (lire encadré), les discussions ont tourné autour de la question du rôle que joueraient les associations.

    L’incertitude règne à quelques semaines à peine de l’ouverture

    L’incertitude règne, bien que l’on ne soit qu’à quelques semaines de l’ouverture de ce centre qui doit réunir dans la villa du Kaysersguet, à l’entrée de la Robertsau, une exposition permanente et pédagogique sur l’Europe de Strasbourg, le CIIE (Centre d’information sur les institutions européennes)...... extraits DNA

  • Au Kaysersguet entrée Robertsau Terminus Tram E : exposition d'Antoine Lejolivet les 14 et 15 septembre 2013 L'aspect inchoatif communiqué de presse

     
     

    Difficile de relier toutes les catégories dans lesquelles joue Antoine Lejolivet. Et ce n’est peut-être pas la chose la plus importante pour un travail qui œuvre sur beaucoup de fronts, sculpture, installation, papier peint, vidéo projection, diaporama, performance, photographie arrangée: ses pièces se matérialisent en fonction du mode d’apparition le plus adéquat, sans privilégier un médium plus qu’un autre. Le travail de Lejolivet est protéiforme, il naît le plus souvent à partir de recherches sur la toile qui s’avèrent être sa source principale d’inspiration.

      atteindre jamais
      EXPO le samedi et le dimanche de 14h à 18h
      Pavilllon vitré du parc Henri-Louis Kayser
    Entrée au niveau du terminus tram rue Boecklin Strasbourg Robertsau
      Vernissage samedi 14 septembre à 17h
    CONCERT • Muses
      Muses propose au grand public un répertoire de polyphonies a capella, du populaire au sacré, issues tant de la période médiévale et renaissance que du fonds traditionnel des régions de France et bien au-delà.
    Concert gratuit, plateau.
      Concert
              de Muses
     
     
       
  • Communiqué de presse : e dimanche 30 juin 2013 à 17h dans le pavillon vitré du Kaysersguet Kartier Nord propose un Concert exceptionnel avec The Robertsau Buskers

    Kartier Nord propose un
    Concert exceptionnel avec
    The Robertsau Buskers
     
    Lucy Jeal • violon - Jean-Yves Benichou • contrebasse - Julian Cawdrey • flûte  et Alexander Somov • premier violoncelle du philharmonique de Strasbourg
    Au programme: Mozart, Bizet, Gardel, Telemann, airs irlandais et bulgares.

    le dimanche 30 juin 2013 à 17h
    dans le pavillon vitré du  Kaysersguet,  futur lieu d'Europe
    parc Henri-Louis Kayser - terminus tram Bœcklin - Strasbourg Robertsau

    Concert gratuit, plateau.

    Le concert sera accompagné par l'accrochage d'œuvres
    Ben Jack Nash, artiste britannique de renommée internationale.

    Restant à votre disposition pour toute information complémentaire et en vous remerciant par avance de l'écho que vous donnerez à cette information.

  • Concerto pour lève-tôt Sortie matinale Samedi 11 mai 2013 à 5h30 du matin Rendez-vous à l'entrée du Kayserguet Parc Henri Louis Kayser terminus tram Boecklin

    Le Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement de Bussierre, l'Association Kartier Nord et la Ligue pour la Protection des Oiseaux proposent une animation matinale pour découvrir la richesse de l'avifaune dans un petit coin de nature au coeur de la ville, à côté des institutions européennes.

     

    Juste avant le lever du soleil, les oiseaux se réveillent les uns après les autres pour vous donner un étonnant concert...

     

    Modalités pratiques

     

    Tarif : Gratuit

     

    A l'issue de la visite, café et thé vous seront proposés.

     

    Inscription :  03 88 31 63 65

  • Extension de la villa Wach, dans le parc du Kaysesguet en 2013 1ère phase

    La configuration à l'entrée de la Robertsau est en train de bouger au début de la rue Boecklin.

    dans un premier temps, le projet "Lieu d'Europe" qui est appelé à s'implanter dans ce parc comprend la réhabilitation de la villa prévue pour début 2013 avec inauguration envisagée le 09 mai (journée de l'Europe), puis une première extension de façon à relier les bâtiments existants.

    L’extension de la villa Wach, dans le parc du Kaysesguet, est prévue pour être livrée au mois de septembre 2013. Les volumes rajoutés dans les « vides » de cette demeure du XVIII e siècle seront munis de parois de verre et l’ensemble totalisera plus de 600 m ² de surface utile en un ensemble lumineux et carré.

    Ce lieu d'Europe est appelé non seulement à donner aux touristes toutes les informations utiles sur l'Europe et les institutions européennes mais aussi à devenir un centre culturel et d'animation ouvert sur le quartier de la Robertsau.....à l'image de ce qu'a déjà réalisé l'association Kartier Nord qui propose divers expositions et concerts depuis quelques années.

    On pourrait aussi opportunément en profiter utiliser le parc de l'Orangerie voisin pour également initier le CHEMIN de l’Europe qui proposerait une ballade didactique et ludique par des « panneaux » sur la construction européenne, des statues des éminents pères fondateurs de la Communauté Européenne (Robert Schuman, W. Churchill, K. Adenauer, Jean Monnet, ..... à l'image de celle qui existe déjà de Pierre Pflimlin.... voire des jeux interactifs sur l'Europe

    Encore un petit effort messieurs les décideurs...pour asseoir Strasbourg au-delà des phrases....

  • Le vendredi 28 septembre 2012 de 18h à 22h Bœuf Jazz au Kaysersguet (à côté terminus tram Boecklin)

    La saison de kartier Nord au Kaysersguet à la Robertsau se termine avec un rendez-vous musical
    le vendredi 28 septembre 2012 de 18h à 22h
    Bœuf Jazz
    Des musiciens improvisent sur des standards du jazz
    Pavilllon vitré du Parc Henri-Louis Kayser
    Entrée au niveau du terminus tram rue Bœcklin Strasbourg Robertsau

    Pour les musiciens qui souhaitent participer à cette jam session,
    merci de contacter Thierry au 06 80 66 56 06

  • La saison d'exposition au Kaysersguet débute ce week end, les 12 et 13 mai avec Mohammed El Mourid et Philippe Paret “Crise sur la cerise” • photographie, installation

    L’un photographe, l’autre plasticien, travaillent ensemble depuis quatre ans sur les problématiques de la photographie. Ils utilisent des techniques variées pour questionner la temporalité et la réalité de l’image.
    Philippe Paret s’attache à la captation d’images par différents moyens (Sténopé, appareils fabriqués soi-même, photogrammes).
    Mohammed El Mourid explore le rapport entre l’image et son support (peau, graisse, lait congelé) et sa vie propre selon la nature du support et la vie de la trace laissée par l’encre, par le sang ou par l’émulsion liquide.
    “Crise sur la cerise” est une installation qui se propose d’inclure le spectateur dans l’expérience d’une représentation temporelle et sensorielle fugitive et déformée.
    En jouant avec les sensations, l’installation souligne le caractère provisoire des images.

    Vernissage le samedi 12 mai à 17 h
    Parc Henri Louis Kayser
    Terminus tram  • rue Boecklin
    Strasbourg Robertsau

  • A voir exposition au Kaysersguet dans le pavillon vitré situé du parc Henri Louis Kayser, à l'entrée de la Robertsau à côté du terminus tram Bœcklin jusqu'au 22 Avril 2012

    Après avoir traversée Strasbourg, la réplique de Guernica réalisée  par les élèves de l'école des arts décoratifs de Strasbourg est à présent accrochée au Kaysersguet dans le pavillon vitré situé du parc Henri Louis Kayser, à l'entrée de la Robertsau à côté du terminus tram Bœcklin.
    Pour voir le diaporama de la traversée de Strasbourg

    L'œuvre restera visible durant tout le weekend du 14 et 15 avril de 10h à 18h  et jusqu'au dimanche 22 avril inclus. En semaine le tableau ne sera visible qu'à travers les vitres du pavillon du Kaysersguet.

  • une soirée musicale avec un Bœuf Jazz dans le pavilllon vitré du Parc Henri-Louis Kayser Entrée au niveau du terminus tram rue Boecklin ce vendredi 16 décembre de 18h à 22h


    Chers amis du Kaysersguet,


    Après les expositions de cette Saison 2  (et avant les expos de 2012) nous aurons plaisir à vous retrouver pour conclure cette année par une soirée musicale avec un
    Bœuf Jazz
    dans le pavilllon vitré du Parc Henri-Louis Kayser
    Entrée au niveau du terminus tram rue Boecklin
    ce vendredi 16 décembre
    de 18h à 22h
    Des musiciens improvisent sur des standards de jazz… et nous vous proposons du vin chaud et des Stolle.

  • Bœuf Jazz dans le pavillon vitré du Kaysersguet Vendredi 10 décembre 2010 de 19h à 22h

    Kartier Nord vous propose un
    Bœuf Jazz
    dans le pavillon vitré du Kaysersguet
    Vendredi 10 décembre 2010
    de 19h à 22h
    dans le pavillon vitré du Kaysersguet
    Parc Henri-Louis Kayser
    Strasbourg Robertsau
    terminus tram, rue Boecklin

    Le principe d’un “bœuf” est que des musiciens se retrouvent et improvisent sur des standards de jazz.
    Le public est invité à se joindre à cette soirée musicale inédite à la Robertsau.
    Vin chaud et Christstolle.
    Entrée libre.

  • Bœuf Jazz dans le pavillon vitré du Kaysersguet Vendredi 10 décembre 2010 de 19h à 22h

    Kartier Nord vous propose un
    Bœuf Jazz dans le pavillon vitré du Kaysersguet Vendredi 10 décembre 2010
    de 19h à 22h
    dans le pavillon vitré du Kaysersguet
    Parc Henri-Louis Kayser
    Strasbourg Robertsau
    terminus tram, rue Boecklin

    Le principe d’un “bœuf” est que des musiciens se retrouvent et improvisent sur des standards de jazz.
    Le public est invité à se joindre à cette soirée musicale inédite à la Robertsau.
    Vin chaud et Christstolle.
    Entrée libre.

  • Exposition dans le pavillon vitré du Kaysersguet Samedi 9 et dimanche 10 octobre 2010 de 10h à 18h et Concerts le samedi 9 à 17 h 00 et le dimanche 10 à 11h 00 Global Warning • Saxophone et percussions

    Exposition dans le pavillon vitré du Kaysersguet
    Samedi 9 et dimanche 10 octobre 2010 de 10h à 18h
    Christophe Meyer • “Le sens du combat”
    dessins sur papier marouflé
    Sur le thème du perpétuel combat que mène la nature, Christophe Meyer, toujours inattendu, expose au Kaysersguet ses dernières créations.
    "Champs, jardins, propriétés ou zones industrielles dites en friche vivent un état temporaire d’abandon relatif, hors de l’usage car souvent hors d’usage, épuisés par l’usure de ce qui fut leur quotidien. Entrés dans une période de réensauvagement, la flore s'y développe en maquis abritant faune et esprits propices à la rêverie. Il s’y génére une énergie locale particulière. Ces endroits, envers de l’usage, deviennent les points émergents de flux revitalisants, et portent des rêves qui se transmettent. Parfois captés, certains de ces rêves rejoignent alors la réalité. Lorsque un rêve rejoint la réalité, alors, il n’y a plus que la réalité et il faut attendre un nouveau cycle de désenchantement.
    Ces rêves portent en eux l’énergie d’un combat qui se développe comme la ronce de mûrier, liane verte et souple, agressive et aiguillonnante, faite de griffes et d’accroches, qui envahi et protège la friche, et la signe. La ronce, c’est la marque de la friche et le barbelé qui sépare la géographie protégée du rêve réensauvagé de l’espace normé ou nous circulons en automatisme, mettant un pied devant l’autre pour courir au néant sans y penser, s’exsanguer sans y saigner. Dans la friche, chaque pas oblige de s’y couler, c’est sa loi, avec souplesse, c’est son ivresse, à moins de s’y maudire, griffé au sang. La friche est une nature en combat, la ronce son ange gardien. L’affronter, c’est en rechercher la bénédiction.
    "
    Site internet de l’artiste : http://www.christophemeyer.net

    Concerts
    le samedi 9 à 17 h 00
    et le dimanche 10 à 11h 00
    Global Warnin
    g • Saxophone et percussions
    Global Warning ou la rencontre improbable d’un saxophoniste Georges Herquel et d’un percussionniste Serge Libs travaillant à partir de musiques du monde (africaines, orientales, jazz, …) en s’appuyant sur des techniques d’improvisation communes à toutes ces musiques
    .
    Georges Herquel, saxophoniste, improvisations collectives avec John Tchicai, pratique les musiques ethniques modales et notamment arabo-andalouses. Thèmes personnels ou inspirés d’autres musiciens (A. Ayler, O. Coleman, D. Brand, O. Merle, J. Surman, , M. Fernandez, …).
    Serge Libs, percussionniste s’inspirant d’un travail littéraire qui trouve son aboutissement dans l’universalité de la musique.

    Parc Henri-Louis Kayser
    Strasbourg Robertsau
    terminus tram, rue Boecklin