Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ROBERTSAU,Robertsau,robertsau,signalez vos infos à robertsau67@gmail.com - Page 5

  • Une société de production recherche des figurants pour le tournage de la comédie " Amours, familles et turbulences " pour France 3 et qui se déroulera en Alsace

    Strasbourg : un casting pour France 3


    Les acteurs prinicipaux de cette comédie sont Martin Lamotte et Evelyne Bouix. Le film se tournera en intégralité en Alsace du 13 mai au 12 juin.

    La société de production BARJAC recherche des hommes et des femmes à partir de l'âge de 16 ans révolu et des danseurs, danseuses et un chorégraphe de danse contemporaine.

    Ces emplois sont rémunérés à la journée et un contrat de travail est rédigé pour chaque prestation.

    Les personnes intéressées peuvent se présenter directement au casting le samedi 3 mai, entre 13h et 19h, à l'hôtel résidence ADAGIO ACCESS, 27 rue de Wasselonne à Strasbourg.

    Vous devez également apporter une copie de votre carte vitale.

    Si vous ne pouvez pas vous rendre à ce rendez-vous, vous pouvez adresser un mail à l'adresse suivante : castingstrasbourg (at) gmail.com. source e-alsace.net

     

  • Quizz Mardi 29 avril à 17h30 Médiathèque Robertsau (tout public dès 13 ans)


    (tout public)
    Les bibliothécaires vous proposent de
    participer à un Quizz convivial et intergénérationnel.
    Venez seul, en famille ou
    entre amis : les équipes se forment juste
    avant le début de la partie !
    Le principe : un jeu de société au cours
    duquel les participants sont invités à répondre
    à des questions de culture générale,
    sonores et visuelles.

  • Le prochain Conseil municipal aura lieu le lundi 28 avril 2014 à 15h00. Vous pourrez la suivre en direct et en vidéo.

     Le prochain conseil municipal aura lieu ce lundi 28 avril à partir de 16h00.
    A l'ordre du jour : les désignations de représentants de la Ville au sein de sociétés d'économie mixte, d'associations, d'établissements publics, de commissions et d'autres organismes. source strasbourg

  • Au Kartiernord "lieu d'Europe"une expo du samedi 26 avril au dimanche 5 mai Peter Bond • Peintre « My family »

    Expos à voir les samedis de 14h à 19h
    les dimanches de 10h à 18h
    En semaine de 14h à 18h

    Calm waters that nurture, trees surging
    strongly, branchies that reach to flights of
    freedom, dark ranges surrounding fluttering
    refractions under skies, connected by blood.
    Vernissage le 26/04 à 17h : lecture poétique et vidéo de Pierre Louis Aouston
    L'exposition sera en place lors de l'inauguration du lieu d'Europe prévue le 3 mai
    Plus d'infos sur http://peter-bond.net

    Pierre Louis Aouston
    Plasticien, poète et performeur dans les mouvements de la parole
    Avec le désir de suivre les pères de la poésie contemporaine et de rendre actif son travail poétique, il aspire à fusionner la poésie dans l’image et à mêler l’image avec la poésie. Une mise en condition, créatrice d’une nouvelle écriture poétique, pour dire une poésie d’aujourd’hui, simplement.
    Pierre Louis Aouston est né à Bordeaux en 1964 et s’est dirigé par conviction vers la poésie sonore et visuelle après avoir concrétisé une expérience d’artiste dans le domaine de la peinture et de l’installation, avec entre autre, une exposition au Fond Régional d’Art Contemporain d’Alsace (FRAC). Aujourd’hui il partage sa poésie sous la forme de lectures, de performances dans les mouvements de la parole, dans les musées, les centres d’arts, tous lieux receveurs de son oralité poétique.
    Plus d'infos sur : http://aouston.free.fr

  • Délégation des Vice-président-e-s de la Communauté urbaine de Strasbourg

     

     
    Répartition des délégations des Vice-président-e-s de la Communauté urbaine de Strasbourg.source strasbourg
     
     

    Présentation des délégations des Vice-président-e-s

    de la Communauté urbaine de Strasbourg

     

    Roland RIES

    1er Vice-Président

     

    -       Europe, relations internationales

    -       Transports, déplacements et mobilités

     

     

    Yves BUR

    2e Vice-Président

     

    -          PLU communautaire

     

     

    Béatrice BULOU

    3e Vice-Présidente

     

    -       Eau et assainissement.

     

     



    Jean-Marie BEUTEL

    4e Vice-Président

    Commande publique

    -          tous actes relatifs aux accords-cadres, aux marchés publics à procédure formalisée et aux marchés à procédure adaptée tels que décrits dans le tableau de répartition des délégations de signatures entre l'administration et les élus annexé au présent arrêté,

    -          la définition des principes et des orientations de la politique des achats,

    -          la présidence de la commission d'appel d'offres,

    -          la présidence des jurys, au sens du Code des marchés publics,

     

    Présidence de la commission "aménagement" pour les concessions d'aménagement dont la procédure est notamment définie aux articles L 300-4 et L 300-5 du code de l'urbanisme

     

     

    Caroline. BARRIERE

    5e Vice-Présidente

     

    -       Suivi des questions budgétaires et financières

    -       Evaluation des politiques publiques

    -       Contrôle de gestion

    -       Moyens généraux

     

    -       Présidence de la commission "affaires générales Cus"

     

     

     

    Claude. FROEHLY

    6e Vice-Président

     

    -       Sports

     

    Présidence de la commission "droits et services à la personne"

     

     

    Jean-Marie KUTNER

    7e Vice-Président

     

    -       Voirie communautaire

     

     


    Alain FONTANEL

    8e Vice-Président

     

    -       Développement économique, rayonnement et attractivité,

    -       Nouvelles économies,

    -       Pôles de compétitivité et clusters,

    -       PMC et Parc des expositions

    -          Emploi et formation professionnelle

    -          Economie sociale et solidaire

    -       Ressources humaines

     

    Présidence de la Commission "économie, attractivité et rayonnement"

     

     

    Alain JUND

    9e Vice-Président

     

    -       Ecologie et environnement

    -       Transition énergétique et Développement durable

    -       Urbanisme opérationnel communautaire

     

    Présidence de la commission "grands services publics environnementaux"

     

     

    Mathieu CAHN

    10e Vice-Président

     

    -       Politique de la Ville,

    -       Renouvellement urbain,

    -       Gens du voyage.

     

     

    Jean-Louis HOERLE

    11e Vice-Président

     

    -          Système d'information géographique, l'arpentage, la cartographie et la gestion des alignements,

    -          Arrêtés d'ouverture des enquêtes publiques de classement, de déclassement, d'alignement de voies publiques et autres documents de procédure pris dans le cadre de ces enquêtes, la signature des procès-verbaux d'arpentage, ainsi que les arrêtés constatant les transferts de propriété.

     

     

    Souad EL MAYSOUR

    12e Vice-Présidente

     

    -       Culture et lecture publique.

     

     

    Syamak AGHABABAEI

    13e Vice-Président

     

    -       Politique de l'habitat (PLH, logement social, délégaion de l'aide à la pierre)

    -       Gestion de l'hébergement d'urgence

     

     

    Jean-Luc HERZOG

    14e Vice-Président

     

    -       Commerce

    -       Artisanat

    -       Zones d'activités

     

     

    Françoise BEY

    15e Vice-Présidente

     

    -       Propreté et viabilité hivernale

    -       Enlèvement et gestion des déchets

    -       Parc des véhicules et ateliers.

     

     

    Sébastien ZAEGEL

    16e Vice-Président

     

    -          Gestion du patrimoine bâti communautaire,

    -          Stratégie foncière et compétences rattachées, notamment la signature des actes portant exercice des droits de préemption urbains tels que prévus par le Code de l'Urbanisme, du drot de priorité tel que défini parles articles L 240-1 à L 240-3 du Code de l'urbanisme, du droit de préemtion du propriétaire indivisaire prévu par l'article 815-4 du Code Civil, ainsi que la signature des actes de renonciation à l'exercice de ces droits,

    -          Transactions immobilières et compétences rattachées, notamment la signature des actes authentiques reçus par un notaire, ainsi que les actes sous seing privé,

    -          Gestion du patrimoine bâti, gestion du patrimoine non bâti, y compris les emphytéoses,

     

    Présidence de la commission "urbanisme, aménagement, du territoire, habitat, déplacements, aménagement et entretien des espaces publics"

     

     

    Martine CASTELLON

    17e Vice-Présidente

     

    -       Politiques en faveur des personnes en situation de handicap

    -       Présidence de la Commission intercommunale pour l'accessibilité aux personnes handicapées (article 46 de la loi 2005-102 du 11 février 2005).

     

     

    Vincent DEBES

    18e Vice-Président

     

    -       Gestion des cours d'eau communautaires

    -       Gestion des espaces verts et naturels communautaires

    -       Gestion des risques naturels et industriels

     

     

    Eric AMIET

    19e Vice-Président

     

    -          Création et gestion des cimetières communautaires et des chambres funéraires, crémation et services funéraires

    -          Transfert de nouvelles compétences

     

     

    Nicolas MATT

    20e Vice-Président

     

    -          Enseignement supérieur

    -          Plan campus

    -          Recherche

  • Mercredi 23 avril à partir de 18h00 fêter les dix ans du jardin sur la plateforme centrale de la passerelle : L'association Garten/Jardin et les Amis de la Passerelle

    Le 23 avril 2004, le Jardin des Deux Rives et sa passerelle étaient inaugurés avec l'ouverture du Festival des Deux Rives (Landesgartenschau) ''Rendez-vous sur le Rhin''.

    Beaucoup se souviennent encore de ce jour : de l'attente de l'ouverture de ce bel espace, du plaisir de découvrir ce panorama par dessus le Rhin, puis de flâner d'une rive à l'autre, d'un jardin à l'autre.

    Un moment très émouvant et historique.

    Que vous l'ayez vécu ou non, venez le mercredi 23 avril à partir de 18h00 fêter les dix ans du jardin sur la plateforme centrale de la passerelle.

    L'association Garten/Jardin et les Amis de la Passerelle y organisent un apéritif et vous invitent à venir partager en apportant un petit quelque chose (boisson ou dessert....)

  • Colmar : des aides pour des tablettes

     

    Lors du dernier conseil municipal, les élus de la ville de Colmar ont voté en faveur d'aides pour l'acquisition de tablettes numériques ou encore un abonnement de télésurveillance.

     


     

    Ces mesures font partie des engagements pris par Gilbert Meyer, le maire de Colmar.

     

    Les aides accordées se répartissent ainsi :

    - 120 € pour l’achat de bracelet anti-agression et d’alerte pour une personne âgée de 75 ans et plus ;

     

    - 100 € pour la première année de souscription d’un abonnement de télésurveillance ;

     

    - 150 € pour l’achat d’une tablette numérique pour les élèves de Colmar du CP au CM2 ;

     

    D'autres aides sont accordées pour l'achat d'un vélo à assistance électrique, d'une bourse pour que les habitants de Colmar en recherche d'emploi puissent passer leur permis de conduire, etc.

     

    Voir le site de la ville de Colmar.

     

    Source : DNA.

  • Dimanche 13 avril à 15h30 “Cause café” au CINE de Bussierre Besoin de nature

    Les “causes-café" sont l'occasion d'échanges de connaissances, un moment de convivialité et de réflexion pour éclairer une problématique sous différents angles. Des experts, des écrivains ou des militants partagent avec le public leurs convictions ou leurs passions. Ils ont lieu le dimanche à 15h30, à l'heure du “Kaffee-Kuchen”. Nous fournissons le café ou la tisane et quelques sucreries… mais il n'est pas interdit de ramener un gâteau de sa fabrication.
     

    Besoin de nature, avec Louis Espinassous
    Ce moment convivial sera animé par Louis Espinassous qui présentera son nouvel ouvrage.Il aborde la nécessité de l'accès à la nature pour la santé physique et psychique, hors la ville et dans la ville.

    Portrait express de Louis Espinassous

    Louis Espinassous, né en 1951 en France, est un éducateur, biologiste, ethnologue, romancier et conteur travaillant plus particulièrement dans l'éducation-nature. Il est connu, entre autres, pour ses livres pour la jeunesse et ses ouvrages sur l'animation nature.
    Il vit dans les Pyrénées-Atlantiques, en vallée d'Ossau. Il a travaillé pendant vingt ans comme conseiller technique et pédagogique en Education Nature au sein du Parc National des Pyrénées. Il a pu conjuguer, durant toutes ces années, recherche biologique et recherche ethnographique (éthologie et ethnologie de l'ours ; botanique et ethnobotanique ; ethnoécologie ; conte populaire et mythologie pyrénéenne) tout en travaillant avec de nombreux publics en tant qu'Educateur-Nature/Accompagnateur Montagne (enseignement agricole, Education Nationale, associations et centres de vacances).

  • Le samedi 12 avril 2014 de 10h00 à 18h30, Place Kléber à Strasbourg, la Ville de Strasbourg vous propose de participer à l'édition gratuite "séniors dans la villé"

    Les seniors dans la ville 2014

    Les seniors dans la ville 2014
    Le samedi 12 avril 2014 de 10h00 à 18h30, Place Kléber à Strasbourg, la Ville de Strasbourg vous propose de participer à une troisième édition construite avec près de quarante partenaires associatifs et institutionnels.
    Publié le 01/04/2014

    En mai 2013, la seconde édition de la manifestation "Les seniors dans la ville", au cœur de la ville, avait permis de rassembler 34 partenaires associatifs et de toucher plus de 2400 personnes.

    Forts des expériences précédentes, la Ville de Strasbourg vous propose de participer à une troisième édition construite avec près de quarante partenaires associatifs et institutionnels : Les seniors dans la ville le samedi 12 avril 2014 de 10h00 à 18h30, Place Kléber à Strasbourg.

    Différents espaces vous permettront d'échanger avec les nombreux acteurs associatifs et institutionnels présents :

    • l'espace "Bénévolat solidaire", et les différentes manières de s'impliquer de façon solidaire auprès de nos concitoyens les plus âgés, ou des générations les plus jeunes,
    • l'espace "Aide aux aidants", et les actions spécifiques envers les personnes qui accompagnent au quotidien leurs proches malades,
    • l'espace "Loisirs et vie quotidienne", et des informations sur le sport, des conseils "sécurité"…
    • l'espace "Santé et Prévention",
    • l'espace "Institutionnel" pour vous informer sur vos démarches et les services qu'ils vous proposent,
    • l'espace "Strasbourg, Ville amie des aînés" pour vous présenter les actions proposées par certains services de la Ville de Strasbourg.

     

    Une exposition "Les seniors dans la ville" vous sera présentée et différentes démonstrations et animations vous seront proposées : gym douce, fitness senior, marche nordique, lâcher de ballons à 16h00…

    Cette journée de rencontres et d'échanges est associée à un programme de conférences qui vous seront proposées tout au long du printemps 2014. source str

    Découvrez le programme de cette journée !

  • Les animations de Pâques qui ont lieu à Strasbourg entre le 12 et le 21 avril 2014

    Village de Pâques de l'association des commerçants Acoarus

    Du 12 au 21 avril, place Saint Thomas.

    • Marché des produits et objets du terroir, de 10h00 à 21h00
    • Animations pour les enfants, de 14h00 à 18h00, sauf les 14, 15 et 17 avril de 15h00 à 18h00 : balade à dos d'âne, manège, chasse aux œufs …
    • Buvette et restauration sur place

     

    Infos au 03 88 23 13 16

     

    Surprise de Pâques – spécial enfants des Vitrines de Strasbourg

     

    • Les 16 et 19 avril, de 14h30 à 18h00, place Gutenberg.

     

    Reçois un ballon en forme de lapin et des friandises en présentant la carte œuf-lapin distribuée par les commerçants adhérant aux Vitrines de Strasbourg.

  • L'association Campus Vert Strasbourg et ses partenaires vous présentent la 7ème édition de la Semaine de l'Environnement du mercredi 9 au jeudi 17 avril 2014

      La Semaine de l'Environnement est un festival engagé autour des problématiques environnementales actuelles. Une trentaine d'événements, d'ateliers, de sorties, d'expositions,... vous sont proposés tout au long de la semaine.

       La Semaine de l'Environnement a lieu au niveau nationale : elle est organisée dans une dizaine de villes en France chaque année depuis 10 ans. Elle est coordonnée par le réseau GRAPPE

    (Groupement des associations porteuses de projets en environnement).
    Quoi ?
    La Semaine de l'Environnement, c'est plein d'événements autour de l'environnement, des modes de vie et de consommation alternatifs regroupés sur 10 jours.
    Il y en a pour tous les goûts ! Jeu de piste à vélo, théâtre d'improvisation, atelier de cuisine végétarienne, conférences, sortie nature, concerts, projections-débat, etc.

    Pour qui ?
    Chaque personne est la bienvenue, étudiante ou non !

    Où ?
    Principalement sur le Campus Central de l'Esplanade, mais aussi dans les jardins partagés de Strasbourg, à la Maison Mimir et au Molodoï.

    C'est combien ?
    Tout est à prix libre, sauf pour la soirée de clôture du festival qui est à 6€ tarif plein et 5€ si vous ramenez un vêtement pour le troc de fringues.

    Pourquoi on fait ça ?
    Parce qu'on en parle beaucoup.
    A la télé, dans les journaux et au bistrot. Mais on en parle plus qu'on s'y consacre vraiment : l'environnement. Notre environnement que l'on détruit chaque jour un peu plus à grands coups de pesticides, de gaspillage et de consommations excessives.

    S'il revient à nos gouvernants d'impulser le pas pour que la préoccupation écologique soit suivie d'actes concrets, nous avons aussi le pouvoir de contribuer à un monde plus « vert ».

    Cette Semaine De l'Environnement se veut une occasion pour porter les sujets auxquels nous sommes très attachés. Au travers de l'art, d'ateliers citoyens, de conférences-débats ou tout simplement encore en cultivant notre propre jardin, nous souhaitons porter au cœur du débat public la cause environnementale.

    Le succès de cette semaine dépend de nous tou(TE)s. Saisissons-en l'opportunité pour venir échanger, débattre et proposer, pour construire à notre échelle, l'alternative de demain. source campus vert


    Informations pratiques :

    Vous trouverez le dossier de presse en pièce-jointe.

    (ATTENTION : l'après-midi au jardin du dimanche 13 avril est déplacé au vendredi 11, aux mêmes horaires)

  • À propos du tram de la Robertsau (extension du tram jusqu'à l'Escale)

    M. Francis Klakocer,

    Strasbourg :

    « Dans son courrier du 25 mars 2014, « Le tram oui, mais n’oublions pas les autres problèmes », Mme Geiller-Legros se pose en mentor politique omniscient qui, pétrie de bonnes intentions, dispense magnanimement ses nobles et lumineuses vérités. Mais déforme habilement – ou naïvement ? – la réalité. Elle omet ainsi de dire que, lors de la réunion organisée l’an dernier par le maire dans la tour Schwab (la Robertsau), une large majorité d’une salle bondée avait voté en faveur de l’extension du tram jusqu’à l’Escale. Elle oublie de préciser que lors du conseil municipal de juin 2013, aucun(e) élu(e) ne s’était opposé(e) à cette même extension, pas même Mme Fabienne Keller. Elle trompe son monde en parlant d’une « trouée de 28 m de large » prétendument « pour un tram sans chalandise suffisante ». En réalité, ce prolongement non seulement double le potentiel de passagers par rapport au restaurant de la Vignette, mais n’aura qu’une emprise de 6 m de largeur. En plus, il sera longé par une voie piétonne et une piste cyclable, de quoi contenter tout un chacun, donc. De grâce, lisons correctement les procès-verbaux des conseils municipaux, cessons de jouer au Grippeminaud le bon apôtre. Et relions les exilés de la Robertsau au reste de la ville… et du monde. » source courrier lecteurs dna avril 2014 (modification de la forme uniquement mise en gras)

  • Concert Volutes ce Jeudi 3 Avril 2014 à 20 H 30 à l'Escale

    Les Orgues Baroques

    Chr. GLÜCK Sinfonia et Concerto pour flûte

    A.CORELLI Concerto grosso N° 1

    JP. RAMMEAU Concert en sextor "La Poule"

    C.P.E. BACH Symphonie WQ182/1 en sol majeur

  • Concert 30 Mars 2014 à 17 H 00 à la paroisse Protestante de la Robertsau rue Boecklin


    Concert de la passion Chorale Cantalia. Entrée libre plateau

  • Expo Julie Salmon. Du 30 mars au 04 mai au cine robertsau

     

    Eléphants, ours, hyènes, zèbres, buffles… le bestiaire de Julie Salmon est d'une impressionnante présence et d'une beauté saisissante. Que ce soit avec sa peinture dans laquelle elle met en scène, avec une technique bien à elle, ses sujets grandeur nature, ou avec ses gravures, elle nous emmène au plus proche de l'univers du vivant.


    Vernissage le vendredi 28 mars à 18h. Présence de l'artiste le dimanches 6 avril et le 1er mai.source cine

     

  • Après le pic de pollution que fait-on ? Rien comme d'habitude...

    réaction de la FNAUT

    La FNAUT attend du gouvernement et des collectivités locales une réaction plus rapide et plus efficace aux pics de pollution de l’air. Elle attend surtout une stratégie de prévention de ces phénomènes, dont la circulation routière est une cause essentielle en milieu urbain.

    La gestion des pics de pollution

    La santé publique ne peut être prise à la légère : les pouvoirs publics doivent réagir rapidement au lieu d’observer la situation pendant une semaine tout en dispensant des conseils de prudence aux personnes fragiles et en espérant que le vent agisse à leur place.

    - Décidée isolément, la gratuité des transports publics n’a aucun impact sur le comportement des automobilistes ; elle a par contre un coût important pour les autorités organisatrices de transports.

    - La réduction des vitesses routières est nécessaire, mais son efficacité est limitée.

    - Plus efficace malgré son caractère non sélectif, la circulation alternée doit être décrétée dès l’émergence d’un pic de pollution (particules fines, oxydes d’azote ou autres polluants).

    La prévention des pics de pollution

    Mieux vaut donc prévenir par des mesures pérennes qu’essayer de guérir par des mesures provisoires. La pollution chronique de l’air urbain est d’ailleurs plus dangereuse que les pics.

    - Il faut s’attaquer en priorité aux facteurs déterminants : la pollution des autobus et autocars doit être traitée, mais elle est négligeable devant celle des voitures et des camions.

    - La dédieselisation du parc automobile est nécessaire. Elle exige l’alignement progressif de la fiscalité du gazole sur celle de l’essence et la suppression du bonus à l’achat des véhicules neufs, mais le renouvellement du parc automobile prendra inévitablement du temps.

    - C’est donc d’abord sur le volume de la circulation qu’il faut agir, sans craindre les réactions d’associations plus attentives au confort des automobilistes qu’à la santé publique.

    La FNAUT préconise en particulier de nouveaux aménagements piétons et cyclables ; l’extension des zones 30 ; un accroissement de la vitesse et de la ponctualité des autobus (couloirs réservés, priorités aux carrefours) ; la création de services entre banlieues ; l’utilisation des emprises ferroviaires inutilisées (Petite ceinture parisienne, voies ferrées périurbaines en province) ; l’abandon des projets de nouvelles autoroutes et de parkings urbains ; la correction du barême fiscal kilométrique, qui encourage les déplacements domicile-travail en voiture en surestimant leur coût ; le recours au péage urbain, qui permet une baisse durable de l’ordre de 20 % du trafic automobile. source fnaut

  • La semaine des alternatives aux pesticides. Du 20 au 30 Mars Le cine bussière robertsau y participe

     

    Le printemps est en route ! Chaque année la semaine des alternatives aux pesticides a lieu en France et c'est l'occasion pour les férus de récolte ou simplement amis de la nature, de découvrir des pratiques de jardinage naturel, mais également de s'informer et de se retrouver pour en discuter autour d'une table garnie.

    L'association SINE et ses partenaires vous invitent du 20 au 30 Mars au CINE de Bussierre pour un programme  "riche au naturel".

    extraits sine

     

    Mercredi 26 Mars

    Jardin Nature

    La qualité de l'eau est l'affaire de tous à commencer par celle du jardinier ! Le jardin du CINE de  Bussierre en est un bel exemple. Ce lieu d'une grande diversité et de pratiques respectueuses de l'environnement vous sera présenté lors de cette visite animée.

    À 9h30 dans le jardin du CINE. Pour adultes. Sur inscription au 03 88 35 89 56 ou inscriptions@sinestrasbourg.org  

     

    Mercredi 26 Mars

    A vos binettes (n°1) - Travail du sol et engrais fait maison.

    Association et rotation de culture, engrais verts, compostage et paillage des sols sont les bases du jardinage naturel. Venez vous faire la main dans notre potager au cours d'un cycle de 4 séances printanières. À tester et reproduire dans votre jardin !

    À 14h30 dans le jardin du CINE. Pour adultes. Sur inscription au 03 88 35 89 56 ou inscriptions@sinestrasbourg.org .

    Autres séances : le 2  Avril - choix des cultures et semis,   le 7 Mai - Plantations et associations de culture, le  28 mai - Paillage et "mauvaises herbes". 

     

    Samedi 29 Mars

    Avec l'ail des ours cuisinons sans pesticides.

    Une odeur aillée flotte dans l'air de la forêt de la Robertsau. C'est le moment de partir en cueillette "avertie" bien sûr, en se méfiant des contrefaçons.. De retour en cuisine, nous retrouvons l'ail des ours sous toutes ses formes, agrémenté de produits bios !

    À 9h30 au CINE de Bussierre. Pour adultes. Tarif 7 euros. 

    Sur inscription au 03 88 35 89 56 ou inscriptions@sinestrasbourg.org

     

    Dimanche 30 Mars

    CAUSE-CAFÉ - Ma précieuse..

    Cette table ronde aborde la question de l'eau sous contrainte. Entre problèmes de pollutions de la ressource et consommation excessive, comment faire réagir et impliquer l'ensemble de la société pour la protection de notre eau potable ?

    À 15h30 au CINE de Bussierre. Avec la participation de la CUS et le groupe thématique Eau d'Alsace Nature.

  • Strasbourg Trafic de stupéfiants Coup de filet à la Cité de l'Ill ce lundi matin 24mars 2014

    Une très importante opération policière a été organisée ce matin LUNDI 24MARS 2014 à la Cité de l'Ill dans le quartier de la Robertsau à Strasbourg

    Les policiers de la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale du Bas-Rhin, qui travaillaient sur commission rogatoire d'un juge d'instruction strasbourgeois, ciblaient une vingtaine d'objectifs.

    Ils ont interpellé au moins une quinzaine d'individus soupçonnés d'être impliqués dans un vaste trafic de résine de cannabis......extraits dna

     

  • info à retenir pour le vote du 23 mars La fiscalité locale, préoccupation numéro un des électeurs pour les municipales.

    La fiscalité locale, préoccupation numéro un des électeurs pour les municipales. La fiscalité locale, préoccupation numéro un des électeurs pour les municipales. |extraits Le Monde/Ipsos-Steria

  • Jardins...Pour plus de biodiversité, plantons local

     

    Pour plus de biodiversité, plantons local.
    Le guide "plantons local" vient de paraître et donne aux aménageurs, aux gestionnaires et aux propriétaires les conseils pour aménager et gérer durablement leurs espaces verts.
    Publié le 13/02/2014
    Dans les jardins et sur les balcons, on observe en ville un grand nombre de plantes ornementales exotiques.
     
    Ces plantes très séduisantes ne sont le plus souvent pas adaptées à notre climat et s'avèrent moins résistantes aux maladies et aux ravageurs.
    Certaines plantes peuvent aussi devenir envahissantes et se reproduire dans la nature au détriment des plantes indigènes. 
    C'est le cas notamment de la Renouée du Japon, des Solidages ou de la Balsamine de l'Himalaya.
     
    Avec le temps, les plantes indigènes se sont adaptées aux conditions locales de sol et de climat, réduisant ainsi leurs besoins en eau ou l'usage de fertilisants et de pesticides. Ces plantes offrent aussi "gite et couverts" à la faune grâce à des années de co évolution.
     
    En choisissant de planter et de cultiver les espèces indigènes, nous favorisons la biodiversité régionale, tout en créant des couloirs de migration pour la faune (trame verte).
     
     
    Bonne lecture ! source strasbourg.eu

  • Alerte à la Pollution Atmosphérique : On est à 9 presque au Plafond 10 très mauvais : qu'attend le Préfet pour AGIR

    Pour ce vendredi les teneurs en particules restent très fortes et devraient continuer à augmenter en lien avec une stabilité atmosphérique continuant à favoriser l'accumulation des émissions locales qui s'ajouteront au niveau de fond particulaire déjà élevé. La qualité de l'air sera mauvaise à localement très mauvaise en plaine (indices 9 à localement 10) et bonne dans les Vosges (indices 4). source aspa

  • 3,50 euros la séance de cinéma dimanche 16, lundi 17 et mardi 18 mars 2014 inclus

    Le Printemps du Cinéma 15ème édition !

    3 jours pour tout voir les dimanche 16, lundi 17 et mardi 18 mars 2014 inclus dans toute la France.

    Le principe de cet événement national très attendu du public est toujours aussi simple : pendant ces trois jours, les salles de cinéma participantes pratiquent un tarif exceptionnel à l’ensemble des spectateurs : 3,50 euros la séance (hors majoration pour les films en 3D et séances spéciales). Une belle occasion de profiter pleinement de toute la richesse de la programmation durant la manifestation puisque tous les films sont concernés par cet avantage tarifaire, qu’il s’agisse de l’ensemble des nouveautés ou des films encore à l’affiche. Un événement fortement plébiscité puisque 2,5 millions de spectateurs le fréquentent chaque année en moyenne.

    Le Printemps du Cinéma est organisé par la Fédération Nationale des Cinémas Français avec BNP Paribas, le partenaire exclusif des opérations nationales du cinéma en salles, qui prolongera cette opération du 19 au 25 mars 2014 inclus, en offrant plus de 300 000 contremarques à ses clients et prospects. Les détenteurs de contremarques BNP Paribas pourront bénéficier pendant 7 jours supplémentaires d’un tarif unique de 3,50 euros la séance (dans les cinémas participants, hors majoration pour les films en 3D et séances spéciales). A partir du 12 février 2014, 100 000 contremarques sont à gagner sur le web sur www.bnpparibas.net/cinema et sur la page Facebook BNP PARIBAS NET (dans la limite des stocks disponibles). Les détenteurs de la Carte We Love Cinema (www.welovecinema.fr) se verront offrir 100 000 contremarques et le réseau d'agences BNP Paribas offrira 130 000 contremarques à ses clients et prospects à travers toute la France.

  • Alerte aux particules... Evitez de courir ou delaisser vos enfants ou les personnes ägées souffrant d'insuffisnce pulmonaire à l'extérieur... pendant les prochains jours

    La semaine débute comme la précédente s'est achevée : les teneurs en particules restent fortes et devraient même augmenter en lien avec les émissions issues du trafic routier renaissant qui s'ajouteront au niveau de fond de particules (aérosols secondaires) déjà élevé. La qualité de l'air sera médiocre à mauvaise en plaine (indices 6 - 8) source aspa

     

    Limitez vos déplacements en voiture; privilégiez les transports en commun

  • Pour les Séniors en 2014..REVUE DE LA TROUPE « LA BUDIG » Opéra de Strasbourg / Théâtre municipal Place Broglie Vendredi 28 mars à 14 h 30

    Les cartons d’invitation sont à retirer à partir du lundi 10 mars au bureau d’accueil du Centre administratif, 1 parc de l’Étoile et dans les mairies de quartier.

  • A voir théâtre de la Boîte Noire du CREPS :Dom Juan Du vendredi 28 février au dimanche 30 mars 2014 Du mercredi au samedi à 20h30 Le dimanche à 17h00

    Et d’abord, qui est Dom Juan ? Un grand collectionneur de femmes ? Si l’on en croit Mozart, il en a possédé au moins mille. Notons que ce « burlador » trompe ses proies plus qu’il ne les séduit. Il séduit les femmes mais aussi les hommes (Sganarelle, Don Carlos), les lecteurs, les spectateurs…même les auteurs. Séduire, c’est par définition détourner du droit chemin. Alors, séducteur, Dom Juan, ou plutôt tentateur ? Dom Juan, un avatar du diable.

    Incarnation du prince de ce monde, Dom Juan est par excellence celui qui a fait le choix du monde. Il croque la vie, comme d’autres la pomme, de ses dents acérées de loup. En jubilant : la force de joie qui l’habite est sans limites, comme sa puissance de désir. Force de nature brute, gourmande, joyeuse, violente aussi, cruelle et atrocement indifférente, Dom Juan sacrifie tout aux exigences impérieuses de son moi triomphant. « Pereat mundus, vivat Don Giovanni ! ». Dom Juan, la force vitale.

    lieu Théâtre de la Boîte Noire du CREPS

    4 allée du Sommerhof
    67200 Strasbourg-Koenigshoffen

    Accès
    Tram B et F : arrêt Montagne Verte
    Bus 2-13-15-50 : arrêt Nid de Cigognes
    Parking devant le CREPS

    La Mesnie H. : 06 65 31 36 51
    Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 14h à 17h
    Toute réservation laissée sur le répondeur sera prise en compte  (extraits lamesnieh)

  • Communiqué de presse : sortie samedi 1er mars 2014 découverte entre Rhin et Forêt Rendez-vous à 14h30 au Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement de Bussierre

    Bonjour à tous,

    Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint et ci-dessous un communiqué de presse sur la prochaine sortie nature organisée par le CINE de Bussierre.

    Samedi 1er mars. Entre Rhin et forêt...

    De tout temps les habitants de la vallée du Rhin ont dû vivre avec le fleuve. Tantôt bénéficiant de ses bienfaits mais aussi subissant ses colères. A force de labeur, ils ont façonné le paysage jusqu’à le modifier irrémédiablement. Par chance, il reste les traces de ce proche passé que nous vous invitons à suivre le long des anciens bras du Rhin en forêt de la Robertsau.

    Rendez-vous à 14h30 au Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement de Bussierre. Sur inscription au 03 88 35 89 56
    .

  • ETUDE SUR LES DEPENSES SUPPORTEES PAR LES VOYAGEURS SELON LES MODES DE TRANSPORT (voiture, transport en commun...)

    Jean-Marie Beauvais, économiste des transports
    Cette étude a été réalisée à la demande de la FNAUT et financée notamment par le GART, l’UTP,
    la SNCF, VEOLIA, KEOLIS). Elle détermine les dépenses réalisées par les voyageurs pour leurs
    déplacements, alors que le prix n’est qu’un des éléments du choix modal.
    L‘objectif de l’étude est d’estimer la dépense unitaire selon les modes de transports en 2011, en
    distinguant la longue et la courte distance. Le coût est estimé du point de vue du
    voyageur/consommateur et non de l’exploitant, du contribuable ou du citoyen.
    Les résultats sont donnés en centimes par voyageur par kilomètre afin de comparer les modes de
    transport entre eux, l’étude ne se limitant pas aux transports publics. Les données sont définitives en
    ce qui concerne l’année 2011.
    L’étude raisonne par marchés : celui des déplacements quotidiens (urbains, départementaux et
    régionaux) et celui des déplacements de longue distance (supérieurs à 80 kilomètres).
    Pour les modes de transport individuels (ne relevant pas d’un opérateur), les dépenses des ménages
    sont divisées par le parcours effectué.
    Pour les entreprises de transport, les recettes de trafic sont divisées par le parcours effectué par le
    client. La difficulté en s’adressant aux entreprises est que les statistiques de voyageurs x kilomètres
    ne sont pas disponibles, il faut alors faire des hypothèses. Il s’agit d’une approche microéconomique.
    Les résultats en matière de déplacement individuel de courte distance (moins de 80 kilomètres)
    montrent que la voiture (stationnement compris) est plus chère que les modes de transport collectifs.
    La question de sa part de marché toujours aussi importante (57%) doit être posée.
    Concernant le coût complet, les résultats en matière de déplacement individuel de longue distance
    (plus de 80 kilomètres), montrent que le rapport de prix entre les transports collectifs et
    l’automobile est de 1 à 3 pour une personne seule. En effet, ce rapport diminue si plusieurs
    personnes montent à bord de l’automobile. Le déplacement en automobile ne devient plus
    avantageux en train qu’à partir de 4 personnes à bord.
    En conclusion, si on considère le coût complet, le transport collectif est moins cher que la voiture....extraits colloque FNAUT du 10 janvier 2014

    Commentaire : pensez au covoiturage ou à l'autopartage pour les distances importantes ou au transporte n commun. Pour les courtes distances rien de vaut la marche pour la proximité immédiate ou le vélo pour des distances plus longues 3 à 20 kms, pensez aussi au vélo électrique qui permet d'aller plus loin avec un effort minimal...il faut pédaler quand même

  • Pour ne plus avoir à choisir entre bus, voiture et vélo.. du nouveau à partir du 17 mars 2014 à Strasbourg

    Deux formules pour jongler entre transports publics, vélo et voiture

    L’idée : provoquer des réflexions chez les Strasbourgeois et leur permettre de choisir entre plusieurs moyens de transport. Dans cette optique, les tarifs proposés, non soumis à la tarification solidaire, entrent dans une « logique d’incitation ». Deux formules avec trois gammes de prix, en fonction de l’âge:  19-25 ans, 26-64 ans et +65 ans. Les deux proposent un abonnement annuel bus-tram, un accès à l’ensemble des parkings relais (au total, 4 200 places répartis sur les dix parkings de l’agglomération) et un accès aux véloparcs.

    1/ Avec la formule « Liberté » l’utilisateur bénéficie d’un abonnement Vélhop dans les stations automatiques de la ville pendant un an, chaque utilisation étant facturée en sus (0,20cts/h et 1euro les 12h) et d’un accès à l’autopartage au tarif « basique » avec facturation à l’usage, avantageux si l’utilisateur n’a besoin d’une voiture qu’occasionnellement (une fois par mois). Abonnements annuels à 288 euros pour les 19-25 ans, 504 euros pour les 26-64 ans et 264 euros pour les +65 ans.

    La deuxième formule « Premium » propose un accès illimité au Vélhop (un personnel ou vélos en stations), l’accès à l’autopartage au tarif « classique » avec facturation à l’usage, adapté à un besoin régulier de la voiture (une fois par mois ou deux fois par semaine). Abonnements annuels respectivement en fonction des catégories d’âges à 384, 588 ou 360 euros.

    Financièrement, le gain pourra paraître évident pour ceux qui se déplacent quotidiennement en tram et bus et souscrivent déjà à un abonnement badgéo, peut-être moins pour les quidams qui n’utilisent que l’autopartage et disposent de leur propre vélo. Mais au moins, il y aura le choix. A noter que le Pass est nominatif mais qu’une seconde carte sera fournie si nécessaire pour chercher le véhicule familial garé dans l’un des parkings. extraits rue89 strasbourg

    POUR SOUSCRIRE DES LE 17 MARS 2014 CLIQUEZ ICI

  • revoir la vidéo récente EUROPE 1 élection municipale Strasbourg sur le transport, le logement social...

    en cliquant sur le transport (une ville sans voitures ?) et voir à partir de la 37 minutes en cliquant ICI

    et en cliquant sur le logement social ICI

  • Lieu d’Europe

    « Habitante du quartier des XV, je tiens à dire combien je suis sidérée par la tournure que prennent les événements s’agissant du Lieu d’Europe.......

    Après avoir tenté de porter atteinte au Lieu d’Europe en attaquant son emplacement qui est pourtant stratégique car à proximité immédiate des institutions européennes, après s’en être pris au concept qui a pourtant été validé par l’ensemble des partenaires du projet, les attaques portent à présent sur la réalisation des travaux. Jusqu’où va-t-on aller pour faire feu de tout bois et essayer de mettre à mal ce projet pour la seule et unique raison qu’il constitue un engagement du mandat de Roland Ries ?

    En ce qui me concerne, peu m’importe qui porte ce projet. Je sais seulement qu’il correspond à un besoin et à une attente forte des Strasbourgeois depuis de nombreuses années.

    Puisque l’on parle de rénovation du patrimoine, doit-on rappeler que grâce au Lieu d’Europe, la Villa Kayserguet, qui était littéralement à l’abandon et se dégradait depuis des années dans l’indifférence générale, est en cours de rénovation et qu’elle aura ainsi une seconde vie ? Que la préservation du patrimoine historique de notre ville semble tenir à cœur à Roland Ries grâce auquel Strasbourg vient d’être labellisée ville d’art et d’histoire et grâce auquel également la procédure pour classer le quartier de la Neustadt au patrimoine mondial de l’UNESCO a été lancée ?

    Suite à la publication des photos du chantier, je me suis rendue sur place pour constater de visu. Il est vrai que l’on peut observer quelques dégradations. Mais les entreprises ont déjà pris l’engagement de les restaurer selon les dires même des personnes rencontrées sur place.

    S’agissant de la serre, il faut raison garder. Comme tout le monde a pu le constater, elle n’est vraiment plus en état d’être conservée.

    Il convient de revenir à l’essentiel concernant le Lieu d’Europe à savoir qu’il s’agit d’un équipement structurant pour le renforcement de la vocation européenne de Strasbourg. » Extraits courrier lecteur dna 15/02/14