Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

impôts

  • INTERVIEW Robert Herrmann L’Eurométropole montre ses muscles Trams vers la Robertsau et Koenigshoffen t hausse de la fiscalité

    Robert Herrmann veut « résoudre la question des extensions du tram de la Robertsau et de Koenigshoffen dans le mandat ». Pour lui, « les choses vont avancer clairement».

     

    « IL FAUT QUE les chantiers soient plus que démarrés d’ici la fin du mandat : si on y va, on y va à partir de l’année prochaine. Je soutiens l’idée d’engager ces chantiers : c’est un besoin pour notre
    économie locale et pour les entreprises, mais aussi pour désenclaver ces deux quartiers très denses. Si on veut être cohérent dans les politiques d’urbanisation et de construction de la ville dans la
    ville, il faut permettre aux gens de se déplacer de manière plus fluide dans la ville et le territoire. Tram sur pneu, tram classique, ce n’est pas la question. » L’adjoint Paul Meyer a réclamé le tram
    et le BHNS. Sera-t-il entendu ?« Le maire de Strasbourg dit souvent “J’ai voulu me marier avec la reine d’Angleterre,mais elle n’a pas voulu”. Il n’est jamais interdit de revendiquer quoi que
    ce soit. Sauf que certains le font de manière moins forte. »
    Cela ne préjuge pas de votre décision ?« Si d’aventure le tram à Koenigshoffen se fait, ce sera parce qu’il y a eu depuis des années – et bien avant que Paul Meyer ne s’y intéresse – un travail qui a
    été réalisé. Et s’il se fait, ce sera par la décision du maire de Strasbourg – et de nul autre – en dehors des investissements de l’Eurométropole. Ce n’est pas une expression dans la presse qui permet de faire bouger les choses et d’acquérir un dossier, ce serait trop facile.

    Hausse de la fiscalité Entre 1 et 5 % C’est la hausse probable des impôts :« Il y aura de la fiscalité, elle sera la plus basse et la plus indolore possible. Notre point vaut la moitié
    de celui de la Ville : 1 % à Strasbourg, c’est 0,5 % à l’Eurométropole. Je ne vous donnerai pas de chiffre, c’est trop tôt. Mais avec 1 à 5 %, vous n’êtes pas loin de la vérité. » extraits DNA

  • pour éviter le démontage onéreux des portiques Ecotaxes en Alsace..Lorraine...Champagne Ardennes : une solution

    François Hollande entend « donner une suite favorable afin que les portiques restent en place en Alsace, ainsi qu’en Lorraine et en Champagne Ardenne ». Eric Straumann relève que le président de la République « s’est dit également intéressé par [sa] proposition de faire appel à l’opérateur chargé de la collecte de la taxe LKW Maut en Allemagne : Toll Collect, en partie détenu par des sociétés françaises ». Eric Straumann avait lancé cette idée le 22 avril dernier, quelques jours à peine avant que n’expire (30 avril) l’appel d’offres lancé par le ministère des Transports pour le démontage, Le transport et le stockage des quelque 160 portiques et autres signalisations mis en place dans le cadre du projet Ecotaxe. Le démontage d’un portique coûterait entre 10 000 et 12 000 €. L’Alsace compte une quinzaine de points de contrôle pour l’éco-taxe : portiques ou radars. extraits dna

  • L’Allemagne impose la vignette auto pour tous

    À compter du 1er janvier 2016, les automobilistes allemands et étrangers devront payer une vignette pour circuler sur l’ensemble des axes routiers allemands, pas seulement les autoroutes.

    ......... Objectif affiché : faire participer au financement de l’entretien du réseau routier tous les détenteurs de voitures non immatriculées en Allemagne et récolter ainsi 2,5 milliards d’euros par législature (5 ans). Actuellement, les Allemands apportent déjà leur quote-part en s’acquittant d’une taxe annuelle (la KFZ-Steuer) à laquelle échappaient jusqu’ici les étrangers.

    Temporaire ou annuelle

    Hier, le ministre des Transports allemand a présenté deux changements de taille par rapport aux annonces initiales. Le projet du gouvernement propose que toutes les routes allemandes soient concernées par cette vignette automobile et pas seulement les autoroutes, par crainte que le trafic routier de transit se déplace sur les routes secondaires.

    Du coup, cela change la donne pour les frontaliers qui utilisent les axes allemands pour se rendre sur leur lieu de travail, dans les différentes enseignes commerciales ou pour leurs loisirs.

    La seconde nouveauté concerne les modalités de paiement de la future vignette. Elle sera obligatoire pour toutes les voitures, celles des Allemands comprises. Ce qui éviterait de créer aux yeux de Bruxelles une discrimination à l’égard des étrangers. Pour ne pas rajouter une taxe à une autre à ses concitoyens, le gouvernement envisagerait de réformer sa taxe annuelle.

    L’ensemble des automobilistes aurait le choix entre une vignette temporaire ou annuelle. Dans le premier cas, le ministre allemand a indiqué que le coût pourrait atteindre 10 € pour 10 jours et 20 € pour deux mois, quelle que soit la nature du véhicule. Dans le second cas, la fourchette se situerait entre 20 et 150 €. Un calcul qui serait établi en fonction de trois critères : l’année de mise en circulation de la voiture, sa puissance et la nature du carburant. Le coût moyen pour les étrangers a été évalué à 103,04 €/an pour une voiture à essence et à 122,35 € pour une au diesel.

    Le gouvernement annonce le lancement de cette vignette pour le 1er janvier 2016.

  • Conseil municipal du lundi 16 février 2015

    Parmi les points votés, celui du Point 14 concernant la Robertsau sont rappelés pour que vous pouvez voir par vidéo  en cliquant ci-dessous, notamment extension du tram à la Robertsau.... et le théâtre du Maillon situé au Wacken :

  • ’Eurométropole va augmenter ses taxes, surtout pour les propriétaires

    Après le débat d’orientations budgétaires de janvier, les élus de l’opposition à l’Eurométropole ont pris connaissance de la part de l’évolution des taxes qui reviennent à l’agglomération strasbourgeoise.

    La principale hausse concerne la taxe foncière, c’est à dire celle que paient les propriétaires. La part de l’Eurométropole est multipliée par 2,5, elle passe de 0,44% à 1,10%. Les recettes générées devraient bondir de 2,9 à 7,4 millions d’euros par an.

    La hausse de la taxe d’habitation augmente bien plus modestement. La part de l’Eurométropole passe de 10,60 à 10,76% soit une hausse de 1,5%, ...... En revanche, celle sur les terrains non-bâtis reste stable. Un temps évoqué, il n’est pas question à ce stade de hausse des prestations du service public comme les entrées à la piscine ou de la restauration scolaire. extraits rue89