Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Département du Bas-Rhin

  • Géothermie : des projets en Alsace et à Strasbourg accédez aux bonnes informations

    UN site web soutenu par l'ADEME et le BRGM est à votre disposition pour mieux s'informer de ce qui est projeté.

    Vous pouvez y accéder en cliquant ICI

  • La SNCF en grève à partir de ce soir


    La direction régionale de la SNCF annonce pour demain 5 décembre un plan de circulation réduit de 50% sur les lignes TER de et vers Strasbourg, à l'exception de Strasbourg-Offenbourg et Strasbourg-Bâle où les trains circuleront normalement. Tous les TER circuleront également sur les lignes autour de Mulhouse ainsi que sur la ligne Colmar-Metzeral.
     

     

    Les cheminots remettent le couvert : six mois après leur longue grève contre la réforme ferroviaire, la CGT et SUD-Rail appellent les contrôleurs à débrayer entre ce soir et dimanche matin. Si le mouvement s'annonce suivi, les perturbations devraient rester limitées. Des trains resteront toutefois à quai. Ce sera notamment le cas d'un tiers des trains express régionaux sur trois et d'un tiers des Intercités en journée (la nuit, le service sera très réduit). Les TGV, quant à eux, circuleront quasiment normalement, à l'exception du sud-est où le mouvement social entraînera la suppression d'un quart des trains.

    En Alsace, le trafic TER sera réduit autour de Strasbourg

    La direction régionale de la SNCF annonce pour demain 5 décembre un plan de circulation réduit de 50% sur les lignes TER de et vers Strasbourg, à l'exception de Strasbourg-Offenbourg et Strasbourg-Bâle où les trains circuleront normalement. Tous les TER circuleront également sur les lignes autour de Mulhouse ainsi que sur la ligne Colmar-Metzeral.

    Concernant les grandes lignes, sont annulés un aller-retour Bâle-Mulhouse-Marseille ainsi que les trains Intercités dans les nuits du 4 au 5 et du 5 au 6 décembre.

    Renseignements : www.ter.sncf.com/alsace et www.sncf.com ;tél .: 0 800 77 98 67 pour le TER Alsace (gratuit depuis un fixe).

     

    © Dna, Jeudi le 04 Décembre 2014 

     
    Les deux syndicats, qui craignent pour l’avenir de leur métier et réclament des embauches, ont appelé à des débrayages de jeudi 19 heures à dimanche 7 heures. Ils représentent plus de 65% des voix chez les contrôleurs. Ils redoutent une remise en cause des déroulements de carrières et s’opposent à la suppression de la présence systématique du contrôleur au profit de contrôles groupés et plus ciblés.

    Les deux autres organisations (Unsa et CFDT) n’appellent pas à la grève. Mais partagent en grande partie les mêmes inquiétudes et pour accélérer les discussions avec la direction, elles ont déposé chacune à la direction une "demande de concertation immédiate".
     
     

    Retrouvez ici le programme des circulations de votre ligne TER. Mise à jour le 04/12/2014 à 09h00

  • Summerlied, un éco-festival du 13 au 17 août

     

    10ème édition du festival Summerlied qui démarre demain à Ohlungen (67) et qui se veut le plus écologique possible. Ce matin, de nombreux organisateurs de festivals étaient présents sur le site pour découvrir les nouveautés en matière de développement durable.

    summer.jpg
     

     

     
    Jacques Schleef a lancé Summerlied en 1997. Ce fils d’instituteur, natif du Pays de Hanau, marié à Ohlungen, s’est installé dans ce village. Et le festival est né du constat qu’il n’existait pas en Alsace de grande manifestation estivale dédiée à la musique et à la chanson traditionnelles, comme on pouvait en découvrir au fil des vacances en France.

    summer2.jpg
    Dès les premières éditions, ce festival ne s'est pas cantonner à l’alsacien, mais s'est montrer curieux de toutes les cultures présentes en Alsace, tsiganes, yiddish, et comme celles issues d’une immigration plus récente. Et il s'est naturellement tourné vers des régions à forte identité culturelle. Et vers l'écologie.

    Summerlied est devenu un éco-festival qui a pour objectif de laisser une empreinte écologique la plus légère possible après l’événement. Cette volonté s’inscrit dans toutes les étapes de la manifestation, vers tous les acteurs du festival et dans une démarche progressive d’amélioration continue.   
    Ainsi, Summerlied s’engage sur 5 axes :
    - Consommation d’énergie
    - Tri des déchets
    - Transports
    - Les bonnes pratiques
    - Journée du 12 août
     
    Summerlied porte déjà les graines du développement durable dans sa conception :
    - le lieu même du festival, la forêt d’Ohlungen, incarne des valeurs environnementales, à la fois lieu magique et site à préserver,
    - la concertation car Summerlied est organisé en collaboration avec les collectivités, les associations et les entreprises locales.
    - La démarche d’éco-festival vient donc tout naturellement prolonger et renforcer cet engagement du festival Summerlied dans le développement durable.

    Sources Summerlied
  • GCO : la conclusion du rapport, le rapport détaillé et les réactions de Roland Ries, maire de Strasbourg et celle de Philippe Richert, Président de la Région, au rapport des deux experts sur le GCO qui pourrait être rebaptisé... A35.

    Le GCO revient  par  la  fenêtre

    "Conclusion L'utilité principale du  GCO  consiste en sa capacité à dévier le trafic  PL de  la traversée strasbourgeoise. 

    Avec  des hypothèses d'augmentation du trafic PL conséquentes (+25 % à l'horizon 2025), les scénarios 2025 incluant le GCO conduisent tous à une baisse du trafic PL sur A35 d'au moins -10 % et  jusqu‚à -20% par rapport à la situation actuelle (et - 20 à - 30 % par rapport à la situation de référence 2025).

    Par ailleurs, si le GCO a un potentiel de réduction du trafic général sur A35 en période de pointe élevée (ainsi qu'exposé dans la note < Analyse des déplacements sur l'agglomération strasbourgeoise -  flux de transit sur A35> Mai 2013ˆ), cette baisse n'est réellement conséquente qu"en combinaison avec la requalification d'A35. Dans le cas où le GCO est payant, cette diminution atteint - 7% à - 20% le matin. Le soir, seule la gratuité du GCO permet d'obtenir des réductions importantes du trafic sur A35 de - 5 à - 13%.

    Enfin, la réduction globale du trafic journalier sur A35 reste modérée selon tous les scénarios, puisqu'elle atteint au maximum - 10 % (soit - 10 000 à - 15 000 véhicules/jour), avec des hypothèses d'augmentation des trafics VL conséquentes (+25 % à l'horizon 2025).

    Ces reports de trafic depuis A35 ne constituent toutefois qu'une portion des flux circulant sur le GCO. Sa fréquentation s'échelonne selon les sections et les scénarios entre 21 000 véhicules/jour et 46 000 véhicules/jour, incluant des reports de trafic de natures très diverses (dont notamment entre 15 000 et 25 000 véhicules/jour utilisant le GCO pour des déplacements d'échange avec la couronne ouest de Strasbourg ou 8 500 véhicules/jour se reportant d'A5 vers la traversée strasbourgeoise)."

    Vous pouvez lire le rapport complet des 2 experts du Ministère des Transports en cliquant ICI

    voir les réactions de Ries en cliquant ICI

    voir les réactions de Richert en cliquant ICI

  • “Solutions transports” pour tous les utilisateurs à voir en vidéo suite à l'enregistrement

    Vous pouvez retrouver le tchat avec tous les intervenants de la Région et du Département, les questions des usagers par courriels en temps réel ainsi que de l'association ASTUS en cliquant ci-dessous

  • 830 km de pistes cyclables dans le Bas-Rhin carte gratuite

     Cet été, venez  découvrir le département à vélo. Cherchez la nouvelle édition de la carte des itinéraires cyclables du Bas-Rhin en 4 cartes détaillées  qui est disponible au  siège du Département du Bas-Rhin et dans les offices de tourisme.

  • Grand contournement Ouest de Strasbourg samedi 12 mai entre 9 h 30 et 11 h MANIFESTATION à Ittenheim puis Stutzheim-Offenheim.

    Les opposants au Grand contournement Ouest de Strasbourg ont décidé de maintenir la pression sur ce dossier, une manifestation samedi prochain à Ittenheim.

    In Fine, la robertsau est concernée car le GCO aboutit à ..la Robertsau

  • Richert lance la phase préliminaire des débuts du commencement du Conseil unique d’Alsace

    Philippe Richert, président du conseil régional d’Alsace, avait le sourire ..... La veille, l’Etat venait de valider l’engagement des trois collectivités territoriales à fusionner en un Conseil unique d’Alsace. Du coup, Philippe Richert n’a pas perdu de temps et a annoncé la constitution d’un « groupe projet », formé d’élus, et chargé de mener l’Alsace vers un référendum sur cette question. Mais la route est longue, très longue. source rue89 strasbourg

     
  • Grand contournement Ouest de Strasbourg (GCO)

     

    Les estimations du prix du péage du Grand contournement Ouest de Strasbourg (GCO) prévoient un passage à 3,50 euros pour les voitures et à 13,50 euros en moyenne pour les poids lourds. Les opposants demandent un moratoire jusqu’aux élections.

     

    Commentaire : une grosse bétise payée par nos impôts Grave surtout que cela ne va pas marcher car personne ne paie de péage automobile en ....Alsace.

  • Près de 9 Millions € hors Taxes pour l'extension du Collège de la Robertsau

    Voici l'avis lancé par le Conseil Général du Bas-Rhin ce 21 janvier 2011 pour le lancement d'un marché public d'appel à la concurrence pour l'extension du Collège de la Robertsau  avec 27 lots de travaux en cliquant ICI

  • Dans 1 mois le rallye automobile arrive en Alsace ! Jouez au jeu gratuit "Saccage ton Alsace" A diffuser sans modération auprès de vos contacts !!

    www.saccage-ton-alsace.fr
    Saccage ton Alsace, le jeu exclusif sur le rallye d'Alsace.

  • Du samedi 27 août au samedi 3 septembre 2011, Ciné-Cool, c’est la place de cinéma à 4€ pour tous les films, à toutes les séances, pour tous les publics, dans toutes les salles participantes

    . Hors majorations pour les séances 3D.

    Une semaine à tarif spécial qui court du samedi 27 août au samedi 3 septembre 2011, soit deux semaines de programmation pour deux fois plus de films !

    Un événement qui fédère, à quelques rares exceptions près, tous les cinémas d’Alsace et de Lorraine : près de 130 salles de cinémas concernées en Alsace et près de 170 salles de cinémas en Lorraine.
    Une trentaine de films et 80 séances en avant-première et 11 équipes de film présentes en exclusivité CINE-COOL pour les deux régions.

    4 euros est un tarif inférieur de plus de 20 % au tarif le plus bas (tarif étudiant).

    Un événement institutionnel à l’initiative des syndicats de directeurs de cinémas de l’Est, en partenariat avec la très grande majorité des salles de cinéma de la région, soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

    Avec le soutien de :
    Les partenaires de Ciné-Cool 2009

  • N’hésitez pas, une expo exceptionnelle , une grande artiste! exposition à Rosheim

    Bonjour,
    A tout ceux que je n'ai pas eu plaisir de rencontrer à Rosheim ou qui n'ont pas eu loisir d'y passer,
    je vous rappelle que l'exposition continue jusqu'à  mi-octobre.
    Il est aussi possible de voir les sculptures sur le site de l'exposition : http://artethumeur.free.fr/gabykretz/
    Au plaisir de vous revoir.
    Gaby Kretz

  • nouveau site cartographique pour Strasbourg et la Communauté urbaine

    Un nouveau site cartographique pour Strasbourg et la Communauté urbaine

    La Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg mettent en ligne un tout nouveau site cartographique qui offre une place particulière aux déplacements : état du trafic en temps réel, réseau tram et bus, occupation des parkings, pistes cyclables, stations Velhop, qualité de l'air…

     Le site est accessible sous l'adresse www.carto.strasbourg.eu

    Le fonds de carte
    Le fond de carte est issu directement du système d'information géographique de la CUS. Il en couvre les 28 communes ainsi que Kehl. L’habillage extérieur utilise les données OpenStreetMap. Il permet d'afficher les rues, d'effectuer une recherche de rue, de zoomer sur une commune précise, d'afficher une vue aérienne avec une précision de 16 cm pour un pixel (environ 1/1000e). L'internaute pourra également mémoriser des lieux, imprimer la carte, envoyer un lien…

    L'état du trafic en temps réel
    Les informations sont collectées par un réseau de 350 boucles situées sur les principales artères du territoire de la CUS et acheminées en temps réel vers le site cartographique. L'état de la circulation est représenté en 3 couleurs : vert = fluide, jaune = dense, rouge = saturé.

    Les données sont actualisées automatiquement toutes les 3 minutes à partir du SIRAC. La carte présente également les principaux travaux en cours ainsi que, le cas échéant, des messages d'alerte : alerte météo, alerte ozone, événement exceptionnel…

    Parkings et stationnements
    L'occupation d'une quinzaine de parkings est disponible en temps réel et actualisée toutes les 3 minutes. La carte affiche également les zones tarifaires de stationnement de courte, moyenne et longue durée.

    Transports en commun
    Les lignes de bus et de tram sont représentées avec possibilité d'afficher l'ensemble du réseau ou une ligne spécifique. Un clic sur une station permet de télécharger la fiche horaire. L'ensemble des informations a été fournie par la CTS.

    Autopartage
    Les stations Auto'trement sont représentées avec la possibilité de se connecter sur le site d'Auto'trement pour plus de détails.

    Déplacement en vélo
    L'ensemble des aménagements cyclables figurant dans le SIG de la CUS est représenté de même que les boutiques et stations Velhop. Il est prévu d'indiquer prochainement le nombre de vélos disponibles à chaque station.

    Qualité de l'air
    Les indices de qualité de l'air fournis par l'ASPA sont affichés en temps réel pour la qualité constatée et la qualité prévue sur chacune des 28 communes de la CUS. Ces informations sont rafraichies deux fois par jour. En fonction du niveau de pollution cette information sera diffusée sur le réseau des panneaux d’informations routières de la CUS pour inciter les gens à limiter l’usage de la voiture.

    Perspectives
    Une version mobile sera développée pour l'automne 2011 (iPhone, Androïd et Web mobile). D'autres thématiques sont à l'étude en vue de les représenter sur le même principe : environnement, équipements sportifs et culturels, services publics…source strasbourg.eu

  • « La vie, quelle entreprise ! Pour une révolution écologique de l’économie » 15 juin 2011 à 19h00

    Une conférence organisée à la librairie Kléber de Strasbourg, animée par Robert Barbault et Jacques Weber et introduite par Monique Jung, Vice-Présidente du Conseil Régional d'Alsace.

    Entrée libre dans la limite des places disponibles.

    Mercredi 15 juin 2011 à 19h00 -  Librairie Kléber - 1 rue Francs Bourgeois à Strasbourg

    Dans un contexte de crise économique et sociale, le développement durable est un sujet sensible pour les entreprises. Il paraît ainsi intéressant que le regard du naturaliste, Robert Barbault, et les compétences de l’anthropologue, Jacques Weber, s’associent pour une réflexion en la matière.

    En savoir plus sur le livre de Jacques Weber et Robert Barbault

  • Samedi 14 mai Pour la septième année consécutive, c'est gratuit les portes des musées s’ouvrent par une Nuit de mai.

    voici le programme de notre région en cliquant ICI

  • nouveau site de covoiturage bas-rhinois

    Découvrez  le nouveau site de covoiturage bas-rhinois : www.bas-rhin/covoiturage.

    Il est dédié à mettre en relation des conducteurs et des passagers effectuant des trajets identiques afin qu’ils puissent partager le même véhicule.

  • Raffinerie de Reichstett : les élus alsaciens unis contre Petroplus

    ECO - Les collectivités locales ne digèrent pas l'annonce faite hier par le groupe Petroplus, qui entend fermer à court terme sa raffinerie de Reichstett, près de Strasbourg. Dans un communiqué commun, le conseil régional, le conseil général, la communauté urbaine de Strasbourg, la commune de Reichstett, la député européenne PS Catherine Trautmann et les députés UMP Yves Bur et François Loos indiquent qu'ils "entreprendront toutes démarches pour demander que la décision de fermeture soit reconsidérée". source libération221010

    Commentaire : combien de postes industriels vont encore disparaître ? Quel avenir pour l'aéroport d'Entzheim ?

  • UN SCANDALE Du 1er au 3 octobre prochain, l’étape française du championnat du monde de rallye automobile sera en Alsace. Elle prendra son départ place Kléber à Strasbourg

    Du 1er au 3 octobre prochain, l’étape française du championnat du monde de rallye automobile sera en Alsace. Elle prendra son départ place Kléber à Strasbourg, puis traversera une partie du massif vosgien et du vignoble. Pour de nombreuses associations, mouvements et organisations, ce rallye est un non sens.
    La pollution, c'est chouette !
    Ce rallye est une incitation au gaspillage des ressources naturelles. Alors que le pétrole est de plus en plus rare et de plus en plus cher, nous y voyons une forme de gabegie qui légitime toutes les pollutions atmosphériques et les émissions de gaz à effet de serre. Ce choix n’est pas responsable à l’heure où les enjeux énergétiques et climatiques sont plus cruciaux que jamais. Alors que les priorités devraient être données aux transports collectifs et aux modes de déplacement doux, ce rallye est révélateur de l’impasse politique que constitue la promotion de la voiture individuelle. Aujourd’hui, y compris dans le domaine sportif, tous les investissements en matière de recherche, d’expérimentation, d’innovation et de sobriété énergétique doivent être mobilisés en faveur de déplacements « durables ».
    Toujours plus vite ... dans le mur !
    En valorisant la vitesse, cause première de l’insécurité routière, ce rallye, anti-pédagogique et anachronique, est une apologie de la conduite à risques, alors même que les campagnes de sécurité routière commencent à porter leurs fruits. De plus, les vitesses pratiquées et les risques pris par les coureurs sont dans la plupart des rallyes générateurs d’accidents graves voire mortels dont les spectateurs, prudents ou imprudents, sont généralement les victimes. Cette course n’emprunte que des voies soumises au code de la route et l’étape de Haguenau se déroule en milieu urbain où la vitesse est totalement proscrite. Promouvoir la vitesse dans un monde qui va trop vite, c’est irresponsable !
    Un sportif exemplaire ?
    Les sportifs, et plus encore les sportifs de haut niveau, devraient être des exemples pour les jeunes et pour nos concitoyens. Alors que le rallye s’appuie fortement sur la renommée du pilote « alsacien » Sébastien Loeb, nous nous interrogeons sur l’exemplarité que peut constituer cette icône alsacienne, puisqu’il est de notoriété publique qu’elle est « évadée fiscale » dans un pays limitrophe. Rappelons que la force et la légitimité des impôts pour tous permettent à chacun d’accéder à l’éducation, à la santé, à la culture, à la formation…
    Une si belle région violentée
    Tout comme le GCO, ce rallye est également une intrusion inacceptable dans les milieux naturels sensibles. Les effets délétères en termes de bruit et pollution de l’air seront subis par les habitants de la région, mais également par la faune, la flore et tous les espaces fragiles des Hautes Vosges (zones protégées), de la plaine et du vignoble alsacien. Alors que l’on nous promet des « retombées économiques » mirifiques, l’Alsace a certainement une autre image à donner d’elle-même. Conjugué à la beauté des paysages et des espaces naturels, le riche patrimoine culturel de l’Alsace doit amener dans notre région un tourisme de qualité. Or, même s’il attire les grandes foules qu’annoncent les organisateurs, le rallye sera surtout ravageur pour les écosystèmes et ne créera pas d’emplois (sauf quelques missions temporaires). Il ne sera qu’une éphémère et bien discutable source d’attractivité pour l’Alsace et il ne répondra en rien, bien évidemment, aux défis environnementaux du XXIème siècle.
    Du pain et des jeux
    Enfin, sur un budget total de 2,7 millions d’euros, les collectivités locales alsaciennes (Région, Départements 67 et 68, Agglomération de Mulhouse, Communauté Urbaine de Strasbourg et Ville de Haguenau) verseront directement une subvention de 1,7 millions d’euros pour 2010, sans compter les frais indirects occasionnés par cette « utilisation » des services publics : mise en sécurité, nettoyage, réfection des chaussées… A l’heure où chacun prône l’efficacité financière, voire la rigueur, à l’heure où les besoins sociaux explosent en raison d’une précarité croissante, où les investissements pour la création d’emplois ou d’activités utiles sont en attente, au moment où l’on réduit drastiquement les subventions aux nombreuses associations d’utilité sociale, il est inacceptable que ces collectivités consacrent 5 millions d’euros sur 3 ans à un divertissement véhiculant des valeurs aussi contestables.
    Alors que les dépenses publiques devraient être exemplaires,
    elles subventionnent un rallye aux valeurs constestables...
    Halte-là ! Ce rallye n'a ni sa place en Alsace, ni ailleurs !

  • TER Alsace / Mercredi 15 septembre Le billet retour à 1 €

    Mercredi 15 septembre, à l'occasion de la journée du transport public et de la semaine européenne de la mobilité, la Région Alsace, autorité organisatrice des transports de voyageurs, et la SNCF proposent une offre promotionnelle « Votre billet retour à 1 € » aux usagers des trains et cars régionaux du TER Alsace. Il s'agit d'un billet forfaitaire qui permettra d'effectuer le mercredi 15 septembre tout voyage retour en Alsace pour 1 €, et ce quel que soit le tarif du billet aller.
    Le forfait retour sera vendu ce jour-là sur les distributeurs automatiques de billets de la région. A bord du train retour, il devra être présenté au contrôleur accompagné du billet aller utilisé le même jour sur le même parcours. L'offre, qui est valable pour toute personne sans condition d'âge ou restriction particulière, est destinée, selon la Région Alsace et la SNCF, « à donner envie au plus grand nombre de voyageurs de découvrir le TER Alsace ». source dna

    Description : http://logc1.xiti.com/hit.xiti?s=68314&s2=19&p=&hl=11x20x0&lng=fr&jv=1&r=1280x1024x32x32&re=500x400&ref=http://archives.dna.fr/cgi/idxlist_audio?m1=TER$m2=$m3=$aaaammjj=20100912$aaaammjj2=$amjg=20100912$amj1=$amj2=$rubrique=$a=lst

  • Strasbourg Cyclisme / Itinéraires

    Pour ne pas perdre le Nord dans le Bas-Rhin

    Le saviez-vous ? Le Bas-Rhin compte 700 kilomètres d'itinéraires cyclables, ce qui le place parmi les premiers départements cyclables de France. Pour aider les deux-roues à se repérer dans leurs déplacements, le conseil général du Bas-Rhin a édité une nouvelle carte des itinéraires cyclables. Au recto, un plan détaille les différents types d'aménagements cyclables existants. Au verso, des informations mentionnent les bienfaits du vélo sur la santé et sur l'environnement et rappellent les consignes de sécurité qui s'appliquent aux cyclistes. Pour les amateurs de randonnées, la carte propose aussi 22 circuits, conçus par l'Agence de Développement Touristique du Bas-Rhin.
    La carte est disponible à l'hôtel du département et dans toutes les Maisons du conseil général. source dna du 230710

  • Dimanche 25 avril, une sortie « Raconte-moi les grenouilles »

    Cette sortir sera guidée par Pierre Hieber et Lucie Rocco. L’occasion de plonger dans le monde des animaux liés à l’eau. Rendez-vous à 9 h, lieu communiqué à l’inscription. Prévoir bonnes chaussures et vêtements longs (risque de moustiques). Inscriptions obligatoires au 06.82.43.21.55.

    plus d'infos en cliquant ici

  • Des corridors écologiques...aussi à pa Robertsau

    L'État et la Région Alsace devront mettre en place d'ici fin 2012 un schéma régional de cohérence écologique et un comité d'orientation sur la biodiversité et le paysage. La trame verte, démarche initiée par la Région en 2003, constitue un bon travail préparatoire pour ce schéma.... Les espaces urbains sont autant concernés que les ruraux. « En ville, dit Françoise Buffet, adjointe au maire de Strasbourg, le problème est à la fois social et environnemental ; il faut d'abord recréer des liens entre les habitants et la nature ». Cela passe par le maintien des exploitations agricoles. Il en reste 200 dans la CUS, mais seul 1,3 % du territoire est cultivé en agriculture biologique. L'objectif est de passer à 7 % en 2014 et à 20 % en 2020.

    Reconnecter les espaces naturels

    Selon les études sur les milieux naturels, en plaine d'Alsace et dans les Vosges, un tiers des espèces animales et végétales sont menacées. En montagne, les principaux noyaux de la biodiversité se situent au-dessus de 800-900 mètres, dans les forêts et les chaumes d'altitude. Dans la plaine, les grands espaces naturels d'un seul tenant ne représentent que 15 % des surfaces. Il faudrait multiplier par cinq le nombre des connexions entre ces espaces naturels pour garantir le maintien de la biodiversité et la maîtrise de l'étalement urbain dans les vallées vosgiennes. C'est tout l'enjeu de la trame verte qui prévoit de créer 118 connexions écologiques supplémentaires dans la plaine et 62 dans les Vosges. La Région Alsace soutient entre autres la réhabilitation de haies et la création de vergers à haute tige, la renaturation de sites écologiques dégradés, le rétablissement de ceintures vertes autour des villages, la construction de passages à faune par-dessus les routes, etc.....

    extraits dna du 130410

    commentaire : Sachant que la région Alsace perd chaque année des dizaines hectares de bonne terre (lotissements, routes, etc.) pour une urbanisation galopante, faire des petits chemins de Poucet cela relève de haute couture écologique... Ce n'est pas tenable à ce rythme. A la Robertsau, il ne reste plus que 2 maraîchers...mais que d'immeubles et 24 000 habitants.

  • films produits localement entrée gratuite

    Deux séances à l'Odyssée

    Dans la jungle des villes - (c) Année zéro (2)

    Dans la jungle des villes, court métrage de Denis Eyriey et Stéphane Demoustier et L’épuration en Alsace, documentaire de Luis Miranda seront projeté au cinéma l'Odyssée (Strasbourg) le lundi 12 avril à 20h30 en présence des réalisateurs. Ces films ont reçu le soutien conjugué des fonds à la production de la CUS et de la Région Alsace et de leurs bureaux d’accueil des tournages.

    Durée de la projection : 1h25 - Entrée libre dans la limite des places disponibles.

    Dans la jungle des villes

    Un film de Denis Eyriey et Stéphane Demoustier - fiction - 29’

    Jérôme, arrivé depuis peu en ville, prétend avoir retrouvé un sac dans un jardin. Il a donné rendez-vous à son propriétaire pour le lui restituer. Jérôme rencontre ainsi Jean et un glissement pernicieux s’effectue : Jérôme consciemment ou non, va vouloir devenir Jean. Il plagie ses attitudes, copie son mode vestimentaire, s’identifie à son existence, s’immisce dans son intimité. Jusqu’au point de non retour.

    • Un film produit par Année Zéro
    • Prix de la réalisation au Festival du Cinéma Européen de Lille 2010
    • Prix CinéCinéma au Festival Itinérances d’Alès 2010

    L’épuration en Alsace

    Un film de Luis Miranda - documentaire - 52’

    A la libération, l’Etat français met en place cinq années durant une politique d’épuration douloureuse qui marquera jusque dans ses tréfonds la société alsacienne : arrestations massives, interdictions de séjour, abrogation des droits élémentaires… Des milliers de familles en seront bouleversées. Soixante ans après, une parole commence à surgir, sans haine ni passion ; elle dit l’incompréhension, l’injustice. Le grand tabou alsacien commence, enfin, à s’effriter. En croisant les sources et les témoignages, le film propose de retracer l’histoire inédite de l’épuration en Alsace mais également de montrer les plaies encore vivantes qu’elle a pu laisser.

    • Un film produit par Crescendo films
    • Diffusion sur France 3 Alsace le samedi 15 mai 2010
    Date et horaire
    Lundi 12 avril à 20h30
    Lieu
    Cinéma de la Ville – L’Odyssée
    3 rue des Francs-Bourgeois à Strasbourg

    En savoir plus sur ce film
  • Un soutien massif aux projets locaux

    La commission permanente du conseil général du Bas-Rhin s'est réunie le lundi 1er mars sous la présidence de Guy-Dominique Kennel à l'hôtel du Département........

    Initiation à l'environnement

    Un soutien est accordé aux centres d'initiation à la nature et à l'environnement (CINE) et structures assimilées (Muttersholtz, Munchhausen, ferme Bussière extrait....dna de ce jourà la Robertsau)....

    Commentaires :  Ah combien pour quels projets on n'en sait rien. Tout est opaque au Département et à la Région dont les débats ne sont jamais mis en ligne et dont on a jamais aucun Compte-rendu. Pas étonnant que ces 2 collectivités soient aussi peu connues des électeurs et citoyens. A ce sujet, nous sommes attentifs à la position de ces 2 collectivités par rapport au projet GCO (Grand Contournement Ouest).

    NB : le relookage du site du Département est franchement nul ...tout en noir et les rubriques peu visibles  eet attractives comme vous pouvez le constater en cliquant ici.