Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil de quartier

  • extension du tram vers l'Escale à la Robertsau : c'est parti

    Ce lundi 6 mars 2017, l’extension du tram dans le quartier de la Robertsau  démarre

    concrètement avec le diagnostic archéologique sur toutes les parcelles du chantier.


    « Le temps des polémiques est fini, on entre dans la phase opérationnelle », se réjouit le président de la

    Compagnie des transports strasbourgeois Alain Fontanel à propos de l’extension de la ligne E, dont les

    travaux préliminaires vont démarrer ce lundi 6 mars. « 95 % du foncier est acquis pour cette opération, le

    restant est en cours de négociation. » Le diagnostic archéologique peut réserver des surprises, puisque

    c’est une première dans ce secteur.


    Suivront, d’ici la fin du mois, la coupe d’une cinquantaine d’arbres sur le tracé et la destruction des sept

    maisons également sur l’emprise. Ainsi que des sondages géotechniques. Alain Fontanel pense utile de

    rappeler que le programme paysager autour de ce « tram vert » prévoit non seulement un engazonnement

    de la plateforme à plus de 90 % mais aussi la replantation de 280 arbres tout le long du trajet.

    Les travaux du tram à proprement parler démarreront début juin avec les déplacements de réseaux (eau

    et assainissement) sur le trajet. « Le dispositif d’information des riverains démarre, lui, de suite », poursuit

    l’élu. 8 500 lettres seront déposées dans les boîtes des habitants ce week-end pour informer de ce

    commencement des opérations. Un numéro de téléphone dédié fonctionne aux horaires d’ouverture de

    l’administration en semaine (*). Un « Stammtisch itinérant » d’information sur les travaux aura lieu tous les

    quinze jours dans le quartier.

    Deux concertations à venir

    L’adjointe du secteur Nicole Dreyer proposera, par ailleurs, dans les semaines à venir, deux concertations

    en lien plus ou moins étroit avec l’avancée du tramway dans le quartier. « Il y aura, tout d’abord, un atelier

    de projet intitulé « Centralité historique de la Robertsau ». « On y examinera comment profiter de l’arrivée

    du tram pour repenser l’axe nord-sud qu’est la rue Boecklin. On parlera de la place du Corps-de-Garde,

    des nouveaux circuits de bus à retravailler, de la place des cyclistes... », explique l’élue de proximité.

    L’autre sujet de concertation concernera le parc dit de la « Petite Orangerie ». « Il faudra en déplacer le

    petit terrain de basket pour le passage du tram. L’aire d’ébat des chiens est fermée. Elle sera transférée

    vers Pourtalès. Un cheminement en bois sur ce site est à reprendre, par ailleurs », liste notamment Nicole

    Dreyer. « Autant discuter les détails de ces aménagements avec les usagers. »

    (*) Le numéro d’appel sur les questions et problèmes concernant le chantier est le ✆ 03 68 98 51 12.

    extraits dna 3 mars 2017

    Commentaires :  on a vu que les ateliers projets servaient surtout à diffuser de l'information et pas à co-construire des aménagements avec les citoyens-habitants...Ici, on nous parle déjà de déplacer l'aire d"ébat des chiens qui doit être transférée vers Pourtalès...Croyez vous sérieusement que les chiens vont se retenir ?...alors que les crottes de chiens abondent dans tout le secteur.... Un exemple parmi tant d'autres où l'expérience des citoyens devrait être prise en compte. On a le droit de rêver...

  • voeux 2017 de l'Adjointe au Maire de Strasbourg Nicole Dreyer

    Au cours de son discours la semaine dernière, elle a énuméré un certain nombre de projets et notamment :

    - Le tram  Robertsau sera bien prolongé  de 3 stations jusqu'au Centre socio-culturel de l'Escale après l'avis favorable des commissaires-enquêteurs sans réserve . Les travaux vont démarrer dans le second semestre de cette année 2017. l'inauguration aura lieu en 2019.

    - les pistes cyclables  sont en cours d’amélioration et notamment dans le rue de l'Ill (Cité de l'Ill)

    - La façade du foyer St Louis sera sauvegardée.

    - Une commission va travailler sur la centralité du quartier de la Robertsau...

    - Un projet de parc naturel urbain est en cours d'étude pour la Robertsau et le quartier des XV....

     

     

  • ROBERTSAU Réunion publique du 23 JUIN 2016 sur l’extension de la ligne E

    ROBERTSAU Réunion publique sur l’extension de la ligne E
    Le tram fait du bruit LE TRAM PASSIONNE, y compris Roland Ries qui en a fait une spécialité. Le maire était présent à cette réunion inscrite dans le cadre de l’enquête publique, en cours jusqu’au 13 juillet,de même que l’adjointe du quartier Nicole Dreyer.
    Il a cadré d’emblée le débat autour de cette question qui domine la discussion depuis de longues années : combien de stations en plus, zéro, deux, (jusqu’à Mélanie), trois (jusqu’au centre socioculturel l’Escale, choix de la municipalité) ?
    Sans parler de ceux qui voudraient aller jusqu’à la clinique Sainte-Anne (« si on veut aller à
    Saint-Anne, il faut déjà aller à ’Escale », a fait remarquer Roland Ries.
    Le maire fait la promotion d’un« tram-jardins ». Ses opposants défendent au contraire la préservation d’un environnement tranquille, celui de petites maisons
    entourées de jardins…sans tram. L’impact sur les espaces verts est revenu toute la soirée.
    Des avis très partagés
    Au rayon prises de parole (parfois sportives, eu égard aux cris qui n’ont pas manqué de fuser),
    il y a eu les associations d’habitantsdu quartier, l’Adir (favorable à la prolongation), l’Asser et
    le Carsan (opposés) - leurs arguments sont régulièrement exposés.
    Côté politiques, les conseillers départementaux Yves le Tallec et Françoise Pfersdorff ont affiché des options divergentes, le premier voudrait bien aller jusqu’à Saint-Anne, la seconde
    pense qu’il vaut mieux passer par la cité de l’Ill. Thierry Roos, conseiller municipal d’opposition, du groupe Strasbourg à vos côtés, a réussi à être d’accord avec les deux en jugeant le tracé
    contestable tout en regrettant qu’il n’aille pas plus loin et« qu’on s’arrête en chemin ».
    Les techniciens de la Ville comme les représentants de la CTS,
    présents pour expliquer le projet ou répondre aux questions en ont pris pour leur grade : de
    nombreuses voix se sont élevées pour remettre âprement en question la réalité des chiffres
    donnés, celui du budget annoncé pour c e t t e extension (19,4 millions d’euros), ceux de la fréquentation des lignes (40 000 personnes par jour pour la ligne E).
    Alors que Francis Beck, de l’Asser,ou Christine Geiller-Legros, du Carsan, ont calculé que le
    coût de cette extension pourrait dépasser les 30-35 millions d’euros, la Ville répond que les 19,4 millions d’euros représentent un « budget stabilisé », qui comprend notamment, pour
    3,5 millions d’euros, les études et l’acquisition foncière.
    Au passage, il reste 15 % de parcelles à acquérir, la procédure sera lancée en septembre
    2016......
    Citons encore la directrice de la maison Oberkirch qui a expliqué pourquoi un arrêt de tram à
    l’Escale permettrait à ses résidents, souffrants de handicaps, de pouvoir se déplacer plus facilement.
    Dans la soirée a enfin émergé cette autre information : il serait d’ores et déjà possible de relier la Robertsau à la gare sans rupture de charge. Voilà une nouvelle qui devrait mettre tout
    le monde d’accord.
    source extraits DNA

  • GRAND CONTOURNEMENT OUEST DE STRASBOURG : ENCORE UN PROJET DE VINCI NUISIBLE, INUTILE ET IMPOSÉ

    GRAND CONTOURNEMENT OUEST DE STRASBOURG :
    ENCORE UN PROJET DE VINCI NUISIBLE, INUTILE ET IMPOSÉ


    C'est avec colère et dégoût que nous avons découvert dans le Journal officiel du 30 janvier 2016 le décret validant le contrat de concession pour la construction et l'exploitation du Grand contournement ouest de Strasbourg (GCO). Réactions de France Nature Environnement et Alsace Nature.


    GCO : la défense de l’intérêt privé prime sur l’intérêt public

    Après deux ans de travail souterrain, sans aucune communication, ni sur le cahier des charges de cette autoroute à péage ni sur les conditions d'attribution de la concession au géant du BTP Vinci, l'Etat donne les clés de cet ouvrage destructeur et inutile à une multinationale dont le seul objet est de faire fructifier son investissement de 700 millions d'euros, et ce, pour 54 ans.

    FNE et Alsace Nature ainsi que leurs associations fédérées regrettent amèrement le choix des pouvoirs publics de persévérer dans la mauvaise voie. Ces derniers préfèrent une vieille vision du tout routier plutôt que de développer les  alternatives à la voiture individuelle pour les déplacements domicile/travail autour de Strasbourg. Au lieu de créer une voie dédiée sur l’A351 pour le Transport en Site Propre de l'Ouest strasbourgeois ou encore de sortir des cartons les projets d'extension de tramway vers l'ouest et le nord de la ville, les pouvoirs publics se fourrent dans une impasse en créant une nouvelle autoroute, en supprimant l’écotaxe…

    Pourtant, les solutions à la pollution atmosphérique, au sacrifice de 300 hectares de terres agricoles, à la destruction de la biodiversité, au cauchemar des automobilistes coincés dans les bouchons aux heures de pointe, existent. Nous les avons maintes fois développées, avec, à nos côtés, des associations d'usagers des transports collectifs, des agriculteurs, des élus et des riverains des vingt communes impactées.

    Malgré de multiples appels au débat public et ces propositions concrètes, les pouvoirs publics ont choisi l'autisme et l’affairisme. Adieu cohérence politique. Ici, ils ont pris fait et cause pour le lobby du BTP, au détriment des citoyens.


    Une démocratie du « cause toujours… »

    Face à ce mépris, nous ne baisserons pas les bras. Lors de l’ouverture de la troisième conférence environnementale (en 2014) et au lendemain de la mort du jeune Rémi Fraisse sur le site de Sivens, le chef de l’Etat avait assuré que le débat public « est la seule manière de garantir dans la transparence et la responsabilité, aussi bien la préservation de la nature que les poursuites de nos projets de développement économique ». Il donnait six mois alors au gouvernement pour dresser les conditions de ce renouveau du dialogue démocratique tout en simplifiant les procédures.

    Ces « simplifications »désormais menées ne désignent en réalité qu’une vaste dérèglementation qui bafoue les mesures de protection de la nature, les droits sociaux et les procédures démocratiques chèrement acquis. Pas dupes, les citoyens attendent toujours le débat démocratique qui aurait dû être le préambule à tout changement.

    Le choix fait aujourd’hui, sur ce projet vieux de plus de 40 ans qui fait l’objet d’une vive contestation, va à l’encontre des belles paroles de François Hollande. Imposer ainsi la violence d’Etat et le mépris du citoyen à la place de la démocratie n’est pas selon nous la meilleure des solutions.

    Pour Denez L’Hostis, président de FNE « Alors que tous les acteurs régionaux de la société civile ont réussi à animer un véritable débat démocratique expliquant l’inutilité totale du projet de GCO, les responsables politiques continuent à promouvoir les projets routiers des années 1960. Quand donc des solutions adaptées au 21ème siècle, dans la droite ligne de la COP 21, donnant plus de place aux transports collectifs seront elles enfin mises en place ? »
    source Alsace Nature

    Contacts Presse :
    Marie Marty - Secrétaire régionale Alsace Nature : 06 70 48 98 63
    Michel Dubromel - Vice-président de France Nature Environnement : 06 82 52 11 81

  • Point clef de notre dernier Conseil Municipal du 22 Février 2016 ; Avis sur le futur Plan Local d'Urbanisme..

    Redéfinir la ville de demain en 2030 et 2040...avec 2 lignes nouvelles :

    - échelle de l'intercommunalité depuis 2010 (et non plus au niveau de la seule ville de Strasbourg) qui s'impose

    - remplacement du Plan d'Occupation des Sols (POS) en regroupant le  Plan de Déplacement Urbain (PDU) et le Plan Local de l'Habitat (PLH) avec 5 enjeux :

    1. habitat et droit au logement : soit 3000 log jusqu'en 2030 soit 50 000 habitants en plus à cette date
    2. emploi : limiter la multiplication des centres commerciaux et industriels de manière désordonnée
    3. mobilité : PDU, Tram, Bus à Haut Niveau de Service) BHNS, SNCF TER, avec la Région, le schéma Directeur de déplacement sur la 2ème couronne en limitant la part modale de la voiture au profit des transports en communs et le vélo.
    4. Environnement et espaces verts : 800 Hectares à reclasser en zone agricole et en zone naturelles en développant et mise en valeur des trames vertes et bleues.
    5. Agglomération sur le Rhin pour éviter étalement urbain

    Au plan du calendrier, il faut noter les prochaines étapes :

    • Ouverture enquête publique ouvert au public dès  le 4 avril 2016
    •  décembre 2016 approbation de ce PLU Intercommunal avec l'intégration prochaine de la Communauté de Communes des Châteaux à l'ouest de l'Eurométropole... car s'il n'est pas adopté dans ces délais, il n'y aura plus de règles du tout dès le 1er janvier 2017...avec tous les risques que cela suppose.

    voir la vidéo pour le débat au sein du Conseil Municipal

    http://www.strasbourg.eu/fr/fonctionnement-ville-cus/mairie-de-strasbourg/conseils-municipaux/conseil-municipal-du-lundi-22-fevrier-2016

  • Compte rendu du dernier Conseil municipal de Strasbourg du 20 Avril 2015

    Parmi tous les points débattus, il y a pour la Robertsau :

     
    • Attribution du nom de Mélanie de Pourtalès à la médiathèques de la Robertsau : adopté unanimité

     

    • Interpellation de Monsieur Thierry ROOS : 'Projet de géothermie à la Robertsau' voir la vidéo ci-dessous

    géothermie à la Robertsau

    • Interpellation de Monsieur Thierry ROOS : 'Le foyer Saint-Louis'. voir la vidéo ci-dessous

    'Le foyer Saint-Louis'.

    extraits strasbourg

     

  • Conseil municipal du lundi 16 février 2015

    Parmi les points votés, celui du Point 14 concernant la Robertsau sont rappelés pour que vous pouvez voir par vidéo  en cliquant ci-dessous, notamment extension du tram à la Robertsau.... et le théâtre du Maillon situé au Wacken :

  • ’Eurométropole va augmenter ses taxes, surtout pour les propriétaires

    Après le débat d’orientations budgétaires de janvier, les élus de l’opposition à l’Eurométropole ont pris connaissance de la part de l’évolution des taxes qui reviennent à l’agglomération strasbourgeoise.

    La principale hausse concerne la taxe foncière, c’est à dire celle que paient les propriétaires. La part de l’Eurométropole est multipliée par 2,5, elle passe de 0,44% à 1,10%. Les recettes générées devraient bondir de 2,9 à 7,4 millions d’euros par an.

    La hausse de la taxe d’habitation augmente bien plus modestement. La part de l’Eurométropole passe de 10,60 à 10,76% soit une hausse de 1,5%, ...... En revanche, celle sur les terrains non-bâtis reste stable. Un temps évoqué, il n’est pas question à ce stade de hausse des prestations du service public comme les entrées à la piscine ou de la restauration scolaire. extraits rue89

  • Le Conseil municipal de la Ville de Strasbourg aura lieu demain 26 janvier à 15h00 en la Salle des Conseils du Centre Administratif.

     

    Parmi les points Robertsau :Point 11 Programmation des travaux pour 2015 portant sur le

    patrimoine bâti du domaine privé de
    la Ville de Strasbourg et de certains immeubles adm
    inistrés par la Ville au terme de legs
    ainsi que de la Fondation Ungemach.
    Point 12
    Avis préalable (Article L5211-57 du Code général de
    s collectivités territoriales) à la
    mainlevée de servitudes de passage et respectivement d’aqueduc Rue Himmerich/Rue
    Lamproie et Rue Constant Strohl et mainlevée d'une
    servitude de passage rue Constant
    Strohl à Strasbourg Robertsau.
    + de détails en cliquant ci-dessous :

    > Télécharger l'ordre du jour complet au format PDF.

  • Dernier Conseil Municipal : pt 17Quartier d’Affaires International Wacken Europe (QAI) - Consultation de promoteurs pour l’attribution et la cession des lots 1 et 2 et point 18 Quartier d’Affaires International Wacken Europe (QAI) - Marché de prospection

    Cliquez ICI  pour le point 17 et 18

    source strasbourg

     

  • Fonroche a présenté son projet de géothermie profonde pour la communauté urbaine de Strasbourg

    Début décembre, la société Fonroche a organisé une conférence de presse afin de présenter son projet de géothermie profonde pour la communauté urbaine de Strasbourg, et pour lequel elle avait obtenu en juin 2013 un permis exclusif de recherche.

    Celui-ci a pour objectif de construire 4 centrales géothermiques à cogénération (éléctricité et chauffage) de 6 MW électriques et 40 MW thermiques qui pourraient founir 80 % des besoins en chaleur de l'agglomération.

    Deux forages profonds de 5 km doivent être réalisés : les enquêtes publiques sont prévues en début d'année 2015 et le premier forage est prévu pour fin 2015 à Strasbourg (port-aux-pétroles) ou à Eckbolstein, en fonction des résultats des prochaines études (campagnes d'acquisition géophysique (link is external)) qui seront réalisées en 2015. Des essais en grandeur nature (forages exploratoires) commenceront en janvier prochain.

    Les forages doivent être réalisés par la société Foragelec que Fonroche a crée en partenariat avec le fabricant de foreuses allemand Herrenknecht Vertical gmbh (link is external) et le foreur H. Anger's Sohne (link is external).

    La première centrale pourrait ainsi entrer en service fin 2017 ou début 2018.

    Pour informer régulièrement les riverains sur l'avancé de ce projet, la société Fonroche a annoncé la mise en service d'un site web dédié.

    Ce projet fait partie du projet Geostras, qui a été l'un des lauréats du deuxième appel à projets du programme européen NER300.

    Source : Fonroche via DNA (link is external).

  • Le Conseil municipal de la Ville de Strasbourg aura lieu le 15 décembre à partir de 9h30 en la Salle des Conseils du Centre Administratif

     Vous pouvez voir ICI l'ordre du jour

    Il sera question notamment au point 17 et 18 du quartier d'affaires international Wacken avec consultation  de promoteurs pour attribution de deux lots et  de marché de prospection

  • Le prochain Conseil municipal aura lieu le lundi 28 avril 2014 à 15h00. Vous pourrez la suivre en direct et en vidéo.

     Le prochain conseil municipal aura lieu ce lundi 28 avril à partir de 16h00.
    A l'ordre du jour : les désignations de représentants de la Ville au sein de sociétés d'économie mixte, d'associations, d'établissements publics, de commissions et d'autres organismes. source strasbourg

  • Délégation des Vice-président-e-s de la Communauté urbaine de Strasbourg

     

     
    Répartition des délégations des Vice-président-e-s de la Communauté urbaine de Strasbourg.source strasbourg
     
     

    Présentation des délégations des Vice-président-e-s

    de la Communauté urbaine de Strasbourg

     

    Roland RIES

    1er Vice-Président

     

    -       Europe, relations internationales

    -       Transports, déplacements et mobilités

     

     

    Yves BUR

    2e Vice-Président

     

    -          PLU communautaire

     

     

    Béatrice BULOU

    3e Vice-Présidente

     

    -       Eau et assainissement.

     

     



    Jean-Marie BEUTEL

    4e Vice-Président

    Commande publique

    -          tous actes relatifs aux accords-cadres, aux marchés publics à procédure formalisée et aux marchés à procédure adaptée tels que décrits dans le tableau de répartition des délégations de signatures entre l'administration et les élus annexé au présent arrêté,

    -          la définition des principes et des orientations de la politique des achats,

    -          la présidence de la commission d'appel d'offres,

    -          la présidence des jurys, au sens du Code des marchés publics,

     

    Présidence de la commission "aménagement" pour les concessions d'aménagement dont la procédure est notamment définie aux articles L 300-4 et L 300-5 du code de l'urbanisme

     

     

    Caroline. BARRIERE

    5e Vice-Présidente

     

    -       Suivi des questions budgétaires et financières

    -       Evaluation des politiques publiques

    -       Contrôle de gestion

    -       Moyens généraux

     

    -       Présidence de la commission "affaires générales Cus"

     

     

     

    Claude. FROEHLY

    6e Vice-Président

     

    -       Sports

     

    Présidence de la commission "droits et services à la personne"

     

     

    Jean-Marie KUTNER

    7e Vice-Président

     

    -       Voirie communautaire

     

     


    Alain FONTANEL

    8e Vice-Président

     

    -       Développement économique, rayonnement et attractivité,

    -       Nouvelles économies,

    -       Pôles de compétitivité et clusters,

    -       PMC et Parc des expositions

    -          Emploi et formation professionnelle

    -          Economie sociale et solidaire

    -       Ressources humaines

     

    Présidence de la Commission "économie, attractivité et rayonnement"

     

     

    Alain JUND

    9e Vice-Président

     

    -       Ecologie et environnement

    -       Transition énergétique et Développement durable

    -       Urbanisme opérationnel communautaire

     

    Présidence de la commission "grands services publics environnementaux"

     

     

    Mathieu CAHN

    10e Vice-Président

     

    -       Politique de la Ville,

    -       Renouvellement urbain,

    -       Gens du voyage.

     

     

    Jean-Louis HOERLE

    11e Vice-Président

     

    -          Système d'information géographique, l'arpentage, la cartographie et la gestion des alignements,

    -          Arrêtés d'ouverture des enquêtes publiques de classement, de déclassement, d'alignement de voies publiques et autres documents de procédure pris dans le cadre de ces enquêtes, la signature des procès-verbaux d'arpentage, ainsi que les arrêtés constatant les transferts de propriété.

     

     

    Souad EL MAYSOUR

    12e Vice-Présidente

     

    -       Culture et lecture publique.

     

     

    Syamak AGHABABAEI

    13e Vice-Président

     

    -       Politique de l'habitat (PLH, logement social, délégaion de l'aide à la pierre)

    -       Gestion de l'hébergement d'urgence

     

     

    Jean-Luc HERZOG

    14e Vice-Président

     

    -       Commerce

    -       Artisanat

    -       Zones d'activités

     

     

    Françoise BEY

    15e Vice-Présidente

     

    -       Propreté et viabilité hivernale

    -       Enlèvement et gestion des déchets

    -       Parc des véhicules et ateliers.

     

     

    Sébastien ZAEGEL

    16e Vice-Président

     

    -          Gestion du patrimoine bâti communautaire,

    -          Stratégie foncière et compétences rattachées, notamment la signature des actes portant exercice des droits de préemption urbains tels que prévus par le Code de l'Urbanisme, du drot de priorité tel que défini parles articles L 240-1 à L 240-3 du Code de l'urbanisme, du droit de préemtion du propriétaire indivisaire prévu par l'article 815-4 du Code Civil, ainsi que la signature des actes de renonciation à l'exercice de ces droits,

    -          Transactions immobilières et compétences rattachées, notamment la signature des actes authentiques reçus par un notaire, ainsi que les actes sous seing privé,

    -          Gestion du patrimoine bâti, gestion du patrimoine non bâti, y compris les emphytéoses,

     

    Présidence de la commission "urbanisme, aménagement, du territoire, habitat, déplacements, aménagement et entretien des espaces publics"

     

     

    Martine CASTELLON

    17e Vice-Présidente

     

    -       Politiques en faveur des personnes en situation de handicap

    -       Présidence de la Commission intercommunale pour l'accessibilité aux personnes handicapées (article 46 de la loi 2005-102 du 11 février 2005).

     

     

    Vincent DEBES

    18e Vice-Président

     

    -       Gestion des cours d'eau communautaires

    -       Gestion des espaces verts et naturels communautaires

    -       Gestion des risques naturels et industriels

     

     

    Eric AMIET

    19e Vice-Président

     

    -          Création et gestion des cimetières communautaires et des chambres funéraires, crémation et services funéraires

    -          Transfert de nouvelles compétences

     

     

    Nicolas MATT

    20e Vice-Président

     

    -          Enseignement supérieur

    -          Plan campus

    -          Recherche

  • Colmar : des aides pour des tablettes

     

    Lors du dernier conseil municipal, les élus de la ville de Colmar ont voté en faveur d'aides pour l'acquisition de tablettes numériques ou encore un abonnement de télésurveillance.

     


     

    Ces mesures font partie des engagements pris par Gilbert Meyer, le maire de Colmar.

     

    Les aides accordées se répartissent ainsi :

    - 120 € pour l’achat de bracelet anti-agression et d’alerte pour une personne âgée de 75 ans et plus ;

     

    - 100 € pour la première année de souscription d’un abonnement de télésurveillance ;

     

    - 150 € pour l’achat d’une tablette numérique pour les élèves de Colmar du CP au CM2 ;

     

    D'autres aides sont accordées pour l'achat d'un vélo à assistance électrique, d'une bourse pour que les habitants de Colmar en recherche d'emploi puissent passer leur permis de conduire, etc.

     

    Voir le site de la ville de Colmar.

     

    Source : DNA.

  • Strasbourg Trafic de stupéfiants Coup de filet à la Cité de l'Ill ce lundi matin 24mars 2014

    Une très importante opération policière a été organisée ce matin LUNDI 24MARS 2014 à la Cité de l'Ill dans le quartier de la Robertsau à Strasbourg

    Les policiers de la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale du Bas-Rhin, qui travaillaient sur commission rogatoire d'un juge d'instruction strasbourgeois, ciblaient une vingtaine d'objectifs.

    Ils ont interpellé au moins une quinzaine d'individus soupçonnés d'être impliqués dans un vaste trafic de résine de cannabis......extraits dna

     

  • info à retenir pour le vote du 23 mars La fiscalité locale, préoccupation numéro un des électeurs pour les municipales.

    La fiscalité locale, préoccupation numéro un des électeurs pour les municipales. La fiscalité locale, préoccupation numéro un des électeurs pour les municipales. |extraits Le Monde/Ipsos-Steria

  • Le Train Europe 1 des Municipales 2014 - Europe Midi à Strasbourg vendredi 21 Février de 12 H 30 à 14 H à suivre en direct et en vidéo

    Wendy Bouchard présentera, vendredi 21 février, Europe 1 Midi à bord du Train Europe 1 des Municipales 2014 en direct et en public de Strasbourg.

    A l’occasion des élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars prochains, Europe 1 habille et réaménage un Train aux couleurs de la radio : le Train Europe 1 des Municipales 2014. C’est à bord de ce Train que Wendy Bouchard recevra, en public dans le cadre de son émission Europe 1 Midi, les principaux acteurs des prochaines élections municipales à Strasbourg :

    - Roland Ries, maire sortant, liste PS

    - Fabienne Keller, liste UMP-MoDem

    D’autres candidats sont en attente de confirmation

     

    Rappel des enjeux des élections municipales à Strasbourg :

    Le sénateur maire de Strasbourg Roland Ries, qui a remporté la primaire du PS, est candidat à sa propre succession. En face, l'UMP Fabienne Keller, qui fut maire de 2001 à 2008, aimerait prendre sa revanche. Roland Ries aura fort à faire dans une élection où chaque parti – EELV, FN, UDI – présentera une liste autonome au premier tour. Strasbourg pourrait bien être l’une des grandes villes à basculer à droite.

    Wendy Bouchard met l’information au service des Français, en direct et en public, pour Europe 1 Midi, un rendez-vous inédit diffusé du lundi au vendredi de 12h30 à 14h. source Europe 1

    Europe 1 à Strasbourg sur 103.3 ou l'émission à suivre en direct et en vidéo sur www.europe1.fr

  • Voir les vidéos du dernier Conseil Municipal de ce lundi 17 Février 2014 concernant la Robertsau

  • Campagne Municipale 2014 à Strasbourg : L'association Objectif Climat a lancé le débat hier soir avec les têtes de listes

    A l'exception du Front National qui n'a pas été invité, ils étaient tous présents sur la Tribune : de gauche à droite Alain Jund pour les Verts, Fabienne Kelle pour l'UMP, François Loos pour l'UDI, M. VAL pour le Front de Gauche et M. BEZU candidat indépendant qui s'est aussi invité au débat.

    La plupart des candidats ont remercié Objectif Climat de lancer le débat « Comment favoriser la transition énergétique en ville ? » le tirage au sort a donné la parole en 1er à

    • Alain Jund qu souhaite la création d'une haute  autorité locale pour piloter la question de l'énergie 1500 rénovations thermiques par an dans le privé  et la création  d'un fonds d'investissement de l'énergie cus pour aider au financement; de plus il faut encourager les énergies renouvelables et la sobriété énergétique

     

    • Fabienne Keller a parlé d'exemplarité collective, d'autopartage, de politique d'achats durable et de l’aménagement vert pour mieux respirer dans la ville ainsi que de la pollution de l'air...du manque de parking au Zénith, du manque de transparence des résultats du plan climat ...des écoquartiers, d'une garantie pour pouvoir réaliser les travaux d'économie d'énergie, du  développement des transp doux vélo.... de l'autopartage voiture, intermodularité des transports, de la qualité air non conforme selon les nomes OMS à strasbourg ...i nouveaux véhicules, de la démarche volontaire écolo à vivre ...ressource taxe carbone appuyée sur la pollution

     

    • François Loos a évoqué le facteur 4  de réduction du CO2, la lutter tous ensemble sur la pollution de l'air des garantie existantes au niveau des espaces énergie, les aides de l'anah, de la promotion emploi mobilité 2030, le covoiturage Citizen, 5% du bdu tps économie en Bretagne mobilité augmentée innovant, de la  consommation bio  et des effets agricoles comme modèle les cantine suisse groupées pour l'achat de denrées locales
    • Roland Ries a évoqué la transition énergétique depuis 1990  avec la mobilité urbaine avec l'arrivée du tram en rappelant le modèle de la ville de Fribourg en Allemagne. Il remercie Objectif Climat d'avoir organisé ce débat. Il insiste sur le fait que l'on doit raisonner sur l'origine des flux de déplacement à prendre à la racine. Il faut recréer une ville "ramassée ou intense avec un foncier disponible  pour éviter l’étalement... urbain, source de pollution urbaine. Le diagnostic 2008 de l'Aspa plan climat Cus avait 3 objectifs chiffrés : réduire 30% d'économie d'énergie, 30 % de baisse de consommation de gaz à effet de serre,et 30% d'énergies renouvelables Pour répondre à Mme Keller, les résultats du Plan climat sont e  éclairage public -9% grâce aux led -8% consommation énergie à effet de serre...On vient de créer une agence centrée sur le bâtiment voir la futur tour en construction élitis à  énergie positive aux 2rives, c'est toute une culture à redéfinir avec le développement des circuits amap.

    Demain nous rendrons compte de la fin des débats.....

  • Nouvelle école européenne à la Robertsau : voici l'esquisse générale

    Le long de la route de la Wantzenau, l'école se déclinera en 3 bâtiments à 2 étages et intégrés de manière à limiter la visibilité du béton. Elle devrait accueillir à la rentrée 2015 environ 1200 élèves et professeurs. Les travaux ont déjà bien commencé. La 1ère pierre vient d'être symboliquement posée la semaine dernière.

    001.jpg

  • Retrouvez les débats sur le Budget 2014 ville de Strasbourg et sur la vente de l'immeuble 1 rue de la Carpe Haute robertsau

    Voici les principaux points débattus  qui peuvent vous intéresser :

    • budget 2014 de la Ville de Strasbourg en cliquant ci-dessous :

    Questions et Réponses

    •  ainsi que l'aspect immobilier de la vente de l'immeuble de la Robertsau en fin de la vidéo en cliquant ICI

    extraits Strasbourg

     

  • Le Conseil municipal de la Ville de Strasbourg a lieu ce 16 décembre à 09h30 en la Salle des Conseils du Centre Administratif. Il feral'objet d'une diffusion en direct

    Téléchargez l'ordre du jour complet.

    Il est question pour la Robertsau du point 35 acquisition d'une immeuble au 1 rue de la Carpe Haute mais notamment aussi :

    • Du budget primitif 2014
    • De la modification du capital social de Strasbourg évènements
    • De l'approbation du dossier de création de la ZAC Deux Rives
    • Du lancement d'une consultation pour l'attribution d'un bail à réhabilitation, en vue d'assurer la réhabilitation et la gestion du parc de logement social de la Ville de Strasbourg et résiliation anticipée des baux et contrats en cours passés avec le PACT 67 pour la gestion de ce patrimoine.
    • De l'extension du Tram D
    • De la création et du fonctionnement de la crèche franco-allemande du Port du Rhin source strasbourg

    voir la vidéo en direct en cliquant ICI

  • Dernier Conseil municipal de Strasbourg du 25 Novembre 2013la vidéo utile qui concerne la Robertsau

    Point 11
    Approbation de la modification N°36 du Plan d'Occupation des Sols de Strasbourg : avis du conseil municipal.
    Cliquez ICI source strasbourg

  • Le Conseil municipal de la Ville de Strasbourg a lieu ce 25 novembre dès 15h00 en la Salle des Conseils du Centre Administratif. Il est l'objet d'une diffusion en direct sur notre site internet en vidéo.

    Accéder au live en vidéo dès 15h00.

    Téléchargez l'ordre du jour.
     

     Les sujets principaux

    Point 1
    Débat d'orientations budgétaires 2014 de la Ville de Strasbourg et de l'Oeuvre Notre-Dame.

    Le Débat en cours porte sur le prochain budget de la ville de Strasbourg.

    Point 11
    Approbation de la modification N°36 du Plan d'Occupation des Sols de Strasbourg : avis du conseil municipal pour la Robertsau dont  rue Adler, rue de la tanche, chemin Goeb avec l'acquisition de + de 1 hectare de terrain à vocation agricole pour M. Hornecker pour exploiter partiellement un point de vente nécessaire car il possède déjà un terrain agricole de plus de 3 hectares. extrait strasbourg.eu
  • Le Conseil municipal de la Ville de Strasbourg a lieu ce lundi 30 septembreà 15 H 00. Il fait l'objet d'une diffusion en direct.

    voir notamment le point 17 acquisition de terrains à la Robetsau.

    Pour voir le direct veuillez cliquez ICI

  • Le CoQ de la Robertsau-Wacken invite les habitants le 26 septembre pour une réunion bilan. Au menu, une présentation de ses réflexions sur le projet d’agroquartier ce soir à 19 H à l'Escale. Venez nombreux !

    Présenter l’organisation du conseil de quartier, revenir sur les grands dossiers concernant la Robertsau, via une projection (le Lieu d’Europe, l’école européenne, le gymnase, l’île aux sports, la régulation de la chasse, la remise en eau du canal des Français…) : la réunion publique du 26 septembre sera l’occasion de faire un premier bilan de l’action du CoQ dans sa version actuelle, en place depuis environ deux ans. extraits dna

  • Canal des Français du retard à l'allumage !

    Déjà plus de dix mois de retard pur les travaux de remise en eau du canal des Français qui ont débuté début juillet par l’aménagement d’une zone humide sur l’ancien parking du Chalet, au lieu-dit Fuchs am Buckel.

    Bonnes gens, ne croyez pas que cela est fit pour votre loisir. La promenade en barque n'esp pas pour demain. Cette action est faite uniquement dans le cadre d'une obligation de devoir recueillir les eaux pluviales des nombreuses contruction réalisées et à venir, notamment au quartier au bout de la rue de la renaissance.....St Anne bien sûr.

  • Votre prochain Conseil Municipal de lundi 24 JUIN 2013 va évoquer le tram de la Robertsau

    En même que que le Maire actuel Roland Ries annonce sa candidature aux élections municipales, il prend l'option de faire arriver en 2015 le tram à l'Escale. C'est le sens de la délibération 32 qui sera prise Lundi d'un coût total de 14 millions d'€ pour desservir 11OOO habitants.

    Or, la quasi-unanimité des habitants souhaite que ce tram aille au-delà, à savoir desservir l'hôpital St Anne ainsi que son nouveau quartier.

    Qu'on se le dise et surtout n'évoquons la raison financière.... car ce n'est pas une raison suffisante pour ne pas aller au bout d'un transport public efficace.

    Rappelons également au point 29 acquisition d'un terrain à la Robertsau pour permettre un zone humide... Le temps y est pour quelque chose.

  • Le Conseil municipal du 25 mars fait l'objet d'une diffusion en direct en ce moment

    Conseil municipal lundi 25 mars  en direct
    Le Conseil municipal de la Ville de Strasbourg aura lieu le lundi lundi 25 mars à 15h00, il fera l'objet d'une retransmission en direct.
    Publié le 19/02/2013

    Le Conseil municipal du 25 mars fait l'objet d'une diffusion en direct, et en vidéo.

    Suivre le Conseil Municipal en direct.

     

    Parmi les points important de ce conseil, il a été notamment question :

    • de la décision modificative n°1 du budget de la Ville de Strasbourg
    • de l'édition 2013 de « Strasbourg, Capitale de Noël »
    • de la restructuration du foyer du jeune travailleur, rue de Mâcon
    • des conventions pluriannuelles d'objectifs sur la période 2013-2016 signées avec les centres socioculturels et les associations socioculturelles source strasbourg


    Télécharger l'ordre du jour au format PDF.