Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Communiqué de presse : sortie samedi 1er mars 2014 découverte entre Rhin et Forêt Rendez-vous à 14h30 au Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement de Bussierre

    Bonjour à tous,

    Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint et ci-dessous un communiqué de presse sur la prochaine sortie nature organisée par le CINE de Bussierre.

    Samedi 1er mars. Entre Rhin et forêt...

    De tout temps les habitants de la vallée du Rhin ont dû vivre avec le fleuve. Tantôt bénéficiant de ses bienfaits mais aussi subissant ses colères. A force de labeur, ils ont façonné le paysage jusqu’à le modifier irrémédiablement. Par chance, il reste les traces de ce proche passé que nous vous invitons à suivre le long des anciens bras du Rhin en forêt de la Robertsau.

    Rendez-vous à 14h30 au Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement de Bussierre. Sur inscription au 03 88 35 89 56
    .

  • ETUDE SUR LES DEPENSES SUPPORTEES PAR LES VOYAGEURS SELON LES MODES DE TRANSPORT (voiture, transport en commun...)

    Jean-Marie Beauvais, économiste des transports
    Cette étude a été réalisée à la demande de la FNAUT et financée notamment par le GART, l’UTP,
    la SNCF, VEOLIA, KEOLIS). Elle détermine les dépenses réalisées par les voyageurs pour leurs
    déplacements, alors que le prix n’est qu’un des éléments du choix modal.
    L‘objectif de l’étude est d’estimer la dépense unitaire selon les modes de transports en 2011, en
    distinguant la longue et la courte distance. Le coût est estimé du point de vue du
    voyageur/consommateur et non de l’exploitant, du contribuable ou du citoyen.
    Les résultats sont donnés en centimes par voyageur par kilomètre afin de comparer les modes de
    transport entre eux, l’étude ne se limitant pas aux transports publics. Les données sont définitives en
    ce qui concerne l’année 2011.
    L’étude raisonne par marchés : celui des déplacements quotidiens (urbains, départementaux et
    régionaux) et celui des déplacements de longue distance (supérieurs à 80 kilomètres).
    Pour les modes de transport individuels (ne relevant pas d’un opérateur), les dépenses des ménages
    sont divisées par le parcours effectué.
    Pour les entreprises de transport, les recettes de trafic sont divisées par le parcours effectué par le
    client. La difficulté en s’adressant aux entreprises est que les statistiques de voyageurs x kilomètres
    ne sont pas disponibles, il faut alors faire des hypothèses. Il s’agit d’une approche microéconomique.
    Les résultats en matière de déplacement individuel de courte distance (moins de 80 kilomètres)
    montrent que la voiture (stationnement compris) est plus chère que les modes de transport collectifs.
    La question de sa part de marché toujours aussi importante (57%) doit être posée.
    Concernant le coût complet, les résultats en matière de déplacement individuel de longue distance
    (plus de 80 kilomètres), montrent que le rapport de prix entre les transports collectifs et
    l’automobile est de 1 à 3 pour une personne seule. En effet, ce rapport diminue si plusieurs
    personnes montent à bord de l’automobile. Le déplacement en automobile ne devient plus
    avantageux en train qu’à partir de 4 personnes à bord.
    En conclusion, si on considère le coût complet, le transport collectif est moins cher que la voiture....extraits colloque FNAUT du 10 janvier 2014

    Commentaire : pensez au covoiturage ou à l'autopartage pour les distances importantes ou au transporte n commun. Pour les courtes distances rien de vaut la marche pour la proximité immédiate ou le vélo pour des distances plus longues 3 à 20 kms, pensez aussi au vélo électrique qui permet d'aller plus loin avec un effort minimal...il faut pédaler quand même

  • Pour ne plus avoir à choisir entre bus, voiture et vélo.. du nouveau à partir du 17 mars 2014 à Strasbourg

    Deux formules pour jongler entre transports publics, vélo et voiture

    L’idée : provoquer des réflexions chez les Strasbourgeois et leur permettre de choisir entre plusieurs moyens de transport. Dans cette optique, les tarifs proposés, non soumis à la tarification solidaire, entrent dans une « logique d’incitation ». Deux formules avec trois gammes de prix, en fonction de l’âge:  19-25 ans, 26-64 ans et +65 ans. Les deux proposent un abonnement annuel bus-tram, un accès à l’ensemble des parkings relais (au total, 4 200 places répartis sur les dix parkings de l’agglomération) et un accès aux véloparcs.

    1/ Avec la formule « Liberté » l’utilisateur bénéficie d’un abonnement Vélhop dans les stations automatiques de la ville pendant un an, chaque utilisation étant facturée en sus (0,20cts/h et 1euro les 12h) et d’un accès à l’autopartage au tarif « basique » avec facturation à l’usage, avantageux si l’utilisateur n’a besoin d’une voiture qu’occasionnellement (une fois par mois). Abonnements annuels à 288 euros pour les 19-25 ans, 504 euros pour les 26-64 ans et 264 euros pour les +65 ans.

    La deuxième formule « Premium » propose un accès illimité au Vélhop (un personnel ou vélos en stations), l’accès à l’autopartage au tarif « classique » avec facturation à l’usage, adapté à un besoin régulier de la voiture (une fois par mois ou deux fois par semaine). Abonnements annuels respectivement en fonction des catégories d’âges à 384, 588 ou 360 euros.

    Financièrement, le gain pourra paraître évident pour ceux qui se déplacent quotidiennement en tram et bus et souscrivent déjà à un abonnement badgéo, peut-être moins pour les quidams qui n’utilisent que l’autopartage et disposent de leur propre vélo. Mais au moins, il y aura le choix. A noter que le Pass est nominatif mais qu’une seconde carte sera fournie si nécessaire pour chercher le véhicule familial garé dans l’un des parkings. extraits rue89 strasbourg

    POUR SOUSCRIRE DES LE 17 MARS 2014 CLIQUEZ ICI

  • revoir la vidéo récente EUROPE 1 élection municipale Strasbourg sur le transport, le logement social...

    en cliquant sur le transport (une ville sans voitures ?) et voir à partir de la 37 minutes en cliquant ICI

    et en cliquant sur le logement social ICI

  • Lieu d’Europe

    « Habitante du quartier des XV, je tiens à dire combien je suis sidérée par la tournure que prennent les événements s’agissant du Lieu d’Europe.......

    Après avoir tenté de porter atteinte au Lieu d’Europe en attaquant son emplacement qui est pourtant stratégique car à proximité immédiate des institutions européennes, après s’en être pris au concept qui a pourtant été validé par l’ensemble des partenaires du projet, les attaques portent à présent sur la réalisation des travaux. Jusqu’où va-t-on aller pour faire feu de tout bois et essayer de mettre à mal ce projet pour la seule et unique raison qu’il constitue un engagement du mandat de Roland Ries ?

    En ce qui me concerne, peu m’importe qui porte ce projet. Je sais seulement qu’il correspond à un besoin et à une attente forte des Strasbourgeois depuis de nombreuses années.

    Puisque l’on parle de rénovation du patrimoine, doit-on rappeler que grâce au Lieu d’Europe, la Villa Kayserguet, qui était littéralement à l’abandon et se dégradait depuis des années dans l’indifférence générale, est en cours de rénovation et qu’elle aura ainsi une seconde vie ? Que la préservation du patrimoine historique de notre ville semble tenir à cœur à Roland Ries grâce auquel Strasbourg vient d’être labellisée ville d’art et d’histoire et grâce auquel également la procédure pour classer le quartier de la Neustadt au patrimoine mondial de l’UNESCO a été lancée ?

    Suite à la publication des photos du chantier, je me suis rendue sur place pour constater de visu. Il est vrai que l’on peut observer quelques dégradations. Mais les entreprises ont déjà pris l’engagement de les restaurer selon les dires même des personnes rencontrées sur place.

    S’agissant de la serre, il faut raison garder. Comme tout le monde a pu le constater, elle n’est vraiment plus en état d’être conservée.

    Il convient de revenir à l’essentiel concernant le Lieu d’Europe à savoir qu’il s’agit d’un équipement structurant pour le renforcement de la vocation européenne de Strasbourg. » Extraits courrier lecteur dna 15/02/14

  • Le Train Europe 1 des Municipales 2014 - Europe Midi à Strasbourg vendredi 21 Février de 12 H 30 à 14 H à suivre en direct et en vidéo

    Wendy Bouchard présentera, vendredi 21 février, Europe 1 Midi à bord du Train Europe 1 des Municipales 2014 en direct et en public de Strasbourg.

    A l’occasion des élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars prochains, Europe 1 habille et réaménage un Train aux couleurs de la radio : le Train Europe 1 des Municipales 2014. C’est à bord de ce Train que Wendy Bouchard recevra, en public dans le cadre de son émission Europe 1 Midi, les principaux acteurs des prochaines élections municipales à Strasbourg :

    - Roland Ries, maire sortant, liste PS

    - Fabienne Keller, liste UMP-MoDem

    D’autres candidats sont en attente de confirmation

     

    Rappel des enjeux des élections municipales à Strasbourg :

    Le sénateur maire de Strasbourg Roland Ries, qui a remporté la primaire du PS, est candidat à sa propre succession. En face, l'UMP Fabienne Keller, qui fut maire de 2001 à 2008, aimerait prendre sa revanche. Roland Ries aura fort à faire dans une élection où chaque parti – EELV, FN, UDI – présentera une liste autonome au premier tour. Strasbourg pourrait bien être l’une des grandes villes à basculer à droite.

    Wendy Bouchard met l’information au service des Français, en direct et en public, pour Europe 1 Midi, un rendez-vous inédit diffusé du lundi au vendredi de 12h30 à 14h. source Europe 1

    Europe 1 à Strasbourg sur 103.3 ou l'émission à suivre en direct et en vidéo sur www.europe1.fr

  • nouveau : La Géoplateforme CIGAL propose de multiples services cartographiques pour faciliter et sécuriser les échanges de données géographiques et statistiques en Alsace.

    A l'occasion de la conférence de presse de lancement  (tenue le 17/02/2014) une présentation interactive de la plateforme (accessible gratuitement à tous) a été présentée, s'appuyant sur des démonstrations et exemples concrets d'utilisation pour les collectivités, les entreprises et les particuliers.

    Deux structures utilisatrices de la plateforme témoigneront également: le Parc naturel régional des Vosges du Nord (PNRVN) et le Pôle Archéologique Interdépartemental Rhénan (PAIR)

     

    Découvrez dès à présent l'intérêt d'un tel outil partagé pour le Parc naturel régional des Vosges du Nord en cliquant ICI

     

    Source: 
    CIGAL
  • FREE recrute pour son magasin de Strasbourg

    Strasbourg : une offre d'emploi

    Jeudi 13 février 2014 | 12h56

    Free est à la recherche d’un manager pour son Free Center situé au 39 rue des Grandes Arcades, à Strasbourg.

    Plus d'informations et source : Freenews

  • Une nouvelle compagnie aérienne à bas coût au départ d'Entzheim..

    Transavia.com : le programme complet de la saison estivale à partir d’avril

     

    air-journal_transavia hollande groningen

    A partir d’avril prochain, la compagnie low cost Transavia.com opèrera plus de 70 lignes au départ de 5 aéroports de l’Hexagone -Paris-Orly Sud, Nantes, Lyon, Lille et Strasbourg- ainsi que depuis Porto.

    Avec 17 nouveautés, la filiale low cost d’Air France propose encore plus de destinations à la prochaine saison estivale par rapport à l’année dernière. Voici le programme complet avec les tarifs aller-simple* (source air journal):

     

    Destinations au départ de Paris Orly-Sud

     

    Image10 Transavia.com : le programme complet de la saison estivale à partir davril

     

    Destinations au départ de Nantes

     

    Image4 Transavia.com : le programme complet de la saison estivale à partir davril

     

    Destinations au départ de Lyon

     

    Image5 Transavia.com : le programme complet de la saison estivale à partir davril

     

    Destinations au départ de Lille

     

    Image6 Transavia.com : le programme complet de la saison estivale à partir davril

     

    Destination au départ de Strasbourg

     

    Image7 Transavia.com : le programme complet de la saison estivale à partir davril

     

    Destination au départ de Porto

     

    Image8 Transavia.com : le programme complet de la saison estivale à partir davril

  • Voir les vidéos du dernier Conseil Municipal de ce lundi 17 Février 2014 concernant la Robertsau

  • Concert Volutes ce Jeudi 13 Février 2013 à 20 H 30 à l'Escale

    Musique française

    Ch.GOUNOD Petite Symphonie

    D.MILHAUD Saudades do Bresil

    A.GLAZOUNOV Concerto pour saxophone et cordes

    M.RAVEL Introduction et Allegro et aussi Pavane pour une Infante défunte

  • Gare au démarchage par téléphone : Arnaque au thermique

    Des démarcheurs téléphoniques font actuellement miroiter des éco-rénovations remboursées à 80 %. Pas de chance, ils sont tombés sur un spécialiste.

    Des arnaques, il en a déjà débusqué « à la pelle », bien souvent en pelletant lui-même. Mais quand ce soir-là M. X décroche son téléphone, il n’est pas au travail à la chambre de consommation d’Alsace où il s’occupe particulièrement d’éco-rénovation. Non non, nous sommes le 2 janvier, et Gilles Didier est chez lui, à Betschdorf, en congés.

    « Bonjour, nous avons des solutions pour faire des économies d’énergie dans votre maison », dit la voix qui surnage dans le brouhaha ambiant d’un plateau téléphonique. Amusé,  M. X joue le jeu, et répond à toutes les questions : surface de la maison, type de chauffage, situation familiale, salaires… – ne faites pas ça chez vous !

    « J’ai répondu la vérité aux questions sur ma maison, tout en sachant que de toute façon ils me diraient qu’il faut la rénover », raconte l’expert. .......

    « Et là, elle me promet des subventions à 80 % et me dit qu’elle va envoyer gratuitement un technicien chez moi. À partir du moment où je dis “thermique”, elle me met du “thermique” dans toutes ses phrases », raconte M. X, qui tique fortement sur la gratuité. « Nous, quand on fait une étude thermique sérieuse, ça coûte 500 euros au bureau d’études, qui est neutre, pas là pour vendre quelque chose, contrairement à ces entreprises qui font du démarchage ciblé. »

    Et il y a ces 80 %, aussi… Seule l’ANAH, l’Agence nationale de l’habitat, délivre des subventions à cette hauteur-là, mais rarement et sous strictes conditions. Or, l’interlocutrice de Gilles Didier, l’ANAH, elle ne sait pas ce que c’est…

    Le spécialiste de la chambre de consommation ne donne pas suite, mais entreprend des recherches sur la société. Jusqu’à ce que jeudi, un particulier habitant Vendenheim, passé par le site du gouvernement dédié aux aides de ce type (*) l’appelle pour se renseigner sur les soutiens financiers. Problème : il a déjà signé. Les deux hommes font vite le lien : la société est la même que celle qui avait démarché Gilles Didier.

    Montant de la facture : 26 000 euros pour un ballon thermodynamique et une pompe à chaleur. Et rien pour l’isolation. « Deux fois trop cher, et, vu ce qu’il me dit de sa maison, pas du tout adapté ! Il aurait chauffé les oiseaux ! », s’émeut M. X, qui s’étonne que le « thermicien » dépêché à Vendenheim se soit contenté d’étudier les factures de son « pigeon » plutôt que d’inspecter la maison du sol au plafond…

    Quant aux 60 % (l’entreprise a ensuite un peu baissé ses promesses), la démarche conseillée est totalement inappropriée, résume M. X, qui parvient à un calcul de 1 350 euros d’aides et 4 000 euros de crédit d’impôt : 20 %. Un coup de fil à l’ANAH lui permet de vérifier qu’elle n’a aucun dossier au nom de l’homme concerné. Mais l’entreprise a finement joué : le délai de rétractation est passé.

    ..... Et même si faire mieux isoler son logement peut être une très bonne idée, « rien ne sert de se précipiter. » extraits dna

    (*) www.renovation-info-service.gouv.fr

  • Dix ans bientôt! Rendez vous Café-Kuchen et plantation d'un arbre

    Cette année, le Jardin des Deux Rives fête ses 10 ans. Pour l'occasion, les amis de la passerelle vous invitent à participer à la plantation d'un tilleul dans le cadre du rendez vous mensuel Café-Kuchen. Cet arbre a été acquis grâce aux dons des participants. Puisse cet arbre symboliser ces rencontres enrichissantes entre habitants des deux rives du Rhin et rendues possibles par la passerelle!

    Ce mercredi 5 février la rencontre Café-Kuchen organisée par Garten//Jardin et les amis de la passerelle commencera exceptionnellement sur la rive allemande au sud de la passerelle pour la plantation de cet arbre à 16h. Elle se poursuivra ensuite sur la plateforme centrale de la passerelle. N'oubliez pas  vaisselle et de quoi boire ou manger à partager.
    Au plaisir de vous y retrouver, nombreux.

                                                                                     
    Rendezvous mit Pflanzaktion
     
     Zehn Jahre nach dem Brückenschluss laden die Freunde der Passerelle zu einer gemeinsamen „Baumpflanz-Aktion“ im Rahmen des monatlichen Rendezvous CaféKuchen ein. Mit Spenden von Teilnehmenden konnte ein Baum dafür erworben werden. Vielleicht kann er uns schon bald mit seinen Blüten erfreuen, als sichtbares Zeichen für die bereichernden Begegnungen zwischen Menschen von beiden Seiten des Rheins, die bereits seit Jahren dank der Passerelle stattfinden können.

    Das von Garten//Jardin und den Freunden der Passerelle organisierte Treffen beginnt am Mittwoch, 5. Februar, ausnahmsweise um 16 Uhr südlich der Passerelle am deutschen Ufer.
    Weiter geht es danach mit dem Rhein überschreitenden Austausch auf der Plattform der Passerelle. Geschirr und etwas zum Teilen bitte mitbringen !
     Wir freuen uns über rege Beteiligung,
     
                                                                                           Freunde der Passerelle & Garten//Jardin
     
  • Anne Billaut sera la Directrice du lieu d'Europe qui ouvrira ses portes le 3 MAI 2014 à l'entrée de la Robertsau

    C'est officiel, le Lieu d'Europe ouvrira ses portes au grand public le 3 mai, la veille de la journée portes ouvertes du Parlement et à l'aube des élections européennes. A la tête de cet établissement – où la population pourra « découvrir l'Europe des peuples et des valeurs », dixit l'adjointe Nawel Rafik-Elmrini - l'ancienne responsable du service culturel du Vaisseau, Anne Billaut. La future directrice gérera les expositions, les conférences et l'accueil du public dans la villa Kaysersguet qui se veut être un lieu d'éducation à la citoyenneté et aussi de convivialité. rxtraits 20 minutes)

  • Fête de la St-Valentin à Strasbourg du 7 au 16 février 2014

     

     

     

    Concerts et animations dans toute la ville pendant ces 10 jours