Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • RTL strasbourg mis à genou à écouter sans retenue....

    Les Grosses Têtes : L'invité surprise du 28/01/2013

    les blagues bien grasses font partie des dîners entre amis ; mais quand c'est à l'antenne que ça se passe et qu'il en va de la promotion de Strasbourg... le plat est dur à digérer. Dans les "Grosses têtes", émission culte de RTL animée par Philippe Bouvard, l'humour gras et le graveleux étaient au menu de la séquence consacrée à l'opération "Strasbourg Mon Amour", lundi... extraits dna

    Ne ratez pas en écoutant l'émission cela vaut le détour en CLIQUANT ICI

    Commentaire : Gsell, notre Adjoint, s'est fait piègé avec son prix du repas des amoureux à...69 € et sa pièce montée en dessert...Je vous le dis On n'en rate pas UNE

  • Bonne nouvelle : baisse du prix de l’eau de près de 5 % à la Robertsau et pour les douze communes desservies en eau par la communauté urbaine de Strasbourg (première couronne autour de Strasbourg)

     Le 1er janvier, le prix de l’eau de la Communauté urbaine de Strasbourg a baissé de 4,8 % pour les 12 communes desservies en eau potable par la CUS grâce à la gestion rigoureuse des services publics de la collectivité. Mais baisse du prix ne signifie pas pas baisse de la qualité !

    L'eau en soit est gratuite mais son acheminement et son traitement ne le sont pas. C’est votre facture d’eau qui finance l’ensemble de ces services, fournit par la communauté urbaine : réalisation d'ouvrages, exploitation, distribution d’eau,collecte et au traitement des eaux usées.
    Ce sont ainsi, plus de 2 700 km de canalisations qu’il faut surveiller, entretenir, et renouveler régulièrement de façon à vous garantir un service public de qualité.
    Mais une gestion rigoureuse a permis de restituer 4 millions d’euros aux abonnés des services de l’eau et de l’assainissement de la CUS. source strasbourg.eu

    voir la vidéo de cette bonne nouvelle pour les Robertsauviens en cliquant ICI

  • Vidéo à voir sur L'étrangleur de la Robertsau quia été mis en examen à Strasbourg ce 25 Janvier 2012

    Recherché depuis 27 ans pour deux viols, un meurtre et une tentative de meurtre sur deux mineures, le suspect de 51 ans interpellé en début de semaine à Bordeaux a été mis en examen ce vendredi. L'homme a été confondu grâce à l'empreinte de ses mains trouvé lors d'un banal cambriolage en Gironde en 2011 et conservé dans le fichier national des empreintes digitales. Comparé avec les empreintes retrouvées en 1986 sur les lieux du crime, le suspect a été rapidemment arrêté et entendu par la Police. Il « a reconnu les faits de cambriolage » dans ces deux affaires, mais « a nié toute participation aux faits de nature criminelle », affirmant qu'ils ont été commis par une autre personne. Le suspect a été amené vendredi matin depuis Bordeaux pour être présenté à un magistrat instructeur à Strasbourg.source strasTV

    voir la vidéo en cliquant ICI

  • La médiathèque de la Robertsau est heureuse de vous inviter vendredi 1er février 2013 à 18h30 à la rencontre de Julia Deck.

    Accompagnée par Catherine Javaloyès (comédienne), elles liront des extraits choisis de « Viviane Elisabeth Fauville », premier roman publié en septembre 2012 aux éditions de Minuit. Julia Deck répondra ensuite à nos questions et dédicacera son roman. (En partenariat avec la librairie « La parenthèse ».)

    A propos de « Viviane Elisabeth Fauville » :
    « Vous êtes Viviane Elisabeth Fauville. Vous avez 42 ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main. »

    A travers le portait d’une quadra bourgeoise, Julia Deck entremêle les fils de deux enquêtes à travers les rues de Paris : celle de la police sur l’entourage du médecin assassiné, et celle de la littérature sur les confins de l’humain.

    Un premier roman à l’écriture singulière et puissante sur la folie d’une femme sous tension.

    - Entrée libre dans la limite des places disponibles -

  • Venez danser le Jeudi 24 Janvier 2013 avec la Guinguette Musette à 14h au CSC, l'Escale La Robertsau. Strasbourg

    Passez un bon moment de convivialité pour un prix modique 8 € (6 € pour les adhérents) avec un beau parquet.

    Avis aux amateurs et amatrices !

  • Dinah Faust, son ouvrage « Une femme tout simplement » à 17 H 00 ce soir à la librairie Kléber

     Dinah Faust, son ouvrage « Une femme tout simplement »......

    La comédienne Dinah Faust, veuve de Germain Muller, livre des éclats de vie et parle à la petite fille qu’elle a été. Témoin et actrice d’un siècle où l’Alsace fut vivante et meurtrie, elle met en scène, à travers le prisme de l’innocence, les pensées qui l’ont accompagné et les figures marquantes qui ont jalonné sa route. Dinah Faust quitte ici les planches pour la plume, et s’écrit en lettres de femme, tout simplement.

    À la librairie Kléber, 1 rue des Francs-Bourgeois. À 17 h. ✆ 03 88 15 78 88. extraits dna de ce jour

  • POUR LES SENIORS COURS GRATUI DE QI QUONG CE MERCREDI MATIN DE 9 H 30 à 11 H 30

    rdv tous les mercredis au 18 rue de la Doller

  • Strasbourg Moto contre vélo

    ... (le 7 janvier 2013) vers 14 h, une cycliste de 16 ans a été heurtée par une moto à l’intersection des rues Gustave-Brion et Théophile-Schuler à Strasbourg.

    Se plaignant de douleurs au tibia et à la hanche, l’adolescente a été conduite au CHU de Hautepierre par les pompiers.source dna

    Commentaire : qui est le plus dangereux devinez la moto ou le vélo ?

  • Robertsau : Non au rouleau à béton

    De Denis Matter, de l’association ZONA : « Dans le Plan d’aménagement et de développement durable (PADD) de la CUS, la protection (ou la réhabilitation s’ils sont absents ou dégradés) des espaces naturels et de leur maillage en réseau (ce que l’on nomme trame verte et bleue : verte pour les terrains verts et bleue pour les espaces aquatiques) est devenue une obligation législative pour nos élus. Comment s’en sortent-ils ? La Région semble avoir bien compris cette politique qu’elle applique par exemple dans la ceinture des Forts. À Strasbourg, la ceinture verte acquise par force de loi (dont des expropriations) est destinée à compléter ce maillage car la loi – toujours elle – en limite la surface constructible à 20 % pour lui conserver un caractère de ceinture d’espaces verts, parcs et jardins. Force est de constater qu’aucun élu Vert, PS, UMP ou autre de la Ville ne s’est jamais intéressé au mode de calcul de ces 20 %. Pourquoi une telle densité de constructions dans cette ceinture verte à Neudorf, route du Rhin, Heyritz, et bientôt espaces portuaires, Wacken et pour finir la « ceinture verte » la Robertsau ? C’est l’association ZONA qui sans l’aide d’aucun juriste a rédigé en juin 2012 un document explicatif et demandé au maire de faire juger à l’amiable par le président du tribunal administratif s’il était normal de compter les autoroutes, tunnels, ponts, parkings, voies ferrées et gares comme non construits !

    Les juristes de la Ville ont estimé que ces infrastructures ne comptaient pas comme des constructions. Habitent-ils près de ces « non-constructions » pour en apprécier le silence, le caractère agréable, reposant et non-polluant, est-ce bien « la zone d’hygiène et de salubrité publiques » prévue par la loi ?

    M. le maire, il est temps de demander cet avis au tribunal administratif et de suspendre d’ici là le rouleau à béton… » source courrier des lecteurs dna

    voir également document Parc naturl Urbain de Strasbourg

  • Extension de la villa Wach, dans le parc du Kaysesguet en 2013 1ère phase

    La configuration à l'entrée de la Robertsau est en train de bouger au début de la rue Boecklin.

    dans un premier temps, le projet "Lieu d'Europe" qui est appelé à s'implanter dans ce parc comprend la réhabilitation de la villa prévue pour début 2013 avec inauguration envisagée le 09 mai (journée de l'Europe), puis une première extension de façon à relier les bâtiments existants.

    L’extension de la villa Wach, dans le parc du Kaysesguet, est prévue pour être livrée au mois de septembre 2013. Les volumes rajoutés dans les « vides » de cette demeure du XVIII e siècle seront munis de parois de verre et l’ensemble totalisera plus de 600 m ² de surface utile en un ensemble lumineux et carré.

    Ce lieu d'Europe est appelé non seulement à donner aux touristes toutes les informations utiles sur l'Europe et les institutions européennes mais aussi à devenir un centre culturel et d'animation ouvert sur le quartier de la Robertsau.....à l'image de ce qu'a déjà réalisé l'association Kartier Nord qui propose divers expositions et concerts depuis quelques années.

    On pourrait aussi opportunément en profiter utiliser le parc de l'Orangerie voisin pour également initier le CHEMIN de l’Europe qui proposerait une ballade didactique et ludique par des « panneaux » sur la construction européenne, des statues des éminents pères fondateurs de la Communauté Européenne (Robert Schuman, W. Churchill, K. Adenauer, Jean Monnet, ..... à l'image de celle qui existe déjà de Pierre Pflimlin.... voire des jeux interactifs sur l'Europe

    Encore un petit effort messieurs les décideurs...pour asseoir Strasbourg au-delà des phrases....

  • Robertsau Rue de l’Église-Rouge jusqu’au31 janvier environ : travaux

    Lors des travaux d’abattage d’arbres à réaliser sur la piste cyclable de la rue de l’Église-Rouge, sur la route de la Wantzenau, entre le bd Pierre-Pflimlin et la rue Silberrath, et dans la rue Silberrath, entre la route de la Wantzenau et la rue de l’Abbé-Muhe, les mesures suivantes y seront instaurées, à savoir :

    - neutralisation ponctuelle de la piste cyclable bidirectionnelle, rue de l’Église-Rouge ;

    - rétrécissement ponctuel de la chaussée, route de la Wantzenau et rue Silberrath ;

    - sens unique de circulation alternée,

    - vitesse limitée à 30 km/h et dépassement interdit. source dna

  • En règle générale, les soldes d’hiver 2013 commenceront mercredi 9 janvier 2013 à 8 heures du matin pour se terminer le mardi 12 février 2013

  • mercredi 2 janvier à partir de 16h00, pour la traditionnelle rencontre mensuelle "Café Kuchen"

    Ce mercredi 2 janvier à partir de 16h00, pour la  traditionnelle rencontre mensuelle "Café Kuchen" avec le collectif des Amis de la Passerelle,  sur la même plateforme centrale de la passerelle du Jardin des deux Rives (ou sous la passerelle côté Kehl en cas de pluie ou de grand vent) avec Bretzel du Nouvel An et galette. Très appréciées  seront également d’autres coutumes de début d'année, boissons chaudes et bonne humeur.