Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • RENDEZ(-)VOUS sur la plateforme centrale de la passerelle du Jardin des deux Rives, au dessus du Rhin entre Strasbourg et Kehl, ce samedi 31 décembre un peu avant minuit et le mercredi 4 janvier 2012 à partir de 16h

    L'association Garten//Jardin et les Amis de la Passerelle vous adressent ses meilleurs voeux pour 2012 et vous proposent de fêter la nouvelle année de façon originale, en se  retrouvant sur la plateforme centrale de la passerelle du Jardin des deux Rives, au dessus du Rhin entre Strasbourg et Kehl, ce samedi 31 décembre un peu avant minuit, avec boissons et accompagnement de circonstance. Bonne humeur garantie, même en cas de neige et/ou de grand froid.

     

    L’association vous offre la galette pour le prochain café//Kuchen organisé avec les amis la passerelle le mercredi 4 janvier 2012 à partir de 16h sur la plate forme centrale de la passerelle du Jardin des Deux Rives, l'association offre la galette des rois .Chacun apporte un petit quelque chose à partager avec la galette.

    Wie im vergangenen Jahr laden die Freunde der Passerelle und der Verein Garten//Jardin ein, den Jahreswechsel über den Fluten des Rheins zu feiern. Treffpunkt auf der Plattform der Passerelle am Samstag, 31. Dezember, gegen Mitternacht; Gläser und Getränke bitte selbst mitbringen. Gute Stimmung ist garantiert, auch bei spontanem Schneefall oder frostigen Minustemperaturen.

    Vorankündigung: Am Mittwoch, 04. Januar 2012, findet ab 16h das monatliche Rendezvous CaféKuchen mit Galettes und Neujahrsbrezeln auf der Plattform der Passerelle statt. Sollte es zu stürmisch sein, wird das Treffen wieder unter der Passerelle am deutschen Ufer stattfinden. Geschirr und etwas zum Teilen bitte mitbringen – besonders belebend: heiße Getränke.

    Garten//Jardin

  • Marchés du 31 décembre 2011

    Les marchés strasbourgeois se dérouleront comme suit à l’occasion du week-end du Nouvel An.

    Samedi 31 décembre

    Fonctionnement normal : de 7h à 13h : Neudorf (place du Marché), boulevard de la Marne, place de Bordeaux (uniquement alimentation), place du Corps-de-Garde (Robertsau),

  • Boulangerie Du Blé au pain situé au 64 rue Boecklin à la Robertsau vient de créer un site internet avec toutes les infos

    Voyez par vous-même en cliquant ICI.

    Ce site est mis en ligne sur les liens à droite de notre site

  • Concert de la St sylvestre du 31 Décembre 2011

    Pour le traditionnel concert de la Saint-Sylvestre de la saison strasbourgeoise d’HLO, airs célèbres, valses et polkas composent un programme enlevé par l’Orchestre Johann Strauss de Budapest, placé sous la direction du Strasbourgeois Claude Schnitzler.

    La soprano galloise Lauren Francis, qui a triomphé sur la même scène l’année dernière sera également présente.

    Claude Schnitzler a concocté un programme où se rencontrent Jacques Offfenbach (Vie Parisienne, Orphée aux Enfers, Les Contes d’Hoffmann) et Johann Strauss (Kaiserwalzer, Rosen aus dem Süden, Le Beau Danube Bleu…) sans oublier la Marche de Radetzky, finale obligé d’un tel concert.

    À l’entracte, une coupe de champagne offerte au public contribuera à l’ambiance festive de la soirée.

    Le concert s’achèvera vers 22 h, pour permettre à ceux qui le souhaitent de poursuivre ailleurs leur réveillon.

    Le samedi 31 décembre à 20 h au palais de la musique et des congrès, salle Schweitzer. Location Wolf Musique, 24 rue de la Mésange à Strasbourg. Téléphone : 03 88 32 43 10 wolfbilletteries@wanadoo.fr

    source dna

  • Samedi 31 Décembre 2011 : Robertsau Soirée de la Saint Sylvestre à 19 h 30, au foyer des loisirs, 42 rue de l’Ill

    Soirée de la Saint Sylvestre à 19 h 30, au foyer des loisirs, 42 rue de l’Ill
    Infos et réservations :
    Interassociation de la Cité de l’Ill au 03 88 45 77 57
    En cette soirée du réveillon, un orchestre de bohème et un buffet vous sont proposés.
    Tous publics - Tarif (entrée + buffet) : 40 €
    Réservation avant le 28 décembre

  • Rappel : marchés de Noël

    Ouverts de 10 h à 18 h, le 25 décembre de 14 h à 18 h. Du 26 décembre au 30 décembre de 10 h à 19 h, le 31 décembre de 10 h à 18 h

  • Samedi 24 et Dimanche 25 décembre à l’Eglise Saint Louis de la Robertsau

    Célébration de la Nativité du Seigneur Jésus ; Le 24 à 17h00 Messe des familles avec crèche vivante, messe de Minuit à 24h00 et le jour de Noël messe festive à 11H00.

  • Samedi 24 décembre Fonctionnement normal des marchés

     de 7 h à 13 h  notamment  Neudorf (place du Marché), boulevard de La Marne, place de Bordeaux (uniquement alimentation), place du Corps-de-Garde (Robertsau)

  • Robertsau Rue des Jardiniers travaux jusqu’au 31 décembre environ 2012

    Afin de permettre l’installation d’une zone de chantier et d’une grue à tour au droit du n° 58 rue des Jardiniers/angle rue des Horticulteurs, dans le cadre des travaux lourds de construction d’un nouvel immeuble d’habitation situé à cette adresse, les mesures de circulation et de stationnement ci-après y seront instaurées : - déviation du cheminement des piétons; - sens de circulation prioritaire; - circulation momentanément interrompue, rue des Jardiniers et rue des Horticulteurs - stationnement interdit. source dna

  • DisTRIBUTION Coop Alsace Accord de négociation exclusive avec le groupe Casino

     

    Coop Alsace qui se débat depuis plusieurs mois pour échafauder un plan de restructuration et sortir du rouge a confirmé, hier, avoir signé un accord de négociation exclusive avec le groupe Casino (Saint-Etienne) pour l’approvisionnement de ses magasins de proximité. extrait dna

    Commentaire : Pour la Robertsau, la survie de son magasin au centre n'est que provisoire car l'ouverture prochaine du SuperU en face de la Poste signera son arrêt de mort.

  • Lundi 19 Décembre 2011 : Conte musical Suisse à 10 h, salle du bon Pasteur, 12, boulevard Jean-Sébastien Bach à 14 h, au CSC l’Escale, 78 rue du Docteur François

    Conte musical Suisse à 10 h, salle du bon Pasteur, 12, boulevard
    Jean-Sébastien Bach à 14 h, au CSC l’Escale, 78 rue du Docteur François
    Infos : APCAM au 03 88 25 14 71
    Venez découvrir les contes musicaux aux traditions de la Suisse.
    Tous publics - Gratuit

  • Dimanche 18 Décembre 2011 : Concert “ Quartet de Saint Petersbourg ” à 14 h 30, à l’église Sainte Famille de Schiltigheim, 4 place de l’église

    Concert “ Quartet de Saint Petersbourg ” à 14 h 30, à l’église Sainte Famille de Schiltigheim, 4 place de l’église
    Infos : association Artishow, Renée Dauen au 03 88 26 24 36
    Concert de Noël avec le quartet de Saint Petersbourg, avec au programme : des classiques de Noël, des populaires et orthodoxes russes et des extraits d’opéras et d’opérettes…
    Durant le concert, venez également admirer les plus beaux tableaux du peintre alsacien Camille Hirtz, en présence de l’artiste.
    Tous publics - Tarif : 13 € sur place et prévente au 03 88 26 24 36 ou 06 80 25 33 26

  • ALERTE : Strasbourg: le marché de Noël fermé en raison du vent La mairie de Strasbourg a décidé de ne pas ouvrir le marché de Noël ce matin, en raison des vents violents provoqués par la tempête Joachim

  • CONCERT- samedi 17 décembre à l'ESCALE centre sociaux culturel de la Robertsau à 20h

    En partenariat avec la Guinguette, l'Escale propose une scène ouverte à 6 groupes de musique dont 3 ont participé à la Guinguette 2011

  • Conseil de CUS toujours aussi peu transparent ce jour Budget 2012

    Une hausse de la taxe d’habitation et des impôts fonciers de 1,8 %, doublée d’une augmentation des tarifs CTS imputable, elle, au passage du taux réduit de TVA de 5,5 à 7 % : voilà de quoi nourrir le débat au conseil de CUS, qui adopte aujourd’hui son budget primitif 2012. extrait dna

  • une soirée musicale avec un Bœuf Jazz dans le pavilllon vitré du Parc Henri-Louis Kayser Entrée au niveau du terminus tram rue Boecklin ce vendredi 16 décembre de 18h à 22h


    Chers amis du Kaysersguet,


    Après les expositions de cette Saison 2  (et avant les expos de 2012) nous aurons plaisir à vous retrouver pour conclure cette année par une soirée musicale avec un
    Bœuf Jazz
    dans le pavilllon vitré du Parc Henri-Louis Kayser
    Entrée au niveau du terminus tram rue Boecklin
    ce vendredi 16 décembre
    de 18h à 22h
    Des musiciens improvisent sur des standards de jazz… et nous vous proposons du vin chaud et des Stolle.

  • courrier des lecteurs dna 2011

    Le petit bois détruit de la Robertsau

    D’Étienne Bezler, membre d’Alsace Nature, :

    « Nicolas Pelaccia (DNA du 9 août) et Marianne Retler (DNA du 21 août) sont consternés par la destruction d’un bois de 1ha8 à la Robertsau, le projet de l’École européenne aurait pu s’implanter ailleurs. J’ai essayé d’éviter ce saccage. Le 17 novembre 2010, au centre d’initiation à la nature de Bussierre, avait lieu une discussion sur le thème « biodiversité en ville ». J’avais saisi cette occasion pour interpeller le public au sujet de ce bois. Public composé du président de la Société botanique d’Alsace, d’un membre d’une association de quartier (Adir) et de Mme Suzanne Brolly (chargée de mission biodiversité à la Ville). Je suis tombé sur un mur de fatalisme : plus de 6 mois avant le déboisement, on m’a répondu net « c’est trop tard, on ne peut plus rien faire ». Et Mme Brolly n’a pas réagi. J’avais aussi adressé un très long plaidoyer écrit au maire et à ses adjoints sur le thème de la nature en ville en avril, j’y avais mentionné le sort de ce bois dans un petit paragraphe.

    L’adjointe Françoise Buffet a pris l’engagement d’une plantation compensatoire (DNA du 13 août). Le terrain n’appartenait pas à la Ville mais à l’État, elle fait donc preuve de bonne volonté. Mais pour que la compensation soit pertinente, il ne suffit pas de reboiser une surface équivalente (1ha8). Il faut aussi respecter autant que possible la répartition géographique des espaces naturels. La présence de petits espaces naturels disséminés à travers Strasbourg permet à la faune (oiseaux, parfois petits mammifères) de migrer d’une forêt à une autre (de la Robertsau au Neuhof). Si l’on agrandit la forêt de la Robertsau de 1 ou 2 ha, on aura respecté le principe de la surface équivalente, mais non le principe de la « trame verte » (la continuité écologique d’un vaste territoire, par la présence d’un chapelet de milieux satellites). Alors évidemment, il serait plus simple de déplacer le projet d’école (la construction n’a pas encore commencé, le maire pourrait prendre cette sage décision : je l’y incite. Rêvons un peu).

    Le reboisement de compensation ne donnera un écosystème équivalent que des décennies plus tard, car le rythme de la forêt dépasse le nôtre. Alors, si l’on s’autorise à multiplier les déboisements, sous prétexte que l’on va compenser, deux générations d’humains ne seront témoins que d’une régression écologique (exemple du bois d’Ostwald).

    Dans le cas d’un refus des élus de déplacer le projet d’école, il convient donc de trouver un terrain à reboiser en zone constructible, pour respecter le principe de la « trame verte », et éviter de reléguer la nature seulement au-delà des limites du quartier, le « canal des Français ». Notons d’ailleurs que l’amputation du parc du Kaysersguet n’a pas été compensée. Enfin, notons que la destruction du bois cet été 2011 a été permise parce que les « expertises » de la Ville n’ont pas permis de déceler la présence d’espèces « remarquables ». La loi telle que conçue de nos jours ne prévoit pas le respect de la nature dite « ordinaire ».

    Commentaire : notre quartier se densifie mais perd aussi ses zones vertes...OUF le Plan Local d'Urbanisme est donc en construction mais devrait en tenir compte largement...

  • Robertsau Conseil Municipal : Voie des lisières crédit d'étude 100 000 € montant projet 7 200 000 €

    Au dernier conseil municipal du 8 décembre 2011

    Point 27
    Projets sur l'espace public : - Programme 2012 : Voirie, Signalisation statique et dynamique, Ouvrages d'Art, Eau et Assainissement. - Poursuite des études et réalisation des travaux - Avis du Conseil municipal - Art. L 5211-57 du CGCT.

    à voir ICI

  • Mercredi 14 décembre 2011 : Les représentations de Marie dans l’Art de 17 h 30 à 19 h, au foyer Sophie de l’église protestante de la Robertsau et Noël des seniors à 14 h, au 42 rue de l’Ill

    Les représentations de Marie dans l’Art de 17 h 30 à 19 h, au foyer Sophie de l’église protestante de la Robertsau
    Conférence sur le thème de la Vierge Marie animée par Suzanne Braun.
    Tous publics - Tarif : 5 €

    • et Noël des seniors à 14 h, au 42 rue de l’Ill

    Infos : interassociation de la Cité de l’Ill au 03 88 45 77 57
    Une ambiance festive autour d’un concert de gospel et des sketchs.
    Public : seniors - Gratuit

  • SNCF : Modifications d'envergure des horaires des trains à partir du 11 Décembre 2011

    Sur le réseau ferré alsacien, le changement de service annuel du 11 décembre sera d'une ampleur sans précédent : 90 % des trains TER, TGV et fret héritent d'une nouvelle grille horaire. La SNCF et la Région Alsace, autorité organisatrice compétente, en profitent pour apporter des améliorations sur plusieurs dessertes.

    Alors que les nouvelles fiches horaires imprimées en vue du changement d'horaire annuel ont commencé à faire leur apparition dans les gares ces jours-ci, les usagers du réseau ferré alsacien ont, depuis la fin octobre, la possibilité de les consulter sur internet. Mieux vaut, en effet, jeter un œil au nouveau plan de circulation mis en place à partir du dimanche 11 décembre.

    Les modifications y sont conséquentes: «90 % des mille trains circulant quotidiennement en semaine verront leurs horaires bouger», rappelle Michel Loth, directeur régional de la SNCF, au début de l'été.

    Deux années de concertation, dit-on, ont été nécessaires à la SNCF, RFF et la Région Alsace, autorité organisatrice du TER, pour préparer et finaliser ce changement de service. «Les comités de ligne ont été informés voilà déjà dix-huit mois», assure Dominique Devin, directeur du TER à la SNCF Alsace.

    À ce jour, la Région Alsace ainsi que l'exploitant déclarent ne pas avoir enregistré de protestations majeures: « La grande majorité des voyageurs y trouvera un plus. Il y en aura toujours qui seront pénalisés, mais cela devrait rester marginal », précise Michel Loth.

    «En 2011, la fréquentation du TER est en hausse de 6,5 %. Nous sommes sur une dynamique positive que nous ne voulons pas entraver », note pour sa part Floriane Torchin, directrice des transports à la Région Alsace. «Il y a objectivement des améliorations. Le cadencement, nous y sommes bien sûr favorable», confirme Patrice Paul, président de la Fédération nationale des usagers des transports d'Alsace, qui regrette néanmoins «qu'il n'y aura plus qu'un TER 200 sur deux jusqu'à Bâle le week-end.»

    TER Alsace: évolution de l'offre et des correspondances

    Outre les nouveaux horaires, le nombre d'aller-retour est augmenté sur plusieurs lignes (voit infographie). Aux heures de pointe, le TER Strasbourg - Bâle passe de neuf à dix voitures, soit un gain de 90 places assises et 20 debout. Au final, le TER Alsace augmente son offre de l'ordre de 2 %.

    «On améliore aussi les correspondances, notamment pour les usagers du TER Strasbourg - Bâle, avec des temps d'attente de 5 à 15 minutes maximum», souligne Dominique Devin.

    Sur les lignes de l'étoile ferroviaire de Mulhouse, les circulations fonctionneront globalement de manière cadencée. Cela ne sera pas le cas sur les lignes de l'étoile ferroviaire de Strasbourg : «Vers Nancy, Metz, Saverne et Sarreguemines les dessertes seront désormais rythmées mais il faudra attendre la fin des travaux du nœud de Vendenheim pour aller vers du cadencement intégral», note Michel Loth.

    TGV: nouvelle trame et davantage de sièges

    Avec l'arrivée du TGV Rhin Rhône, le paysage alsacien des dessertes à grande vitesse va passablement évoluer. «Les TGV Lyria qui desservent la Suisse via Strasbourg, emprunteront la LGV Rhin-Rhône mais les 16 aller-retour TGV Est entre Strasbourg et Paris, ainsi que les liaisons vers la province, seront maintenus.

    Au final, l'offre de sièges entre l'Alsace et Paris augmente de 500 par jour», résume Michel Loth.

    En gare de Mulhouse, avec le TGV Rhin-Rhône, l'offre fait un gros bond, avec des gains de temps substantiels vers Paris-gare de Lyon, Dijon et Lyon : « Il y aura 11 aller-retour Mulhouse - Paris et deux Mulhouse - Lille. De plus les six TGV Strasbourg - Lyon s'y arrêteront tous ».

    La gare de Colmar n'est pas en reste : de trois, elle passe à quatre aller-retour Paris en TGV Est.

    S'y ajoutent deux aller-retour Lyon en TGV Rhin-Rhône. Saverne, en revanche, devrait perdre l'arrêt TGV Est du dimanche à 17h05 : « Il sera avancé à 12h07. Mais tout reste encore ouvert », précise la SNCF.

    Trains grandes lignes: sort contrasté

    Le train-couchettes Strasbourg - Port Bou ou Nice ainsi que le train Corail Mulhouse - Paris relèvent depuis décembre 2010 de la convention SNCF - Etat sur les trains d'équilibre du territoire (TET). Le premier est maintenu après le 11 décembre. Le second devient un Belfort - Vesoul - Paris: «Il y aura 20 aller-retour entre Mulhouse et Belfort permettant d'effectuer la correspondance», note la SNCF.

    Travaux sur la ligne Strasbourg-Colmar

    Au dernier trimestre 2012, des travaux d'infrastructure perturberont la circulation sur la ligne Strasbourg - Colmar: «La durée du trajet sera rallongée de neuf minutes et certains TGV Paris - Colmar en semaine auront Strasbourg comme terminus», prévient Michel Loth.

    Fermeture de sept gares ou haltes

    En raison «d'une fréquentation trop faible», la SNCF fermera cinq gares ou haltes dans le Haut-Rhin (Valide, Ballersdorf, Brunstatt, Wittelsheim et Richwiller) et deux dans le Bas-Rhin (Zornhoff-Monswiller, Voellerdingen). «Il restera localement des solutions de transport en commun ou à la demande», remarque Floriane Torchin.

    Xavier Thiery 

    Rens: www.sncf.com et www.ter-sncf.com/alsace

  • concert de Noël le samedi 10 décembre à 20 h 30, à l’église protestante de la Robertsau, rue Boecklin

    « Chantons Noël » avec le Collegium Cantorum

    Samedi 10 décembre.Le Collegium Cantorum, sous la direction d’Erwin List, propose un concert de Noël le samedi 10 décembre à 20 h 30, à l’église protestante de la Robertsau, rue Boecklin. Au programme, des œuvres baroques de Durante, Buxtehude, Telemann, Bach, et des Noëls populaires. Les solistes seront Claire Mehl-Reverdi, soprane, et Maurice Sutter, basse, Christopher Luckett sera à l’orgue et un ensemble instrumental accompagnera ce programme. Entrée libre, plateau.

  • Samedi 10 décembre 2011 : Marche aux flambeaux à la recherche du Père Noël de 17 à 19 H départ et arrivée ferme bussière rue kempf

    Venez rencontrer le Père Noêl ! Gratuit

    Circuit d'environ 1 heure sur des chemins balisés Achat de lucioles et de flambeaux sur place.

    A la fin de la marche, rencontre autour d'un feu de bois et du sapin de Noêl illuminé au milieu des farfums de chocolat chaud, de vin chaud et de bredele

    Organisé par le le Club Vosgien

  • Le Conseil Municipal du jeudi 08 décembre en direct sur internet à partir de 08h30

    Le Conseil Municipal de Strasbourg dujeudi 08 décembres 2011 fera l’objet d’une retransmission directe et intégrale sur le site www.strasbourg.eu à partir de 08h30. Il sera accessible en vidéo, en audio et sur iPhone.

    Parmi les points majeurs de ce conseil, il sera notamment question :

    • Le budget 2012
    • La création au Neuhof d’une salle des fêtes dans l’ancien manège Solignac
    • Le cinéma Odyssée
    • point 63 : aménagement de la zone sportive "Ile des sports"  à la Robertsau : Désignation

    Plusieurs autres points d’actualité seront également abordés.

    Pour en savoir plus, retrouvez l’ordre du jour complet

  • Marché de Noêl robertsau cité de l'ILL le mercredi 7 décembre 2011 de 13 à 17 H rue dela Doller

  • Garten/Jardin : prochain rendez-vous a lieu ce mercredi 7 décembre à partir de 16h sur la plate forme centrale de la passerelle du Jardin des Deux Rives

    Garten//Jardin et les Amis de la Passerelle vous invitent au CaféKuchen.
    Le prochain rendez-vous a lieu ce mercredi 7 décembre à partir de 16h sur la plate forme centrale de la passerelle du Jardin des Deux Rives. Apoortez un petit quelque chose et partagez.

    Am kommenden Mittwoch, 7. Dezember, laden Garten//Jardin und die Freunde der Passerelle ab 16h zum monatlichen Rendezvous CaféKuchen auf die Plattform der Passerelle ein. Geschirr und etwas zum Teilen bitte mitbringen.
     
    Au plaisir de vous revoir - wir freuen uns, Sie wiederzusehen.


    Garten//Jardin

  • Samedi dernier 3 décembre 2011 : Robertsau Visite de Roland Ries Des projets et des attentes

    Roland Ries a rencontré hier des habitants de la Cité de l’Ill à la Robertsau.

    Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg, et Nicole Dreyer, adjointe du quartier de la Robertsau, ont fait hier matin trois haltes à la rencontre des habitants. L’occasion d’entendre doléances et attentes.

    ...... En raison des bourrasques de vent froid, élus et habitants se sont repliés dans la salle interassociation de la Tour.

    En début de matinée, c’est là que Roland Ries, à huis clos, avait rencontré les acteurs de l’opération « Les voisins recruteurs » (DNA du 21 septembre). Grâce à l’aide d’habitants de l’ancienne Robertsau, onze jeunes de la Cité de l’Ill sur trente demandeurs d’emploi ont trouvé des embauches.

    « C’est un tandem qui fonctionne sur le plan humain », résumait Roland Ries en évoquant ces jeunes qui veulent construire leur vie et les parrains qui découvrent la ville dans sa diversité.

    Chaib Choukri, président de l’association culturelle des Deux-Rives et aumônier régional, a remercié les élus pour le projet de mosquée : « Vous avez donné à la communauté musulmane la place qu’elle mérite. » Un projet qui a connu un temps d’arrêt avec les problèmes de dépollution du sol et le passage d’une conduite de gaz : « Une surprise pour tout le monde », affirmait Nicole Dreyer. Cette construction est à présent « sur la bonne voie », mais avec trois mois de décalage.

    Chaib Choukri a invité le maire à la cérémonie de la première pierre en mars prochain. Invitation enregistrée par le premier magistrat : « Vous connaissez mon engagement pour l’égalité des droits et l’égalité des devoirs, la seule voie possible pour gérer la diversité qui est la nôtre. » Cette rencontre a été aussi l’occasion pour le D r Pierre Tryleski, installé dans ce quartier, d’évoquer les difficultés d’accès aux soins pour les gens du quartier. Il a mentionné la création de la Maison urbaine de santé au Neuhof et souhaité qu’un projet similaire se réalise, en associant d’autres professionnels.

    « Cette création, il y a un an au Neuhof, m’avait touché par la motivation des professionnels de santé et leur attachement au quartier. S’il y a un projet ici, je suis prêt à le soutenir », répondait Roland Ries.

    Jean-Bernard Dambier, directeur d’Habitation moderne, a exposé les projets de changement de chauffage des 1 800 logements qui ne sont plus chauffés par la raffinerie de Reichstett, mais actuellement au gaz en attendant la biomasse et des travaux d’isolation. Pour l’heure, ceci implique une hausse de la TVA pour laquelle il demande une intervention du maire. Qui a reconnu les circonstances particulières entourant ce projet : « Ce serait bien que j’appuie votre demande auprès des services fiscaux pour mettre le maximum de poids en votre faveur. »

    Avant de rallier le marché, Roland Ries s’est arrêté à la maison Oberkirch qui accueille des personnes handicapées. Olga Oreda, sa directrice, voulait attirer l’attention du maire sur les difficultés de déplacement extérieur de ses résidents en chaise roulante et sur le projet de délocaliser quelques personnes dans des logements voisins afin de décongestionner l’établissement qui compte actuellement 61 pensionnaires.

    Inauguration de la place Jeanne-d’Arc

    Au marché, le maire a serré des mains, .....

    Il a inauguré ensuite la place Jeanne-d’Arc qui constitue un parvis pour l’église St-Louis. Cette création a fait suite au réaménagement de la rue Jeanne-d’Arc pour un million d’euros.

    « Cet aménagement est un exemple d’une méthode de concertation inaugurée à la Robertsau », soulignait l’élu, « un aménagement assez consensuel, une méthode de démocratie longue que je revendique, avec un argent public qui se fait rare. Il vaut mieux se prendre du temps et commettre le moins d’erreurs possibles ».

    Dernier arrêt : le parc de la Petite-Orangerie où germe le projet de nouveaux locaux communautaires au lieu des actuels préfabriqués.

    Avant de remonter dans le minibus, deux personnes ont encore interpellé le maire sur les problèmes de rodéos et de trafic de cannabis autour de l’ensemble éducatif Les Fougères qui sera repris en janvier par la fondation St-Vincent de Paul. extraits dna