Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ceci concerne la séance du Conseil Municipal du lundi 27 juin 2011 'communiqué de presse)

Nous comptons sur votre soutien.
 
Suite à l'article paru dans les DNA de samedi le 18 juin concernant les projets de la municipalité liés aux transports à La Robertsau, les membres du Collectif à l'origine de la pétition de 1300 signatures souhaitent apporter les commentaires suivants :

L'appellation "Voie de Lisière Est" a été utilisée dans plusieurs contextes pour décrire plusieurs choses créant ainsi une confusion dans les esprits.
Dans le dernier communiqué la « VOIE DE LISIERE EST » est devenue « DESSERTE EST ».
Nous maintenons qu'à terme, cette " Desserte Est " ou " Voie Est " ou encore " Lisière Est " deviendra vite une ROUTE à grande circulation, un aspirateur à voitures, ayant pour but de desservir les quartiers du nord de Strasbourg, la Wantzenau, Kilstett, Drusenheim, Gambsheim, etc. et ceci quelque soit les variantes qui seront mises en place.

Les 1300 signataires de la pétition ont clairement manifesté leur refus définitif pour toute Route Lisière venant du quartier Renaissance vers le rond-point Mélanie puis rue de la Lamproie et le refus d'une desserte par bus express, que "les voitures pourront aussi emprunter", ceci contribuant à un engorgement de la circulation.
 
Cette route à fort trafic, avec nuisances sonores va créer une Barrière  de béton entre nous, les Robertsauviens, les Strasbourgeois et notre dernier capital de verdure, à savoir la ferme Bussière (où se situe notre centre d'initiation à l'environnement), le parc du Pourtalès et la forêt de la Robertsau auxquels nous souhaitons tous continuer à accéder sans aucune entrave, pour nous détendre et respirer sans pollution  supplémentaire.
Détruire ainsi la nature par du macadam est-ce bien raisonnable dans un soi-disant "éco-quartier" ?

La seule vraie solution serait de prolonger la ligne de tram jusqu'à la Clinique Sainte Anne en créant une ligne directe jusqu'au centre- ville, c'est une solution de bon sens.
Nous insistons sur le fait que la municipalité ne tient pas compte des souhaits de la population , plus de 1300 signatures, plus de 1300 électeurs, et n'hésite pas à proposer la destruction d'une bordure verte importante.
 
Nous continuerons à militer pour nos idées et resterons vigilants sur les futures décisions et actions à venir.
 
Le Collectif ROBERTSAU « Qualité de Vie et Sécurité »

Les commentaires sont fermés.