Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Prochain conseil municipal, lundi 28 février 2011 à 15h

    Retrouvez l'ordre du jour du prochain conseil municipal.
    Réunion du Conseil Municipal du lundi 28 février 2011 à 15h00, en la Salle des Conseils du Centre Administratif.

    Suivre la séance du conseil municipal sur mon ordinateur
    http://strasbourg.creacast.tv/live/

    Suivre la séance du conseil municipal sur mon iPhone
    http://strasbourg.creacast.tv/iphone/

    Parmi les points majeurs de ce conseil, il sera notamment question :

    • de la vente d’immeubles situés à la Krutenau, au centre-ville et à la Robertsau (cession immeuble du 29 rue Mélanie) dans le cadre du Plan Patrimoine de la Ville de Strasbourg.
    • de projets d'aménagement sur l'espace public.

    Plusieurs autres points d’actualité seront également abordés. Il sera diffusée sur www.strasbourg.eu en vidéo, audio et pour iPhone.

    Téléchargez l'ordre du jour (pdf*)
  • Ce 1 er mars, la Clinique Sainte-Anne ouvre son service d'urgence de proximité

    la clinique Sainte-Anne à la Robertsau ouvre un service d’urgences pour aider au désengorgement des autres services des hôpitaux publics.

    L'accés se fera par la route de la Wantzenau.

    Ouverture de ce service d’urgences le 1 er mars à 8 h,  urgences téléphone 03 88 45 81 00,

  • Prochaine réunion du Conseil Municipal de Strasbourg à suivre en direct sur internet

    Lundi 28 février 2011 à 15h00

  • Strasbourg / AAPPMA Robertsau Les effectifs sont stables Les pêcheurs de la Robertsau ont fait le point sur l’activité de l’année écoulée. Et discuté, une nouvelle fois, des menaces de fermeture qui pèsent sur le quai Jacoutot.

    L’association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique de la Robertsau a tenu l’autre jour son assemblée générale au chalet de pêche du Rohrkopf. Le président Herbé Bub a chaleureusement salué les participants avant de passer aux rapports statutaires.....

    point important

    Problème récurent à la Robertsau : le Plan de protection des risques technologiques (PPRT) qui devra protéger les riverains du port aux pétroles et de ses entreprises classées «Seveso». Avec la menace de fermeture du quai Jacoutot, cet arrêté préfectoral condamerait tout accès au Rohrkopf et aux lots de pêche de l’Union strasbourgeoise (13 AAPPMA), ainsi que l’accès aux autres zones de loisirs ! Cette menace interpelle les différentes associations de défense à la Robertsau (ANSAB, ADIR, ASSER) qui ont promis leur soutien aux pêcheurs.source DNA

  • Une voie de lisière à la Robertsau (suite)

    Jean-Pierre Christmann réagit au courrier de Bernard Irrmann (DNA du 6 février) à propos de la création d’une voie de lisière à la Robertsau :

    « Je constate que vous êtes opposé à cette solution mais que vous ne proposez aucune alternative au futur transit des voitures généré par la construction massive de logements et par le prolongement de la rue de la Papeterie jusqu’à la rue de la Lamproie. Or la réalisation de cet axe, que vous intégrez dans votre schéma, provoquera un appel d’air à une circulation de plus de 20 000 voitures/jour à travers un quartier hautement urbanisé.

    La construction d‘une voie de contournement, appelée « voies de lisière », réalisée dans une zone très peu habitée, éviterait la création d’une route à grande circulation en milieu urbain densifié.

    Je vous signale qu’un maximum de communes essaie, si cela est possible, au prix de quelques sacrifices écologiques, de réaliser des contournements pour le bien-être de leurs habitants.

    […] À vous lire, vous préférez faire passer plus de 20 000 voitures rue de la Papeterie, devant l’école de la Niederau avec tous les risques d’accidents potentiels pour les enfants. En plus, cette circulation très dense engendrera une pollution très importante dont ces élèves seront les premières victimes. […] Ces enfants de 3 à 11 ans seront aux premières loges et seront exposés pendant 6 à 8 h/jour à ce poison.

    Aujourd’hui, des études médicales prouvent que le trafic en milieu urbain nuit gravement à la santé des habitants. Il est donc illogique pour ne pas dire intolérable, de créer des axes de transit qui vont générer un trafic monstre issu de toutes les communes du nord de Strasbourg qui profiteront de l’ouverture de cette voie. […]»

    Commentaire : un avis complétement farfelu car la pollution serait sic cantonnée uniquement dans la forêt de la Robertsau. Une voie  routière qui s"engouffre ensuite dans le coeur de la Robertsau  avec 10000 voitures jour qui vont se bloquer .....et polluer dans des bouchons interéinables le matin dans le coeur de la Robertsau.....Justement, nous ne voulons pas d2aspiratur à voitures pour augmenter le trafic routier.

  • Manifestation pour une voie des lisières

    Oyez braves gens, des habitants manifestent pour une voie des lisières qui serait LA SOLUTION pour désengorger la Robertsau.....

    Là Il y a 4 erreurs de diagnostic puisque cela va :

    1. CREER UN ASPIRATEUR A VOITURES POUR TOUTES LES VOITURES CONDUITE PAR 1 SEULE PERSONNE VENANT DU NORD DE STRASBOURG ET VOULANT SIMPLEMENT TRAVERSER LA ROBERTSAU soit un trafic supplémentaire de plus de 10 000 voitures/jour
    2. COUPER DEFINITVEMENT L'ACCÈS DES ROBERTSAVIENS A LA FORET DE LA ROBERTSAU ET  AU CENTRE D'INITIATION DE L'ENVIRONNEMENT
    3. POLLUER ENCORE DAVANTAGE (bruits, gaz, encombrements, insécurité, etc...)
    4. au fait, une fois toutes voitures avec une seule personne à bord dans la Robertsau, comment vont-elles en sortir car le nombre de ponts n'a pas augmenté et toujours limité à 5.... La Robertsau sera alors une souricière.. Vous avez dit Solution ?

      ci-dessous article DNA mais tous ceux présents notamment les personnes silencieuses ne sont pas pour cette voiemanifrobertsauvoielisièredna022011 001.jpg.... Au Maire ....et au futur Adjoint de quartier de faire le tri entre les avantages et les inconvénients.... mais aussi à l'atelier-projet en charge de la Robertsau de se positionner... L"appel à manifester qui a été adressé à de nombreux citoyens n'a pas été signé. et pour cause ! On comprend mieux ainsi une manoeuvre politique d'une association qui soit-disant défend euh oui l'environnement des automobilistes....mais qui n'ose pas signer de son nom. Nous appelons cela de la lâcheté.

  • Strasbourg / Conseil de CUS Des caméras dans l’hémicycle ? Pétition à signer ci-dessous

    Faut-il introduire des caméras dans l’hémicycle de la CUS, sur le modèle du conseil municipal de Strasbourg ? La question agite.....Une pétition pour la retransmission des débats circule en ce moment. Réaction des maires de la première couronne de Strasbourg qui sont contre.

    En réalité, sous couvert de dénoncer par de faux arguments les excès tel que la soi-disante monopolisation ...du micro ...par l'opposition, ces élus tels que  André Klein-Mosser, le maire (UMP) de Bischheim ou Jean-Marie Beutel refusent une meilleure information des ....électeurs.

    « Gardons-nous de faire un parallélisme entre le conseil municipal de Strasbourg et le conseil de CUS , avertit Jacques Bigot, le président (PS) de la Communauté urbaine. J’ai consulté tous les maires qui sont plutôt défavorables.

    Commentaire :" Pour vivre heureux,vivons cachés" certes mais nos élus ont des comptes à rendre et se doivent être respecteux des électeurs qui leur donné leurs voix. Aussi, nous sommes certains qu'une charte de bonne conduite des débat avec un règlement intérieur permet de limiter les dérives...du populisme

    POUR CELLES ET CEUX QUI DESIRENT SIGNER LA PETITION CLIQUEZ ICI

     

     

     

     

  • COOP : une rencontre avec les élus pour rien

    Comme nous vous l'avions déjà indiqué ici, la décision de la Coop de céder le magasin de la Cité de l'Ill n'a pas été remise en cause et ce malgré les cris d'orfraie de nos élus.

    En réalité, ces élus n'ont aucun pouvoir de décision sinon faire de la gesticulation médiatique. Ils feraient mieux de se taire.... Ils auraient aussi pu AVANT faire leurs achats dans ce  pour en assurer la survie de ce magasin mais on ne les a pas vus....coopélusrencnuls022011 001.jpg

  • Une montagne d'idées

    La Flûte et le grelot, dimanche en avant-première au Star.

    La Flûte et le grelot, dimanche en avant-première au Star. dr

    enfants Des activités à faire pendant les vacances d'hiver

    Cinéma, ateliers, spectacle... 20 Minutes vous dévoile sa liste d'idées sorties pour occuper vos chérubins pendant les vacances !

    Une flûte enchantée. Rendez-vous au cinéma Star pour un beau moment de poésie avec La Flûte et le grelot. Au programme, deux films d'art : Le Grelot du faon (1982) et La Flûte de bouvier (1963). Dimanche à 11 h pour l'avant-première, avant la sortie prévue le 23 février.

    Des fées et des sorcières.
    L'illustratrice Carole Gourat invite les petits (dès 6 ans) à découvrir, les 24 et 25 février prochains, à la médiathèque Robertsau, la technique des papiers découpés. Au menu, réalisation de portraits de sorcières et de fées ! Ne ratez pas non plus les ateliers sur les cinq sens ou les illustrations.
    Tous au musée. Initiez vos enfants à l'archéozoologie avec l'atelier « La Pelle et la bête », au musée zoologique, du 21 février au 4 mars. Au musée d'Art moderne, faites leur découvrir les œuvres surréalistes avec le stage de quatre jours « Les Yeux fermés », du 22 au 25 février et du 1er au 4 mars.
    Moteur, ça tourne ! Du 1er au 4 mars, le Vaisseau propose l'atelier « Silence, on tourne ! ». A partir de 7 ans, les bambins pourront découvrir les secrets d'un film. De l'écriture d'un scénario à la réalisation d'un film d'animation. Ne manquez pas, du 1er au 6 mars, à 14 h 30, le spectacle ­musical Les Furieuz Casrols.

    Aurélie marmusource 20 minutes
  • Médiathèque Robertsau : Mardi 22 Février 17 H 30 Rencontre jeux QUIZZ

    Tous public à partir de 10 ans

  • A NE PAS RATER ce WE : L'Osophère habite le môle Seegmuller jusqu'au 20 février 2011

    L'Ososphère poursuit sa 12e édition en s'installant au Môle Seegmuller sur la Presqu'île Malraux.

    L'Ososphère habitera de manière éphémère le Môle Seegmuller durant dix jours, en y installant un café, lieu de conversations, une programmation de performances et un parcours in situ d’installations qui joueront avec l’identité du lieu, proposant aux Strasbourgeois et aux visiteurs de la ville de partager un autre regard sur Strasbourg.

    Pour plus d'informations

    > Consultez la plaquette de présentation Osophère habite le môle Seegmuller.

     

    > Retrouvez ci-dessous l'interview vidéo de Thierry Danet, qui nous présente l'édition 2011 de l'Ososphère.
    L'Osophère, au môle Seegmuller du 11 au 20 février 2011
    envoyé par VilledeStrasbourg. - Regardez plus de courts métrages.

  • Les camions seront taxés dès l'été 2012

    Plusieurs fois retardée, la taxe poids lourds sera testée dans la région à l'été 2012. La date a été annoncée, hier, lors d'une table ronde de la commission des finances du Sénat. Elle s'appliquera aux engins de plus de 12 t sur l'A 35 et la D 1083 afin de limiter le report du trafic d'Allemagne. « Cela n'enlèvera pas un camion, rétorque Michel Chalot de l‘Union régionale des transports. On la paiera mais elle sera répercutée sur le prix des marchandises, sur le consommateur. » Petite victoire pour son secteur, le test durera 3 mois et non un an comme prévu. En revanche, il précédera bien le lancement, début 2013, d'une éco-redevance nationale pour les engins de plus de 3,5 t. Dans la région, 244 km d'autoroutes et de départementales seront alors concernés. Les sommes perçues « seront réinjectées dans les infrastructures de fret ferroviaire et fluvial et permettront ainsi un rééquilibrage des modes de transports », estime Fabienne Keller, membre de la commission des finances du Sénat. source 20 minutes

    Commentaire : on se demande vraiment POURQUOI AVOIR ATTENDU SI LONGTEMPS ALORS NOUS PAYONS 2 FOIS PAR UNE DEGRADATION DE LA QUALITE DE L'AIR ET EN ETANT OBLIGE DE PAYER POUR L'USURE DE NOS ROUTES PAR LA COLONNE CONTINUE DES CAMIONS ETRANGERS QUI EVITENT DE PAYER LE PEAGE EN ALLEMAGNE... UN VRAI SCANDALE!

  • Kehl et Strasbourg sur le pont pour le tramway

    La création d'une ligne de tramway reliant Strasbourg et Kehl reviendra à environ 80 millions d'euros. Entre 57,5 et 60 millions seront couverts par la ville et 23 millions par la commune d'outre-Rhin ont annoncé, vendredi, le maire (PS) Roland Ries et son homologue Günther Petry. Le coût définitif dépendra du type de pont retenu pour permettre aux trams de traverser le Rhin. Pour des raisons purement techniques, le choix de l'infrastructure « est encore assez compliqué », expliquent les élus.

    Une mise en service en 2014 et 2015
    « Les travaux pourraient démarrer début 2012 pour le tronçon entre la station Aristide-Briand [à Neudorf] et le Port-du-Rhin, puis en 2013 pour la partie transfrontalière, précise Roland Ries. La mise en service de la ligne se fera aussi en deux étapes. Le tronçon français ouvrira en 2014, le transfrontalier en 2015. » Le tram transitera par le terrain Starlette et le môle Citadelle avant d'enjamber le Rhin pour effectuer son terminus à la gare de Kehl. Un prolongement dans le centre de la ville allemande se « fera le plus rapidement possible », indique son édile Gunther Petry.source 20 minutes

    Commentaire : une bonne nouvelle dans le cadre du renforcement des liens dans le cadre de l'Eurodistrict

  • Vision de notre adjointe de quartier Robertsau pour le futur

    Avoir une vision d'ensemble (sic) mais projeter le route Ouest-Est à partir de la rue la Papeterie ou la voie des lisière pour isoler le centre d'initiation à l'environnement ferme Bussière...

    Le moins que l'on puisse dire, ce n'est pas ce qui se passe à l'atelier projet du quartier de la Robertsau....Nous en reparlerons après la réuinon prévue de cet atelier prévue à la mi-février 2011.Dreyer robertsau projet ensemble 01022011 001.jpg

     

     

  • Le salon EMPLOI des SENIORS aura lieu à Strasbourg, "au cœur de l’Europe" le 17 février 2011

     

    Le salon EMPLOI des SENIORS aura lieu à Strasbourg, "au cœur de l’Europe" le 17 février 2011 : une position stratégique idéale pour ce deuxième rendez-vous européen transfrontalier consacré à l’emploi et à l’employabilité des "Plus de 45 ans".

    - Cette journée au Palais de la musique et des Congrès sera donc dédiée aux plus de 45 ans, salariés ou chercheurs d’emploi, et aux DRH et chefs d’entreprise de la région Est, d’Allemagne voisine pour rencontrer des sociétés qui recrutent, participer au Café Contact de l’Emploi, assister aux conférences, s’informer sur toutes les solutions alternatives et faire le point 1 an après l’application des directives concernant l’emploi des seniors …

    · Un pôle "recrutement" se proposera de mettre en contact l’offre et la demande en la matière

    · Un pôle "Institutionnel et B to B", rassemblera les entreprises, organismes professionnels, sociétés de formation, de conseils en coaching et portage salarial…

    · Le Café Contact de l’Emploi, recevra les candidats autour d’un café : "La bonne personne au bon endroit !" Une approche conviviale, innovante et surtout efficace, pour rencontrer des sociétés qui recrutent

    · Les grands thèmes des conférences seront l’occasion de débattre autour des solutions envisagées par les différents acteurs économiques, sociaux, universitaires ou politiques.

    - Les visiteurs attendus seront, comme 2010, des professionnels expérimentés en recherche d’emploi ou de changement d’activité mais également des DRH, des chefs d’entreprise en quête d’informations quant à l’élaboration d’un plan d’action pour favoriser l’emploi des seniors.

    Avec un objectif toujours plus affirmé : recruter, alerter les entreprises, informer les seniors, proposer des solutions alternatives, faire le point sur les aides de l’état…

    Informations : www.salon-emploiseniors.com

  • Strasbourg Limitation de la vitesse intra-muros Pour ou contre la zone 30 : 140000 électeurs consultés Description : http://arphotos.dna.fr/2011/2011.0208/2.0.181909873.jpgLa vitesse doit-elle être limitée à 30 km/h sur 70% de la ville? Une lettre T


     

    Description : http://arphotos.dna.fr/2011/2011.0208/2.0.181909873.jpgLa vitesse doit-elle être limitée à 30 km/h sur 70% de la ville? 

    Une lettre T -un courrier pré-affranchi- arrivera dans les boîtes aux lettres de 140 000 Strasbourgeois, en mai prochain, avec la mention « pour » ou « contre » la limitation de la vitesse à 30km/h sur 70 % de la ville. Un procédé de consultation novateur, qui se veut plus efficace et moins onéreux qu'un référendum.

    Roland Ries dévoile ce matin à Paris comment il compte consulter les Strasbourgeois sur la question de l'extension de la zone 30 à Strasbourg.

    Un mode de consultation qui se veut aussi innovant que la mesure elle-même destinée à modifier les habitudes de déplacements urbains -en poursuivant le mouvement de sortir la voiture du centre-ville et d'augmenter la part des modes doux dans les déplacements urbains.

    Moins de voitures en ville

    La Ville s'appuie sur un rapport qui souligne qu'entre 1990 et 2009, « le nombre de véhicules entrant en ville a été réduit de 28 % et Strasbourg est une des premières agglomérations françaises à être passée sous le seuil des 50 % de part modale de la voiture dans les déplacements » (*).

    Parallèlement, les modes doux se sont développés : une enquête positionne l'agglomération de Strasbourg comme la plus « marchable » dans sa catégorie démographique,« avec 40 % de part modale ». Seuls Paris et Marseille offrent un taux de déplacement piéton un peu plus élevé.

    Dans son plaidoyer pour aller plus avant dans cette gestion des flux de circulation -qui pousse aujourd'hui des prolongements dans l'extension de la zone 30-, l'exécutif municipal note encore qu'« un déplacement sur quatre des habitants de Strasbourg est effectué exclusivement à pied ». Et au centre-ville, c'est jusqu'à « un déplacement sur deux qui se fait à pied (52 %) ». Ce sont ainsi près de 352 000 déplacements quotidiens (soit 2,5 déplacements par personne) qui sont effectués à pied.

    Dès cet automne, Strasbourg propose de devenir « la première ville française à passer l'ensemble de son territoire en zone 30 », entend Roland Ries, qui est aussi président du Gart (Groupement des autorités responsables des transports). Car, indique-t-on à la Ville, « la voie publique n'appartient plus aux seules voitures ». Elle doit être « repensée pour être redistribuée de manière équilibrée entre tous les modes ». Avec, en exergue, « la protection des plus vulnérables ainsi renforcée dans les zones auxquelles tous les usagers ont accès » mais où « le piéton est roi », selon l'expression fétiche du maire de Strasbourg. Restent les axes dits « de transit » qui seront, eux, maintenus à 50km/h (DNA du 2 février).

    Consultés à domicile

    Mais avant que cette décision phare, au rayon « mode de vie », de son mandat soit mise en œuvre, le sénateur-maire de Strasbourg entend consulter ses concitoyens sur cette question. « Car on ne peut plus faire de politique aujourd'hui comme il y a 15 ou 20 ans, lorsque les élus étaient sur un piédestal, lointains, inaccessibles. Les citoyens n'en veulent plus », se plaît à rappeler Roland Ries.

    Et vu que la mise en place d'une zone 30 concerne autant les piétons, que les cyclistes, les automobilistes ou les riverains, « l'ensemble des Strasbourgeois », inscrits sur une liste électorale, seront consultés « pour qu'ils donnent un avis sur le projet ». Chacun recevra au mois de mai « un courrier nominatif », pour lui demander de se prononcer sous quinze jours, via coupon-réponse, sous forme de lettre T renvoyé par tous les « votants ».

    Une consultation d'une telle ampleur est une « première en France », estime-t-on à la Ville. Un mode de consultation « moins onéreux qu'un référendum où il faut mobiliser les bureaux de vote et les assesseurs » et dont les résultats sur les consultations locales n'avoisinent que 12 à 13 % de participation. Pour le coup, des résultats à hauteur de 40 %, voire 50 %, sont ciblés.

    Philippe Dossmann (*) Source Enquête Ménage Déplacements 2009

    (*) Source Enquête Ménage Déplacements 2009 source Dna, Mardi 08 Février 2011 -

  • Strasbourg Limitation de la vitesse intra-muros Pour ou contre la zone 30 : 140000 électeurs consultés

     

    Description : http://arphotos.dna.fr/2011/2011.0208/2.0.181909873.jpgLa vitesse doit-elle être limitée à 30 km/h sur 70% de la ville? 

    Une lettre T -un courrier pré-affranchi- arrivera dans les boîtes aux lettres de 140 000 Strasbourgeois, en mai prochain, avec la mention « pour » ou « contre » la limitation de la vitesse à 30km/h sur 70 % de la ville. Un procédé de consultation novateur, qui se veut plus efficace et moins onéreux qu'un référendum.

    Roland Ries dévoile ce matin à Paris comment il compte consulter les Strasbourgeois sur la question de l'extension de la zone 30 à Strasbourg.

    Un mode de consultation qui se veut aussi innovant que la mesure elle-même destinée à modifier les habitudes de déplacements urbains -en poursuivant le mouvement de sortir la voiture du centre-ville et d'augmenter la part des modes doux dans les déplacements urbains.

    Moins de voitures en ville

    La Ville s'appuie sur un rapport qui souligne qu'entre 1990 et 2009, « le nombre de véhicules entrant en ville a été réduit de 28 % et Strasbourg est une des premières agglomérations françaises à être passée sous le seuil des 50 % de part modale de la voiture dans les déplacements » (*).

    Parallèlement, les modes doux se sont développés : une enquête positionne l'agglomération de Strasbourg comme la plus « marchable » dans sa catégorie démographique,« avec 40 % de part modale ». Seuls Paris et Marseille offrent un taux de déplacement piéton un peu plus élevé.

    Dans son plaidoyer pour aller plus avant dans cette gestion des flux de circulation -qui pousse aujourd'hui des prolongements dans l'extension de la zone 30-, l'exécutif municipal note encore qu'« un déplacement sur quatre des habitants de Strasbourg est effectué exclusivement à pied ». Et au centre-ville, c'est jusqu'à « un déplacement sur deux qui se fait à pied (52 %) ». Ce sont ainsi près de 352 000 déplacements quotidiens (soit 2,5 déplacements par personne) qui sont effectués à pied.

    Dès cet automne, Strasbourg propose de devenir « la première ville française à passer l'ensemble de son territoire en zone 30 », entend Roland Ries, qui est aussi président du Gart (Groupement des autorités responsables des transports). Car, indique-t-on à la Ville, « la voie publique n'appartient plus aux seules voitures ». Elle doit être « repensée pour être redistribuée de manière équilibrée entre tous les modes ». Avec, en exergue, « la protection des plus vulnérables ainsi renforcée dans les zones auxquelles tous les usagers ont accès » mais où « le piéton est roi », selon l'expression fétiche du maire de Strasbourg. Restent les axes dits « de transit » qui seront, eux, maintenus à 50km/h (DNA du 2 février).

    Consultés à domicile

    Mais avant que cette décision phare, au rayon « mode de vie », de son mandat soit mise en œuvre, le sénateur-maire de Strasbourg entend consulter ses concitoyens sur cette question. « Car on ne peut plus faire de politique aujourd'hui comme il y a 15 ou 20 ans, lorsque les élus étaient sur un piédestal, lointains, inaccessibles. Les citoyens n'en veulent plus », se plaît à rappeler Roland Ries.

    Et vu que la mise en place d'une zone 30 concerne autant les piétons, que les cyclistes, les automobilistes ou les riverains, « l'ensemble des Strasbourgeois », inscrits sur une liste électorale, seront consultés « pour qu'ils donnent un avis sur le projet ». Chacun recevra au mois de mai « un courrier nominatif », pour lui demander de se prononcer sous quinze jours, via coupon-réponse, sous forme de lettre T renvoyé par tous les « votants ».

    Une consultation d'une telle ampleur est une « première en France », estime-t-on à la Ville. Un mode de consultation « moins onéreux qu'un référendum où il faut mobiliser les bureaux de vote et les assesseurs » et dont les résultats sur les consultations locales n'avoisinent que 12 à 13 % de participation. Pour le coup, des résultats à hauteur de 40 %, voire 50 %, sont ciblés.

    Philippe Dossmann (*) Source Enquête Ménage Déplacements 2009

    (*) Source Enquête Ménage Déplacements 2009 source Dna, Mardi 08 Février 2011

  • Visite de notre Maire Roland RIES à la ROBERTSAU le 12 février 2011, demandez le programme

    visitmaire120211.jpg

  • Stéphane Hessel le jeune homme de 93 ans qui fait un tabac en librairie plus de 500 000 exemplaires de son livre Indignez-vous sera à Strasbourg le 10 février 2012 à Strasbourg

    L'ambassdeur de France, auteur d'un coup de gueule sur la situation actuelle de la France viendra exceptionnellement à Strasbourg à la Libraire Kléber à 17 h 30 salle Blanche.

    Un rdv à ne pas rater

    photo AFP

    hessel.jpg

    "Il y dénonce les écarts de richesses grandissants, le manque d'humanité envers les sans-papiers et les Roms, la dictature des marchés financiers et les acquis sociaux de la résistance, comme les retraites ou la sécurité sociale, bradés par le gouvernement.  

    Il appelle également au boycott des produits israéliens, arguant de la guerre de Gaza de 2009. Stéphane Hessel est un Français né à Berlin et son père était juif. Il rejoint la résistance avant d'être déporté à Buchenwald durant la Seconde Guerre mondiale. En 1948, il participe à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme, avant de devenir ambassadeur de France. Stéphane Hessel a récemment été candidat sur une liste Europe Ecologie aux élections régionales." extraits l'express 

  • Médiathèque Robertsau : Mercredi 9 Février 11 H conte musical raconte- moi une histoire

    Le grand-père qui faisait fleurir les arbres dès 4 ans durée 25 minutes jeunes public

  • Un mauvais proçès fait aux cyclistes parl'assoc d'aide aux victimes des accidents de la route...

    A lire Mme MoniqueFritz, les cyclistesq seraint ceux qui causent le plus d'accidents et sont de terroristes de la route qu'il faudrait punir plus sévèrement que les automobilistes.

    Nous vous laissons juges. Mieux vaut pour un cycliste rouler au pas sur un troitoir que sur une route ou un pont dangereux....Un rappel suite à l'accident en décembre 2010 à Reichstett où un cycliste est maintenant en chaise roulante et à celui mortel pour un jeune cycliste sur le pont pamphletcassvitroutesdnacontrcyclist0211 001.jpgsncf à Schiltigheim,il y a 3 ans..





  • Encore un cycliste gravement blessé

    Cela suffit Poids lourds, automobilistes soyez plus prudents encore avec les cyclistes et les piétons qui sont vulnérables.

    voir l'article cycliste blésse schiltigheim0111 001.jpg

  • Encore un poteau dangereux à la Robertsau

    dépla poteu rueruedoct françois 001.jpg