Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le projet Wacken Europe

Inquiétudes collatérales

Le projet Wacken Europe n'a pas manqué, de par son simple gigantisme, de susciter un certain nombre d'interrogations. Tour d'horizon.

Directement touché par le nouveau parc des expositions, qui s'étalerait sur ses plates-bandes, le club sportif du SUC attend des solutions de remplacement.
 Alain Fontanel, adjoint aux finances de la Ville et élu communautaire qui suit le dossier, a évoqué, lors des réunions déjà organisées avec les acteurs et riverains, « la piste de l'armée ». A savoir les terrains militaires, propriété de l'Etat, donc, qui jouxtent les terrains du SUC et seraient peu utilisés à ce jour.
 Une autre hypothèse serait de créer une sorte de pôle sportif sur l'ilôt Coubertin (au nord du boulevard Pierre-Pflimlin, où se trouvent déjà deux stades et des courts de tennis). Inconvénient majeur de cette solution, la réduction de l'espace disponible.
 Au-delà des usagers d'équipement, les riverains, bien sûr, sont inquiets. L'ASSER (Association de sauvegarde de l'environnement de la Robertsau), ART (les résidents de la rue du Tivoli) et STRA.CE (Résidents et amis du centre-ville) ont signé récemment un communiqué commun où ils s'émeuvent, notamment, « de la construction d'un tunnel surbâti couvrant pour une large part l'avenue Herrenschmidt et isolant Schiltigheim de cette entrée de Strasbourg ».
 Réflexion à laquelle l'adjoint répond par des réalisations (plutôt légères d'aspects) de halls-ponts qui fonctionneraient bien : à voir à Indianapolis ou Seattle...

« Bouchons à toute heure »

 Voilà qui n'est pas pour rassurer, en particulier, les habitants de la rue du Tivoli. Même si l'architecture du bâti n'est pas fixée pour les extensions du PMC, il est déjà clair qu'elles vont couper une voie de sortie routière à ces habitants. Les services de la Ville étudient la faisabilité d'une voie qui passerait au nord des bâtiments existant du PMC avec sortie avenue Schutzenberger. Mais le collectif d'associations reste bougon, les riverains témoignant déjà aujourd'hui « de bouchons à toute heure » dans le secteur.
 Enfin, les associations précitées relèvent ce qu'elles considèrent comme une incohérence pour le quartier d'affaires Wacken « qui rassemblerait des activités aussi disparates que le hall rhénus, des immeubles de bureaux et le théâtre du Maillon ». source dna

Les commentaires sont fermés.