Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Une ceinture verte pour la ville

    La biodiversité n'a de sens que si elle est interconnectée. A Strasbourg, un projet de parc naturel urbain est porté par la Ville et la Communauté urbaine. Il est soutenu par une association qui s'est dotée d'un comité scientifique et technique pour faire des propositions.

    En juin dernier, la ville de Strasbourg présentait le périmètre de ce qui devrait constituer le coeur du parc naturel urbain à créer, à la convergence des quartiers sud-ouest de Koenigshoffen, Montagne-Verte et Elsau. Cours d'eau et parc y forment effectivement un début de trame verte, à étendre à l'ouest sur Eckbolsheim où coulent la Bruche et le Muhlbach. A l'est puis vers le sud, il est prévu dans une phase ultérieure, d'intégrer les terrains le long du Rhin Tortu qui coule derrière le stade de la Meinau.
    Dans l'esprit du projet, le périmètre ainsi défini ne serait qu'un territoire pilote à décliner plus tard et plus largement en parc naturel régional en milieu urbain pour concilier les impératifs de biodiversité et de réseaux écologiques avec ceux d'usages économiques, d'habitat et de loisirs.

    Interconnexion vitale

    Le périmètre présenté par la ville de Strasbourg est au coeur du projet mais Théo Trautmann, le président du comité scientifique et technique de l'association du parc naturel urbain aurait préféré « qu'on définisse d'abord le périmètre du parc et qu'ensuite seulement on mette en place un phasage. Là on fait l'inverse avec une première étape déconnectée du reste ».
    La cohérence du projet qui vise à relier des petits morceaux de verdure entre eux « pour que la nature en ville puisse garder sa fonctionnalité et répondre à l'exigence des habitats » voudrait qu'on ait d'abord une vision globale de la trame verte. Sur une carte, Théo Trautmann, par ailleurs président du conservatoire des sites alsaciens (CSA) qui se positionne en tant que gestionnaire potentiel du PNU, montre ce que devrait être le tracé du parc pour remplir son rôle de trame verte.
    En suivant la ceinture des forts autour de l'agglomération, la forêt de La Robertsau au nord serait connectée à celle du Neuhof au sud par un périmètre forestier à l'ouest. La trame bleue des berges de l'Ill, de la Bruche ou plus généralement de tous les cours d'eau qui convergent vers Strasbourg compléteront le maillage.
    En tout, cela ferait 2 400 ha de trame verte à mettre sous statut de conservation des habitats et des espèces.....

    extraits dna 290710

  • Strasbourg Kehl / Kultursommer De la musique au programme

    L'été culturel investira la scène en plein air du Rosengarten à compter du 1er août. Le concert d'ouverture de la société de musique Hanauer aura exceptionnellement lieu un dimanche, les spectacles du programme estival de la ville de Kehl se déroulant habituellement le samedi à 19 h 30.
    Ainsi, le duo de musiciens et de comédiens « Unsere Lieblinge » se produira le 7 ; la troupe de « Viva la Blasmusic » le 14 ; le cabarettiste Jörg Kräuter le 21, qui invitera à « aller se baigner » - c'est le nom de son spectacle. La compagnie Sokan donnera son traditionnel concert de percussion le dimanche 22 août à 17 h 30 au jardin des Deux-Rives.
    Le programme estival continue sur la scène au bord du Vieux-Rhin. Martina Gemmar, jeune auteur-compositeur allemande, se produira le 28 août. Les Blue Babies de Fribourg clôtureront la saison le 4 septembre.
    Les spectacles de ce programme estival mis sur pied par le service culturel de la ville de Kehl sont gratuits. Le nombre de places est limité, il est conseillé d'emmener son tabouret. En cas d'intempérie, les représentation se feront à la Stadthalle. Programme détaillé disponible auprès de l'OT de Kehl ou en cliquant ici

    16:28 Publié dans Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Envoyer cette note | Tags : kehl, gratuit, musique

  • Robertsau / Plan de prévention des risques technologiques

    Tout ce qui pourrait changer

    Le Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) attaché au port aux pétroles de Strasbourg sera adopté seulement fin 2011. Mais il dessine déjà les contraintes qui pourraient s'imposer au quartier de la Robertsau. Revue de détail.

    La préfecture de région a présenté fin avril l'état des réflexions sur le PPRT à la Robertsau. Ce dispositif national, issu de la volonté de prévenir des accidents du type AZF, est une liste détaillée des hypothèses possibles de catastrophes et une liste de mesures dans les différents périmètres relevés où ces catastrophes pourraient avoir des conséquences.
    Les autorités et les élus ont déjà rassuré pour dire qu'il n'y aurait pas, par exemple, d'expropriations irréfléchies. Reste que ce PPRT comprendra, au final, des mesures qui seront appliquées de manière impérative, au nom de la sécurité des populations.
    Pour ce qui est du calendrier, une enquête publique sur le projet finalisé doit être lancée au printemps 2011. L'arrêté préfectoral interviendrait fin 2011. Le dispositif serait concrétisé entre 2014 et 2016.

    200 emplois en jeu

    ENTREPRISES NON DANGEREUSES.-
    Les conséquences les plus rudes du PPRT pourraient concerner une douzaine d'entreprises non classées Seveso (qui représentent 200 emplois environ). Certaines pourraient être contraintes au déménagement. « On attend les études techniques et les audits de vulnérabilité qui doivent compléter le premier diagnostic », indique Pierre Schwartz, directeur de TREDI (traitement de déchets spéciaux).
    « Le groupe Séché environnement, auquel appartient l'entreprise, verra quelles mesures on nous demande de mettre en oeuvre et opérera le choix stratégique qui s'impose », poursuit le directeur du site. Qui ne veut pas évoquer, pour l'instant, ni programmer, le déplacement de l'activité si sa protection s'avère impossible. Et d'ailleurs pour aller où ?
    VOIRIES ET ÉQUIPEMENTS.-
    Considérés comme des zones « d'aléa très fort », les rues de Rouen, de Lübeck, le quai Jacoutot (dans son tronçon du port aux pétroles) et le giratoire de la déchetterie pourraient être interdits à la circulation... Sauf pour les usagers du port aux pétroles et l'accès à la station d'épuration.
    La liaison interports en cours de création depuis le sud au niveau de la route du Rhin ne pourrait donc, en pratique, en aucun cas être empruntée par des véhicules de passage. La déchetterie elle-même sera déplacée.
    Par ailleurs, le projet de voirie dit « Lisière Est » à la Robertsau, dont certains considèrent qu'il pourrait constituer un contournement du quartier déchargeant la route de la Wantzenau et la rue Boecklin aux heures de pointe serait carrément compromis puisque branché, au sud, sur le giratoire condamné.

    Qui va payer ?

    HABITAT ACTUEL ET POTENTIEL.-
    Le lotissement rue de la Carpe-Haute devra probablement s'attendre à des travaux (renforcement de vitrages et de menuiseries, à priori). Tout comme le château de Pourtalès. « La question qui n'a pas été abordée du tout, pour l'instant, est celle du coût », souligne René Hampé, président de l'ADIR (Association de défense des intérêts de la Robertsau) et qui a fait partie de l'équipe POA (personnes et organismes associés) réunie régulièrement par la préfecture.
    En clair, les propriétaires pourront-ils présenter au moins une partie de la facture à l'État ?
    Par ailleurs, le potentiel foncier rue Mélanie pourrait carrément disparaître de la carte. « Nous avons demandé aux services de plancher sur la géographie précise des parcelles concernées, ainsi que sur les coûts d'éventuelles délocalisations (*) », explique l'adjointe de quartier Nicole Dreyer. On pourra ensuite évoquer précisément avec les services de l'État les questions d'accompagnement financier des mesures qui seront mises en place. »
    ZONES DE LOISIRS.-
    Le stade et le hall de la Carpe-Haute, où oeuvre une Société ouvrière des arts et loisirs (SOAS) presque centenaire, est lui aussi fortement pressenti pour être « déplacé ». « On a 250 membres dans nos diverses activités mais peu de potentiel pour grandir, du fait de la vétusté de nos locaux », explique le nouveau président Arnaud Vidal. « Quand on demande une subvention pour l'éclairage, la rénovation des douches, on nous explique systématiquement qu'étant donné notre situation en zone Seveso, on ne va pas investir grandement dans notre équipement. Alors, si on nous obligeait à changer de site, ce serait une bénédiction pour le club! »
    Au fond de la rue, les jardins familiaux de la Carpe-Haute continuent de donner fruits, fleurs et légumes derrière un grand panneau « Attention, vous êtes dans une zone à risque ! ». La transplantation de ces plates-bandes est également au programme.

    L'idée qui fâche

    Last but not least, l'interdiction du quai Jacoutot aux véhicules autres qu'usagers du port aux pétroles, c'est 5 000 usagers de la forêt, de l'étang de pêche du Rohrkopf, de la plage naturiste du Blauelsand qui se retrouvent exclus de leurs loisirs de facto !
    « Alors que du point de vue de la proximité, nous ne sommes pas dans le périmètre dangereux en cas de catastrophe », enrage Hervé Begeot, président de l'ANSAB (Association naturiste de sauvegarde et d'animation du Blauelsand). « Si on voulait priver les Strasbourgeois de la jouissance d'une forêt périurbaine, on ne ferait pas autrement ! ».
    Le président de l'ANSAB estime avoir été « exclu de la concertation préfectorale », tout comme le président de l'association de pêche du Rohrkopf, Hervé Bub (**). « Je suis étonné qu'on veuille nous empêcher le passage sur cette route, dite EDF, alors que les grands bateaux de tourisme continueront de voguer dans les environs ». Les deux associations ont proposé « la protection de cette portion de voirie par un merlon ».
    Par ailleurs, l'association de pêche, l'ANSAB, et l'ADIR rappellent qu'il est question de classer la forêt de la Robertsau en réserve naturelle, et que le possible accès par une voirie nord (à créer, en plein milieu du massif !) est nul et non avenu pour eux. Cette voirie était déjà évoquée dans un schéma célèbre de planification urbaine (le SCOTERS) et a été largement décriée en son temps.

     

    MSK

    (*) Déchetterie, jardins familiaux, entre autres. (**) Entre-temps, les nouvelles réunions avec la préfecture incluent également Hervé Bub. dna du 270710
  • Invitation à un pique-nique au Jardin des Deux Rives le mercredi 28 juillet.

    L'association Garten//J ardin vous propose de vous retrouver pour un pique-nique au Jardin des Deux Rives  le mercredi 28 juillet.

    Si vous ne voulez pas trimballer vos diner et vaisselle, essayez les plats (bio) de la Guinguette du Rhin.
    Rendez-vous à 19h30 au nouveau jardin éphémère "Le jardin à l'écoute" , le plus au sud, l'ex jardin 2.0

    Au plaisir de partager une soirée,
    Florence lecomte
    pour Garten//Jardin

    Liebe Freunde
    Der Verein Garten//Jardin freut sich darauf, Sie an dem Picknick am Mittwoch, den 28. Juli im Garten der Zwei Ufer wieder zu treffen.
    Falls Sie ohne Essen weder Geschirr bummeln möchten, können Sie einfach das Bio-Bistro Guinguette du Rhin probieren. Der Termin ist um 19:30 bei dem neuen vergänglichen Garten "Le jardin à l'écoute", dem südlichsten, dem ex-Garten 2.0.

    Florence Lecomte
    für Garten//Jardin

  • Escroquerie et vente forcée : vigilance ! vente de systèmes de télé-assistance auprès de personnes âgées

    La Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg font savoir que des pratiques commerciales abusives destinées à la vente de systèmes de télé-assistance auprès de personnes âgées leur sont régulièrement signalées. Le vendeur prétend être mandaté par la Ville, alors qu'il n'en est rien.
    Ville et CUS appellent donc les habitants à la vigilance. Ils peuvent prévenir la police municipale au Tél: 03 88 84 13 05 s'ils sont importunés.
    En cas de crainte pour leur sécurité, il leur est rappelé qu'ils peuvent composer le 17 et faire appel à la police.

  • Strasbourg Cyclisme / Itinéraires

    Pour ne pas perdre le Nord dans le Bas-Rhin

    Le saviez-vous ? Le Bas-Rhin compte 700 kilomètres d'itinéraires cyclables, ce qui le place parmi les premiers départements cyclables de France. Pour aider les deux-roues à se repérer dans leurs déplacements, le conseil général du Bas-Rhin a édité une nouvelle carte des itinéraires cyclables. Au recto, un plan détaille les différents types d'aménagements cyclables existants. Au verso, des informations mentionnent les bienfaits du vélo sur la santé et sur l'environnement et rappellent les consignes de sécurité qui s'appliquent aux cyclistes. Pour les amateurs de randonnées, la carte propose aussi 22 circuits, conçus par l'Agence de Développement Touristique du Bas-Rhin.
    La carte est disponible à l'hôtel du département et dans toutes les Maisons du conseil général. source dna du 230710

  • Danser au jardin des 2 rives

    Chers amis
    comme l'an dernier une   guinguette  s'est installée au Jardin des Deux Rives, au bord du Rhin. 
    http://www.laguinguettedurhin.fr/

    On y mange et boit bio  mais cette année en plus

    ON Y DANSE!

    tous les jeudis et samedis de 20h à minuit et tous les dimanches de 16h à 20h.
    http://www.flickr.com/photos/51525435@N03/

    Vous pouvez demander le programme à
    Dansez@laposte.net - Antoine- 06 82 59 21 73

    Et bien dansez maintenant...

    Florence Lecomte  pour Garten//Jardin

    Liebe Freunde
    wie im letzten Jahr gibt es auch in diesem Jahr ein Bio-Bistro im Garten der zwei Ufer, direkt am Rheinufer
    http://www.laguinguettedurhin.fr/

    Biologisches Essen und Trinken gab es bereits im letzten Jahr,  doch jetzt können Sie auch tanzen:
    Donnerstags und samstags von 20h bis Mitternacht und sonntags von 16h bis 20h.
    http://www.flickr.com/photos/51525435@N03/

    Progamm unter
    Dansez@laposte.net - Antoine- 06 82 59 21 73

    Tanzen Sie gut....

    Florence LECOMTE für Garten//Jardin
  • Samedi 24 juillet 2010, braderie de Strasbourg !

    Samedi, c'est braderie !

    La grande braderie de Strasbourg a lieu samedi dans l'ellipse insulaire de 7h30 à 19h30, en présence de Geneviève de Fontenay et de Julien Lepers.

    C'est la plus grande braderie commerciale de France, réunissant près de 1 200 commerçants sédentaires et non-sédentaires prêts à casser les prix dans une ambiance de folie. Selon la météo, la Grande braderie de Strasbourg attire en moyenne 120 000 personnes des quatre coins de l'Alsace.

    Inauguration à midi place Gutenberg

    Rappelons que pour l'occasion, la circulation est interdite de 6 h à minuit et le stationnement de 0h30 à minuit dans tout le périmètre de la braderie. La CTS a mis en place un dispositif spécial jusqu'à 23h30 (plus d'infos sur www.cts-strasbourg.fr)
    Geneviève de Fontenay, ex-présidente du comité miss France, et l'animateur de l'émission Questions pour un champion, Julien Lepers, inaugureront cette 52e édition à midi, place Gutenberg.extraits dna du 22072010

  • Info dernière Strasbourg / Octogénaire agressée au Quartier des Quinze Vol à l'arraché mortel

    Le 9 juin dernier, une octogénaire était découverte inconsciente en pleine rue, dans le quartier des Quinze à Strasbourg (DNA du 10/06). Victime d'un vol à l'arraché particulièrement violent, elle a succombé à ses blessures une semaine plus tard. Les auteurs de son agression sont actuellement recherchés par la police.

    Fractures du crâne, de la clavicule, de l'omoplate, des côtes et du bassin. Pour le médecin légiste qui a autopsié le corps d'Yvonne Keller, décédée dans la soirée du 16 juin au CHU de Strasbourg-Hautepierre, l'ampleur des lésions constatées exclut l'hypothèse d'une chute accidentelle.

    « Elle a dû résister. C'est pour cela qu'ils l'ont fait tomber »

    D'autant que l'ensemble des blessures ont été relevées sur la partie droite du corps de l'octogénaire. Le légiste considère que la chute a vraisemblablement été provoquée par une violente traction ; un geste tout à fait compatible avec un vol à l'arraché.
    Yvonne Keller a été découverte inconsciente le 9 juin vers 8 h, rue Aubry-et-Rau à Strasbourg. Domiciliée rue Bernegger, à quelques dizaines de mètres de là, elle s'apprêtait à prendre le bus pour se rendre à la piscine, comme elle le faisait presque chaque matin. « Elle avait 80 ans mais elle était vaillante et pleine de vie, indique Monique Keller, la belle-fille de la victime qui réside à Toulon. Ma belle-mère a toujours refusé de venir vivre dans le Midi. Elle disait que c'était trop dangereux. »
    Monique et Edouard Keller - le fils de l'octogénaire - sont persuadés que la vieille dame s'est défendue le jour de l'agression. « Elle a dû résister quand ils lui ont arraché le sac. C'est pour cela qu'ils l'ont fait tomber. »
    Le sac à main d'Yvonne Keller a été repêché quelques heures après les faits dans le canal de la Marne-au-Rhin, à Hoenheim, par un ouvrier travaillant sur un chantier. A l'intérieur, se trouvaient des clés et des papiers d'identité....

    extraits DNA du 2010

    commentaire : pourquoi se promener avec un sac à main ?

  • Pause d'été du 19/07 au 01/08

    Merci à tous les fidèles internautes. N'oubliez pas la nouvelle guinguette et l'expo photos (revoir les derniers messages pour plus de détails ci-dessous)

  • Atelier-projet robertsau avenir 2015-2020 : le temps du diagnostic

    Afin de travailler sur l'avenir de la Robertsau, la Ville de Strasbourg a initié la mise en route de cet atelier-projet: au-dessus du conseil de quartier (sic) regroupant des spécialistes et experts de la ville ainsi que des associations du quartier.

    2 réunions ont eu lieu récemment. La 1ére, fin juin 2010, portait  portait sur le diagnostic en éatiére de déplacement automobile. Il en ressort principalement un fort taux de déplacement de l'ordre de 53 % supérieur à celui de la moyenne strasbougeoise. Le taux de transit en matière automobile s'élève selon l'étude de terrain réaliséee à 20 %, ce chiffre semble beaucoup plus faible que ce rque essentent les robertsauviens dans leur vie quotidienne serait de .

    Tenue début juillet, la 2ème réunion portait sur le diagnostic  pour tous les autres modes de déplacement, vélos, piétons et transport en commun. il en ressort un taux de  plus de 12 % pour le déplacement en vélo soit également un taux supérieur de 2 % à la moyenne des quartiers de Strasbourg (environ 10%). Les déplacements  pied sont  par contre inférieurs : en clair on se déplace plus en voiture et en vélo qu'à pied à la Robertsau On nous ensuite présenté les taux d'occupation des parking voiture et vélo par secteur.

    Sacher que vous aurez accès à la mise en ligne des diagnostic et des compte-rendu s au cours du 3 ème trimestre 2010.selon les promesses formulées à cette 2ème réunion .

    isource nformations recueillies ce jour auprès de membres de cet Atelier-projet

  • Attention circulation perturbée rue Mélanie à la Robertsau travaux jusqu'à début septembre 2010

  • Ce soir bal du 14 juillet place Kléber à partir de 20 H suivi du feu d'artifice au barrage Vauban à 22h30

  • Nouveau : Découvrez la Guinguette du Rhin jeudi, samedi soir et dimanche AM qui se trouve Le chapiteau se trouve au sud de la passerelle des 2 rives côté Français

    Pour ceux et celles qui aiment écouter

    ou danser au bord de l'eau buvette bio à proximité.

                     
    Voici le programme d'été de la Guinguette du Rhin.
    Tous les jeudis, impro toutes danses à 2 de 20h à 24h.

    Tous les samedis dansants à 2 à thème de 20h à 24 h.
    Tous les dimanches après midi musette de 16h à 20h.
    Des animations auront lieu aux dates suivantes :
    jeudi 22 juillet SALSA En bal, et vous ?
    dimanche 25 juillet Initiation cha cha Assoc JSK Koenigshoffen
    jeudi 29 juillet Init danses anciennes lamberth walk
    samedi 31 juillet SALSA Passions partagées
    jeudi 5 août Init Tango Eu / valse
    samedi 7 août FOLK Club Folk S'NARRESCHIFF
    jeudi 12 août Initiation Quick Step Assoc. Danse Offendorf
    samedi 14 août SALSAAhi Na Ma
    jeudi 19 août West Coast, Rock Uta & Bruno
    samedi 21 aoûtTANGO ARGENTIN Tango Tangente
    samedi 28 août SWING Hopla swing
    jeudi 2 septembre Initiation Quick Step Assoc. Danse Offendorf
    samedi 4 septembre TANGO ARGENTIN Tango Fuego
    jeudi 9 septembre SALSA Salsa Loca Strasbourg
    samedi 11 septembre SWING Hopla swing
    samedi 18 septembre TANGO ARGENTIN Tango Tangente
    samedi 25 septembre ROCK Accro'n'rock demo 21h30
    samedi 2 octobre West Coast, Rock Uta & Bruno
    dimanche 3 octobre Bal musetteDernier jour.

    Si vous voulez en savoir plus, contactez moi :

    Dansez@laposte.net -
    Antoine – 06 82 59 21 73

    Quelques photos :
    http://www.flickr.com/photos/51525435@N03/
    Comment nous trouver ?
    Depuis Strasbourg, direction Allemagne, Kehl.
    suivre le fléchage « Foire St Jean »,
    puis Jardin des 2 rives.
    Direction auberge de jeunesse, centre équestre.
    Un grand parking gratuit à l'entrée.
    Possibilité d'accès direct au jardin au fond du parking.
    Le chapiteau se trouve au sud de la passerelle.

    ATTENTION :
    Pas d'animation dansante la semaine du 14 juillet.
    Pause patriotique, le DJ défilera à Paris...
    au son de la musette...
    Reprise le dimanche 18 juillet.


    Antoine, avec la Guinguette du Rhin.
  • Stage sportif pour les enfants à l'ASL Robertsau, 212 route de la Wantzenau, du 26 au 30 juillet et du 2 au 6 août



    Deux semaines de stage pour enfants de 8 à 14 ans auront lieu à l'ASL Robertsau, 212 route de la Wantzenau, du 26 au 30 juillet et du 2 au 6 août. Ce stage permet de faire découvrir aux enfants différentes disciplines sportives telles que les sports collectifs, natation, sports de raquette, arts martiaux, sports de combat. Les nouveautés dans ce stage : la capoeira et le taekwondo.
    Renseignements et inscriptions au Tél: 03 88 31 65 25. Prix du stage avec repas de midi inclus : 100 euros.

  • Les commerces bougent à la Robertsau

    Saveurs du sud de l'Italie

    Ça bouge à la Robertsau. Une flopée de nouvelles enseignes ont fait leur apparition dans le quartier. Serafina est l'une d'entre elles.

    Tout dans la boutique de Serafina évoque le sud de l'Italie. La décoration de la vitrine, les peintures de la grande bleue et de la côte amalfitaine, les plats cuisinés, les fromages, la charcuterie, les vins. Et bien entendu Serafina, originaire d'un petit village niché près de Sorrento, passionnée par la cuisine de son pays.
    Les pâtes et les plats méditerranéens qu'elle concocte, elle a appris à les faire à la maison. Et aussi auprès de grands chefs chez lesquels elle n'a pas hésité à travailler alors qu'elle était responsable administrative à l'école hôtelière de Naples.

    Serafina, 83 rue Boecklin à Strasbourg. Tél: 03 88 31 50 48

    Renaud ouvre la Parenthèse

    Installée pendant huit ans route de la Wantzenau, la librairie La Parenthèse a déménagé au 63 rue Boecklin, dans le village, comme on dit à la Robertsau. « C'est plus central et le local est plus grand. Je peux attribuer le même volume au rayon enfants qu'à celui des adultes », explique Renaud Arnold. En fin d'année, le rayon enfants est très étoffé tant en livres qu'en jeux. Renaud Arnold n'a jamais regretté de s'être installé dans le quartier. « Les gens viennent pour la proximité, le conseil. Ils sont moins noyés que dans les grosses structures », affirme-t-il.

    Du blé au pain, Julien s'active

    Ça fait exactement un an que la boulangerie Du blé au pain s'est installée au 44 rue Boecklin. Dans les locaux d'une ancienne boulangerie fermée pendant 4 ans. Julien Ducret s'est spécialisé dans les pains de tradition. « On ne fait pas de baguettes blanches. Il n'y a que 5% des boulangeries qui ne font que des pains de tradition ». Ce Vosgien d'origine fait aussi des pâtés lorrains « avec de la viande qui vient de ma région ».

    extraits dna du 10072010

  • Exposition OGM Les grains de la Discorde jusqu'au 10 septembre (pause estivale du 26/07 au 20/08)

    Belle expo à voir au jardin des Sciences 7 rue de l'Université

    Les Organismes Génétiquement modifiés sont toujours très controversés.

    Soja, coton,colza, maïs résistants au insectes ravageurs et aux herbicides (34 millions dans le monde dont la moitié aux USA.Argentine, Brésil..

    + d'infos en cliquant ici

  • au centre de Bussière, 155 rue Kempf, à Strasbourg ( Robertsau ) Vernissage le 9 juillet à 18 h. Tél: 03 88 35 89 56.

    flyer_expo_lacoumette_1007.jpg

    D’eau et de lianes… la forêt rhénane
    Photographies de Gérard Lacoumette


    erstein_foret_galerie_bd.jpg Une expo à voir
    du 10 juillet au 20 septembre 2010
    au CINE de Bussierre
    Centre d’initiation à la nature et à l’environnement de Bussierre
    155 rue Kempf  
    67000 Strasbourg Robertsau

     

     

    Ouvert en semaine
    de 14h à 18h

    Ouvert le 14 juillet
    de 11h à 17h

    Ouvert le week end
    les samedis de 14h à 18h
    et les dimanches de 10h à 18h

    au Centre d’initiation à la nature et à l’environnement de Bussierre
    155 rue Kempf  
    67000 Strasbourg Robertsau
    Tél  03 88 35 89 56


    Gérard Lacoumette, grand arpenteur de la forêt du Rhin mais aussi capteur sensible de la magie des lieux, nous fait partager à travers une centaine de photographies toute la richesse de ce milieu naturel.  

    Végétation luxuriante, faune et flore étonnantes mélées dans un enchevêtrement de vies en perpétuelle évolution : le photographe sait, comme personne, nous rendre visible tout le mystère de la forêt rhénane et nous entraîner dans un voyage dans cette nature si proche de nous.

    daubensand_roselière_bd.jpgSon approche à la fois poétique et scientifique de l’une des plus belles forêt d’Europe est bien plus qu’un simple inventaire : une leçon des choses vraies et un regard unique sur la magnificence du monde.

    Les photos ont été réalisées du nord au sud de l’Alsace de la Petite Camargue jusqu’à Seltz et offrent un panorama étonnant de la faune et de la flore rhénane. Des textes, simples mais documentés,  permettent de comprendre le fonctionnement et l’évolution de cet écosystème exceptionnel.

    La forêt du Rhin est une forêt alluviale créée par le fleuve. L’omniprésence de l’eau, que ce soit sous forme de bras morts, de rivières phréatiques, de plans d’eau ou de simples mares, en est le trait marquant. Avec l’importante évaporation de vapeur d’eau en été, la comparaison avec la forêt équatoriale, souvent mise en exergue, n’est pas usurpée. La strate arborescente qui culmine à 25-30 mètres est composée de presque tous les feuillus d’Europe. On y trouve aussi de nombreuses lianes qui donnent un aspect si particulier à ces forêts : la clématite, le chèvrefeuille, le houblon sauvage, la vigne sauvage, le lierre ou encore le tamier.

    Itinérante, l’exposition a déjà été montrée en différents lieux de la Région (Erstein, Musée Zoologique,…). En prenant ses quartiers d’été au CINE de Bussierre, elle met en lumière le fait que des lambeaux de forêt rhénane subsistent aux portes de Strasbourg.








  • RENDEZ(-)VOUS "L'association Garten//Jardin et les Amis de la Passerelle organisent comme chaque mois la rencontre mensuelle "Café//Kuchen" ce mercredi 7 juillet à partir de 16h sur la plate-forme centrale de la passerelle du Jardin des Deux Rives

    (ou sur la rive kehloise à proximité en cas de canicule). Chacun peut amener de quoi boire et/ou manger afin de partager de manière conviviale.
    Pour les cyclistes intéressés, rendez-vous au même lieu dès 14H30 pour un circuit à vélo de 2 heures environ dans ce secteur transfrontalier, avant de rejoindre le "Café//Kuchen".


    Garten //Jardin und die Freunde der Passerelle laden am kommenden Mittwoch, 7. Juli, ab 16h wieder zum rheinüberschreitenden Austausch "Café-Kuchen" auf die Plattform der Passerelle ein (Geschirr und etwas zum Teilen bitte mitbringen). Sollte es sehr heiß sein, wird das Rendezvous zum Eurothing ans deutsche Ufer verlegt - ca. 50m südlich der Passerelle.
    Bereits um 14h30 treffen sich bewegungsfreudige RadfahrerInnen auf der Passerelle zu einer Rundfahrt von ca.1,5h.

    Garten//Jardin

  • Strasbourg / Conseil municipal Chasses à louer Robertsau

    Le conseil municipal de Strasbourg doit se prononcer ce lundi sur les modalités de la relocation de la chasse dans les forêts périurbaines. L'affaire a déjà fait grand bruit...

    Les lots en question sont au nombre de deux, la forêt de la Robertsau et la forêt du Neuhof, ainsi que les terrains agricoles situés à proximité. Pour la période allant du 1er novembre 2010 au 1er février 2015, il sera procédé à un appel d'offres. En octobre, le conseil municipal aura à se prononcer sur l'attribution des deux lots en question.

    extraits dna du 02062010

    Les Conseils Municipaux

    Prenez connaissance des dates des conseils municipaux, téléchargez les ordres du jour et compte-rendus.

    Les conseils, qui ont lieu au centre administratif (Parc de l'étoile), sont ouverts au public.

    Prochaines réunions du Conseil Municipal :
    Téléchargez le calendrier 2010 des séances (pdf*)

    • Réunion du Conseil Municipal du lundi 05 juillet 2010 à 15h00, en la Salle des Conseils du Centre Administratif :
      Téléchargez l'ordre du jour (pdf*)
  • Strasbourg Strasbourg / Politique du vélo Les zones 30 à double sen sautorisées pour les vélos

    Depuis jeudi 1er juillet 2010, les cyclistes peuvent prendre les sens interdits à vélo dans les zones 30. A Strasbourg, où de nombreux contresens cyclables sont déjà aménagés, le double sens restera interdit aux cyclistes dans six rues du centre-ville....

    A Strasbourg, les services de la ville ont exploré les 145 km de voirie en zone 30 à coup de pédale. Conclusion : six rues resteront privées de double sens cyclable, et ce « pour des raisons de sécurité ». Il s'agit du quai de Paris, du quai Desaix, des rues des Juifs, des Serruriers, du Noyer, et Fischart (notre infographie).

    extraits dna du 02072010 

  • Le Vélhop bientôt en piste

    La ville a présenté Vélhop, son nouveau système de vélo partagé en avant-première, hier. Il doit débarquer à Strasbourg à la rentrée. Moins cher que Vélocation, il sera disponible 24h sur 24, mais il faudra rendre la bicyclette à l'endroit où on l'a empruntée. Présentation.

    Le cadre avait été soigneusement choisi. Le nouveau système de vélo partagé strasbourgeois a été dévoilé hier dans la photogénique cour du palais des Rohan, avec la cathédrale en arrière-plan.

    Trois vitesses et transmission par cardan

    Mais la mise en scène n'était pas l'oeuvre d'un cycliste : le nouveau biclou a été inauguré... sur des pavés.
    Inutile d'espérer faire Strasbourg-Roubaix. Le Vélhop -c'est son nom- est plutôt robuste. Les deux modèles -un pour les stations dites « humanisées », l'autre pour les « automatiques- pèsent entre 10,8 et 12kg - environ moitié moins que Vélib. Fabriqués par Intercycles en Vendée, ils ont trois vitesses et un cardan plutôt qu'une chaîne, ils ne peuvent pas dérailler. Dotés d'une puce électronique pour les géolocaliser, ils ont aussi chacun leur anti-vol intégré.
    Si le design moderne s'inspire du cousin parisien, les couleurs, aluminium et vert pomme, sont strasbourgeoises. Tout comme le nom. « Vélhop, c'est pour "hop, le vélo" », a déclaré Roland Ries, maire de la capitale alsacienne, avant d'enfourcher l'un des deux biclous - et de le ramener à son point de départ. La particularité du Vélhop, c'est qu'il faut le rendre à l'endroit où on l'a emprunté.
    Les usagers peuvent le louer « à l'heure, à la demi-journée ou à l'année, l'idée étant de couvrir l'ensemble des besoins », a indiqué Alain Jund, M. Vélo de la CUS. Il en coûtera 1€ de l'heure, 5€ la journée (contre 8€ actuellement pour Vélocation), le système d'abonnement au mois ou à l'année étant un peu plus compliqué. .....D'ici fin 2011, le dispositif doit compter 4 400 vélos (3 300 en location humanisée et 1 150 en location automatique *).

    (*) Les Vélhop doivent être disponibles dans huit vélos parcs de la CTS (Rotonde, Krimmeri, Robertsau, Illkirch campus, Rives de l'Aar, Jean-Jaurès, Kibitzenau, Ostwald), ainsi que dans quatre parkings (Halles, Austerlitz, Broglie et St-Nicolas).

    extraits dna du 300610

  • Strasbourg Cité de l'Ill / Animations L'été de l'Interassociation

    L'Interassociation de la Cité de l'Ill aborde l'été sous l'angle festif et propose des animations pour un public varié.

    D'abord,à partir du 5 juillet, l'Interassociation, en partenariat avec d'autres structures du quartier, reconduira l'opération « Ill en vacances ». Ces animations de rues sur différentes places de jeux de la cité ont pour but de faire sortir parents et enfants pour des ateliers d'arts plastiques, des séquences plus sportives ou ludiques... Bref, d'occuper les plus jeunes qui ne partent pas en vacances, grâce à un encadrement léger et sous le regard bienveillant de tous les adultes du quartier.
    Les adultes seront sollicités sur leur compétences de jardiniers par le concours Quartier fleuri (concernant le secteur cité, élargi à la Robertsau et au Wacken). Bulletins d'inscription disponibles dans certains commerces et locaux publics de tout le secteur. On peut aussi s'inscrire par mel à l'adresse : interassociation42@yahoo.fr. Le jury passera courant juillet.

    Grande fête le 4 juillet

    extraits dna du 300610

  • ROBERTSAU Grande braderie-brocante Vendredi 2 juillet.Ce vendredi 2 juillet, de 8 h à 19 h

    Ce vendredi 2 juillet, de 8 h à 19 h, aura lieu la grande braderie-brocante de la Robertsau organisée par l'association des commerçants du quartier. On peut d'ores et déjà s'inscrire, en tant que particulier, pour la brocante qui sera à nouveau placée le long de la rue du Docteur Freysz. Inscriptions chez Claude Kamper (bijouterie) au Tél: 03 88 31 03 39 ou auprès du président de l'association Pierre Bardet au Tél: 03 88 31 93 30.