Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le jardinage naturel à l'honneur à la Robertsau Mercredi 30 juin de 9 h à 12 h, à la ferme Bussierre à Strasbourg-Robertsau, formation par SINE sur le jardinage naturel (sur inscription au Tél: 03 88 35 89 56)

    Fin 2007, la Ville et la CUS se sont engagées dans un programme de suppression définitive de l'utilisation des produits phytosanitaires.
    Cette démarche baptisée « Zéro pesticides », a entraîné l'éclosion de fleurs et de plantes sauvages y compris en milieu très urbain. Le résultat n'avait pas été apprécié de tous, mais la dépollution des sols et de la nappe phréatique était à ce prix.
    Maintenant, la ville et la CUS souhaitent associer tous les habitants à cette démarche. Une série de formations sur le jardinage naturel est donc proposée ....le 30 juin à la ferme Bussierre à la Robertsau. Chacun pourra ainsi découvrir les techniques et astuces du jardinier bio.

    extraits dna du 240610

  • Strasbourg Communauté urbaine / Transports collectifs

    Illkirch - Robertsau : 1- 0

    Soumis aujourd'hui au conseil de la communauté urbaine de Strasbourg, le schéma directeur des transports collectifs 2010-2025 doit être déployé en trois étapes. Outre les extensions déjà décidées, la priorité est accordée au prolongement du tramway à Illkirch-Graffenstaden et à la réalisation de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) vers le nord.

    Percée à Illkirch-Graffenstaden : seul un prolongement de 1,8 km du tramway (36 millions d'euros) jusqu'au centre de la commune dont le maire est le président de la communauté urbaine, Jacques Bigot, va s'ajouter d'ici à 2015, donc d'ici à la fin du présent mandat, aux développements des lignes A et D déjà décidés en 2009 à l'ouest (Hautepierre, parc des Poteries, Zénith) et à l'est (port du Rhin, gare de Kehl). Roland Ries, vice-président de la CUS en charge des transports, met en avant l'attractivité de la troisième commune la plus peuplée de la CUS, l'une de celles où la programmation de nouveaux logements est la plus importante.

    La Robertsau en 2020 : mode et tracé à préciser

    D'ici à 2015 doivent également être mis sur roues des bus à haut niveau de service (BHNS), matériel roulant spécifique circulant en site propre, moins cher et plus flexible. Une première ligne doit desservir la cité de Cronenbourg et l'Espace européen de l'entreprise via la rue de Hochfelden. Une autre doit desservir les secteurs ouest de Schiltigheim, Bischheim et Hoenheim via la route de Brumath.
    La deuxième étape (2016-2020) comprend la desserte par le tramway (prolongement de la ligne F) du « corridor » ouest de l'agglomération : Koenigshoffen, Eckbolsheim et Wolfisheim. Jugé essentiel au regard de la densité de population et du développement de la porte Ouest, un prolongement cependant conditionné par la réalisation du tunnel du tram-train sous la gare centrale.
    C'est également dans ce deuxième temps qu'est prévue la desserte en site propre de la Robertsau, où le tram s'arrête à l'entrée du quartier. Il reste à préciser non seulement le mode de transport adapté mais aussi le tracé. La ligne aboutissant à la station Boecklin ne répondant « que partiellement aux enjeux de déplacements » et le faubourg se développement à l'écart de son centre historique, Roland Ries évoque un BHNS sur d'autres axes.
    Et toujours d'ici à 2020 est planifiée une liaison en BHNS entre le coeur de la Meinau et le secteur sud du Neuhof. Entre l'arrêt « Baggersee » et l'arrêt « Rodolphe-Reuss », un premier tronçon d'une ligne de rocade décrivant un arc de cercle à travers la première couronne de l'agglomération.....

    extraits dna de ce jour

  • médiathèque de la Robertsau : ce 25 juin à 16 h contes de lectures au petit parc de l'Orangerie à la robertsau

    pour jeune public contes et lectures à découvrir

  • La Robertsau Mère de Miséricorde

    Vendredi 25 juin. Mère de Miséricorde invite à une heure de prière et d'adoration pour la vie vendredi 25 juin à 16 h 45 à l'oratoire des Pères Oblats, 21, rte de La Wantzenau à la Robertsau. Renseignements Tél: 03 88 31 12 40.

  • Le Centre d'éducation musicale et culturel de la Robertsau (CEMCR) donnera son concert annuel ce mercredi 23 juin à partir de 19 h au pavillon Joséphine, dans le parc de l'Orangerie

    Le Centre d'éducation musicale et culturel de la Robertsau (CEMCR) donnera son concert annuel ce mercredi 23 juin à partir de 19 h au pavillon Joséphine, dans le parc de l'Orangerie. A cette occasion et inspirés par «des problèmes de localisation, de projection dans le futur situationnel, et d'emplacement», selon les termes des responsables de l'école, l'orchestre d'étude et le public interprèteront: «Où allons-nous?».
    Le directeur de l'école Guillermo Jerez a imaginé ce happening comme «une improvisation contemporaine, ephémère et existentielle». Où l'on renvoie à la problématique des locaux du collège qui ne seront pas disponibles durant le chantier de rénovation-extension de ce dernier, soit 25 mois au minimum à compter de cet été.

  • Ça va « fibrer » ! à l'Orangerie et à la Robertsau.....

    D'ici à 2015, 80 % des foyers strasbourgeois seront équipés de la fibre optique : bienvenue dans l'ère du très haut débit, offrant une rapidité dix fois supérieure à celle de l'ADSL. Une volonté de la municipalité en place....par Orange

    Les travaux démarreront à la rentrée. Et les premiers clients « fibrés » sont attendus « entre la Saint-Nicolas et Noël », assure Bruno Janet. Les premiers servis à Strasbourg seront les habitants du centre-ville, du quartier gare, de Neudorf, de l'Esplanade, de l'Orangerie et de la Robertsau. 100 % des foyers de la ville devraient être équipés d'ici dix ans, avant d'attaquer le reste de l'agglomération. A noter que Free a déjà commencé l'installation à Strasbourg.....

    extraits dna 19062010

    commentaire : trop fort pour notre quartier

  • La Robertsau Caecilia fête la musique

    Demain. Le traditionnel concert que donnait la musique Caecilia, fin juin, à l'Orangerie, n'aura pas lieu. Mais l'harmonie participera le 21 juin à la fête de la musique dans le quartier de la Robertsau de 19 h à 21 h dans le parc derrière l'église protestante. souce dna de ce jour

  • médiathèque de la Robertsau : Concert Les Furieuz Casrolz à 18 h 00

    Ce mardi 22 juin 2010 à 18h. un étonnant groupe de percussionnistes sur des rythmes afro-brésiliens endiablés durée 1 h 15 à la médiathèque de la Robertsau, 2, rue Mélanie, Tél: 03 88 41 98 62. Entrée libre

  • L'association Garten//Jardin propose le dimanche 20 juin 2010 une sortie à Erstein avec visite guidée de l'exposition

    Communiqué de l'association Garten Jardin,

    L'association Garten//Jardin propose le dimanche 20 juin 2010 une sortie à Erstein avec visite guidée de l'exposition

    "Paris, Karlsruhe, Berlin de 1920 à 2010"  au musée Würth.

    Pour la visite le rendez-vous est à 13h15 au Musée Würth.

    Pour s'y rendre, nous vous proposons le vélo et/ou le train.

    Un groupe de cycliste partira à 9h du centre administratif de Strasbourg (prévoir 2h30 de trajet).

    Le train de Bâle de 10h51 s'arrête à Erstein (à 11h02) et permet de transporter plus facilement les vélos.

    Il y aura une navette entre la gare et le centre-ville pour les voyageurs sans vélo.

    Les cyclistes qui veulent rentrer en train devraient prendre le train de 16h28 ou attendre celui de 20h39.

    Le TER de 17h49 est bondé le dimanche soir.

    Réservation à gartenjardin@yahoo.fr

    ou auprès d'André ROTH au 03 88 81 41 71 ou 06 82 63 70 98

    Bonne journée.

  • L'exploitation des personnes âgées : une activité trés rentable !

    Oui L AIR DU TEMPS Hébergement social privé pour personnes âgées RESIDENCE STRASBOURG ROBERTSAU dégage de trés bons résultats.....Pour le reste, qualité de service,etc. voyez le bouche à oreille...

    2900 000 € de chiffres d'affaires avec un résultat de 197 000 €....

    Qui dit mieux !

  • Lancement de Nature en poche gratuit

    «Nature en poche», le guide de la biodiversité en Alsace et dans le monde, labellisé par l'année internationale de la biodiversité a été présenté récemment au parc botanique et zoologique de Mulhouse. Ce livret qui recense tout ce qui se fait dans la région pour la préservation de la biodiversité en Alsace, a été réalisé conjointement par la Nef des sciences de Mulhouse et le Jardin des sciences de l'Université de Strasbourg avec l'Ariana et le Jardin botanique et zoologique de Strasbourg. Cet ouvrage en couleur, didactique, est un guide pratique proposant aux lecteurs de visiter tous les lieux qui préservent dans la région la biodiversité (zoos, muséums, parcs naturels, réserves naturelles etc.). Il explique aussi la biodiversité de manière globale en Alsace et dans le monde. Nature en poche est distribué gratuitement dans les lieux qui oeuvrent pour la biodiversité (zoos, parc naturels...).

    source dna 16062010

  • Transports Valables le 1er juillet, la CTS commercialise des abonnements en fonction des revenus

    Proposés dès aujourd'hui, les abonnements de la CTS en vigueur au 1er juillet varieront en fonction des revenus des usagers. Mode d'emploi.

    Des tarifs dégressifs. Les abonnements vont être calculés sur la base d'un tarif plein de 44 € ou de 22 € pour les personnes de moins de 26 ans et de plus de 65 ans. Ces prix sont dégressifs pour les usagers dont le quotient familial appliqué par la Caisse d'allocations familiales (CAF) est inférieur ou égal à 750 €. Par exemple, « une mère célibataire avec deux enfants, gagnant 1 400 € par mois, paiera mensuellement 11 €, contre 41 € actuellement », affirme la Ville, à l'origine de la mesure. S'ils voyageaient jusque-là gratuitement, les bénéficiaires du RSA verseront eux 2,20 € par mois, le prix le plus bas de la nouvelle grille. Seuls les enfants de moins de 4 ans, les passagers accompagnant un handicapé et les anciens combattants et les veuves de guerre bénéficient encore de la gratuité.
    Attestations. Le quotient familial correspond à un douzième des ressources (revenus + prestations sociales) d'un foyer divisé par le nombre de ses membres. Des calculateurs en ligne sur les sites Internet de la ville et de la CTS* permettent de le déterminer. Mais, dixit la CTS, « une attestation délivrée par la CAF est nécessaire pour bénéficier d'une réduction ». Le document est à télécharger sur www.caf.fr ou à imprimer aux bornes, à l'entrée de l'agence du 18, rue de Berne. « Aucune attestation n'est fournie au guichet », prévient la CAF. Les personnes qui ne seraient pas allocataires peuvent obtenir une attestation équivalente en mairie en se présentant avec avis d'imposition et pièce d'identité.
    Points de vente. « Si un usager a le droit à une réduction, il doit obligatoirement venir dans l'une de nos boutiques pour mettre à jour ou créer sa carte Badgeo, précise une porte-parole de la CTS. Il doit présenter son attestation de quotient familial et sa carte d'identité. L'enregistrement de la demande prend 6 à 7 minutes. » Il ne peut se faire pour le moment qu'à l'agence Homme-de-Fer, 56, rue du Jeu-des-Enfants. Mais sera aussi possible au sein d'une boutique temporaire, devant la Place des Halles, du 21 juin au 10 juillet et du 24 août au 18 septembre.

    Philippe Wendling et Benjamin Steffner
    Autres Prix

    Le ticket à l'unité va rester à 1,40 €, mais les carnets de 10 et 30 vont augmenter pour s'établir à 12,20 € et 34,50 €. Le forfait parking-relais-tram coûtera 2,90 € contre 2,80 €. Il comprend le stationnement d'un véhicule plus un ticket aller-retour en bus et tram par passager (jusqu'à 7).

    source 20minutes 14062010

  • Pour celles et ceux qui n'auraient pas pu y assister comme moi

    Voici en vidéo le concert magnifique des 2 rives du 12 juin 2010

    cliiquez ici

    un des commentaires donnés :

    Sepi, 13/06/2010 12:03

    Pour une première retransmission c'est une réussite!
    Bravo à toute l'équipe technique.
    Bravo l'OPS et à l'année prochaine


  • Roland Ries, Maire, ce samed 12 juin 2010 au marché du boulevard de la Marne

    Ce samedi matin, le maire Roland Ries rencontrait ses administrés sur le terrain stratégique du boulevard de la Marne. Où chacun venait faire son marché... de réponses à des questions cruciales.

    Dès le démarrage de la tournée des popotes, sur le marché de la Marne, le ton est donné à Roland Ries. En l'espace de cinq minutes voilà le maire acceptant qu'on lui prête comme lecture estivale le livre récent de Rudolph Giuliani (le maire républicain de New-York...), goûtant une rondelle de saucisson issue de l'agriculture raisonnée et se faisant sermonner par une vieille dame sur la propreté douteuse des trams.
    Aucune grande décision n'étant à annoncer du côté de la municipalité, l'exercice sera fait de ces petits riens qui, ajoutés les uns aux autres, rendent la vie belle ou détestable. Une habitante de la rue Saint-Maurice souhaiterait que les annonces de travaux soient faites plus en amont pour anticiper le déplacement temporaire de sa voiture. Rue de l'Yser, on n'en peut plus des courses de scooter.

    Bio renforcé à la rentrée

    Et aussi, les bancs sont un peu bas pour une dame se déplaçant avec deux béquilles. « On a beaucoup de mal à se relever ». Illico, l'adjoint de quartier Olivier Bitz s'engage à rehausser une ou l'autre pièce de mobilier urbain : « D'ailleurs ça a déjà été fait du côté du pavillon Joséphine et place du Conseil des Quinze », précise l'élu.
    On recomptera également les arceaux à vélo (bien qu'en progression exponentielle dans le secteur, il en manquerait toujours). Enfin, un petit scoop pour les parents d'élèves du groupe scolaire du Conseil des Quinze, où se terminait la visite : à la rentrée, la cantine passera en bio plus, et donc de 20 à 40% de produits bio dans les assiettes (en moyenne par semaine).
    Restait en rade, en fin de matinée, le centre d'éducation musicale de la Robertsau et son directeur Guillermo Jerez. Après deux ans de recherche de nouveaux locaux, il profitait hier de la sortie du maire pour tirer la sonnette d'alarme. « Avec les travaux qui vont démarrer au collège de la rue Boecklin, on devrait quitter les lieux à la fin du mois, sans solution de rechange ». Le maire et ses collaborateurs directs ont pris bonne note. En septembre, si aucune solution ne se dessine, Guillermo Jerez estime que son école sera carrément menacée dans sa survie. source dna du 13062010

    commentaire : toujours pas de solution pour le centre d'éducation musicale de la Robertsau.... heureusement nos édiles prennent des notes....

  • Portes ouvertes chez les Amis du cheval L'association les Amis du cheval ouvrira ses portes ce dimanche après-midi au terrain de la rue Hechner

    ..l'association inaugurera l'écurie en dur dont le chantier s'est déroulé de début novembre 2009 à fin mars 2010. ....

    Un dimanche où le public pourra découvrir les activités de l'association dès 14 h. Le club de danse country d'Illkirch et l'association Ambiance mauricienne alterneront les pas de danse. Une démonstration de voltige aura lieu avec l'association Libre Espoir. Petite restauration et boissons sur place.

    Portes ouvertes sur le terrain à la cité de l'Ill, rue Hechner (au fond à droite), dimanche 13 juin à partir de 14 h. Entrée libre.

    extraits dna du 090610

  • Strasbourg Krutenau / Fête de quartier demain

    La place de Zurich en liesse

    C'est le rendez-vous que toute la Krutenau attend chaque printemps après la brocante : la fête de quartier - la 36e - aura lieu demain, place de Zurich. Au programme : jeux pour les enfants, agapes pour tous et musique, avec notamment l'artiste Rocé.

    Demain, fête de la Krutenau, place de Zurich, de 12 h jusqu'à la nuit. A 21 h 30, concert gratuit de Rocé. Possibilité de réserver des tickets pour la restauration en appelant le Cardek au Tél: 03 88 37 94 20 ou Tél: 03 88 37 30 73.

  • Fête sur le Rhin / Rheinfest Du 11 au 13 juin 2010 au Jardin des Deux Rives. Au programme de la Fête du Rhin cette année : la "Symphonie des Deux Rives" mais aussi diverses animations artistiques. Retrouvez le programme complet dans la suite.

    Cette année c'est une multitude d'artistes de rue qui se donnent rendez-vous au Jardin des Deux Rives pour la fête sur le Rhin. De chaque côté du Rhin d'étranges créatures, orchestres ambulants et autres comédiens captivants croisent le chemin des visiteurs.

    Tandis que la soirée du vendredi se terminera rive allemande à la lueur du feu dans une ambiance "extra-terrestre", le point culminant du samedi sera la "Symphonie des Deux Rives", concert donné par l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg sur la rive française.

    > Téléchargez le programme au format pdf.

    source strasbourg

  • Mardi 08 juin 2010 Strasbourg : conférence des Amis du Vieux Strasbourg à 18h15 au CIC Est, 31 rue Wenger-Valentin à Strasbourg-Wacken

    Invitées : Frédérique Boura, conservateur en chef du patrimoine et Delphine Issenmann, chargée de l'Inventaire et des collections de l'université de Strasbourg. Sur le thème de « L'inventaire de la Kaiserwilhelm Universität, université impériale à Strasbourg : enquête sur le patrimoine d'une université modèle 1872-1918 ». Entrée libre, parking assuré.

  • Strasbourg Strasbourg / Urbanisation de l'agglomération

    La ville du futur, c'est quoi ? Pour répondre à cette question, des experts, des élus et le public sont appelés à phosphorer ensemble. Un premier séminaire les rassemblera la semaine prochaine. Deux autres suivront en 2011 et 2012 pour savoir « ce que l'on veut faire ».
    « Demain, c'est tout de suite ! » est l'intitulé de ce séminaire organisé par l'Agence de développement et d'urbanisme de l'agglomération strasbourgeoise (ADEUS) du 8 au 11 juin à Strasbourg. « C'est le premier forum du genre, affirme Robert Herrmann, président de l'ADEUS, qui évoque « le repositionnement stratégique de l'agence qui avait quitté le champ prospectif ». Pour renforcer l'ADEUS, ajoute-t-il, « on a souhaité élargir notre partenariat », citant le Port autonome, la CTS, la CCI ou encore l'Insee.
    Le séminaire sera ouvert à tous dans le but « d'être confrontés au grand public ». Et d'obtenir le maximum d'avis.....

    extraits dna 06062010

  • Le Conseil Municipal du lundi 7 juin 2010 en direct sur internet à partir de 15h

    Le Conseil Municipal de Strasbourg du lundi 7 juin 2010 fera l’objet d’une retransmission directe et intégrale sur le site www.strasbourg.eu à partir de 15h.

    Il est accessible en vidéo, en audio et sur iPhone en cliquant ci-dessous :

    - Regarder sur mon ordinateur

    - Regarder sur mon iPhone

    - Ecouter sur mon ordinateur

    Parmi les principaux points qui seront abordés dans le cadre du prochain conseil municipal, figurent :
    16 Rétrocession d'un terrain municipal situé dans l'emprise d'une voie projetée parallèlement
    au chemin de l'Anguille à Strasbourg-Robertsau.
    17 Echange de terrains sur le site du 'Chalet' 376 route de La Wantzenau à Strasbourg-
    Robertsau.

    - la politique municipale de l’éducation et de la petite enfance ;
    - le budget supplémentaire 2010 de la Ville.

    Pour en savoir plus
    , retrouvez l’ordre du jour complet ici.

    Comme à chaque fois, les vidéos du conseil seront mises en ligne le lendemain de la séance pour un visionnage en différé.

  • Robertsau L'école de Caecilia en concert

    Mardi 8 juin. L'école de musique de l'orchestre Caecilia de la Robertsau invite à son concert de fin d'année le mardi 8 juin à 19 h 30 à l'Escale, 78, rue du Docteur-François. Un programme éclectique sera présenté avec des pièces choisies et interprétées par les différentes classes instrumentales. Clarinette, flûte, trompette, saxophone, euphonium, percussions, chant, classe d'éveil et classe de formation musicale se relayeront sur scène.
    L'orchestre d'harmonie junior clôturera la soirée avec Memories, New-York New-York, Mamma Mia et We are the World de Michael Jackson. Entrée libre.

  • indiscrétion : le garage renault rue boeclin a été vendu et un supermarché casino va s'installer !

    De quoi déstabiliser le petit commerce et le marché qui est juste en face sur la place du coprs de garde...

  • Printemps bio : c'est parti Les organisateurs profiteront de l'opération Ferme en ville, qui a lieu d'aujourd'hui à dimanche place Kléber à Strasbourg

    ....Pendant les quinze prochains jours, les acteurs de l'agriculture biologique alsacienne s'emploieront, à l'occasion du Printemps bio, à faire découvrir leur mode de production au grand public.
    L'agriculture biologique est repartie en campagne. Comme chaque année durant la première quinzaine de juin, ceux qui la font vivre se mobilisent pour faire connaître au plus grand nombre les techniques, les pratiques, les principes et les valeurs de ce mode de production respectueux de l'environnement et des rythmes naturels.
    En Alsace, où il est relayé par l'Opaba (organisation professionnelle de l'agriculture biologique en Alsace), le Printemps bio sera rythmé par de nombreuses animations. Les organisateurs profiteront de l'opération Ferme en ville, qui a lieu d'aujourd'hui à dimanche place Kléber à Strasbourg, pour aller à la rencontre des consommateurs. Plusieurs paysans et viticulteurs seront présents pour faire déguster leurs produits et répondre aux questions du public.....extrait dna 03062010

  • Strasbourg / Europe : une nouvelle bataille du siège !

    .... Le sénateur-maire paraît décidé à installer le siège de son «lieu d’Europe» dans la villa «Kaysersguet» qui avait appartenu à une célèbre famille d’orfèvres strasbourgeois des XVIIe et XVIIIe siècles (les Imlin dont le poinçon authentifie de nombreuses pièces en étain) avant d’être baptisée du nom du fondateur (1877) des Dernières Nouvelles de Strasbourg, H.L.Kayser. Le «lieu d’Europe» est trouvé, reste évidemment à définir le contenu qu’on mettra dans cette maison un peu particulière : c’est à dire passer du «lieu d’Europe» à  « l’Europe du lieu !». Même si on peut imaginer, reprenant les propos de Roland Ries lors  d’une visite au mois de mars dans le quartier Gare-Kléber : «Sans consensus, c’est moi qui tranche». Et voilà pour ceux qui se laissent aller à penser que le maire de Strasbourg hésite à  décider !

    Faire passer les messages à l’administration… C’est bien lui qui, soucieux (le mot est faible !) du passage de son message à l’administration, a tranché lorsqu’il s’est agi de remercier le directeur général des services de la CUS par un directeur général venant de Mulhouse où il se sentait moins à l’aise depuis que le maire de la capitale économique du Haut-Rhin avait rallié le gouvernement ! Dans la foulée, l’équipe municipale récupère aussi Jean-François Lanneluc et ce au niveau de la direction générale des services avec un oeil sur la communication et l’animation, deux secteurs où il excellait lors de son passage dans l’équipe Trautmann-Ries ! Cela sent, bien sûr, le recentrage. Le message concernait aussi les élus, auxquels on rappelle que bien qu’étant également sénateur, ce «cumul» n’obère pas l’action du maire. Les décisions soulignent aussi, comme nous avons été les premiers à y insister ici, le souci de mieux communiquer sur les projets municipaux.

    Dans son cœur de cible, le sénateur-maire a placé l’Europe : sans doute a t-il  enregistré avec plaisir les messages envoyés par le président de la République et le gouvernement quant au maintien du Parlement européen à Strasbourg. Sans doute s’interroge-t-il sur ce qui pourrait bien être une évolution au profit de sa ville de la proposition de Daniel Cohn-Bendit, qui en son temps avait suggéré que les bâtiments européens de Strasbourg soient reconvertis en Université européenne. Mais il a décidé d’élargir le champs de bataille pour faire reconnaître la vocation européenne de sa ville : comme les bons joueurs d’échec, il a décidé de «roquer», d’élargir le cercle de ses atouts en plaçant au cœur de ses préoccupions l’homme dans toutes ses dimensions : politique (l’accord de partenariat signé avec le Conseil de l’Europe en est le symbole), physique (à travers la santé et le symbole de la Pharmacopée européenne), l’intégrité de la personne et de son prolongement matériel (présence grâce à la Cour européenne des Droits de l’Homme, Commission centrale de la navigation du Rhin, la «promenade des droits de l’homme» avec ses statues de personnages célèbres dans la défense de ces droits, au premier rang la statue de Gandhi), intellectuelle (avec l’université, l’enseignement et la recherche dans leur ensemble), géographique et d’aménagement du territoire sur 360 degrés à travers l’Eurodistrict et l’aire métropolitaine du Rhin supérieur.

    Strasbourg / Europe : incontournable ? Dans ce contexte, Strasbourg se noie, se coule et s’intègre dans l’Europe pour en devenir un épicentre naturel dont le Parlement européen devient non plus un enjeu, mais un élément presque naturellement à sa place sur les bords du Rhin. C’est «Philadelphie» et sa symbolique démocratique, et en quelque sorte humanitaire, face à «Washington-Bruxelles».

    L’enjeu est de taille et la partie à jouer est serrée : au moins elle débloque une situation entièrement focalisée sur la présence du Parlement européen. Elle supposerait une mobilisation «trans-courants politiques», mais aussi la mise en place d’un personnel politique et administratif de qualité qui n’est apparemment pas toujours disponible. Le sénateur-maire s’efforce de trouver des relais : pour l’Eurodistrict, il a désigné un délégué connu jusqu’ici essentiellement pour avoir présidé aux destinées de l’Association internationale des amis de Tomi Ungerer ! Pour l’Eurodistrict, il avait créé ce qu’il avait appelé son «think-tank» : un groupe où représentants de la société civile et responsables politiques de différentes tendances se sont retrouvés à trois ou quatre reprises pour ne plus être réunis, sans explication. Pourtant quand on voit le degré d’engagement du côté de l’Ortenau (par exemple pour la désignation du secrétaire général de l’Eurodistrict ou l’élaboration d’une sorte de plate-forme commune d’information et de données), il serait important qu’à Strasbourg aussi, on prenne conscience des enjeux.

    extraits 2ufer 01062010

  • La ville cultive ses jardins familiaux 0 commentaires Espaces verts Ces trois dernières années, quelque deux cents nouveaux jardins ont été aménagés

    « Qu'il pleuve ou qu'il vente », Manuel, 45 ans, le promet, il va bichonner ses plants de tomates et de haricots. Après plus de trois ans d'attente, la ville vient de lui accorder une parcelle dans les jardins familiaux tout juste aménagés, rue du Maquis, à Neudorf. Une aubaine. Actuellement, près de 1 000 Strasbourgeois sont inscrits sur liste d'attente. Afin de répondre au mieux à cette forte demande, la ville poursuit sa politique de développement des jardins familiaux. En trois ans, 200 ont ouvert. En plus des parcelles de la rue du Maquis, une trentaine à l'Elsau viennent d'être affectées. D'autres ouvriront avant novembre, rue de la Musau à Neudorf et sentier Kempf à la Robertsau.

    extraits 20 minutes 26.05.10

  • Robertsau Travaux de taille route de La Wantzenau

    A partir de ce matin et jusqu'au vendredi 4 juin. Les Services de la Communauté urbaine de Strasbourg procéderont à des travaux de taille des arbres d'alignement de la route de La Wantzenau.
    Dans ce cadre, une circulation alternée sera mise en place à partir d'aujourd'hui, mardi 1er juin, jusqu'au vendredi 4 juin, de 8 h 30 à 16 h 30 sur le tronçon entre la piscine de la Robertsau et le Fuchs-Am-Buckel.
    Le stationnement sera également interdit à hauteur des travaux. source dna 010610