Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Robertsau, il s'en passe des choses: En flagrant délit de vol de voiture

    Dimanche dernnier vers 22h 20, une habitante de la rue Schott, dans le quartier de la Robertsau à Strasbourg, remarque deux individus qui tentent de faire démarrer une Polo garée sous ses fenêtres. Elle appelle la police. Rapidement sur les lieux, les fonctionnaires de la Bac surprennent les deux suspects. Ils interpellent sans difficulté Joao Antonio Peste, 35 ans, qui donne dans un premier temps l'identité de son frère.

    Entre-temps, son comparse essaie de s'enfuir. Après avoir trébuché d'un muret, Yann Wojkiechowski, 36 ans, lance une branche en direction des policiers. Il brandit ensuite un couteau à cran d'arrêt. « Comme j'ai pas l'habitude de boire, j'étais surexcité », s'est-il justifié, hier, à la barre du tribunal correctionnel. Le dépistage d'alcoolémie a révélé un taux de 1,64 g/l lié à la vodka qu'il avait associée au Subutex et au Valium.
    Yann Wojkiechowski, dont le casier comporte déjà 24 mentions, a été condamné hier à un an de prison ferme. Joao Antonio Peste a écopé de deux ans d'emprisonnement ferme pour l'usurpation d'identité - c'est la quatrième fois qu'il commet ce délit - et à quatre mois ferme pour le vol. Les deux mis en cause ont été écroués à l'issue de l'audience.

    A.B. Édition du Mer 31 mars 2010

    source dna

  • Appel à candidature Exposition d’Art Contemporain ROBERTS’ART 2010

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    30/03/2010

    Appel à candidature

    Exposition d’Art Contemporain ROBERTS’ART 2010

    Le groupe d’artistes ROBERTS’ART prépare sa 8ème exposition qui aura lieu à l’Escale les 20 et 21 novembre 2010.

    Si vous êtes peintre, graveur, sculpteur ou réalisez des performances, happening, installations  et si vous habitez la Robertsau ou ses proches environs, vous pouvez nous envoyer un dossier de candidature comprenant :

    Vos coordonnées, quelques mots sur votre travail et 4 photos de travaux récents ou d’interventions.

    A adresser avant le 20 avril 2010 à l’Escale « ROBERTS’ART 2010 » - 78, rue du Docteur François – 67000 STRASBOURG

    Un jury se réunira en avril pour sélectionner parmi les candidats ceux qui seront retenus. Les travaux présentés devront être résolument de caractère contemporain.

    Une participation aux frais d’organisation de l’exposition sera demandée à tous les participants.

    Renseignements complémentaires à l'Escale Centre Social et Culturel de la Robertsau - 78, rue du Docteur François. Tel : 03 88 31 45 00

  • ce mardi à partir de 18 h 30 à la maison des associations de Strasbourg (1A, place des Orphelins. : La résiliation des contrats de téléphonie et fournisseurs d'accès internet

    Strasbourg
    Aujourd'hui. Une conférence sur la résiliation des contrats de téléphonie et fournisseurs d'accès internet aura lieu ce mardi à partir de 18 h 30 à la maison des associations de Strasbourg (1A, place des Orphelins. Au programme : Comment analyser son engagement contractuel ? Dans quel cas peut-on résilier son abonnement ? Les formes et les délais de la résiliation. Gérer les problèmes suite à une résiliation litigieuse.
    Termes de l'engagement ? Dysfonctionnement de l'opérateur ? Déménagement ? Se diriger vers la concurrence ? Autant de situations qui peuvent amener à résilier son contrat de téléphonie mobile ou fournisseur d'accès internet.

  • RAPPEL: ce samedi 27 mars 2010, de 20h30 à 21h30, faites un geste pour la planète : éteignez vos lumières, allumez vos consciences !

    ce samedi 27 mars 2010, de 20h30 à 21h30, faites un geste pour la planète : éteignez vos lumières, allumez vos consciences !
    Engagez-vous sur http://www.earthhour.fr/

  • Foire expo de kehl sur l'environnement du 27.03.2010 - 28.03.2010

    Lieu Stadthalle Kehl
    Großherzog-Friedr-Straße 19
    77694 Kehl am Rhein

    entrée gratuite

    Horaires: le 27/03 10:00 h à 18:00 h,  le 28/03 11:00 h à 18:00 h

    die Messe Umwelt Kehl ist die Messe für Energie, Bauen & Wohnen.
    Zahlreiche Aussteller präsentieren auf der Umwelt Messe Kehl umfassende Informationen, Produkte und Dienstleistungen zu den Themen zukunftsorientiertes Bauen, Renovieren, Sanieren, Nutzung regenerativer Energien, Wohnen, Heizen, Bauen und Leben mit Holz, Innovativ Geld sparen und anlegen, umweltgerechte Mobilität sowie schonender Umgang mit Ressourcen.
    Verschiedene Fachvorträge und Informationsveranstaltungen runden das Angebot der Umwelt Messe Kehl ab.

    Angebot: Zukunftsorientiertes Bauen, Renovieren, Sanieren, Ökologische Baustoffe, Niedrigenergietechnik, Passivhaustechnik, Neubau, Massivbau, Fertigbau, Bauen im Bestand, Altbausanierung, Altbaumodernisierung, Renovieren und Sanieren, Dachbegrünung, Wohnen, Ökologische Farben, Bodenbeläge, Dämmung, Feng Shui, Gartenbau, Landschaftsarchitektur, Innenarchitektur, Schutz vor Elektrosmog, Schimmelpilzbekämpfung, Nutzung und Speicherung regenerativer Energien, Solararchitektur, Intelligente Haustechnik, Energiespartechnik, Solarthermie, Photovoltaik, Windenergie, Geothermie, Biomasse, Biogas, Energieberatung, Holz als Brennstoff im Hausgebrauch, Holz in der Landwirtschaft, Umweltgerechte Mobilität, Erdgasfahrzeuge, Autogasfahrzeuge, Solarfahrzeuge, Hybridfahrzeuge, Pflanzenölmotoren, Dieselstaubfilter, Feinstaubfilter, ÖPNV und Carsharing, Schonender Umgang mit Ressourcen, Waldtechnik, Forsttechnik, Regenwassernutzung, Brauchwassernutzung, Kleinkläranlagen, Ökologischer Landbau, Erdstrahlen und Wasseradern, Innovativ Geld sparen und anlegen, Öko-Investment, Grünes Geld, Bausparen, Finanzierung, öffentliche Fördermittel
    Öffnungszeiten: 1.Tag: von 10:00 Uhr bis 18:00 Uhr
    2.Tag: von 11:00 Uhr bis 18:00 Uhr
    Eintrittspreise: Eintritt frei

  • L'Escale, 78 rue du Dr François, à Strasbourg Les Artistes Libres d’Alsace font « Escale » dans l’univers multiculturel Du 27/03/2010 au 28/03/2010

    Les Artistes Libres d’Alsace font « Escale » dans l’univers multiculturel

    L’exposition est ouverte au grand public le samedi de 14h à 19 h
    et le dimanche de 10h à 19 h. Entrée libre

  • le samedi 27 mars 2010 de 10h15 à 12h30 à la médiathèque André Malraux cycle "Des éco-quartiers pour transformer la ville"

    Nous poursuivons les conférences-débat dans le cadre du cycle "Des éco-quartiers pour transformer la ville" initié par la Ville de Strasbourg à l’automne 2008.

    Ainsi nous vous invitons à participer à la prochaine conférence qui se déroulera :

    le samedi 27 mars  2010 de 10h15 à 12h30 à la médiathèque André Malraux

    (Salle des conférences - dans la limite des places disponibles)

    La précédente séance avec Jean-Yves Chapuis a essentiellement permis d’appréhender les questions de la densité sous sa lecture de ville personnelle. Un compte-rendu vous sera par ailleurs envoyé prochainement. Pour cette nouvelle séance du cycle, nous avons souhaité aborder les enjeux de la mixité fonctionnelle pour la ville durable. Nous nous questionnerons sur les avantages et les inconvénients de la mixité en milieu urbain, et nous réfléchirons aux formes urbaines adaptées à une meilleure mixité à travers notamment le projet de l’île de Nantes. Nous accueillerons Vincent Morandeau, chef de l’atelier écoquartier à la direction générale du renouvellement urbain de Nantes Métropole.Son intervention s’intitulera :

    "Travailler, habiter et vivre au sein du même quartier.

    Comment développer et gérer la mixité des activités dans un projet d’écoquartier ? "

  • Un soutien massif aux projets locaux

    La commission permanente du conseil général du Bas-Rhin s'est réunie le lundi 1er mars sous la présidence de Guy-Dominique Kennel à l'hôtel du Département........

    Initiation à l'environnement

    Un soutien est accordé aux centres d'initiation à la nature et à l'environnement (CINE) et structures assimilées (Muttersholtz, Munchhausen, ferme Bussière extrait....dna de ce jourà la Robertsau)....

    Commentaires :  Ah combien pour quels projets on n'en sait rien. Tout est opaque au Département et à la Région dont les débats ne sont jamais mis en ligne et dont on a jamais aucun Compte-rendu. Pas étonnant que ces 2 collectivités soient aussi peu connues des électeurs et citoyens. A ce sujet, nous sommes attentifs à la position de ces 2 collectivités par rapport au projet GCO (Grand Contournement Ouest).

    NB : le relookage du site du Département est franchement nul ...tout en noir et les rubriques peu visibles  eet attractives comme vous pouvez le constater en cliquant ici.

  • Revoir en vidéo les points clefs du dernier conseil municipal de Strasbourg du 22 mars 2010

    Il vous est proposé d'écouter et de voir les vidéos les plus pertinentes en cliquant directement les points ci-dessous :

    ordre du jour

    16. Communication sur les projets sur l'espace public : réaménagement de la place Arnold.

    18. Délibération cadre portant sur la mise en oeuvre d’une stratégie de développement d'une agriculture locale durable et innovante répondant aux besoins alimentaires de la population.

    31. Question de M. Merger sur les musés

    32. Question de M. Grossmann

  • Le Conseil Municipal du lundi 22 mars en direct sur internet à partir de 15h

    Le Conseil Municipal du lundi 22 mars en direct sur internet à partir de 15h

    Le Conseil Municipal de Strasbourg du lundi 22 mars 2010 fera l’objet d’une retransmission directe et intégrale ICI à partir de 15h.

    Il sera accessible en vidéo, en audio et sur iPhone.

    Parmi les principaux points qui seront abordés dans le cadre du prochain conseil municipal, figurent :

    - La rénovation du patrimoine scolaire avec notamment la nécessité d’améliorer les performances énergétiques des bâtiments
    - La signature d’une convention avec la Chambre d’agriculture en vue de la mise en place de circuits courts

    Pour en savoir plus, retrouvez l’ordre du jour complet sous la rubrique : municipalité / les conseils municipaux.

    Comme à chaque fois, les vidéos du conseil seront mises en ligne le lendemain de la séance pour un visionnage en différé.




  • Expostion

    Catherine Metz, à la Clinique de l'Orangerie, 29, allée de la Robertsau, tous les jours jusqu'au 30 avril.

  • robertsau : le dernier des Mohicans-Maraîchers

    La famille de Jean-Pierre Andrès est installée à la Robertsau depuis 1928. L’exploitation ne fait plus que de la vente aux particuliers. (Loïg Loury / CUEJ) La famille de Jean-Pierre Andrès est installée à la Robertsau depuis 1928. L’exploitation ne fait plus que de la vente aux particuliers. (Loïg Loury / CUEJ)
    L’eldorado des terres agricoles

    Les surfaces cultivées couvrent un tiers du territoire de la CUS. Des espaces en principe protégés mais convoités par la collectivité en manque de terrains.

    A la Robertsau, le dernier des maraîchers tient bon. Dans les années 1980, une cinquantaine de producteurs de fruits et légumes était installée dans ce quartier de Strasbourg. Aujourd'hui il n'en reste plus qu'un, coincé au cœur d'un quartier résidentiel. Jean-Pierre Andrès a repris l'exploitation familiale en 2002 : « Je revois encore les maisons se construire autour de nous. Avant, il n'y avait que des champs. » A la Robertsau comme partout dans la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS), la ville grignote les terres agricoles.
    Aujourd'hui les exploitants agricoles ne sont plus que 200, contre 270 en 2001. Lors d’un départ en retraite, la terre perd en général sa vocation agricole. « Hormis les fils d'exploitants, aucun agriculteur ne s’installe plus en zone urbaine aujourd'hui. Il faudrait une fortune », constate Christian Dirwimmer, chef de service de la Safer dans le Bas-Rhin (Société d'aménagement foncier et d'établissement rural), l'organisme chargé de gérer le foncier agricole. Dans la course à la terre, la collectivité est devenue hors de prix.

    L’espace cultivé est grignoté

    Résultat : la surface agricole s'amenuise. Soit les terres sont vendues par leurs propriétaires à un promoteur immobilier : « Avant la crise, on venait chaque année nous faire une offre », explique Jean-Pierre Andrès. Soit les terres sont achetées ou réquisitionnées par une collectivité pour un projet d'aménagement. Dans le second cas, la terre est grignotée petit à petit : deux-tiers des exploitations de la Communauté ont perdu en surface au cours des dix dernières années. Malgré cela, dans les 28 communes qui composent la CUS, les terres agricoles représentent toujours plus de 10 000 hectares, soit le tiers du territoire.
    A priori, personne ne peut y construire un lotissement ou une salle de concert, sauf modification des plans d'urbanisme. Ces surfaces sont protégées par leur classement en « zones agricoles » et « non-constructibles ». Le reclassement demande du temps et beaucoup de concertation. C'est la collectivité qui décide, avec la Chambre d'agriculture et la Safer....

    extraits et source mcsinfo rédacteurs Romain Mielcarek, Catherine André, Benjamin Poulain, Jean-Baptiste Durand, Mayore Lila Damji

  • 11ème édition du printemps du cinéma 3,5 € la place partout en france du 21 au 23 mars 2010

    pour + d'infos cliquer ici

  • Robertsau - Pêcheurs Samedi 20 mars

    Communiqué :

    • Le Club Mouche Strasbourg 1897 - Samedi 20 mars de 14 h à 18 h réunion au club-house de l'association, chemin du Grand-Beltzwoerth à Strasbourg avec au programme: montage de mouches émergeantes pour débutants, montages de diverses mouches pour le réservoir pour monteurs confirmés. Thème de l'après-midi: présentation et explication de la pêche en réservoir.
    • Le Club Mouche Robertsau 67. - Samedi 20 mars à partir de 14 h, école de pêche pour débutants et moucheurs confirmés au chalet de pêche du Rohrkopf, route du Glaserswoerth (prolongement du quai Jacoutot) à la Robertsau. Animations diverses: montage mouche et leçon de lancer. Veuillez apporter votre matériel. Vente de cartes de pêche. Ouverture de la pêche au Rohrkopf, dimanche 4 avril de 7 h à 17 h. Prochaine réunion samedi 10 avril à 14 h au chalet du Rohrkopf.
  • Semis liberté strasbourg(sam 20/03 à 11 h) Vous avez vu ce soleil ???

        Ca tombe bien, vous aviez prévu de venir ce samedi jardiner la ville avec nous !  Les graines, par dizaines de paquets, 
    frémissent d'avance
    à l'idée d'être semées :

    Samedi 20 mars à 11 heures place Sainte-Madeleine

    Après ce bel hiver bien glagla, voici venu le temps des semis.Foin des parterres tirés au cordeau, il est temps
    pour les plantes de s'évader des bacs à fleurs ! L'AHBAK et la CREP vous donnent rendez-vous
    samedi 20 mars à 11 heures, au jardin partagé de la place Sainte-Madeleine à la Krutenau. Graines en mains,
    nous irons cultiver la ville, rendre hommage, à coup d'herbes folles, à ses friches, ses failles, ses délaissés. Des plantations sauvages dans nos rues, d'où germera notre cheminement collectif poético-végétal.

    Lire la suite (affiche + tract + photos) :
    http://crep.strasbourg.free.fr/spip.php?article147

    Nous vous attendons nombreux ! N'oubliez pas : une bouteille d'eau pour arroser les semis ; des outils de
    jardinage ou bien une vieille cuillière kapput ; votre appareil photo ; de quoi pique-niquer ; votre bonne humeur...
    printanière !

    CREP - Collectif de Réappropriation de l'Espace Public
    http://crep.strasbourg.free.fr/

  • GCO les positions des candidats aux régionales

    JACQUES BIGOT, PRÉSIDENT DE LA CUS, TÊTE DE LISTE PS-EUROPE ÉCOLOGIE : « Le GCO constitue une mauvaise réponse à un vrai problème. Ce projet, qui mangera des terres agricoles, ne constitue pas une solution à l'engorgement de Strasbourg. De plus, il sera doté d'un péage dont on ne connaît pas le coût. On voit ce que cela donne au tunnel de Ste-Marie-aux-Mines où les poids lourds continuent à passer par les cols. Même s'il est prévu une concession, l'État, dans un courrier aux collectivités en 2006, a laissé entendre qu'il leur faudrait peut-être cofinancer le projet. La Région Alsace, si demain nous sommes majoritaires, n'y participera pas. La CUS non plus. »
    PATRICK BINDER, CONSEILLER RÉGIONAL, TÊTE DE LISTE FRONT NATIONAL : « J'ai toujours été opposé au GCO qui ne fera que renforcer la sururbanisation de notre petite région au détriment des surfaces agricoles. Les études prouvent que le report de circulation sur le GCO désengorgera très peu la ceinture strasbourgeoise, et le tout pour un coût exorbitant. La seule solution consiste à diminuer le transit routier international notamment en développant le ferroutage. Si on était dans une république vraiment démocratique il y aurait un référendum sur le sujet dans le Bas-Rhin. »
    PHILIPPE RICHERT, SÉNATEUR, TÊTE DE LISTE MAJORITÉ ALSACIENNE : « Je m'étonne de la période à laquelle cette décision est rendue mais c'est une décision que je ne remets pas en cause. Beaucoup s'étaient réjouis de l'avis rendu par le rapporteur public et de l'indépendance du Conseil d'État. Il s'agit aujourd'hui d'avoir la même position. Les collectivités locales doivent cependant regarder comment à l'ouest du département du Bas-Rhin on peut mieux relier le Kochersberg à Strasbourg. Cela passe par la réalisation d'un transport en site propre, un bus à haut niveau de service, avec voie dédiée et sans feux, que l'on pourra remplacer le cas échéant par un tramway. »
    ANDRÉ REICHARDT, PRÉSIDENT SORTANT DU CONSEIL RÉGIONAL : « Comme Adrien Zeller, je n'ai jamais fait mystère de mon soutien au GCO. Il permettra de terminer l'axe autoroutier nord-sud et de faciliter le transit des poids lourds pour lesquels il sera obligatoire. Mais il est vrai que ce projet ne réglera pas tous les problèmes d'accès à Strasbourg. S'il n'est pas question que les collectivités y mettent de l'argent, le GCO nécessitera des mesures d'accompagnement comme la mise en service d'un transport collectif en site propre sur l'axe Wasselonne-Strasbourg. »
    GUY-DOMINIQUE KENNEL, PRÉSIDENT DU CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN : « La décision du Conseil d'État rejoint l'avis constant du conseil général depuis 2005. La problématique est complexe et je reconnais que certains arguments des opposants sont recevables, mais il faut aussi entendre les riverains de l'A 35 et ceux qui sont dans les bouchons. Je m'inscris en faux contre ceux qui disent que nous sommes pour le tout route : le GCO n'est pas la solution unique. Il y a aussi le transport en site propre entre Wasselonne et Strasbourg. En matière environnementale il y aura des compensations et des mesures d'accompagnement. »
    MAURICE WINTZ, PRÉSIDENT D'ALSACE NATURE : « Je suis un peu surpris car les conclusions du rapporteur public étaient à l'opposé de la décision rendue. Je précise qu'il reste d'autres contentieux en cours au tribunal administratif concernant le GCO et on va continuer à suivre les démarches administratives liées au projet pour les contester. Notre contre-expertise a montré que le report de circulation ne sera pas efficace. La DUP ne vaut pas décision de travaux et ne marque pas la fin du processus. La guerre de tranchées va continuer. On va essayer de remobiliser au maximum en faveur d'une alternative qui fait notamment appel au ferroutage et à des systèmes de transports collectifs performants. »
    LE COLLECTIF « GCO NON MERCI » : « Cette décision est incompréhensible. Elle ne fait que renforcer notre détermination. Les conclusions du rapporteur public sont une arme de plus dans la poursuite farouche de notre combat pour faire tomber ce projet prédateur de près de 400 hectares de terres fertiles, incohérent avec les enjeux énergétiques, climatiques, de santé publique et qui réduit à néant les espoirs mis dans le Grenelle de l'environnement. »

     

    Édition DNA du Jeu 18 mars 2010

    Commentaire :  la véritable utilité du projet GCO reste à démontrer, d'autant qu'il sera à péage et qu'il n'absorbera qu'un faible trafic de l'ordre de ...4 % de l'autoroute A35.

    De plus, tout projet routier oblige les collectivités locales à cofinancer de l'ordre de 25 à 50% avec l'ETAT la réalisation du GCO par une part significative de nos impôts ! Ce qui veut dire, n'en déplaise aux candidats qu'ils seront OBLIGES DE PAYER une somme de 185 millions d'€ sur les 370 millions d'€ (coût toal estimé du GCO).

    Un GCO a été réalisé en Ecosse du même type et a donné un fiasco financier voir les tarifs en avant-goût pour les alsaciens en cliquant ici
  • Le Conseil d'Etat maintient le projet de Grand contournement ouest à Strasbourg

    Ignorant l'avis du rapporteur public, le Conseil d'Etat a décidé aujourd'hui de maintenir la Déclaration d'utilité publique du Grand contournement ouest de Strasbourg. Le projet n'est donc plus bloqué. Une information qui va relancer la campagne des régionales dans le Bas-Rhin.communiqué diffusé en tout début d'après-midi, le collectif opposé au Grand contournement ouest, qui regroupe des agriculteurs et des élus du Kochersberg, indique que le Conseil d’État n’a "pas suivi les recommandations du rapporteur public et a maintenu la Déclaration d’Utilité Publique du Grand Contournement Ouest".

    "Les conclusions du rapporteur - qui est, dans la grande majorité des cas, suivi par les juges - étaient pourtant accablantes et rejoignaient sur de nombreux points les arguments du collectif", déplorent les opposants à cette voie de contournement de Strasbourg qui est dans les cartons depuis des années et qui a déjà suscité des manifestations publiques.

    "Cette autoroute à péage ne désengorgera pas l’agglomération strasbourgeoise, n’améliorera pas les flux de grand transit dans le Bas-Rhin, coûtera d’une manière ou d’une autre de l’argent public, argent qui manquera cruellement à la mise en place des bonnes solutions", écrivent encore les opposants qui révèlent dans leur communiqué la décision du Conseil d'Etat.

    Le collectif anti-GCO annonce la "poursuite farouche du combat pour faire tomber ce projet prédateur de près de 400 ha de terres agricoles fertiles, incohérent avec les enjeux énergétiques, climatiques, de santé publique et qui réduit à néant les espoirs mis dans le Grenelle de l’environnement".

    La CCI de Strasbourg, le conseil général et le conseil régional se sont prononcés pour le contournement de Strasbourg. L'actuel maire de Strasbourg, Roland Ries, le président de la CUS, Jacques Bigot, qui est tête de liste PS-Europe Ecologie aux régionales sont opposés à ce contournement. Philippe Richert, sénateur UMP et tête de liste également aux régionales est pour ce contournement.

    Par sa décision, le conseil d'Etat relance le débat sur ce projet à quelques jours du deuxième tour des régionales. Les conseillers qui ont pris cette décision ne devaient certainement pas l'ignorer.

    Un débat très technique a opposé par le passé les promoteurs de cette voie de contournement et ses adversaires.

    Les partisans du GCO avancent eux aussi des arguments de type environnemental : à l'heure actuelle, l'agglomération de Strasbourg est coupée en deux par l'autoroute qui sépare quartiers ouest et centre ville et génère une importante pollution atmosphérique. Une voie de contournement faisant le lien entre les autoroutes qui arrivent au nord de Strasbourg et celles qui se trouvent au sud de Strasbourg permettraient, estiment-encore les partisans du projet, de fluidifier la circulation.

    Les adversaires développent eux d'autres arguments : ils ne croient pas qu'une autoroute à péage délestera l'autoroute dans sa portion strasbourgeoise ; ils estiment aussi que le principal problème de circulation est ouest-est (entrées de l'agglomération strasbourgeoise) et non nord-sud (trafic de transit) ; ils déplorent enfin que l'on sacrifie des terres agricoles.

    source dna de ce jour

    Christian Bach

  • Atelier de la terre samedi 27 mars de 14h 30 à 22 h au centre St-Thomas, 2 rue de la Carpe-Haute à La Robertsau

    Avant le 19 mars. Un « atelier de la terre », avec Mô Juan, sculpteur et peintre, sur le thème « Prendre de la terre, la malaxer, la modeler, trouver un volume, ajouter un regard, une vie » aura lieu samedi 27 mars de 14h 30 à 22 h au centre St-Thomas, 2 rue de la Carpe-Haute à La Robertsau. Participation : 30 €. Date limite d'inscription : vendredi 19 mars. Renseignements et inscriptions : Les Ateliers de la Parole Tél: 03 88 21 29 98/ Tél: 06 85 81 16 16, foietculture@ hotmail.com

  • Strasbourg Castors d'Alsace e lundi 15 mars de 20 h à 22 h.

    Lundi 15 et mercredi 17 mars. La semaine prochaine auront lieu deux soirées d'information Castors au 13 rue de Dunkerque à Strasbourg. Le lundi 15 mars de 20 h à 22 h. Le thème abordé sera : installation sanitaire, conception de l'installation et raccordements. Le mercredi 17 mars de 20 h à 22 h. Le thème abordé sera : assainissement et écoulements sanitaires.
    Renseignements : Tél: 03 88 61 77 66 - site internet : www.castorsdalsace.org.

  • CONCERT de l’Ensemble Instrumental VOLUTES : Jeudi 18 mars 2010 à 20h30 A l’Escale

    CONCERT de l’Ensemble Instrumental VOLUTES

    Direction : Etienne Bardon

    Soliste : Pauline HAAS, harpe


    Jeudi 18 mars 2010 à 20h30

    A l’Escale

    Programme :

     

    J.M. ERB « En Dordogne » pour orchestre à cordes

     

    F. SCHMITT Andante et Scherzo pour harpe et orchestre à cordes

    A. CAPLET Conte fantastique

    « Le masque de la mort rouge » pour harpe et orchestre à cordes

     

    A. DVORAK Suite tchèque op.39

     

    L’Escale : 78 rue du Dr François, Strasbourg-Robertsau

    Renseignements : 03 88 41 82 16

    Billetterie à l’Escale à partir du 11 mars – Caisse du soir

    Tarif : 13 €, 10 €, 6 €

  • Electiuons réginales strasbourg

    suivez en direct ce qui se pqsse à strsabourg

  • Exposition au Bon Pasteur samedi 13 et dimanche 14 mars

    La salle du Bon Pasteur accueillera, les samedi 13 et dimanche 14 mars, une exposition réunissant une dizaine d'artistes de tous horizons.

    12, boulevard Jean-Sébastien Bach, ce samedi 13 mars de 10 h à 19 h et dimanche 14 de 9 h 30 à 17 h 30. Entrée libre. Vente d'une oeuvre de chaque artiste au profit de l'association Arkestra et de ses projets de soutien aux enfants des favelas du Brésil.

  • Strasbourg / Un campement de gens du voyage au Wacken

    La grogne monte au tennis club

    Le Tennis Club de Strasbourg s'inquiète des conséquences de l'installation d'un campement de gens du voyage en face de ses locaux, au Wacken, depuis plusieurs semaines. Son président, Bernard Braun, s'en est ému auprès de la municipalité, qui dit pourtant « faire au mieux ».

    Bernard Braun se veut ouvert à la discussion, mais il ne cache pas une certaine impatience. Depuis trois mois, plusieurs dizaines de caravanes de la communauté des gens du voyage sont stationnées sur le parking de la piscine du Wacken, à quelques mètres du Tennis Club de Strasbourg (TCS) qu'il préside.
    Une cohabitation « imposée » selon lui pour la deuxième année consécutive et qui ne va pas sans poser de problèmes. « Ce n'est pas une question d'ostracisme, mais le parking n'est pas fait pour accueillir un tel campement », estime le président du TCS. Appuyé par le directeur du club, Bernard Braun cite « les gens qui font leurs besoins où c'est possible », « les conditions d'hygiène inexistantes », « les branchements électriques sauvages qui traînent à proximité de bouteilles de gaz » mais aussi, et surtout, « un vrai problème de sécurité ».

    « Ce n'est pas à nous
    de payer les pots cassés »

    « L'ambiance a changé depuis le mois de janvier, argumente Bernard Braun. Les actes d'insécurité, de l'ordre de l'intimidation, se sont multipliés. » Un « feu de joie » a ainsi été allumé en pleine journée à l'occasion d'une fête sur le campement.
    Mercredi dernier, en fin de matinée, un couteau a été lancé vers l'entrée du club, sans faire de blessé. La police est intervenue mais pour les dirigeants du club, son action est loin d'être suffisante....

    extrait dna du 120310

  • le 16 mars à 19 h rencontre à la médiathèque de la robertsau avec David Foenkinos

    Entrée lobre dans la limite des place disponibles

    David Foenkinos, avec son 8ème roman "la délicatesse" aborde sa vision des relations humaines, ne laisse pas indifférent!

    Venez nombreux !

     

  • Nature(s)...nature ! du 17 mars au 17 avril 2010

    A partir du 17 mars et pendant un mois, l’opération "Nature(s), Nature" décline de nombreux événements autour de la biodiversité et du développement durable.

    Du 17 mars au 17 avril, Strasbourg, son agglomération mais aussi l’Ortenau seront le cadre de nombreuses manifestations, animations et conférences autour de quatre principaux thèmes : la Semaine des alternatives aux pesticides, "A l’eau la Terre, ici Strasbourg", la Semaine du développement durable et la Semaine européenne de la biodiversité.

    Congrès des Réserves Naturelles de France : une dimension transfrontalière

    L’eau, source de biodiversité

    La biodiversité en milieu urbain

    Téléchargez le programme au format PDF

    source strasbourg

    16:19 Publié dans environnement, Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, politique&environnement, Strasbourg | Lien permanent | Commentaires (0) | Envoyer cette note | Tags : nature, strasbourg, biodiversité

  • Du Vendredi 19 mars et le Lundi 22 mars 2010 thème « 9 milliards d’hommes…et l’eau »

    Conférences

    Des conférences pour le grand-public, les étudiants et les professionnels

    Premier axe de l’événement : l’organisation de conférences et tables rondes, espaces de réflexion et de sensibilisation sur le thème « 9 milliards d’hommes…et l’eau ».

    Le Vendredi 19 mars et le Lundi 22 mars 2010, AQUAeme organise une conférence au Parlement Européen de Strasbourg dans laquelle des politiques et des experts seront invités à débattre sur 9 thématiques.

    Le Samedi 20 mars et le Dimanche 21 mars des personnalités du monde de l’eau sont invitées à la Cité de la Musique et de la Danse pour des conférences de 1 heure chacune.

    Inscriptions obligatoires, vendredi 12 mars au plus tard, sur le site en cliquant ici sur aleaulaterre

    flyer1

  • Robertsau Yves Le Tallec : toujours le plaidoyer pour le tramway

    Le conseiller général (UMP) de la Robertsau ne s'en lasse pas. Dans une nouvelle lettre au maire de Strasbourg, Roland Ries, il revient sur la nécessité qu'il y a de prolonger la ligne de tramway E vers le coeur de son quartier. Il s'agit, en deux ans, de « plus d'une dizaine de courriers » où M. Le Tallec développe les mêmes arguments. Le tout, dit-il « sans avoir obtenu la moindre réponse claire ou argumentée pour justifier le refus de mettre en oeuvre cette extension ».
    Ce « refus manifeste », M. Le Tallec le « regrette amèrement », d'autant que ce projet « est réellement attendu par la population ». « Il ne serait pas admissible pour les Robertsauviens de voir cette extension inscrite dans le schéma des transports à échéance 2025 sans avoir la certitude qu'elle puisse se faire rapidement ou encore qu'elle soit précédée par des extensions vers le sud de l'agglomération où elles sont moins attendues et justifiées », appuie le conseiller général, qui propose même que cette extension se fasse avec une « voie unique ». En revanche, M. Le Tallec « comprend et partage » le souhait de réaliser une extension vers Kehl et le Port-du-Rhin.

    source DNA du 09:03:2010

    Observations : Après Christine Lagenfeld, voici le Conseiller Général qui fait un peu de média pour le prolongement du Tram vers la place de la Vignette.... Que ne l'a-t-il pas fait lorsqu'il était aux commandes..Îl est vrai qu'il n'avait que peu de pouvoirs, Robert commandait. Tout le éonde sait que la fréquentation de cette ligne est si faible qu'elle en est désastreuses ansoublier les pauvres du quartier des XV qui n'ont vraiment peu de transport en commun....:.

  • Du 8 au 14 mars 2019 LE RECYCLAGE Le nouveau défi de la Ligue contre le Cancer…

    L’année 2010 est l’année de tous les défis pour la Ligue. Ensemble, relevons celui lancé par le Comité du Bas-Rhin : mettre en place un maximum de bacs de collectes de cartouches d’imprimantes dans les entreprises à travers le département.

    Les particuliers peuvent aussi apporter leur contribution à ce défi. En effet, des bacs de collecte seront à la disposition du grand public durant toute la semaine nationale de lutte contre le cancer, du 8 au 14 mars 2010.

    Chacun pourra déposer ses cartouches d’imprimantes usagées dans différents lieux de collectes strasbourgeois et ainsi soutenir la Ligue. Un geste simple, gratuit, mais de la plus grande importance pour la cause nationale qu’est la lutte contre le cancer (plus d'infos dans la rubrique ACTIONS / MANIFESTATIONS).

    Durant cette semaine, notre Comité organisera sa traditionnelle vente de fleurs dans les hôpitaux et cliniques de la région (points de vente dans la rubrique ACTIONS - Manifestations).

    plus de détail et d'infos en cliquant sur liguecancer

  • 5e Rencontres Européennes de Littérature Vendredi 12 et samedi 13 mars 2010 à Strasbourg

    Pendant deux jours, l'Association Capitale Européenne des Littératures (ACEL) met à nouveau à l'honneur des auteurs et des textes d'ici et d'ailleurs.

    Les invités d'honneur sont cette année Alberto Manguel et l'actrice Dinah Faust.

    70 ans après sa mort, hommage sera rendu à René Schickele (1883-1940), "citoyen français und deutscher Dichter", romancier, essayiste, poète et dramaturge, et à ses traductrices, Irène Kuhn et Maryse Staiber, avec François Pétry. Charles Fichter proposera une nouvelle approche historique de l'itinéraire du grand écrivain, ami de Thomas Mann et animateur du mouvement pacifiste avec Romain Rolland et Stefan Zweig. Aline Martin et Bernard et Dorothea Magnin donneront à entendre les textes de René Schickele en allemand et en français (vendredi à 16h30).

    Les Rencontres Européennes de Littérature recevront également le poète Pierre Dhainaut et rendront hommage à la grande poétesse grecque contemporaine Kiki Dimoula.

    La remise solennelle des Grands Prix de Littérature de Strasbourg aura lieu dans les salons d'honneur de l'Hôtel de Ville : pour le Prix Européen de Littérature, par Roland Ries, Sénateur-Maire de Strasbourg, pour le Prix de Littérature Francophone Jean Arp, par Alain Beretz, Président de l'Université de Strasbourg, et Denis Louche, Directeur de la DRAC Alsace, et pour le Prix du Patrimoine Nathan Katz, soutenu par l'OLCA, par André Reichardt, Président du Conseil Régional (samedi 13 mars à 13 h, Hôtel de Ville, place Broglie).

    + d'infos en cliquant ici

  • L'Europe sur les rails de la grande vitesse Mercredi 10 mars à 19h30

    Le Mouvement européen Alsace organise une conférence mercredi à 19h30 sur le thème de L'Europe sur les rails de la grande vitesse avec Michel Caniaux, délégué général d'Altro (Association logistique transport ouest). Dans les salons de l'Association parlementaire européenne, 76 allée de la Robertsau. Entrée libre et gratuite sur inscription: Tél: 03 88 25 19 49. mouveuro.alsace@orange.fr