Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les ProGCO ont tout faux

.....Anne Schumann, conseillère communautaire d'opposition, qui suppose que « l'ASPA n'invente pas de recommandations » et se demande pourquoi l'estimation ne figure pas sur le rapport mis en ligne. « Il y a là un véritable problème de santé publique. Si le GCO n'est pas la panacée, c'est un moindre mal pour Strasbourg », puisqu'il permettrait de réduire le flux de véhicules sur l'A4 et l'A35, selon la conseillère communautaire, privée de motion au dernier conseil de CUS en attendant que le Conseil d'Etat statue sur la déclaration d'utilité publique (DUP) dont bénéficie le nouveau tronçon d'autoroute. La décision est attendue sous peu.
« Ces résultats risquent d'apporter de l'eau au moulin des pro GCO ». En annotant le document l'été dernier, Roland Ries ne croyait pas si bien écrire. Le vice-président de la CUS chargé des transports s'en tient à son argumentation. « En admettant qu'il réduise de 10 à 15% le trafic [soit la part du transit, ndlr] sur l'A35, le GCO exporte les nuisances et met en difficulté le comportement vertueux dans les communes voisines », notamment le recours aux transports en commun. Le principal problème, celui de la desserte de l'agglomération, ne serait alors pas résolu....extraits dna de ce jour

Commentaire : Le GCO c'est pas la solution. Ce n'est âs en diluant la pollution sur toute la plaine d'Alsace que l'on rédura la pollution. La solution est dans le développement du transport public et ...le péage urbain pour l'accès au centre ville. Ce n'est pas encore très populaire mais...

Les commentaires sont fermés.