Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Bilan robertsau 2009

    Pour l'année 2009, cela a été une année pleine de surprises:

    les +(plus)

    • en théorie, on aurait réglé la circulation sur le secteur St Anne : on attend  de voir la réalité des travaux
    • Rue lejeune peut mieux faire car les plots mis en place route de la wantzenau n'empêchent pas les automobilistes indiscipliés de prendre des risques...
    • l'aménagement du ploon rue mélanie fait encore la place trop belle à la voiture
    • mais  par contre l'aménagement de la rue jeanne d'arc fait l'unanimité car elle a maintenant une âme et les riverains sont très heureux ils pourront faire la fête de la l'église

    les ------- (moins)

    • les projets de circulation et de pénétrantes en découpant la robertsau en tous sens
    • la liaison interports donne dans le même registre
    • la forêt de la robertsau qui n'est toujours pas classée...
    • le fonctionnement plus que cahotique du conseil de quartier avec la fuite des tirés au sort...
    • des projets qui ne sont pas présentés au conseil de quartier contrairement à ce qui était engagé par le Maire
    • des projets de lotissement pleins les cartons et que l'on ne montrera  pas encore...

     

    soyons rassurés...... des surprises encore des surprises

    Bonne anné 2010 pour la Robertsau

  • Spécial fêtes : Roger Siffer un zoom sur 2009

    siffer 72 dpi

    Pour moi, l’événement le plus intéressant de 2009 aura été ce lièvre levé sur l’identité nationale par Monsieur Besson qui s’est transformé en France en islamophobie et antisémitisme.

    Pour les Alsaciens, identité, en plus écrit au singulier, est assez troublant. Sur scène, pendant la revue, je demande au public de se méfier parce qu’avec ce genre de débat, les Alsaciens finiront dans un charter et seront renvoyés à Kehl. C’est pourquoi, le théâtre de la Choucrouterie organise les 1, 2 et 3 avril un festival des identités régionales intitulé «Donne ta langue au Blues» et «Sing wie dir de Blues gewachst esch» ou on offrira des pommes pour la tentation de la diversité. Durant ce festival, on chantera dans toutes les langues, en français, alsacien, allemand, Yddish, tzigane, arabe, turc etc. Tout le monde est bienvenu.

    ......

    Bonne année, güedi Rutsch…

    Roger Siffer

    source extrait et - d'infos en cliquant sur   2ufer

  • Robertsau : L'explorateur Louis Gustave BINGER est né à la Robertsau

    binder1.jpgL'explorateur Louis Gustave BINGER est né à la Robertsau le 14 octobre 1856 d'une mère
    strasbourgeoise et d'un père lorrain. Le promeneur peut encore voir sa maison natale au
    n° 43 de la rue de la carpe haute (anciennement rue du quartier bleu), une belle demeure du
    XIIIème siècle, au toit à la Mansart, reconstruite en 1981 après un incendie.
    Louis Gustave BINGER réalisa deux grandes explorations pour le compte du gouvernement.
    La première exploration réalisée de 1887 à 1889 le conduisit de Bamako au Mali à Grand-Bassam
    sur le littoral de la Côte d'Ivoire, soit 4000 kms de brousse, de marigots, d'embuches. Seul européen
    accompagné de porteurs et d' ânes, il passa par Kong, Bobo-Dioulasso, Ouagadougou, Salaga,
    Bondoukou, signa de nombreux traités commerciaux et ramena maints renseignements, relevés
    topographiques, descriptions de graines et plantes pour le Muséum d'Histoire Naturelle, dessins etc..
    qui le rendirent célèbre.
    Il reçut en 1892 la mission de tracer la frontière entre la Côte d'Ivoire et le Ghana avec une commission
    anglaise, dont la relation est un bonheur pour le lecteur.  .
    binder2.jpgRentré à Paris, il fut directeur des affaires d'Afrique au Ministère des Colonies, pendant dix ans,
    constituant les dossiers des affaires très importantes de l'époque, dont celui de Fachoda.
    A 80 ans, le 10 novembre 1836, il mourut à l'Isle-Adam ( Val d'Oise) après une vie au service
    du Pays.




    binder3.jpgPour en connaître davantage sur cet homme passionné de l'Afrique et des rapports humains,
    voir le blog :

  • Robertsau : rues dégagées en 1ère priorité en cas de neige

    Vous trouverez ci-dessous la carte de la Robertsau avec les rues prioritairement dégagées en cas de chute de neige..

    C'est à savoir en ce moment.

    .PRO_DENEIG_Roberts_52009.pdf

  • 10 conseils pour un Noël écolo

    1. Oubliez le sapin artificiel. Il nécessite une grande consommation d'énergie, à la fois pour sa fabrication et sa destruction. Et comme on le change en moyenne tous les 3 ans, sa durée de vie ne compense pas son empreinte écologique. Optez plutôt pour un sapin naturel, que vous jetterez ensuite avec les déchets verts pour qu'il soit recyclé, ou que vous planterez dans votre jardin s'il n'a pas trop souffert de son séjour en intérieur. Amoureux des conifères, vous pouvez aussi vous offrir un pin de Norfolk, que vous garderez toute l'année.

    10 conseils pour un Noël écolo

    REUTERS/Kevin Lamarque

    2. Adieu le calendrier de l'Avent jetable. Bien mieux: le calendrier durable, en feutre ou en tissu, que vous garnissez de chocolats et de friandises et que vous réutiliserez l'année prochaine.

    3. Côté déco, évitez les guirlandes de lumières classiques. Préférez-leur des guirlandes à LED, qui consomment moins d'énergie, ou bien, pour le jardin, des guirlandes à énergie solaire: elles fonctionnent jusqu'à 6 heures d'affilée et s'allument automatiquement lorsque la nuit tombe. A éviter également: les produits made in China, dont le bilan carbone est élevé à cause du transport.

    4. Sur la table et dans la maison, optez pour des bougies en cire végétale, le plus souvent dérivées du soja, qui ne contiennent pas de pétrole.

    5. Pour le repas de Noël, choisissez des fruits et des légumes de saison, produits localement. Leur empreinte écologique sera moins élevée.

    Pensez aux cadeaux immatériels : bon pour un massage, un soin du visage, une pièce de théâtre...

    DR

    Pensez aux cadeaux immatériels : bon pour un massage, un soin du visage, une pièce de théâtre...

    6. Plutôt que du saumon d'élevage, servez du saumon sauvage labellisé MSC (Marine Stewardship Council), pêché dans le respect des ressources marines.

    7. Choisissez des cadeaux utiles, qui ne finiront pas dans un placard, et que vous aurez achetés dans un commerce de proximité. Privilégiez ceux qui ne sont pas trop emballés, ou bien avec un emballage recyclable.

    8. Offrez écolo : un saladier en vinyle recyclé, un panier pour faire ses courses, qui évitera d'utiliser des sacs plastiques, un livre de jardinage bio. Pensez aussi aux cadeaux immatériels : bon pour un massage, un soin du visage, une pièce de théâtre...

    9. Emballez vos cadeaux avec du papier recyclé ou un emballage de récup'. Pourquoi pas un tissu ou un foulard, que vous nouerez selon la méthode japonaise du furoshiki.

    10. Une fois les festivités terminées, n'oubliez pas de trier vos déchets !

    source  express

  • Navette Robertsau un plus pour les habitants du secteur Renaissance à/c du 04/janvier 2010

    Navette Robertsau : nouvel itinéraire à partir du 4 janvier

    A partir du lundi 4 janvier 2010, pour mieux répondre aux besoins de déplacements observés, l'itinéraire de la Navette Robertsau est modifié et reliera dorénavant Robertsau Boecklin à Philippe Thys.
    Pour plus d'informations, téléchargez le dépliant spécifique et la nouvelle fiche horaire.

    Commentaire : la navette sera enfin utile et permettra en attendant la  prolongation du tram rue de la renaissance à l'horizon 201., 202. de profiter du terminus rue des fleurs

  • Conseil municipal de la ville de Strasbourg - Lundi 7 décembre 2009 points clef

    2. Contrat de territoire de l’agglomération de Strasbourg 2009-2014

    c'est à écouter

  • un portail avec lequel se déplacer

    Tracer sa route sur la Toile. Les dix autorités organisatrices de transports alsaciennes ont annoncé hier le lancement d'un portail Internet commun le 1er février. Baptisé Vialsace, le système d'information multimodale couvrira « l'intégralité des réseaux de transport public » du territoire. Il permettra notamment de calculer son itinéraire en voiture, en train, en tram et en bus. Mais aussi de vérifier des horaires et d'établir des correspondances, y compris dans le Bade-Wurtemberg (Allemagne). A terme, il intégrera les déplacements à pied et à vélo. Dès son ouverture, en revanche, le site offrira la possibilité de connaître les émissions de CO2 selon le mode de transport choisi. Lors de la présentation du projet en mai, Guy-Dominique Kennel, président (UMP) du conseil général, expliquait que le portail devait servir à « réduire les gaz à effet de serre » et à lutter contre « l'engorgement des routes. Il vise à renforcer l'attractivité des transports en commun en simplifiant leur accessibilité ». W

    P. W

    source 20minutes

    Commentaire : une très bonne initiative qui devrait pour être encore plus efficace aussi intégrer le covoiturage pour faciliter encore plus le déplacement qui limite son impact dans notre environnement

     

  • deux concerts à écouter àl a robertsau

    samedi 19 décembre 2009 à 20 h 00 à l'église protestante de la robertsau avec l'Ensemble d'accordéons de L'Ill

    et dimanche à 15 h 00 à église protestante de la Cité de l'ILL de la robertsau pour entendre l'Ensemble Instrumental de la Redingote pour un concert de musique baroque et chants de Noël

  • Cela chauffe malgré le froid : Strasbourg Robertsau / Pétition

    Projets routiers dans le collimateur

    Trois associations de riverains de la Robertsau montent au créneau concernant les réflexions en cours sur de nouveaux axes routiers dans le quartier....

    Voilà que les deux associations l'ASSER (Association de sauvegarde de l'environnement de la Robertsau) et l'ADIR (Association de défense des intérêts de la Robertsau), accompagnées par le CARSAN/Comité d'action Renaissance - Sainte-Anne - Niederau), font circuler une pétition contre « de nouveaux axes de transit routier à travers la Robertsau ». Mais qu'a donc fait la municipalité pour faire l'unanimité contre elle à ce point ?

    « Itinéraire de délestage »

    « Aujourd'hui, on remet d'actualité le projet d'un axe de transit ouest-est (prolongement de la rue de la Papeterie vers le rond-point Mélanie-Lamproie) », démarre le texte de la pétition. Qui se réfère à l'étude annoncée en conseil municipal et à une démarche d'enquête publique qui doit intervenir prochainement.
    Les associations estiment : « Réaliser cet axe est-ouest serait créer une nouvelle route en plein tissu urbain existant, qui viendrait dégrader (...) la qualité de vie. » « Ce serait, poursuit le texte, aussi encourager un itinéraire de délestage de l'autoroute A 350 vers l'Est (port, Rivétoile) et le sud (Meinau, Illkirch-Est) avec un important accroissement du flux de circulation devant l'école de la Niederau et le centre social et culturel. »
    « On projette également de relier la route de la Wantzenau à cet axe par la rue de la Renaissance », affirment encore les pétitionnaires sur la foi de documents de travail issus de l'ancien conseil de quartier.

    « Les cartons de la ville »

    Les riverains associés y voient un futur « aspirateur » à voitures pour un flux de transit nord-sud. Bref, un projet qui « va à l'encontre de la préservation de la santé et du cadre de vie et de l'avènement de nouvelles façons d'urbaniser ».
    Au nom de toutes ces considérations, la pétition exige l'abandon pur et simple de ces projets. Le président de l'ASSER Luc Wehrung annonce déjà 600 signatures et une réunion publique organisée par les trois associations au début de l'année prochaine. « La problématique est celle des projets dans les cartons de la ville, qu'on sort et qu'on remballe selon les circonstances », estime-t-il.
    Pour Nicole Dreyer, adjointe de quartier, il s'agit plus précisément « de tracés possibles de voirie inscrits dans les documents d'urbanisme ». Le prolongement de la rue de la Papeterie d'une part et d'autre part, un axe à l'Est du quartier « qui permettrait la traversée nord-sud, en alternative à la route de la Wantzenau et à la rue Boecklin », poursuit l'adjointe. Qui précise : « Il est hors de question que cet axe Est bifurque dans la rue de la Renaissance : j'ai vu des plans tronqués qui pourraient constituer une vraie manipulation des riverains »...
    L'idée, affirme l'élue, était de mettre ces voiries potentielles en débat dans le cadre du Plan local d'urbanisme en construction. Nicole Dreyer prépare un courrier aux trois associations, où elle reprécise tracés et démarche. Quant au débat, apparemment, il est lancé !

     

    MSK extrait DNA du Ven 18 déc. 2009

  • Des placettes à vivre Deux aménagements placette Mélanie et rue Jeanne d'Arc à la Robertsau sur des placettes autrefois banalisées par la circulation

    inaug111209plac mélanieMGP1248.JPGL'acer zoenschenzee anae s'est posé  vendredi matin dernier 11/12/09 en centralité sur la nouvelle placette Mélanie (aussi dénommée « place du Ploon »), en face du restaurant de la Vignette, dont le bâtiment, tout d'un coup, est mis en valeur dans le paysage. En français dans le texte, c'est un érable, croisement entre l'érable champêtre et son cousin de Cappadoce, qui a été planté là par la direction de l'espace public et naturel de la Ville.

     

     

    inaug 111209 placette rue jeannearc1255.JPG

    ....Pour faire d'une plantation deux coups, les jardiniers de la Ville et les jardiniers... en herbe ont rejoint le nouveau curé de la paroisse Saint-Louis, Didier Muntzinger, devant l'église catholique. Le parvis piétonnisé, installé dans le cadre de la rénovation générale de la rue Jeanne d'Arc a eu droit, lui, à un chêne (Saint-Louis oblige).

    source texte extraits dna 15/12/09

     

    Commentaire : de meilleurs aménagements faits en concertation avec les riverains...enfin du bon travail

  • Un petit tour du côté du parc de l'Etoile trop d'arbres...

    Là je risque d’en surprendre plus d’un, moi-même un peu, jusqu'à présent personne n’avait réussi à me faire tenir une banderole ! Mais tout évolue et change. J’ai participé à une manifestation organisée par Alsace Ecologie samedi matin pour la protection des arbres du Parc de l’Etoile. Manifestant et écologiste… Voilà là une situation pour le moins inédite pour moi et sur laquelle peu de mes amis écolos du MoDem auraient misés…

    Mais je dois dire que l’idée de voir installer une foire Saint-Jean, un espace bétonné ou que sais-je encore ( les édiles de la majorité municipale ne me semblant guère s’accorder entre-eux sur cette question) ne me paraît pas une perspective des plus enthousiasmantes. Je me me suis joint à l’opération et ai signé la pétition. Il n’y a rien de plus déprimant qu’une ville ou le tout minéral l’emporte, Strasbourg a besoin de se développer pour tenir son rôle de Capitale Européenne, mais n’hypothéquons pas pour autant le cadre de vie de ses habitants. Une métropole digne de ce nom n’a pas besoin de faire disparaître tous ces espaces verts.

    Commentaire : quelle gabegie...Quand on plante des arbres c'est bien....encore faut-il que nos polytechniciens aient réfléchi à l'évolution de la nature...eh oui comme la bétise, les arbres ont tendance à grossir et grandir. Maintenant on foit payer pour en couper...Cela chauffe. Espérons qu'à la Robertsau, nos élus auront la main plus heureuse en ...classant enfin la forêt et en aménageant correctement le parc du kaysergut à l'entrée de la Robertsau

    Publié le 14 décembre 2009 par Arnaud Lehmann

    suite à lire sur paperblog

  • Entrée libre et gratuite le jeudi 17 décembre 2009 Au cinéma l’Odyssée à 20 h

    Projection-débat « Une vérité qui dérange »

    Projection du film américain réalisé par Davis Guggenheim. Ce documentaire traite du changement climatique, et spécialement du réchauffement planétaire, Al Gore, ancien vice-président des États-Unis d'Amérique et prix Nobel de la paix, y tient le premier rôle. La projection sera suivie d’un débat en présence d’Andrée BUCHMANN, vice-président de la Communauté urbaine de Strasbourg en charge de la mise en œuvre du Plan climat.

    ➢ 3 rue des Francs Bourgeois  Entrée libre et gratuite

  • 5ème édition de la soirée Escale Musicale qui se tiendra le samedi 19 décembre 2009.

    Cette soirée est dédiée à la découverte des talents musicaux de la Robertsau et d’ailleurs…

    Pour + d'infos lire le fichier joint Communiqué Escale Musicale 512 09.pdf

  • séjours au ski dans les Alpes du Nord, au départ de Strasbourg, pour des enfants âgés entre 6 et 18 ans, et il reste des places disponibles du 20 au 23 décembre, du 14 au 21 février et du 3 au 10 avril.

    Communiqué : Nous organisons des séjours au ski dans les Alpes du Nord, au départ de Strasbourg, pour des enfants âgés entre 6 et 18 ans, et il reste des places disponibles du 20 au 23 décembre, du 14 au 21 février et du 3 au 10 avril 2010.

    Pour toute demande contactez

    Bertrand CAMPY  Animateur pour CLUBS SPORTIFS CITOYENS

    tél : 06 23 16 48 25

  • Slow Food vous invite le Jeudi 17 décembre 19h30 - Découvrez les vins naturels - Ferme de Bussierre (Strasbourg)

    Découvrez les vins naturels

    Jeudi 17 décembre 19h30 - Découvrez les vins naturels - Ferme de Bussierre (Strasbourg)

    Vous imaginez que le vin est un produit naturel ? Vous vous demandez quelle est la différence entre bio et biodynamie ? Vous voudriez apprendre à mieux déguster le vin et mieux choisir vos bouteilles ?
    Toutes ces questions, et bien d'autres, seront abordées à travers une dégustation hédoniste et didactique, mêlant plaisir du goût et plaisir d'apprendre. Séance d'initiation aux vins "naturels" et à l'art de la dégustation, menée par Alain Heitzmann (caviste).

    Sur réservation, dégustation et grignotage: 15€ pour les membres, 22€ pour les non-membres.
    Pour s'inscrire, cliquez
    ici.

  • Le 13/12/2009 à 17h00 concert de Noël à Eglise Protestante de la Robertsau

    Association Clefs de Scène vous propose

    Concerts de Noël - Association Clefs de Scène Le 13/12/2009 à 17h00

    Lieu : Eglise Protestante de la Robertsau, Rue Bœcklin à Strasbourg

    Concert de Noël. Œuvre de Vivaldi, Bach, Gounod…

    Entrée libre dans la limite des places disponibles

    Renseignements et réservations : 03 88 84 18 77, Contact
    Site internet : http://www.noel.strasbourg.eu/

  • Ce soir 11/12/09 Concert de Noël avec le duo Quigne, au foyer protestant de la Robertsau, 4, rue Mélanie, à 19h30, entrée libre

  • Strasbourg : Slow Food fête ses 20 ans : ateliers bredele, samedi, ferme Bussierre à la Robertsau, gratuit pour enfants et 5€ pour les adultes, 15h pour enfants à partir de 6 ans, et à 17h pour adultes ; inscription en ligne www.schnaeckele.com

    Atelier Braedele

    Samedi 12 décembre 15h - Journée Nationale Slow Food - Atelier Braedele - Ferme de Bussierre (Strasbourg)
    Journée internationale Slow Food.
    15h pour les enfants. 17h pour les adultes

    Mettez la main à la pâte… à braedele !
    Atelier culinaire où vous emporterez vos créations.
    Sur réservationn, entrée gratuite pour les enfants et les membres, 5€ pour les non-membres.
    Pour s'inscrire, cliquez ici.

  • Strasbourg Robertsau Appel à victime secteur Renaissance

    Deux hommes âgés de 19 et 30 ans ont été interpellés, mardi après-midi, dans le quartier de la Robertsau à Strasbourg. On les soupçonne d’avoir visité plusieurs caves de la rue de la Renaissance et d’y avoir dérobé des outils dont plusieurs ont été retrouvés sur eux. D’autre part, l’un des deux individus interpellés s’est débarrassé d’une clé de voiture à la vue des policiers. Celle-ci correspond à un véhicule Peugeot 4007, mais a été désactivée par un concessionnaire.

    Le propriétaire de cette Peugeot est invité à se faire connaître auprès des policiers du groupe de la Voie publique en appelant le 03.90.23.17.17

    source l'alsace

  • 12 décembre à partir de 17 h 00 : marche aux flambeaux -à partir de la ferme Bussière départs de 17 h à 19 h à la Robertsau ..

    Ne ratez pas la Marche aux flambeaux dans la forêt de la Robertsau.marche de nuit.jpg

    Information : la marche s'effectue à partir de la ferme Bussière, accessible très facilement par la rue Mélanie, puis la rue Kempf après le terrain de foot, comptre encore 300 mètres sur votre gauche. Les départs s'échelonnent de 17 h à 19 h. ...

  • Strasbourg veut limiter la vitesse des voitures à 30 kilomètres à l'heure

    Dans quelques années, la vitesse automobile pourrait être limitée à 30 km/h dans la plupart des rues de Strasbourg. Seules les voies "structurantes", c'est-à-dire de liaison entre quartiers, toléreraient les 50 km/h.

    La priorité à droite, qui impose de prudents ralentissements, serait généralisée dans ces zones 30 et la signalisation remaniée pour plus de clarté. Actuellement, ces limitations de vitesse à 30 km/h concernent 168 kilomètres de voirie dans la ville. Ces mesures font partie des dix propositions formulées, fin novembre, par le maire Roland Ries (PS) devant le Comité technique national du "code de la rue", réuni pour l'occasion à Strasbourg. ...

    L'équipe municipale entend accentuer la politique du "déplacement doux". ....

    Changer les règles

    La large pratique du vélo, qui rapproche Strasbourg des grandes villes d'Allemagne ou de Suisse, a été encouragée par 520 kilomètres d'aménagements cyclables, et par de nombreux parcs de stationnement spécifiques. L'étape suivante, pour "partager de manière plus équilibrée l'espace urbain entre ses différents usagers" et "favoriser les modes de déplacement doux", sera de changer les règles.

    Avant la quasi-généralisation des 30 km/h, Strasbourg voudrait tester, dès le printemps 2010, deux "zones de rencontres" : priorité au piéton, principe des 20 km/h, double sens cyclable, stationnement très délimité. L'une serait à l'est de la cathédrale, l'autre dans le quartier ancien de la Krutenau.

    La ville souhaite aussi rédiger une "charte du piéton", réfléchir à la priorité des écoliers devant leurs établissements, concevoir de façon innovante les déplacements dans les deux écoquartiers en construction, ou favoriser les livraisons par triporteurs électriques dans le coeur de la ville.

    Jacques Fortier
  • Noël Russe à Strasbourg : une divine surprise

    16 chalets répartis en deux allées avec  la grande résidence du père Gel, l'homologue russe du père Noël forme le marché de Noël russe installé place Gutenberg

    C'est à découvrir et cela vaut le coup d'oeil.


    perenoelrusse.jpg
    La sélection est exclusivement représentative des meilleurs artisans de toute la Russie et cela n'a pas été facile de faire les choix selon le Consul de Russie lors de son discours à l'occasion de l'inquguration du marché de Noël de Strasbourg, Capitale de Noël.

    Certains objets sont chers mais de sont de vrais objets d'art.

    Ne ratez pas le rendez-vous avec le Père Gel qui sera revêtu d'une magnifique tenue brodée en rouge et blanc, évidemment entre le 6 décembre et le 9 décembre 2009.

  • Strasbourg : l'ensemble vocal Melodhin et son répertoire de Noël, dimanche 06décembre 2009 à,15 h, temple de la cité de l'Ill à la Robertsau, entrée libre, plateau.

  • le samedi 5 décembre, place d'Austerlitz à Strasbourg, à 11h45 : GRANDE FLASHMOB PERCUTANTE POUR LE CLIMAT

    COMMUNIQUE DE PRESSE
    RECTIFICATIF Info = le RDV est fixé place d'Austerlitz dès 11h45. Merci de faire circuler.

    Le 5 décembre à 12h18, dans toutes les villes du monde, les citoyens se mobiliseront pour exercer une nouvelle pression sur les dirigeants des Etats  qui négocieront un accord pour la protection du climat a Copenhague  du 7 au 18 décembre.

    A Strasbourg, ALSACE NATURE, GREENPEACE et OBJECTIF CLIMAT invitent les citoyens à une flashmob, le samedi 5 décembre, place d'Austerlitz à Strasbourg, à 12h18.

    T
    hème de cette flashmob : la percussion. Puisque les dirigeants du monde sont restés sourds à l'appel "des réveils" du 21 septembre, passons à la vitesse supérieure en utilisant du matériel plus puissant. Chacun viendra à la flashmob avec l'instrument de percussion qui lui convient le mieux ((tam-tam, grosse caisse, caisse claire, djembé, maracas, castagnettes, xylophones, poeles à frire, etc...).  Avec un peu de  chance, les grands de ce monde vont finir par percuter...


    En outre, afin de conjuguer le souci de protection de la planète et celui de,justice sociale, les participants sont invités à apporter sur place des ours blancs (ou autres peluches) qui seront ensuite offerts à l'association CARIJOU. Cette association offre des jouets aux enfants défavorisés. Les jouets apportés doivent être en bon état, voire neufs (*).

    http://www.copenhague-2009.com/

    (*) En cas d'achats de jouets neufs, les organisateurs remercient les participants de les acheter éco-compatibles. Voir lien ci-après : http://www.actu-environnement.com/v_nws.php4?id=8962

    Contacts presse :

    R. SADARNAC pour GREENPEACE (tel : 06 74 01 03 20)
    B. ULRICH pour ALSACE NATURE (tel 06 84 60 68 87)
    JM AUGE pour OBJECTIF CLIMAT (tel 06 80 03 61 04)



  • La Robertsau, un paradis… pour les abeilles !

    Nous le savons, mais nous l’oublions souvent, notre quartier est un trésor…

    La présence du Rhin, la forêt de la Robertsau, les parcs et jardins qui ont survécu à l’aménagement urbain… autant d’atouts qui rendent notre cadre de vie si agréable. A tel point que nous, robertsauviens, ne sommes pas les seuls à profiter de cet environnement privilégié.

    J'ai le plaisir de vous annoncer que la population de notre quartier s'est agrandie depuis quelques mois: des milliers d'individus non recensés à l'état civil ont élu domicile dans ce paradis qui nous entoure… tout simplement suite à l'installation de quelques unes de mes ruches à La Robertsau.

    IMGP1383.jpg

    Vous l'aurez remarqué, l'abeille, on en parle beaucoup ces derniers temps. Et elle le mérite bien! Cette médiatisation se justifie par les menaces nombreuses qui touchent ces insectes: dérèglement climatique, pratiques agricoles inadaptées (produits phytosanitaires, remembrement et appauvrissement des paysages agricoles, monoculture, OGM…), maladies, frelon asiatique… Du coup, depuis 1995, près de 30% des colonies d'abeilles disparaissent chaque année en France; en 10 ans, 15.000 apiculteurs ont cessé leur activité et la production nationale de miel a chuté de 30%, les importations ont été multipliées par 3.

    C'est par ailleurs l'importance de la présence de cet insecte sur Terre qui explique le réveil progressif des consciences: les instances politiques commencent enfin à réagir à coup de rapports, de nominations d’experts et de travaux qui visent à évaluer et à mieux organiser la filière apicole afin d’arriver à protéger l’abeille. 20.000 espèces végétales menacées sont sauvegardées grâce à l'action pollinisatrice des abeilles et près de 40% de notre alimentation (fruits, légumes, oléagineux…) dépend exclusivement de  leur action pollinisatrice. Einstein l’a dit il y a quelques années déjà : « Si l’abeille venait à disparaitre sur Terre, l’homme n’aurait plus que quatre ans à vivre… »

    Paradoxalement, on constate que les colonies vivent aujourd'hui mieux en ville que dans la plupart de nos campagnes en raison de l'utilisation raisonnée des insecticides et désherbants, de la préservation de la biodiversité (échelonnement des cultures et enchaînement des floraisons) et d'une température légèrement plus élevée en centre ville.

    La Robertsau rassemble tous les atouts pour accueillir des colonies. Si vous vous baladez dans le quartier, vous savez déjà que vous pouvez déjà croiser de nombreuses ruches au détour d’une cabane, d’un ruisseau ou à l’ombre d’un chêne centenaire…

    Je suis habitant de La Robertsau depuis plus de 3 ans maintenant et je découvre chaque jour la richesse des ses paysages, de sa faune, de sa flore… Depuis tout petit, je baigne dans l’apiculture. A l’âge de 4 / 5 ans, vêtu d’un masque et de gants, j’avais les mains dans les ruches. Même pas peur ! Je perpétue cette tradition depuis 5 générations dans la famille… et je suis devenu un vrai passionné ! Aujourd'hui, âgé de 30 ans, je me perfectionne sans cesse, j’ai suivi une formation théorique et pratique auprès d’apiculteurs professionnels et je suis membre fondateur d’ASAPISTRA, toute jeune Association Apicole de Strasbourg dont les objectifs sont la formation de nouveaux apiculteurs, le soutien, l'entraide et le partage de connaissances et d’expériences entre amateurs et débutants; la communication autour des bienfaits des produits de la ruche; la promotion du rôle de l'abeille dans l'environnement.

    Je rêvais donc d'installer, moi aussi, mes colonies à proximité de mon domicile. Il me manquait un emplacement propice pour mes avettes. J'ai cherché… et j'ai trouvé ! J'ai reçu un accueil plus que chaleureux et enthousiaste, au point de ne pas avoir suffisamment de ruches pour en installer sur chacun des terrains qui m'ont été proposés.

    Mes butineuses ont maintenant toute la liberté d'aller aspirer le nectar des fleurs des jardins familiaux, de récolter le pollen des arbres du parc de Pourtales, de survoler les berges de l'Ill, s'y poser pour s'hydrater, de polliniser les pommiers du verger école de la rue Mélanie ou les végétaux du conservatoire des plantes menacées à la ferme Bussière, de se perdre dans les acacias de la Cité des Chasseurs.010.JPG 60%.jpg

    Cette saison apicole 2009 se termine sur une note positive : la récolte de miel de fleurs « de la Robertsau » s’est faite mi juin, puis mes ruches ont pris la route des forêts de sapin des Vosges pour la récolte de ce miel caractéristique de notre région. L’arrière saison plutôt clémente permet à mes colonies, de retour en ville, de se constituer d’abondantes réserves de nectar et de pollen pour l’hiver qui arrive.

    Vous l'aurez compris, l'apiculture, c'est mon dada… Je ne compte plus les heures passées en hiver à la fabrication de nouvelles ruches et ma passion occupe tout mon temps libre de mars à septembre. Mais quand on aime, on ne compte pas ! Plonger les mains dans la colonie qui déborde d'ouvrières, apercevoir la reine, constater le travail phénoménal abattu par ces insectes, voilà une source de ravissement et une manière saine et "verte" de sortir des tracas de mon activité professionnelle.

    L'apiculture: un réel plaisir… La Robertsau: un paradis… Le miel: un régal… J'ai réussi à les combiner.

    Merci aux robertsauviens qui accueillent ou accueilleront mes colonies. Pour toute question ou information, remarque, suggestion au sujet des abeilles ou si l'apiculture vous tente, n'hésitez pas: apirob@free.fr

    Julien CONRATH.

  • Le réchauffement climatique en Alsace

    - L'Alsace subit également le réchauffement climatique. -

    L'Alsace subit également le réchauffement climatique.

    © France 3

    En cinquante ans, l'Alsace a connu une hausse moyenne des températures de 2%

    En un demi siècle, l'Alsace a perdu 68% de sa couverture neigeuse, 25 jours de gel et gagné 10 jours de grosses chaleurs.

    Le sommet de Copenhague se dérule du 7 au 18 décembre. La presse internationale, les ONG écologistes, et les grands de ce monde se pencheront sur le réchauffement climatique durant 12 jours. L'objectif de cette conférence des Nations Unies est de fixer les limites futures des émissions de gaz à effet de serre et d'apporter une aide tangible aux pays pauves déjà confrontés aux effets du réchauffement. Il y a urgence, car le réchauffement climatique n'est pas qu'une vague perspective mais déjà une réalité, même en Alsace.

    source : alsace.france3

  • Livre "la Robertsau côté village"

    Communiqué : Un an déjà que "la Robertsau côté village" est paru. Vous avez été parmi mes premiers lecteurs et je me permet donc de vous informer que je serai à nouveau présent en différents lieux pour continuer à accompagner mon "rejeton".

    Si votre exemplaire n'est pas dédicacé, je serais heureux de le faire à l'un des rendez-vous que je vous propose dans les prochaines semaines.
    C'est aussi une occasion pour faire découvrir l'ouvrage, en cette fin d'année, à vos parents, amis, voisins…

    Je serais heureux de vous retrouver :

    Samedi 5 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché des producteurs
    Place du Marché aux poissons (à côté du Palais des Rohan)
    Strasbourg Centre

    Samedi 12 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché du boulevard de la Marne
    Boulevard de la Marne
    Strasbourg

    Samedi 12 décembre 2009 de 14 h à 18h
    Supermarché Match
    route de La Wantzenau
    Strasbourg

    Samedi 19 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché de la Robertsau
    Place du Corps de Garde
    Strasbourg Robertsau

    Jeudi 24 décembre 2009 de 8 h à 12h
    Marché de la Robertsau
    Place du Corps de Garde
    Strasbourg Robertsau

    A bientôt
    Amicalement.

    Bernard Irrmann
    31, rue de l'Angle
    67000 STRASBOURG
    Tél : 03 88 31 63 65
    bernard.irrmann@laposte.net