Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • cadeaux de noël recyclés peu chers pensez à aller à Envie Strasbourg

    Entreprise créée en 1984, Envie Strasbourg recycle l'électroménager. Elle a le mérite de participer au développement durable en terme environnemental mais aussi sur le plan économique et social car elle emploie des personnes en insertion. Elle fête ses 25 ans.

    Source Alsace 20

    Electroménager rénové garanti toutes marques
    Plus de 250 appareils en exposition
    Pièces détachées, service après-vente

    adresse 6 r Herrade (Koenigshoffen) 67200 STRASBOURG Téll 03 88 10 04 30

    site envie

  • Strasbourg 2025 - réunion publique le 30 novembre pour préparer la ville de demain à 19h30 à la Cité de la Musique et de la Danse

    RAPPEL

    /contenus_strasbourg_fr/Actualit/090916_plu.jpg

    Aller vers plus d’équité sociale, trouver un équilibre entre rayonnement international et besoin de proximité, entre développement et préservation du patrimoine naturel et urbain, aller vers une organisation urbaine qui permette de réduire la consommation d’énergie aussi bien que les déplacements, tels sont les enjeux du Plan Local d’Urbanisme (PLU).div>
    PLU : Strasbourg 2025, réussir la ville de demain
    envoyé par VilledeStrasbourg. - L'info video en direct.

    Conscient de ces enjeux, Roland RIES, Maire de Strasbourg, a eu la volonté d’initier une nouvelle façon d’aborder le développement urbain.

    Ainsi, le 30 novembre 2009 à 19h30 à la Cité de la Musique et de la Danse une réunion publique à l’échelle de la Ville, présidée par Roland Ries, dressera le bilan de ces rencontres et présentera les orientations du PADD pour le devenir de la Ville.

    + de détails en cliquant sur strasbourg

     

  • 439ème édition du marché de Noël à Strasbourg du Samedi 28 novembre au Jeudi 31 décembre 2009

    Gratuit pour tous ce soir  vendredi27/11/09 à 18 h 30 lancement officiel des lumières de noêl au pont du corbeau : grand spectacle son et lumière, avec les chanteurs Colibris, l'arrivée du Père Nel  et la distribution de maenele aux enfants...

    noel image cus.jpgDepuis 1570, Strasbourg perpétue la tradition du marché de Noël, héritée du Klausenmaërik (marché de la Saint Nicolas) rebaptisée après la Réforme en « Christkindelsmärik » (marché de l’enfant Jésus). Avec le marché de Noël de Dresde en Allemagne, Strasbourg détient le marché de Noël le plus ancien d’Europe et c’est sans conteste un des plus importants, par le nombre de chalets et la variété des animations proposées. L’édition 2009 ne faillira pas à la règle et la magie sera de nouveau au rendez-vous du Samedi 28 novembre au Jeudi 31 décembre 2009....

    Capitale européenne et ville internationale, Strasbourg profite tous les ans de ce moment de fête pour accueillir et mettre à l’honneur les traditions de Noël d’un pays invité. Cette année, ce sera la Russie, en préfiguration d’une intense année d’échanges culturels avec la France. En effet, 2010 sera l’année de la Russie en France et de la France en Russie. Dans ce contexte, l’initiative de Strasbourg a été labellisée par l’agence Cultures France, organisateur de l’année croisée. Ainsi, 24 artisans Russes venus de plusieurs régions de ce vaste territoire seront présents sur le « marché du pays invité », place

    Marché de Noël Cathédrale
    © Ville et Communauté urbaine de Strasbourg

    Gutenberg, au sein de 18 chalets regroupés par grandes régions participantes. En outre, la présence du « Père Gel », le « Père-Noël russe », dans sa résidence officielle spécialement recréée, permettra aux grands et petits, de découvrir de nouvelles traditions.

    + d'infos

    Retrouvez toutes les informations pratiques ( programmes, plan) sur le site événementiel de Noël.
    > www.noel.strasbourg.eu

  • Strasbourg : 20 ans après, le tramway trace toujours sa route

    " Le maire doute ainsi que "l'extension vers (le quartier de) la Robertsau, telle qu'elle est configurée aujourd'hui, soit complètement pertinente" faute d'un trafic suffisant."

    ECO-TERRE - Le 09 novembre 2009, le conseil municipal de Strasbourg adoptait la première délibération ouvrant la voie au retour du tramway dans la ville. Vingt ans plus tard, les élus jugent le bilan largement positif. "Les habitudes de déplacement dans la ville ont été transformées", se félicite le maire, Roland Ries (PS). Signe que le tramway a toujours le vent en poupe, deux projets d'extension doivent être achevés au cours de la mandature actuelle, d'ici 2014 : le prolongement en double branche de la ligne A, à l'ouest, et celui de la ligne D, vers Kehl, à travers le quartier du Port du Rhin et via un pont entre les berges française et allemande du fleuve.

    RTXF5P7_Comp "En 1989, la ville était en état d'asphyxie, avec 700.000 mouvements de voitures par jour. Cela représentait un risque pour la santé des personnes et pour la préservation du patrimoine. De nombreux habitants quittaient le centre, où l'on transformait les appartements en bureaux", se souvient Catherine Trautmann (PS), maire de l'époque.
    ...........
    Après l'inauguration de la première ligne, en 1994, les travaux se sont poursuivis, la municipalité UMP inaugurant plusieurs extensions entre 2001 et 2008. La fréquentation des transports en commun a crû de près de 120 % entre 1992 et 2008, pour atteindre 93 millions de voyages par an. Sur la même période, le trafic routier entrant dans le centre ville a chuté de près de 28 %. Avec les futurs prolongements des lignes A et D, le réseau de tramway de la communauté urbaine de Strasbourg comptera plus de 70 kilomètres de lignes commerciales.
    Les travaux nécessaires à l'extension vers Kehl sont pour l'heure estimés à 73 millions d'euros, dont 53 pour la partie française. Cette ligne doit structurer le projet de métropole de Deux Rives. Une première convention de financement portant sur les études a été signée entre les deux villes. D'autres extensions sont envisagées, au sud vers la commune d'Illkirch et à l'ouest vers le quartier de Koenigshoffen. "Ce projet est bloqué tant que nous ne pourrons pas réaliser un passage souterrain sous la gare", a toutefois observé Jacques Bigot (PS), président de la communauté urbaine, qui estime qu'il ne sera pas réalisé au cours de la mandature.
    La communauté urbaine devra bientôt débattre du schéma des transports en commun à l'horizon 2025. Le tramway est considéré comme une réussite, mais "ce n'est pas la réponse universelle aux problématiques de transport", souligne Roland Ries : "Il faut mesurer l'investissement consenti et le mettre en rapport avec l'utilité sociale qui est derrière". Le maire doute ainsi que "l'extension vers (le quartier de) la Robertsau, telle qu'elle est configurée aujourd'hui, soit complètement pertinente" faute d'un trafic suffisant. A l'avenir, le choix du tramway parmi les options d'aménagement urbain se fera donc avec des critères plus "sélectifs". Et les bus à haut niveau de service, bien moins coûteux en travaux, devraient être privilégiés là où l'investissement dans les rails semblera insuffisamment pertinent.

    T.C.sourceextrait libération 24/11/09
    Photo Reuters/Vincent Kessler : le tramway au moment de sa mise en service, en 1994

     

  • Sainte-Anne rouvre des deux côtés

    Hier soir, la Ville de Strasbourg, le Comité d'action Renaissance-Sainte-Anne-Niederau (CARSAN) et la direction de la clinique Sainte-Anne ont tenu une réunion tripartite décisive dans le conflit qui les opposait.

    .....
    Malgré des mesures de circulation limitant la vitesse dans la rue de la Renaissance, l'afflux subit de nouvelles voitures a été ressenti comme une agression majeure pour les riverains, et surtout, a été considéré comme dénué de fondement, si on exclut la volonté farouche de la clinique de retourner son entrée et donc l'accès à ses services.
    On imagine que dans ces conditions d'incompréhension, la volonté de la Ville d'être médiateur entre les intérêts de la clinique et ceux des habitants ait pu achopper durant presqu'un an. Hier soir, le seul fait de réunir tous les protagonistes a été, en soi, une sorte de miracle.

    Deux mois de travaux

    La Ville, en la personne de son adjointe de quartier, Nicole Dreyer, a posé sur la table une proposition qu'elle formulait depuis le mois de février ou presque. A savoir une réouverture de l'entrée / sortie route de la Wantzenau uniquement pour les véhicules du personnel, taxis, ambulances, véhicules de secours. Du côté de la rue Thys (nouvelle « entrée officielle ») ne passeraient plus que les visiteurs et les camions de livraison et de service. Du coup, on pourrait fermer ce portail entre 22 h et 7 h du matin et rendre un peu de quiétude aux riverains.
    La Ville s'est engagée à installer des feux tricolores pour réguler les flux générés à nouveau par la clinique route de la Wantzenau. Les véhicules sortant du site hospitalier deviendront prioritaires. Les travaux démarreront la semaine prochaine et le nouveau dispositif sera opérationnel, sauf intempéries, d'ici la fin de l'année.
    « C'est le résultat de presqu'un an de discussions : je suis heureuse qu'elles aient pu aboutir, déclarait l'adjointe de quartier, Nicole Dreyer, à la sortie de la réunion. Et surtout, dans un sens qui me paraît équitable et raisonnable pour tous.
    »

    source extrait DNA MSK  Édition du Mar 24 nov. 2009


    Commentaire : enfin une solution en vue mais comme St Thomas.... on attend de voir

     

  • Bientôt flashés au rouge

    Souriez, vous n'êtes pas encore photographiés. Mais ça ne saurait tarder. Les trois premiers radars aux feux rouges de la ville ont été posés ce week-end aux carrefours de la route de Schirmeck et de la rue d'Ostwald, du quai Koenig et de la rue de Lausanne ainsi qu'à l'angle de la route des Romains et de la rue de l'Engelbreit. Ils seront « mis en service prochainement après une période de test », prévient la préfecture. Ils devraient être opérationnels au plus tard courant décembre. Il en coûtera 135 euros et 4 points de permis aux contrevenants flashés en train de griller un feu. Un quatrième radar sera installé l'an prochain à la jonction de l'allée de la Robertsau et du boulevard-Tauler.W

    source 20minutes 23/11/09

    + d'infos sur radars ou tous radars

  • Strasbourg 2025 - réunion publique le 30 novembre pour préparer la ville de demain à 19h30 à la Cité de la Musique et de la Danse

    /contenus_strasbourg_fr/Actualit/090916_plu.jpg

    Aller vers plus d’équité sociale, trouver un équilibre entre rayonnement international et besoin de proximité, entre développement et préservation du patrimoine naturel et urbain, aller vers une organisation urbaine qui permette de réduire la consommation d’énergie aussi bien que les déplacements, tels sont les enjeux du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

    Conscient de ces enjeux, Roland RIES, Maire de Strasbourg, a eu la volonté d’initier une nouvelle façon d’aborder le développement urbain.

    Ainsi, le 30 novembre 2009 à 19h30 à la Cité de la Musique et de la Danse une réunion publique à l’échelle de la Ville, présidée par Roland Ries, dressera le bilan de ces rencontres et présentera les orientations du PADD pour le devenir de la Ville.

    + de détails en cliquant sur strasbourg

  • Concert de VOLUTES à l’Escale JEUDI 26 NOVEMBRE 2009 à 20h30

    ENSEMBLE INSTRUMENTAL VOLUTES Direction : Etienne Bardon

    Concert à l’Escale

    Programme :

    R. WAGNER Siegfried Idyll

    A. SCHOENBERG Ode à Napoléon

    G. MAHLER Adagietto

    W.A. MOZART Symphonie Jupiter

    Solistes : Michel Gaechter, piano – Jean Lorrain, récitant

    JEUDI 26 NOVEMBRE à 20h30

    Caisse du soir, billets à l’Escale à partir du 19 novembre Renseignements: Volutes, 03 88 41 82 16

    L’Escale : 78 rue du Dr François, Strasbourg - Robertsau

  • Ecologie Strasbourg, première ville écolo de France

    Elodie Grangié -Strasbourg, une longueur d'avance sur les transports durables

    La capitale de l'Alsace sort grande gagnante de notre classement des villes françaises les plus "vertes". Elle a bâti son succès sur une politique de transports volontariste, respectueuse du paysage urbain et de l'environnement. Dès le début des années 90, Strasbourg a interdit le transit automobile par l'hypercentre et a créé des places de stationnement à l'entrée de la ville "pour dissuader le déferlement des voitures et changer l'état d'esprit des habitants, souligne Roland Ries, le maire socialiste. Nous avons aussi lancé un vaste plan de développement des modes de transport doux." Si le vélo est très prisé des Strasbourgeois, grâce au plus grand réseau de pistes cyclables de France (près de 500 kilomètres), la ville peut se flatter de posséder aussi le premier réseau maillé de tramways, avec 54 kilomètres de lignes. Pour autant, le tramway n'est pas le remède universel aux problèmes des transports et du développement durable. Roland Ries raisonne "en zones de pertinence" et prône "la complémentarité des modes de transport". Si le tramway atteint sa pleine efficacité en centre-ville, il coûte cher et n'est pas pertinent en périphérie.....

    extrait et lire la suite en cliquant sur  l'expansion

  • Strasbourg / « Lumière sur Ma ville » Un robertsauvien de coeur

    Pierre Bardet, côté paillettes

    Le côté paillettes et création d'événements festifs lui colle à la peau. « C'est ma passion », reconnaît Pierre Bardet, directeur général des « Vitrines de Strasbourg ». L'homme de l'arbre bleu et des illuminations exprime sa fierté à travers un livre intitulé Strasbourg, lumières sur Ma ville....

    C'est avant tout un livre de photos. Plus de 230 illustrations prises par plusieurs photographes et par l'auteur lui-même. Dont des vues originales du marché de Noël et des illuminations...Sur les 216 pages, il y en a un tiers de texte. La préface est de Roland Ries, la dédicace de Florence Arthaud. Pierre Bardet raconte l'histoire de Noël à sa petite-nièce Julie,...

    Le lancement de Lumières sur Ma ville a lieu ce soir à la librairie Kléber. Il tenait à cette date. Le 19 novembre à 19h.

    extrait dna Chantal Grandgeorge Édition du Jeu 19 nov. 2009

  • Dans le cadre du Mois de l'économie sociale et solidaire, l'association Campus Vert Strasbourg a le plaisir de vous inviter à une soirée projection-débat Le jeudi 19 novembre à 18h30 à l'amphithéâtre 1 de l'institut Lebel, 4, rue Blaise Pascal,

    Alimentation et Économie Sociale et Solidaire :
    "Petites révolutions près de chez vous"
    et près de chez nous !
    ou
    L'aliment'action : Comment peut-on agir en mangeant ?

    Le jeudi 19 novembre à 18h30
    à l'amphithéâtre 1 de l'institut Lebel,
    4, rue Blaise Pascal, sur le campus central de l'Esplanade
    La soirée sera organisée en 3 temps :
    projection du documentaire 'Petites révolutions près de chez vous' /
    table ronde avec des acteurs locaux / débat

    Un pot clôturera la soirée pour poursuivre les discussions dans un temps plus informel
    Pour en savoir plus :
    http://campusvert.u-strasbg.fr
    www.cres-alsace.org rubrique "le mois de l'ESS"

  • Tribunal administratif / Liaison interports : le rapporteur public demande le rejet des recours de l'ADIR

    Le tribunal administratif de Strasbourg a examiné hier deux recours de l'Association de défense des intérêts de la Robertsau (ADIR). Il s'agit de recours en annulation de délibérations du conseil municipal de Strasbourg et du conseil communautaire, relatifs à l'amélioration de la liaison entre les ports nord et sud de Strasbourg, ainsi que la transformation d'une partie de la route du Rhin.

    ......La principale crainte de l'ADIR, dont le vice-président « plaidait » hier directement devant le tribunal administratif, est que ces nouvelles voiries entraînent un afflux de véhicules en direction et en provenance de la Robertsau.

    Un impact sur le trafic routier traversant la Robertsau ?

    Dans cette analyse, la jonction projetée créerait une « aspiration » de véhicules vers l'A 350, via le Wacken.
    Hier, lors de l'audience, le « rapporteur public » a souligné « l'absence d'impact direct démontré » des aménagements projetés sur un éventuel accroissement du trafic de véhicules dans le quartier de la Robertsau. Selon ce magistrat, il n'est pas démontré par l'ADIR et/ou par des documents que ce programme de travaux constitue l'amorce « d'un programme d'ensemble ». « L'association se méprend, ses craintes sont injustifiées et infondées », a ajouté le rapporteur public.
    Ce dernier est chargé de proposer une solution au tribunal administratif ; il a conclu au rejet des demandes de l'ADIR et à ce qu'elle soit condamnée à verser 1 000 € à la CUS pour les frais engagés. Le jugement sera rendu dans les prochaines semaines.

     

    P.Sej

    extrait DNA du Mer 18 nov. 2009
  • Achetez bio à proximité et commandez en ligne

    COMMUNIQUE :

    Tous nos produits sont issus de l'Agriculture Biologique

    et certifiés par ECOCERT SAS F 32600.

    http://www.revuebio.fr/principes-de-la-reglementation-bio/

    Selon vos goûts et vos besoins,

    composez votre panier bio et recevez-le

    sur votre lieu de travail ou dans votre quartier

    Votre commande

    Chaque semaine entre le samedi midi et le lundi minuit.

    Nous travaillons avec des produits vivants et artisanaux non traités, qui vous sont proposés dans la limite des stocks disponibles.

     

    La livraison

    Chaque semaine - le jeudi (commande sans viande ni charcuterie d'Alsace)

    - le vendredi (commande avec viande ou charcuterie d'Alsace).

    L'horaire est fixé en fonction de notre tournée et varie peu d’une semaine à l’autre.

     

    Les zones de livraison

    (septembre 2009)

    Weyersheim et alentours - la zone industrielle de Hoerdt - La Wantzenau - Gambsheim - la Raffinerie de Reichstett – l’Espace Européen de l’Entreprise à Schiltigheim – Le Wacken - le quartier du Palais des congrès - Le quartier du Conseil de l’Europe - le quartier de Rives Etoile - la Route du Rhin Napoléon jusqu’au Port du Rhin (Stracel, Wincanton ou Créacité) - la zone industrielle de Illkirch (Bouygues Telecom, Alcatel)

     

    En dehors de ces zones, nous pouvons assurer la livraison :

    - à partir de 150€. Parlez-en à vos collègues ou voisins !

    - sur rendez-vous, pour un forfait hors tournée de 5 € minimum - contactez Lucie au 06 64 42 03 18 avant de commander.

     

    Le paiement

    Il se fait aussitôt après la livraison, par prélèvement.

     

    L'abonnement

     

    Vous recevrez par e-mail, l'abonnement dès votre première inscription.

    + d'infos en cliquant sur ilfaitbiovivre

  • Jeudi 19 novembre. L'association Défense de la langue française (DLF) organise jeudi 19 novembre à midi un déjeuner à l'auberge «Illbourg» à Strasbourg/Robertsau.

    Il sera suivi de la conférence de Jean Giraud sur le thème de l'actualité d'une langue française «Comprendre et se comprendre». Renseignements et inscriptions auprès de M. Coutant au Tél: 03 88 31 43 63.

    + d'infos en cliquant sur DLF

  • Visionez en différé le Conseil Municipal de la Ville de Strasbourg - Lundi 09 novembre 2009

    Soyez particulièrement attentif au point suivant touchant notre environnement :

    17. Retour à la fonctionnalité hydraulique et écologique dans l'Ile du Rohrschollen - programme européen LIFE + Nature

    Cliquez ici pour voir l'ensemble des autres points abordés

  • Strasbourg / Plan de déplacements urbains

    Mieux cerner les pratiques automobiles

    ... mardi 17 novembre, une « enquête cordon » encerclera l'ellipse insulaire de Strasbourg pour connaître les pratiques des automobilistes, livreurs et motards dans ce secteur....

    « L'objectif est d'obtenir une image nuancée de la fréquentation par les véhicules à moteur de la zone concernée ». Sur les deux jours, la CUS espère pouvoir interroger au moins 6 000 personnes. Soit 15 % à 20 % de l'ensemble des automobilistes qu'on attend sur les créneaux horaires définis...Ce volet d'observation de la circulation alimentera la réflexion pour le plan de déplacements urbains, en même temps que trois autres études déjà réalisées ou en cours d'analyse. L'enquête « ménages » sur les déplacements dans la CUS, celle menée au passage du Rhin (à la fois pour les voitures et les transports collectifs), ainsi que l'enquête origine-destination concernant le réseau de tramway de la CTS.

     

    MSK extrait dna 14/11/09

  • Atelier d’écoute musicale avec Etienne Bardon Mardi 17 novembre à 20h15 A l’ Escale Entrée gratuite

    Communiqué : Regard de quatre compositeurs sur la condition humaine.

    Les œuvres de Schoenberg et Mozart suggèrent une certaine idée du pouvoir. Dans l’Ode à Napoléon, la musique de Schoenberg traduit en quelque sorte les vers ironiques de Byron sur la tyrannie des puissants tandis que Mozart dans sa symphonie affirme sa conquête de la liberté. En contrepoint, Siegfried-Idyll de Wagner nous émerveille dans l’évocation de l’innocence propre à chaque nouvelle naissance et la mélancolie rêveuse de Mahler sonne comme un appel vers la paix.

     

     

    R. WAGNER Siegfried-Idyll

    A. SCHOENBERG Ode à Napoléon op. 41

    G. MAHLER Adagietto

    W.A. MOZART Symphonie Jupiter

    Des commentaires explicatifs basés sur des extraits musicaux introduiront le programme du concert du 26 novembre à l’Escale. Cette soirée conviviale ne nécessite aucune formation particulière préalable. Entrée gratuite.

    L’Escale : 78 rue du Dr François, Strasbourg-Robertsau

    Ensemble Instrumental VOLUTES

    Direction Etienne Bardon

    42 rue du Dr François

    67000 Strasbourg

    Tel : 03 88 41 82 16

    E-mail : volutes.bardon@free.fr

     

  • Rappel invitation gratuite à tous au Forum Franco-Allemand ce 15/11/09 au Vaisseau à Strasbourg

    A partie de 9 h 45, vous pourrez notamment assister à la projection du film l'Odysée du Climat de Gaël DERIVE, puis si vous le souhaitez participer aux différentes tables rondes sur les initiatives écocitoyennes pour le climat à l'échelle transfrontalière.

    De 14 h 45 à 14 h00 Buffet sobre en carbone

    14h00 à 15 h 45 Atelier participatif sur les actions conjointes pour mobiliser le plus grand nombre de citoyens sur l'enjeu climatique.

    16 h00 Conclusion par Guy Dominique Kennel Président du Conseil Général du Bas-Rhin

    Tout au long de la journée , le vaisseau sera ouvert au grand public qui pourra participer à des animations scientifiques,assister à des projections de films....

    +d'infos sur Objectif Climat

  • la Région Alsace ouvrira ses portes au public, les 14 et 15 novembre prochain, de 14h à 18h, place du Wacken

    Pour la cinquième année consécutive, la Région Alsace ouvrira ses portes au public, les 14 et 15 novembre prochain, de 14h à 18h, place du Wacken. André Reichardt et les Conseillers Régionaux accueilleront les visiteurs.

    Le grand public sera invité à découvrir les locaux de la Maison de la Région par une visite guidée, à mieux connaître les compétences régionales et tout particulièrement l’innovation, l’emploi et le développement durable.

    Des apprentis feront montre de leur savoir-faire devant le public, dans des domaines aussi variés que la boulangerie, la charcuterie, mais aussi la coiffure ou le coulage de l’étain par les apprentis facteurs d’orgue…

    Des animations musicales de chœurs lycéens et professionnels animeront les visites.

    +d'infos en cliquant sur Région Alsace

  • Il corrige par le feu « Incendo Castigat », « Il corrige par le feu », un polar écrit par Jean Chuberre, figure bien connue de la Robertsau qui renoue avec sa Bretagne natale en passant par Strasbourg. L'auteur est robertsauvien, le roman se passe dans l

    « Incendo Castigat », « Il corrige par le feu », un polar écrit par Jean Chuberre, figure bien connue de la Robertsau qui renoue avec sa Bretagne natale en passant par Strasbourg.
    L'auteur est robertsauvien, le roman se passe dans la région de Nantes avec un détour par Strasbourg. Dans « Incendo Castigat », Jean Chuberre renoue avec son enfance bretonne en écrivant un polar à partir de quelques phrases surprises lors d'une conversation entre sa grand-mère et deux amies. On était alors tout juste après la guerre et l'affaire évoquée - l'assassinat d'une jeune femme brûlée vive à la porte d'une grange - se mêlait aux relents nauséeux de l'épuration....

    extrait DNA 08/11/09

    en vente en cliquant sur le site Internet Edilivre, 24 € ou 4,90 € en téléchargement

    résumé Le 31 mai 1968, un cadavre à demi calciné est trouvé dans un cercueil improvisé sur un quai de Nantes. Le commissaire Lepic découvre qu’il s’agit d’un homme originaire d’un village voisin de Rennes, Saint Michel. Il envoie un inspecteur se renseigner sur place.
    Ce meurtre rappelle aux habitants du village d’anciennes histoires qui se sont produites en 1951 : un corps brûlé sur le mur d’une grange, l’agression inexpliquée d’un cantonnier et la disparition d’une jeune femme.
    A l’époque, Yves le Gwen, un jeune inspecteur rennais, avait enquêté sur ces faits, mais ses conclusions n’avaient pas été retenues. En 68, devenu commissaire, son attention est attirée par le fait que le cadavre de Nantes est une des personnes qu’il avait soupçonnées d’être responsables de la disparition de la jeune femme quelques années plus tôt, une jeune alsacienne réfugiée et résistante pendant la guerre, et fiancée au Chef de Bataillon Yannick le Dantec, camarade de toujours du policier le Gwen.
    Des évènements oubliés, remontant jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, à l’Indochine, à des querelles de village… tout refait surface. L’intrigue policière permet de pénétrer la vie quotidienne d’un village breton dans lequel subsiste toujours le vieux clivage entre les descendants des chouans et des bleus. Chacun venant au monde dans un camp ou dans l’autre.
    Et en toile de fond, Mai 68.

  • salle du Pavillon Joséphine Samedi 14 Novembre de 21h* à 2h Grande nuit argentine à Strasbourg

    Communiqué : Dans le cadre exceptionnel du Parc de l’Orangerie et dans la magnifique salle du Pavillon Joséphine, venez fêter Noël avant l’heure avec Tango Fuego Samedi 14 Novembre de 21h* à 2h , que vous soyez mélomane, danseur ou simplement spectateur,venez vivre à nouveau avec Tango Fuego, la magie d’une « Grande soirée tango » ! ( * ouverture des portes à 20h)

    Au programme : Orchestre de tango argentin – show – vente de chaussures et Cd’s de tango argentin – petite restauration

    Bal Tango animé par le sexteto « Las Malenas » ( Bandonéon, piano, violoncelle, violons, contrebasse ) Un orchestre de charme composé de 6 musiciennes sympathiques, pétillantes et surtout talentueuses !

    Organisateur Association Tango Fuego

    Lieu Pavillon Joséphine,
    Avenue de l'Europe, à Strasbourg

    Tarifs Prévente : 23.00 €
    Caisse : 27.00 €
  • Strasbourg :Le projet écoquartier Danube primé

    Le palmarès écoquartiers et les projets retenus pour le programme EcoCités sont dévoilés ce matin par le gouvernement. Selon nos informations, la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) figure parmi les lauréats. L'écoquartier Danube, sur les Fronts de Neudorf, a été sélectionné dans la catégorie mobilité. Il s'agit d'un des 28 aménagements urbains récompensés. La CUS est aussi distinguée dans le programme EcoCités pour le projet Strasbourg/Kehl-Métropole des Deux-Rives. Il s'agit d'un des 13 aménagements que l'Etat soutiendra dans les grandes villes du pays.

    source 20 minutes 04.11.09

    + d'infos ici-dessous et + de détails en cliquant sur cdurable et sur strasbourg

    Le palmarès Ecoquartiers 2009 et les lauréats Ecocités

    PARIS - Voici le palmarès de l'appel à projets Ecoquartiers 2009 et les lauréats des projets Ecocités dévoilés mercredi lors de la conférence pour la ville durable:

    Ecoquartiers 2009

    -----------------

    Grand Prix national:

    ZAC de Bonne à Grenoble

    Projets ruraux:

    Les Petites Grèves à Douzy (Ardennes)

    Four à pain à Faux la Montagne (Creuse)

    Saint-Germain à Vitteaux (Côte-d'Or)

    Petites villes

    Vigneret à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône)

    Bois des Granges à Claye-Souilly (Seine-et-Marne)

    Ecocités:

    ---------

    Bordeaux (Plaine de Garonne)

    Rennes (Quadrant Nord-Est)

    Strasbourg/Kehl (Métropole des Deux-Rives)

    Plaine Commune (Seine-Saint-Denis/Terre de partage et d'innovation urbaine)

    Montpellier (De Montpellier à la mer)

    Nantes/Saint Nazaire (Construire la ville autour du fleuve)

    Metz Métropole (EcoCité 128)

    Clermont-Ferrand

    Grenoble

    Marseille (Marseille Euroméditerranée)

    Nice

    La Réunion (EcoCité insulaire et tropicale)

    Pays Haut Val d'Alzette (Moselle)

    (©AFP / 04 novembre 2009 12h38)

     

  • Le recours de l'ADIR en audience le 17 novembre

    La liaison entre les ports nord et sud de Strasbourg, ainsi que la transformation d'une partie de la route du Rhin sont des chantiers démarrés depuis cet été. Malgré un contentieux contre ces décisions qui sera examiné au tribunal administratif le 17 novembre.

    L'Association de défense des intérêts de la Robertsau a lancé son recours en annulation en février 2008, à savoir à la veille des élections municipales. L'ADIR a fait le constat que le projet de l'ex « tandem » est aujourd'hui repris sans modification par la nouvelle municipalité en place, au nom de « la continuité républicaine » et avec des arguments, notamment économiques, mis en avant pour cette réalisation.

    Lacunes de
    l'enquête publique ?

    On rappellera qu'il s'agit de créer une liaison directe entre le pont de l'Europe et la rue du Rhin-Napoléon, ainsi qu'une jonction de la rue du Rhin-Napoléon et de la route du Petit-Rhin, grâce à un passage dénivelé sous la route du Rhin. Deuxième phase du projet principalement contestée par l'ADIR, et dont la Communauté urbaine a reporté le démarrage en attendant le verdict du tribunal administratif...
    La principale crainte de l'association robertsauvienne est qu'on génère par ces nouvelles voiries un afflux de véhicules dans son quartier. Dans cette analyse, la nouvelle jonction crée une aspiration vers l'A 350 via le Wacken, pour les routiers souhaitant rejoindre l'autoroute la plus proche. En résumé, on préserve peut-être les nouveaux habitants de la route du Rhin d'autant de circulation, mais au détriment d'habitants de la Robertsau.
    Concrètement, l'ADIR a déposé un recours en annulation des décisions des conseil municipal et communautaire, respectivement du 28 janvier et du 1er février 2008, qui marquaient le lancement du projet.....

    extrait DNA Mardi 10 novembre 2009

  • Le conseil municipal du lundi 9 novembre octobre en direct

    Le prochain conseil municipal sera diffusé en direct sur www.strasbourg.eu lundi 9 novembre à partir de 15 h. Pour le suivre, rendez-vous sur www.strasbourg.eu.
    Parmi les principaux points à l'ordre du jour : le débat d'orientation budgétaire de la Ville et le plan d'action « priorité à notre cadre de vie » en matière de stationnement payant.
    Vous avez également la possibilité de consulter en différé les conseils municipaux du 25 mai, du 6 juillet, 14 septembre et du 12 octobre sur ce lien.

  • Grand concert de la Caecilia 1880 L'orchestre d'harmonie de la Robertsau, la Caecilia 1880 : concert dimanche 08/11/09à partir de 16 h au PMC Wacken

    L'orchestre d'harmonie de la Robertsau, la Caecilia 1880, qui joue en division d'honneur dans son domaine, donnera dimanche son concert annuel au PMC.

    L'opéra sera à l'honneur notamment avec la veuve joyeuse.

    Dimanche 8 novembre, à partir de 16 h au palais de la musique et des congrès de Strasbourg, salle Erasme. Entrée libre dans la limite des places disponibles - plateau. Programme-tombola au tarif de 2,50 € avec nombreux lots. Le tirage de cette tombola aura lieu le lundi 9 novembre à 20 h à l'Escale
  • Inauguration Samedi 7 novembre 2009 à 17h pour l'association Slow Food Alsace, alias Le Schnaekele (« petit escargot » en dialecte alsacien) à la ferme Bussierre

    Inauguration de la saison 2009-10

    Samedi 7 novembre 2009 à 17h - Ferme de Bussierre (Strasbourg)

    Dégustation de produits sentinelles
    Atelier du goût autour du jambon de Porc Noir de Bigorre
    Concert Jazz Manouche (Mundoswing)
    Dégustation guidée de courges, potirons et autres cucurbitacées
    Ateliers pour les enfants
    apéritif dînatoire

    Ferme de Bussierre
    155 rue Kempf à Strasbourg
    Sur invitation. Réserver ici.


    + d'infos en cliquant sur sur schnaeckele

  • Conférence-débat "Agriculture, Alimentation et Climat" Avec Pierre RABHI Initiateur du Mouvement pour la Terre et l'Humanisme Samedi 7 novembre 2009, de 19h30 à 21h30 Au Palais de la Musique et des Congrès à Strasbourg

    Programme complet de la journée

     

    11h-11h30 : sur France 3 Emission "Quoi de neuf Terre"

     

    14h30-16h00 : à la librairie Kléber Présentation et dédicadces des livres de Pierre RABHI

     

    19h30 : Conférence de Pierre RABHI

     

    20h15 : Table ronde animée par Didier BONNET, journaliste à l'AGPA, avec :

    • Pierre RABHI
    • Un représentant du Conseil Régional d'Alsace
    • Jacques BIGOT, Président de la CUS
    • Dany SCHMIDT, Président de l'OPABA
    • Maurice WINTZ, Président d'Alsace Nature
    • Jean-Michel AUGE, Président d'Objectif Climat

    Entrée libre Retrouvez

    le programme sur  : www.objectifclimat.org

  • rencontre conviviale "Café Kuchen" sur la plate-forme centrale de la passerelle du Jardin des deux rives ce mercredi 4 novembre de à partir de 16H00.

    L'association Garten//Jardin et les Amis de la Passerelle organisent comme chaque mois la rencontre conviviale "Café Kuchen" sur la plate-forme centrale de la passerelle du Jardin des deux rives ce mercredi 4 novembre de à partir de 16H00.  Chacun est invité à y amener de quoi boire et manger pour partager.

    Der Verein Garten//Jardin und die Freunde der Passerelle laden auch in der kalten Jahreszeit zum monatlichen Treffen auf die Plattform der Passerelle ein. Das nächste Rendezvous "Café-Kuchen" findet am  kommenden Mittwoch, 4. November, ab 16 Uhr statt.  Alle sind eingeladen, Geschirr und etwas zum Teilen mitzubringen.

    Garten//Jardin

  • Automobi-Bitz, le vélo c’est pas son rayon 29 octobre 2009

    Quiz : qui a dit « la seule différence entre le cycliste et l’automobiliste, c’est que quand l’automobiliste transgresse les règles, il le sait » ? Un notable de l’automobile club ? Raté, c’est l’adjoint au maire Olivier Bitz, chargé de mettre en place un code de la rue à Strasbourg... Les préjugés anti-cyclistes d’Automobi-Bitz sont-ils compatibles avec cette mission ?

    Monsieur Bitz, qui est aussi président de la commission de la sécurité routière de la CUS, n’envisage la sécurité des cyclistes que du point de vue du code de la route. Il n’a toujours pas compris que ce dernier est totalement inadapté à la ville, où doivent cohabiter piétons, vélos et véhicules à moteur. Après un an passé à conduire le groupe de travail sur le code de la rue, c’est un comble !

    Quelques petites différences...

    Il faudrait offrir à Automobi-Bitz une bicyclette avec des petites roues, pour qu’il réalise quelle bêtise il a dite, et se rende enfin compte des innombrables dangers que les bagnoles font courir aux cyclistes du quotidien. En attendant, rappelons-lui quelques différences élémentaires, outre les nuisances et la pollution, entre automobiliste et cycliste :

    • Quand l’automobiliste transgresse les règles, il risque de tuer ou de blesser gravement, alors que quand le cycliste prend des risques, c’est surtout pour sa propre vie.
    • En cas d’accident, si l’automobiliste est responsable, il n’y a jamais de débat sur la manière de conduire : c’est un peu comme s’il était acquis que la rue est un circuit de formule 1 où les vélos n’auront jamais leur place...

    lire la suite en cliquant sur crep.strasbourg