Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • VIVE les piétons

    Une très bonne inititative qui aura des suites sur la Ville de Strasbourg et ses quartiers

    Nouveaux panneaux « zones de rencontre »

    Nouveaux panneaux « zones de rencontre »

    Panneau indiquant l’entrée dans une zone de rencontre et sa sortie.

    Ces deux nouveaux panneaux de signalisation, qui permettent d’indiquer l’entrée et la sortie des « zones de rencontre », ont été rendus officiels.

    Située en agglomération, cette nouvelle zone de circulation particulière prévoit une cohabitation apaisée entre les piétons et les véhicules (automobiles, vélos...) dans un même espace.

    Zone de rencontre : mode d’emploi

    Dans une zone de rencontre, les piétons peuvent circuler sur la chaussée et ont la priorité sur tous les véhicules à l’exception du tramway. Tous les véhicules peuvent y circuler, mais sans excéder la vitesse de 20 km/h. Toutes les chaussées, sauf exception, sont à double sens pour les cyclistes.


    Pour Strasbourg, voici ce qui semble prévu :

    Extraits du Monde édition du 20.01.09 auteur Olivier Razemon

    "Pour Alain Jund, adjoint (Verts) au maire de Strasbourg, chargé de l'urbanisme, "l'espace public doit évoluer. La rue ne peut plus se réduire à un tuyau dans lequel passent les voitures". La municipalité alsacienne envisage la création de plusieurs zones de rencontre, dans le centre-ville ainsi que "sur certains grands axes, à proximité des établissements scolaires, pour mettre fin aux conflits d'usage entre piétons et automobilistes", explique l'élu."

    Pour + de détails cliquez ci-dessous :

     

  • La précarité : un danger pour la démocratie ?"

    L'Association Espaces Dialogues a le plaisir de vous inviter à un colloque sur le thème :

    "La précarité : un danger pour la démocratie ?"
    Samedi le 14 février 2009 de 8h30 à 13h
    La maison des associations
    1a place des orphelins
    Strasbourg
    Entrée libre.
    Pour + d'infos
    cliquez sur

    ou lire ci-dessous

    La précarité dans laquelle vit une fraction croissante de nos compatriotes, – mais aussi une proportion importante de l’humanité –, fait quotidiennement l’objet de reportages et d’analyses dans les médias. La question que nous nous posons est : au-delà de l’injustice qu’elle représente, cette précarité n’est-elle pas une menace pour la démocratie et ne risque-t-elle pas de favoriser des dérives dangereuses ?

    C’est de ce problème que nous vous invitons à venir débattre le samedi 14 février 2009, en faisant appel non aux grandes théories, mais à des témoignages locaux ainsi qu’à des travaux universitaires concrets dont nous espérons qu’ils nous apporteront un éclairage et de nouvelles pistes de réflexion.


    Pour préparer ce colloque : vous trouverez dans : « Nos meilleures pages/Le politique-Bâtir la démocratie » un article : » La notion de pauvreté dans le temps »de L. Amoudruz et dans « Nos meilleures pages/Présentation de livres » la présentation de deux livres sur la pauvreté.

    Le colloque comportera :

    • Ouverture – Les objectifs du colloque (9h-9h30)
    • Travail en quatre ateliers (9h30-11h) se posant la question des dangers que présente pour la démocratie la précarité en matière de :
      • Justice ou charité – Le surendettement
      • Immigration et problème des sans-papiers
      • Santé et Éducation
      • Logement - Insertion
    • Mise en commun, débat et conclusions. (11h30-13h)

     

    Entrée libre
  • Le paysage urbain menacé par un projet de loi

    Le paysage urbain français serait-il menacé par la disparition d'un simple adjectif ? Il s'agit de la suppression du mot "conforme" associé à l'avis de l'architecte des bâtiments de France (ABF), dans les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (Zppaup). Une décision prise au nom du plan de relance en discussion au Parlement. Précisément après le vote de l'amendement, par l'Assemblée puis le Sénat, lundi 26 janvier, au projet de loi pour "l'accélération des programmes de construction et d'investissements publics et privés", déposé par le rapporteur Laure de La Raudière, députée UMP d'Eure-et-Loire. "Pour les élus que nous sommes, la simplification des procédures doit être au coeur de la politique de relance", indique-t-elle.

    Selon l'article L642-3 du code du patrimoine : "Les travaux de construction, de démolition, de déboisement, de transformation et de modification de l'aspect des immeubles compris dans le périmètre de la zone de protection... (Zppaup) sont accordés après avis conforme de l'ABF." Cet avis de l'ABF deviendrait donc un simple avis... au risque de toutes les dérives.

    ......

    Florence Evin
    Extrait Article paru dans l'édition Monde du 29.01.09.

  • Concert : Jeudi 29 janvier 2009 à 20 h 30 à l’Escale

    RAPPEL de notre note du 23.01.2009

    Concert : Jeudi 29 janvier 2009 à 20 h 30 à l’Escale

    Avec Etienne Bardon, chef de l'Emsemble Instrumental VOLUTES

    Programme

    E.ELGAR introduvtion et allegro op 47
    T.STIVENS, variations dans le style Ancien pour tuba
    R.VAUGHAN WILLIAMS, romance pour tuba et cordes
    W.WALTON, sonate
    Solistes : Micaël CORTONE D'AMORE tuba


    Renseignements Volutes : tél. : 03 88 41 82 16

    L'Escale : 78 rue du Docteur François 67000 STRASBOURG Robertsau , tél. : 03 88 31 45 00

    Caisse du soir, billetterie à l'Escale

    prix place 13 € réduit 10 € et étudiant 6 €

    Ensemble Instrumental Volutes
    Crée en 1995, Volutes est un orchestre de vingt musiciens partageant avec leur chef curiosité musicale et exigence de qualité artistique.

  • Vélib A STRASBOURG, C'est pour quand ?

    Vélib’ en banlieue : lancement des travaux le 15 janvier et premières mises en service au printemps

    L'offre Vélib' de vélos en libre service au sein de la capitale connaît un fort succès. C'est pourquoi, après son lancement à Paris en juillet 2007, Bertrand Delanoë a souhaité étendre ce service aux communes voisines pour faciliter les échanges entre franciliens.

    Après bien des déboires juridiques, la Mairie de Paris a finalement eu le feu vert pour étendre le réseau Vélib' aux communes limitrophes de Paris. Ainsi, les travaux des 181 premières stations démarrent, à commencer par Boulogne-Billancourt dès le 15 janvier ; suivront Les Lilas, Gentilly, Issy-les-Moulineaux, Vincennes, Suresnes, Vanves, Saint-Ouen, Pantin...

    Station Vélib' : étapes d'un chantier en 4 semaines

    La Ville de Paris, en relation avec JC Decaux (via sa filiale SOMUPI) et les communes ou intercommunalités, coordonne les travaux qui se déroulent, pour chaque station, durant 4 semaines en plusieurs étapes depuis les travaux de chaussée, jusqu'aux raccordements électriques en passant par le montage des bornes et bornettes...

    Le financement

    La Ville de Paris, à l'initiative de ce projet, finance la mise en place des stations ; JC Decaux (via sa filiale SOMUPI) réalise les travaux et se charge du raccordement sur le réseau Electricité Réseau de France (ERDF) ; les communes et intercommunalités prennent en charge les aménagements de voirie rendus nécessaires par l'arrivée de Vélib' et les raccordements ERDF dont la longueur est supérieure à 30 mètres.

    Vélib' en banlieue, ce sera avant fin 2009

    Quelques chiffres sur cette extension :
    - 30 communes concernées ;
    - 300 stations, implantées sur une bande de 1500 mètres maximum depuis la limite territoriale parisienne, réparties en 230 stations standard et 70 stations allégées, comportant en moyenne 25 bornettes ;
    - 10 stations en moyenne par ville ;
    - 3 300 vélos supplémentaires en service.

    De plus, Vélib' s'accompagne de quelques mesures qui favoriseront son adhésion.

    La prime de transport s'étend aux vélos en libre-service

    Depuis le 1er janvier 2009, partout en France, les salariés pourront demander le remboursement de leurs frais de transports. Appliquée en Île-de-France uniquement jusqu'à fin 2008, cette mesure concerne maintenant toutes les régions, que vous utilisiez les transports publics, votre véhicule personnel, ou les vélos en libre-service, dont les Vélib'.
    Valable sur les abonnements, la prime de transport sera attribuée aux utilisateurs des transports publics, à hauteur de 50%, qu'ils empruntent le bus, le métro, le tram ou les vélos en libre-service.

    Plus de voies cyclables

    La Mairie de Paris a ouvert 26,6 km de couloirs de bus supplémentaires au mois de novembre 2008 à destination des vélos.
    Résultat d'un partenariat entre la Mairie et la Préfecture de Police de Paris, et la RATP, cette mesure s'inscrit dans la volonté de développement du réseau cyclable parisien, qui comprend également l'aménagement de plus de 200 km de voies nouvelles pour les vélos d'ici 2013, étendant les voies cyclables de Paris sur près de 600 km.
    Des pistes cyclables aux principales portes de Paris, et de nouveaux itinéraires dans les bois de Boulogne et de Vincennes seront ainsi aménagées.

    Moi, je vous le dis, Strasbourg va être détroné par Paris comme 1ère ville cycliste de la france en 2009...

    Un nouveau record battu !

    Le 4 janvier 2009, 41 000 000 trajets en Vélib' ont été effectués. Avec l'arrivée de Vélib' dans 30 communes voisines, ce nombre devrait rapidement augmenter.

    Si cette prochaine étape pourrait bien être un nouveau succès, un réseau dans le coeur d'agglomération, et pas seulement dans les communes limitrophes, avec de vraies voies cyclables dans une stratégie d'ensemble, mériterait d'être mis en place.

    Strasbourg serait bien inspiré d'en prendre de la graine... Il y a urgence

  • compte rendu succinct Conseil de quartier

    Voici le 1er compte rendu succinct mais pas encore de notre quartier :Compte-rendu Réunion 10/12/08 Conseil de Quartier Elsau-Montagne-Verte-Koenigshoffen disponible en cliquant ci-dessous :

    http://www.vousaussi.org/index.php?page=1&page_id=114

    cela donne déjà  un petite idée du genre

    droit de participer aux réunions

    interndit au citoyen DE BASE

    BONJOUR LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE....................

    Nous sommes en attente de  vos avis et commentaires sur ce site.


    Voir aussi les précisions issues du forum et concerne la Robertsau ci-après :

    Nous connaissons ainsi déjà  leur porte-parole (Mme Véronique WAGNER) et nous la félicitons.

    Rappel :Où consulter les compte-rendu des réunions et comment contacter les membres?
    yeswecan
    Le 30-12-2008 à 16:45
    Certes, les conseillers de vos quartier se sont tous réunis pour la première fois entre le 19 novembre et le 12 décembre 2008. Mais où sont es compte-rendus des conseils de quartier qui se sont déjà réunis une 2ème fois (ex Robertsau) et certains qui ont choisi leur porte parole et bureau. Un délai maxi de 5 jours est accordé pour valider le compte-rendu. Aucun n'est accessible à l'heure actuelle. Alors en 2009 peut-être ? Informer svp des ordres du jour,lieux, dates et horaires des conseils de quartier....aurait du sens
    Re: Rappel :Où consulter les compte-rendu des réunions et comment contacter les membres?
    Ville de Strasbourg
    Le 12-01-2009 à 17:11
    Les compte-rendus des conseils de quartier seront mis en ligne dans la nouvelle rubrique qui leur est dédiée dès validation par les différents conseils de quartier. Pour contacter les membres, vous pourrez bientôt transiter par les espaces dévolus à chaque conseil de quartier et qui seront mis en place en même temps que la nouvelle mouture de ce site, vers mars. En attendant, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre direction de proximité, qui transmettra.
    Re: Rappel :Où consulter les compte-rendu des réunions et comment contacter les membres?
    Bureau du Conseil de Quartier de la Robertsau
    Le 13-01-2009 à 19:11
    Nous vous informons que le CQ de la Robertsau a choisi les membres de son bureau et ces derniers viennent de désigner leur porte-parole (Mme Véronique WAGNER). Le compte-rendu du CQ du 17 décembre dernier a été communiqué et sera validé lors de la prochaine réunion, le 4 février prochain. Prochaine réunion de bureau fixé au 15 janvier avec notamment, rencontre avec Mme Nicole DREYER. N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions ou questions à l'adresse mail indiquée. Cordialement Le Bureau
    Re: Rappel :Où consulter les compte-rendu des réunions et comment contacter les membres?
    BAUMGARTNER Bernard
    Le 18-01-2009 à 01:27
    Le compte-rendu de la séance du 10 décembre 2008 du Conseil de quartier Montagne-Verte - Koenigshoffen - Elsau est en ligne.
    Re: Rappel :Où consulter les compte-rendu des réunions et comment contacter les membres?
    Porte Parole Conseil de Quartier Robertsau-Wacken
    Le 19-01-2009 à 23:29
    Le COQ de la Robertsau s'est réuni une seule fois, le 18.12.08. La prochaine réunion aura lieu le 04.02.09. Le compte-rendu est en cours de validation et sera publié sur le site, comme indiqué.Vous pouvez nous contacter pour toutes questions et suggestions à l'adresse mail ci-dessus indiquée ou par courrier adressé au Conseil de Quartier de la Robertsau, Ville de Strasbourg, 33 rue Boecklin 67000 Strasbourg.
  • Accès à la Clinique de Sainte-Anne

    Les parents d'élèves de l'école de la Niederau ont eu totalement raison de manifester leur mécontentement jeudi soir 22 Janvier 2009, devant l'Escale, à l'occasion de la cérémonie des voeux par l'adjointe de quartier.

    QUEL ENJEU ? « Sécurité pour nos enfants ». CELA NE SE DISCUTE PAS

    C'est simple. Ils demandent que l'accès à la clinique route de la Wantzenau soit REOUVERT IMMEDIATEMENT.

    Aspect secondaire : une solution était recherchée actuellement avec la direction de ladite clinique. Et si des travaux sont nécessaires, notamment sur l'ancienne entrée, la municipalité actuelle est même prête à payer les aménagements...Mais la clinique a dû aménager son espace d'une certaine manière (pour la construction de nouveaux locaux, ndlr) en réponse aux exigences d'un permis de construire (l'ancienne municipalité a fait inscrire au permis le plan de circulation autour du site aujourd'hui contesté.) », poursuit l'Adjointe de quartier. « Elle est dans son droit ».

    Pour celles et ceux qui ont fait partie du feu conseil de quartier vous savez que ce sujet n'a jamais pu être abordé car soit-disant de la sphère privée selon l'ancien Adjoint de quartier (sic).

    Conclusion : Nous, cltoyens, électeurs et payeurs d'impôt locaux payons l'inconséquence de nos élus autocrates, voire leur incompétence..

    CHERS ELUS, demandez donc et consultez sérieusement LES RIVERAINS ET HABITANTS DU QUARTIER qui connaissent le terrain (demandez, ce n'est pas pour un politique s'abaisser mais au contraire valoriser son action avec l'appui des citoyens !) avant de décider car

    FAIRE, DEFAIRE ET REFAIRE C'EST NOTRE ARGENT GASPILLE...

    C'est pourquoi nous faisons un sondage pour que chaque habitant puisse donner son avis en toute liberté sur ce sujet ci-dessous en cliquant sur

    http://www.123votez.com/sondages/sondage-gratuit-22793_50373.php

    et qui rerstera accessible sur la droite du site

    Pour les amateurs de vitesse de la rue de la Renaissance petite vidéo

    http://www.youtube.com/watch?v=mxC2qBv2ecI&feature=channel_page

     

  • Concert : Jeudi 29 janvier 2009 à 20 h 30 à l’Escale

    Concert : Jeudi 29 janvier 2009 à 20 h 30 à l’Escale

    Avec Etienne Bardon, chef de l'Emsemble Instrumental VOLUTES

    Programme

    E.ELGAR introduvtion et allegro op 47
    T.STIVENS, variations dans le style Ancien pour tuba
    R.VAUGHAN WILLIAMS, romance pour tuba et cordes
    W.WALTON, sonate
    Solistes : Micaël CORTONE D'AMORE tuba


    Renseignements Volutes : tél. : 03 88 41 82 16

    L'Escale : 78 rue du Docteur François 67000 STRASBOURG Robertsau , tél. : 03 88 31 45 00

    Caisse du soir, billetterie à l'Escale

    prix place 13 € réduit 10 € et étudiant 6 €

    Ensemble Instrumental Volutes
    Crée en 1995, Volutes est un orchestre de vingt musiciens partageant avec leur chef curiosité musicale et exigence de qualité artistique.

  • Levez le pied svp pour mieux respirer

    INCROYABLE ce manque de sérieux de nos autorités publiques.

    Ya un brouillard sans vent

    La décrue de la moyenne a toutefois poussé la préfecture à lever la procédure d'alerte et les mesures de limitation de la vitesse à 70km/h sur les accès de Strasbourg.
    Il est toujours recommandé de lever le pied ; la qualité de l'air reste mauvaise dans le Bas-Rhin et Météo France prévoit pour cette nuit un retour d'une inversion de températures et donc vraisemblablement une nouvelle accumulation de poussières dans l'atmosphère.

    Communiqué de L'ASPALégère diminution des niveaux de particules dans le Bas-Rhin qui afficheront des indices 8 (mauvais). Dans le sud du département, les particules se maintiennent à des indices 6 (qualité de l'air médiocre). Sur les sommets, la qualité de l'air restera très bonne à bonne (indices 2 à 3 pour l'ozone).

    Mais l'air est toujours aussi pollué , cela fait plus d'une semaine et les filtres d'aération sont noirs de pollution....

    http://w3.atmo-alsace.net/progs/navigation/frameset_main.php?lang=fr&current_id=19

  • Résultats du sondage pour limiter la circulation de transit des voitures au Nord de la Robertsau

    Commentaires : une majorité de citoyens (52 %) attend une amélioration qui ne pourra venir que des transports collectifs et dans une moindre mesure (13%) de l'extension des transports doux de proximité (vélo) et de la possibilité de l'ouverture de la route EDF à la circulation de transit Nord-Sud (13% également). La demande de minibus est par contre très miniritaire avec 5%

    Quelles solutions proposez-vous pour limiter la circulation de transit des voitures au Nord de la Robertsau
    Résultats détaiilés ci-dessous :

    9. favoriser l'autopartage

  • Pollution aux particules

    Des risques sérieux pour la santé

    La multiplication des particules polluantes a atteint un seuil d'alerte depuis dimanche sur l'agglomération strasbourgeoise et au nord-Est du Bas-Rhin, ce qui pose une nouvelle fois la question des précautions à prendre.

     

    En cas de dépassement des taux autorisés, les industriels sont tenus d'utiliser du fuel à très basse teneur en soufre, et les automobilistes sont invités à lever le pied de l'accélérateur. La limitation de la vitesse sur l'A 35, autoroute urbaine qui traverse toute l'agglomération strasbourgeoise, ainsi que les routes d'accès, devrait avoir des effets salutaires en matière de santé publique.

    Impact direct sur la mortalité cardiovasculaire et cardiaque

    Mais cette décision de bon sens permettra-t-elle d'écarter un afflux de patients supplémentaires aux urgences à l'hôpital, dans les services de pédiatrie ou de pneumologie.....

  • Exposition Photo à voir à tout prix avant le 30/01/09 au Conseil régional GRATUIT

    A voir absolument et à faire connaitre autour de vous

    Baptisée « Robert Doisneau, 1945, un voyage en Alsace », l'exposition s'achèvera le 30 janvier 2009.

    Les clichés pris par Robert Doisneau en Alsace durant l'été 1945 ont été admirés par plus  4 000 visiteurs à la maison du conseil régional, au Wacken.

    Inédites, ces photographies avaient été commandéeszn 1945 par un éditeur mulhousien, sans pour autant être publiées. « Ces archives mystérieuses dormaient depuis plus de cinquante ans à l'atelier », racontent les filles de l'artiste.

    Ces photos évoquent notre << province qui renoue avec la paix, explique Jean de Miscault, porte-parole de la Région Alsace, co-organisatrice de l'événement. Elles montrent des scènes de fête et de joie, sans pour autant occulter le drame de la guerre>>.

  • ENCORE Qualité de l'air MAUVAIS

    La qualité de l'air sera médiocre en plaine. En fait, elle est mauvaise.

    Pour + de détails voir

    http://w3.atmo-alsace.net/progs/navigation/frameset_main.php?lang=fr&current_id=19

    Evitez de prendre votre voiture

     


  • Voilà des solutions pour les gens courageux d'affronter la neige : un exemple à suivre et des idées ....

    Le vélo en hiver, un moyen de transport téméraire mais populaire au Québec

    origine MONTRÉAL (AFP) - 10/01/2009 11h47

    De plus en plus de cyclistes québécois refusent de ranger leurs bicyclettes durant l'hiver et persistent à pédaler sous la neige, un exercice parfois périlleux, mais qui peut être facilité par un équipement adapté.

    "C'est un peu dangereux, mais ce n'est pas si compliqué", souffle Valérie Lemieux, installée sur son vélo de route le long d'une piste cyclable dans le centre de Montréal.

    "Je m'organise avant de partir. Il faut des bonnes mitaines, un casque, des bonnes bottes. Et puis plusieurs couches de vêtements", ajoute l'étudiante, dont on distingue à peine le visage entre une épaisse écharpe et un cache-oreilles.

    Comme elle, près de 200.000 Québécois enfourchent leurs vélos pendant les longs mois d'hiver, dont 50.000 à Montréal, selon un sondage effectué en 2005 par l'association Vélo Québec.

    Face à la popularité de ce mode de déplacement, les autorités montréalaises ont prévu dans leur dernier plan de transport d'étendre à 70 km le réseau de pistes cyclables déneigées d'ici 2014. Déjà 30 km de ce "réseau blanc" (son nom officiel) sont en service cette année.

    Que ce soit pour faire de l'exercice, par souci de l'environnement ou par soif d'adrénaline, les motivations des "snowbikers" sont diverses.

    "Tu as plus le contrôle de quand tu pars, quand tu arrives. Ça te tient en forme et puis, c'est bon pour l'environnement...", dit Valérie Lemieux.

    "C'est le côté extrême que j'aime bien", explique Isabelle Pénélope, qui se sert de sa bicyclette aussi bien pour amener sa petite fille à l'école que pour dévaler les sentiers sinueux et glacés du Mont-Royal, la montagne boisée du centre de la métropole québécoise.

    "Je suis déjà tombée dans un parc avec ma fille sur le siège arrière. On a glissé et j'ai eu très mal... Mais on est reparties", rigole-t-elle.

    Quant à Mathieu Bomblet, un belge originaire de Liège, il se déplace en VTT car farouchement opposé aux transports en commun, trop lents et trop chers selon lui.

    "Ça réveille bien le matin ! Sur la route, ça va, mais sur les trottoirs, c'est plus glissant", dit-il, agrippant d'une main ses patins et sa crosse de hockey, de l'autre le guidon d'un VTT aux freins complètement hors d'usage.

    "Je n'ai plus que les pieds pour freiner... c'est un peu casse-figure, mais c'est ça qui est bien", ajoute le jeune homme.

    Tous les cyclistes hivernaux ne sont pas aussi téméraires et la plupart s'équipent spécifiquement pour le climat.

    Certains constructeurs, tels le canadien Louis Garneau ou l'américain Surly, proposent des modèles modifiés spécialement pour l'hiver.

    Ces petites reines possèdent des dérailleurs intégrés dans le moyeux afin de prévenir la rouille, des pneus cloutés pour éviter les dérapages ou carrément des pneus larges de 9,4 cm pour "flotter" sur la neige.

    "Il y a eu beaucoup de glace au début de l'hiver, tout le monde tombait... Les gens ont dévalisé nos stocks de pneus à clous, même notre fournisseur n'en a plus", raconte Christian Bisnaire, vendeur dans un magasin de sport.

    Patrick Howe, porte-parole de l'association Vélo Québec, félicite les autorités d'avoir pris conscience de l'engouement des Québécois pour le vélo d'hiver, mais regrette que Montréal demeure sous "la dictature des déneigeurs".

    "L'automne venu, la ville nettoie ou retire à peu près tout le mobilier urbain. On n'a plus de banc ni de stationnement pour attacher nos vélos!", regrette-t-il.

    source

    http://www.tv5.org/TV5Site/info/afp_article.php?idrub=2&xml=newsmlmmd.fa73aafd8b9a2cc94aa14a1f639517b3.b21.xml

    © 2009 AFP

  • Concert Château de Pourtalès dimanche 10/01/2009 à 17h 30

    Nous vous informons d'un CONCERT Florestan, quatuor à cordes qui aura lieu dans le cadre au Château de Pourtalès, 161, rue Mélanie, Robertsau, dimanche10 Janvier 2009 à17h 30.

    Le Quatuor Florestan vous propose de Wolgang Amadeus Mozart, le quatuor en ré mineur K 421 et de Ludwig van Beethoven , le quatuor n°7 en fa Majeur opus 59 n°1.

    Réservatyion recommandée Tél:03 88 61 52 10.

    Tarifs : 6 à 17€

  • nouvelles extensions du tram vers la Robertsau

    Fabienne Keller a suggéré en 2008 à ses successeurs d'« accélérer les projets Anru de Hautepierre et d'étudier très vite de nouvelles extensions du tram vers le Neuhof et la Robertsau ».

    Bon pourquoi pas.

    La question quel est le critère économique à ces choix, car la petite extension réalisée vers l'entrée de la Robertsau n'est pas une réussite en terme de fréquentation. Cela coûte cher aux Strasbourgeois qui financent les déficits.

    Je ne parle pas de la navette robertsau avec moins de 2 personnes trasportées, elle est vraiment très loin du seuil d'équilibre....

    Voilà de sujets dont les conseillers de quartiers fraichement installés vont avoir à évoquer au cours de leurs futures réunions.

  • Apprendre en faisant des économies la construction ou la rénovation de votre logement

    Prochaine soirée d'information GRATUITE des Castors d'Alsace le 05.01.2009 à 20 h.au siège 13 Rue de Dunkerque 67000 Strasbourg

    Vous avez un projet de construction, de rénovation, de transformation sur les départements 67-68-54-57-88-90-25-70-39 et vous souhaitez réaliser vous-même tout ou partie de vos travaux ou simplement comprendre les techniques, le vocabulaire, les matériaux et leur mise en œuvre afin d'effectuer le suivi des travaux et la gestion du budget :

    vous avez frappé à la bonne porte.

    L'objectif de notre association à but non lucratif, est de regrouper et d'aider toutes personnes ayant un projet de construction, de rénovation, de transformation. A ce jour et depuis plus de 37 ans, plus de 5500 personnes ont adhéré à notre association. Ll'association, permet à ses adhérents de bénéficier de différents services adaptés aux autoconstructeurs tel que :

    • Cycle de soirées de formations (théoriques et pratiques) et d'informations techniques, réglementaires et financières
    • Conseils techniques et établissement de devis pour matériaux
    • Groupement d'achats pour les matériaux à des conditions avantageuses
    • Accord avec des architectes locaux pour les permis de construires
    • Procédures d'agrément des installations électriques
    • Prêt de matériels pour la construction
    • Déblocage des prêts "Pass-Travaux" pour l'achat des matériaux seuls
    • Assurance accident corporel chantier pour l'adhérent et ses aides bénévoles désignés, avec responsabilité civile sur le chantier pendant la construction et assurance du bâtiment en travaux
    • Mémento de la construction " Comment construire " à prix réduit
    • Possibilité d'entraide

    Vous aussi, vous serez intéressés par nos services, n'hésitez plus à vous renseigner plus amplement auprès du siège de notre association au :

    03 88 61 77 66.

    BAS - RHIN (Siège social)
    13 Rue de Dunkerque
    67000 Strasbourg
    03 88 61 77 66
    Fax 03 88 61 57 98

    NOUVEAUX HORAIRES
    Horaires Standards d'ouverture :
    Lundi & Mercredi & Vendredi :
    14h00-18h00
    Ouverture possible à partir de 13h sur rendez vous

    pour+ de détail voir

    http://www.castorsdalsace.org/