Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Agro-quartier

  • Le parc naturel urbain de Strasbourg s'ouvre à de nouveaux quartiers naturel urbain de Strasbourg s'ouvre à de nouveaux quartiers

    Les quartiers de la Robertsau et du Conseil des XV s'ouvrent progressivement à cette démarche, qui permet de reconnaître, valoriser et préserver les richesses à la fois naturelles et urbaines des quartiers. L'extension du parc naturel urbain de Strasbourg à ces deux nouveaux quartiers interviendra à l'horizon 2016, après toute une série de rendez-vous, destinés aussi bien à informer les habitants qu'à les intégrer dans la préparation du projet. En partenariat avec l'association PNU, la Ville de Strasbourg organisera ainsi une vingtaine de rencontres jusqu'à la fin de l'année 2016, date à laquelle sortira le second "Livre blanc" du PNU de Strasbourg. Des séances "(re)découverte", comprenant des balades à travers la Robertsau ou le Conseil des XV ainsi que des réunions thématiques, seront ainsi proposées au fil des mois. Samedi 7 novembre de 10h00 à 12h00 : un tour "de Bussière à Renaissance" (point de rendez-vous à préciser) Jeudi 19 novembre à 18h30 : une séance thématique : "Agriculture, maraichage et jardinage, quelles articulations ?" - Salle de réunion de la Tour Schwab de la Cité de l'Ill Jeudi 10 décembre à 18h30 : une séance thématique "Entre liaisons vertes et espaces de loisirs, quelle place pour la biodiversité ?" (lieu à préciser). Les inscriptions pour participer à la démarche "Parc naturel urbain" sont encore possibles à l'aide des flyers. Téléchargez le flyer de la Robertsau Téléchergez le flyer du tour du Conseil des XV

  • Agro-Quartier des Gohards à Nantes UNE ETUDE PRE OPERATIONNELLE DANS NANTES INTRA-MUROS

    ENCORE un nouveau projet d'Agro-quartier possible et ressemblant fortement au contexte maraîcher de notre quartier de la Robertsau

    La reconquête d'anciens territoires maraîchers en bord de Loire vers un nouvel 'agro-quartier' mêlant agriculture urbaine et deux mille nouveaux logements. 

    Un nouveau rapport Ville-Agriculture

    Le territoire Doulon-Gohards, marqué par un héritage maraîcher et cheminot, couvre au total 180 ha à l'Est de Nantes. 2000 logements vont occuper le coteau de Loire et conforter la centralité du Vieux-Doulon.

    Le dessin du futur quartier révèle la qualité et le caractère des existants, la géographie et l'histoire des lieux en associant une activité agricole professionnelle au projet.

    Ce modèle urbain de "ville fertile" s'appuie sur la structure agricole et horticole héritée et fait rentrer en interaction constructions urbaines et pratiques culturales.

    A la reconquête d'un héritage maraîcher

    Parcelle cultivée du Bois des Anses

    Jardins familiaux du Grand Blottereau

    Ancienne tenue maraîchère de la rue Saint-Médard

    Des façons culturales

    Considérant comme cultivées les parcelles agricoles et maraîchères, mais également les jardins, les pâtures, ...  le projet fait un état d'un sol vivant et variant, qui, associé aux différentes formes "d'habiter", participe à la richesse du dessin urbain.

    La ville fertile

    Des outils opérationnels variés

    Parmi les formes urbaines proposées et volontairement orientées vers des îlots piétonniers et faisant une large place aux espaces partagés, 7% des objectifs environ pourront être offerts à des opérations d'auto-promotion, assurant ainsi une souplesse dans la forme urbaine et une implication citoyenne.

    La concertation est lancée depuis le 26 Juin 2013

    150 riverains ont participé à la première réunion publique en juin 2013. Une promenade urbaine a permis de redécouvrir les valeurs du site et d'échanger sur le terrain avec l'équipe de conception

    Le premier numéro du 'journal de projet' a été édité par la ville en appui de ce partenariat avec les nantais.

     
    extraits bruel